• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE SUPERSPORT
Paris, le 26 octobre 2019

WSSP Qatar : Mahias vainqueur devant Cluzel, Krummenacher champion 2019

WSSP Qatar : Mahias vainqueur devant Cluzel, Krummenacher champion 2019

La grande finale de nuit à Losail du championnat du monde Supersport 2019 a maintenu le suspense jusqu'au bout : Cluzel s'est battu pour la victoire face à son meilleur ennemi Mahias, pendant que son coéquipier Perolari faisait tout pour déstabiliser Krummenacher et Caricasulo... Compte-rendu.

Imprimer

Les spectateurs que nous sommes ne pouvaient rêver mieux pour cette finale qatarie : les trois derniers prétendants au titre se sont qualifiés hier sur la première ligne : Federico Caricasulo (194 points au provisoire) signe sa quatrième pole de la saison devant son coéquipier Randy Krummenacher (202) et notre compatriote Jules Cluzel (180).

Corentin Perolari partira de la quatrième place sur la grille et cherchera à ralentir - qui a dit faucher ? - les Yamaha Bardahl n°64 et n°21 placées juste devant lui... Le troisième français, Lucas Mahias, roulera pour l'honneur : avec ses 143 points, il ne peut plus être titré, ni dépassé par son coéquipier Hikari Okubo (97 pts) sixième des qualif d'ailleurs.

Notre quatrième représentant, le "rookie" Jules Danilo, poste sa Honda sur la 12ème place de la dernière grille de départ de cette saison 2019. Il part derrière le très expérimenté Raffaele de Rosa et devant le surmotivé Saeed Al Sulaiti (pilote invité).

Pour rappel, la mission du n°16 du GMT94 est quasiment impossible. Pour s'imposer au championnat WSSP 2019, le n'a d'autre choix que de remporter cette ultime course... Cette première condition nécessaire et tout à fait réalisable n'est malheureusement pas suffisante : il faudrait aussi que Krummenacher termine au-delà de la 13ème place, Caricasulo au-delà de la 4ème...

Départ : Cluzel prend un excellent départ et plonge dans la première courbe devant... Perolari ! Les deux pilotes du GMT94 précèdent les deux Bardahl ! Mahias attaque Caricasulo dans le virage n°4 et prend Krummenacher en chasse. Smith, Vinales, Okubo, De Rosa et Badovini ferment le Top 10. Danilo est 14ème.

Jules (Cluzel) boucle le 1er tour avec deux dixièmes de seconde d'avance sur Corentin, Randy et Lucas qui jouent des coudes dans la ligne droite ! Mahias fait les freins à Krummenacher et complète un podium alors 100% français !

À cet instant, Krummenacher compte 10 points de plus que Caricasulo et Cluzel. Mais Federico perd deux points en laissant passer Vinales à la fin du 2ème tour. L'italien voit ses espoirs de titre diminuer à nouveau lorsque Smith lui passe devant. Vinales remonte rapidement sur Krummenacher, le double et le largue tout aussi vite, bien décidé à disputer la victoire aux trois français.

Mahias passe Perolari à la fin du 3ème tour, puis attaque Cluzel dans le premier virage du 4ème tour mais le N°16 riposte du dès l'enchainement suivant. Corentin profite d'un léger écart de Lucas pour replacer sa R6 n°94 dans l'aspi de la n°16...

Le Ninja n°44 tente de nouveau sa chance un tour plus tard : il retarde son freinage en bout de ligne droite, passe ses deux rivaux mais ne peut rester devant ! Vinales se contente d'observer... pour le moment ? L'espagnol compte une seconde et demi d'avance sur Caricasulo qui tente de s'éloigner du duo Krummenacher - Smith.

Il reste encore dix tours à parcourir et Cluzel, toujours en tête de la course, compte 7 points de retard sur Krummenacher (idem pour Caricasulo...). Le quatuor de tête roule en rangs serrés mais le turbulent Lucas temporise. Caricasulo et Krummenacher profitent d'un second souffle et s'éloignent de leurs poursuivants.

Vinales relance les hostilités en dépassant Mahias dans le 7ème tour. Notre champion du monde 2017 se refait dans la ligne droite et dépasse Perolari dans son élan ! Vinales élargit dans la première courbe et se retrouve sous la menace de Caricasulo qui vient de battre le record du tour en course...

Mahias remonte aisément sur Cluzel dans le 8ème tour : le pilote Kawasaki parait bien plus rapide que son - notre ! - compatriote Yamaha... Prévenu du retour du n°44, le n°16 tente d'accélérer mais ne peut résister au freinage de Mahias dans le virage n°7. Jules retombe à 12 points de Krummenacher au championnat.

À l'instar de Mahias - et de Krummenacher en sixième place ! -, Vinales tourne dans un petit 2' 02, soit une demi-seconde plus vite que Cluzel. Le n°32 du team Yamaha Kallio double le n°16 de l'écurie Yamaha GMT94 au freinage du virage n°10 et s'éloigne dans le triple droit suivant...

Jules n'a toutefois pas rendu les armes : resté dans l'aspi d'Isaac, il surgit au bout de la ligne droite des stands au 11ème tour et récupère la deuxième place ! Corentin est trop loin pour protéger son coéquipier de Vinales... mais le n°94 se trouve juste devant les Yamaha Bardahl n°21 et 64 !

Attaqué par Randy et Federico dans la - très longue - ligne droite des stands, Corentin serre les dents - et son levier droit surtout, sans oublier d'essorer la poignée ! - pour rester dans le rythme des deux prétendants au titre. Il parcourt le 12ème tour derrière le n°64 italien mais devance toujours le n°21 suisse...

Devant, Mahias tient toujours fermement les rênes de la course mais son avance ne dépasse pas la seconde. Cluzel sait qu'il doit s'imposer pour ne rien regretter, mais le triple "vice-champion" WSSP doit dans le même temps surveiller ses arrières : Vinales se trouve à quelques longueurs seulement.

La lutte entre Caricasulo, Perolari et Krummenacher est si intense qu'elle éclipse totalement la course bien plus pacifique des leaders ! Corentin ne quitte pas le dosseret de Federico et précède toujours Randy qui sait qu'il est assuré du titre dans cette configuration.

Mahias boucle les deux derniers tours sans laisser la moindre chance à Cluzel de revenir au contact. "Julo" profite d'un pépin mécanique sur la Yamaha n°32 pour terminer loin devant Vinales qui monte sur son troisième podium de rang... et grimpe de la 9ème à la 7ème place du classement général.

Mahias parachève sa solide saison 2019 et sa magnifique demi-saison par un sixième podium consécutif et une deuxième victoire (après son inédit succès à Magny-Cours). Le champion 2017 - alors sur la nouvelle R6 - démontre que Kawasaki est encore dans le coup face à Yamaha en catégorie intermédiaire (en plus de dominer le WSSP300 et le WSBK).

Jules Cluzel termine deuxième de cette ultime course 2019 et troisième du championnat, comme l'an dernier et l'année précédente (second en 2016, 2014 et 2012) ! Le pilote Yamaha GMT94 est déçu mais pas abattu : il a déjà hâte de retrouver son équipe et sa moto pour viser le titre en 2020.

Randy Krummenacher scelle son titre avec une cinquième place décrochée de justesse face à Corentin Perolari : la Yamaha n°21 coupe la ligne d'arrivée cinq centièmes de seconde plus tôt que la n°94 ! Il devance son coéquipier et rival Federico Caricasulo (4ème au Qatar) de 6 petits points au final.

"Krummenachor" devient "Championnator" au terme d'une saison rondement menée : mis à part son passage à vide en France et en Argentine, Randy n'est jamais sorti du Top 5. Il devient le quatrième suisse à remporter un titre en championnat de vitesse moto (Taveri et Luthi en GP125, Dörflinger en 50 et 80cc), le premier en Supersport et en "grosse" cylindrée.

Résultat de la course WSSP 2019 à Losail

WSSP Qatar : Mahias vainqueur devant Cluzel, Krummenacher champion 2019

Classement final World Supersport 2019

WSSP Qatar : Mahias vainqueur devant Cluzel, Krummenacher champion 2019

.

.

.

Les derniers essais MNC

Les évolutions de la MT-07 2021 sont-elles trop timides ?

Avec cette nouvelle Yamaha MT-07, le constructeur a-t-il eu peur de bouleverser sa formule gagnante ? MNC a posé la question à Antoine Clémot, responsable marketing Yamaha pour l'Europe. Interview vidéo.
Essai Yamaha MT-07 2021 : certifiée "Eureux 5" !

Chaque année, la MT-07 fait le bonheur d'environ 20 000 motards en Europe... et celui de Yamaha, qui caracole en tête des ventes de motos en France grâce à elle. Sa troisième génération se plie aux normes Euro5 sans véritable audace pour préserver ses appréciés fondamentaux : un moteur rigolo, une partie cycle joueuse et un prix pas déprimant. Un vrai vaccin anti-morosité ! Essai.
Essai comparatif Honda Forza 750 Vs Yamaha Tmax 560 : le match des maxi-scooters 2021

Avec son prometteur Forza 750, Honda se dresse de nouveau sur le boulevard du succès quotidiennement emprunté par le Yamaha Tmax 560. Ce nouveau maxi-scooter aux accents de moto a-t-il les moyens de ses maxi-ambitions ? Réponses dans notre duel MNC en ville et au-delà.
Scooter 10 commentaires
Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.
Trail 12 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Yamaha MT-07 2021 : certifiée "Eureux 5" !

Chaque année, la MT-07 fait le bonheur d'environ 20 000 motards en Europe... et celui de Yamaha, qui caracole en tête des ventes de motos en France grâce à elle. Sa troisième génération se plie aux normes Euro5 sans véritable audace pour préserver ses appréciés fondamentaux : un moteur rigolo, une partie cycle joueuse et un prix pas déprimant. Un vrai vaccin anti-morosité ! Essai.
Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2020

Pour compléter son bilan marché 2020, Moto-Net.Com interroge les principaux constructeurs de moto et scooters sur de problématiques multiples : impact du coronavirus et gestion de la crise, évolutions du marché et des clients, norme Euro5 et permis A2, modèles futurs et avenir des salons... Interviews MNC.
Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
Marché moto 2020 (2/11) : Une année en montagnes coronavi-russes

Le Covid-19 et les des deux confinements nationaux ont finalement eu un impact limité sur le marché français du motocycle : 178 181 motos et scooters (de 125 cc et plus) ont été immatriculés en 2020, soit un léger repli de -3,6 % par rapport à l’excellente année 2019. Bilan global.
Marché moto 2020 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Yamaha a résisté ! Mis sous pression constante et grandissante ces dernières années par Honda, le blason aux diapasons conserve en 2020 son titre de marque préférée des motards et scootéristes français. BMW conforte sa troisième place devant Kawasaki... et KTM ! Moto-Net.Com établit le Top 20 des constructeurs.
Bilan annuel complet 1 commentaire
Guide d'achat moto : quel roadster à 7000 euros en 2021 ?

Cette année, c'est décidé : votre future moto neuve sera un roadster de moyenne cylindrée avec un budget d'environ 7000 euros. Oui, mais laquelle choisir parmi toutes ces "Naked" de 650 à 750 cc extrêmement prisées des jeunes motards et des nouveaux permis A2 ? En suivant ce Guide pratique MNC, pardi !
Guides pratiques 5 commentaires
Le roadster Aprilia Tuono 660 au prix de 10 550 euros 

Aprilia dévoile comme prévu la version décarénée de sa moto sportive RS 660 : le nouveau roadster Tuono 660 en reprend les mêmes séduisants arguments, qui servent également de base au futur trail Tuareg issu de la même plate-forme. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...