• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
OCTROI 2.0
Paris, le 18 octobre 2018

Le gouvernement prépare le péage urbain à l'entrée des grandes villes

Le gouvernement prépare le péage urbain à l'entrée des grandes villes

Le projet de loi d’orientation sur les mobilités donne aux maires la possibilité de faire payer l'entrée des grandes villes aux véhicules motorisés (voitures, motos, camions...), mais le ministre de l'environnement jure que le gouvernement n'en fera pas une obligation. Explications.

Imprimer

Comme au Moyen-Âge, l'entrée des villes pourrait bientôt être conditionnée au paiement d'une taxe... Le projet de loi d'orientation sur les mobilités (LOM) qui sera prochainement soumis au Parlement prévoit le droit pour les maires d'instaurer un péage aux portes des villes de plus de 100 000 habitants (une quarantaine en France).

Cette possibilité existait déjà depuis le Grenelle de l'environnement en 2007 et la loi Grenelle II en 2010, mais les conditions étaient si restrictives qu’aucune ville n'a encore tenté l'expérience.

Le nouveau ministre de l'environnement - qui selon nos informations n'a toujours pas répondu à la demande de rendez-vous de la Fédération française des motards en colère (FFMC), comme son prédécesseur démissionnaire - assure toutefois que ce ne sera pas une obligation mais une simple option proposée aux élus locaux, l'Etat définissant seulement les limites légales.

5 euros par jour pour circuler à Paris, Lyon ou Marseille ?

Interrogé ce matin sur BFM TV, François de Rugy a précisé qu'en l'état actuel du projet de loi, ce péage - déjà pratiqué à Londres, Stockholm ou Milan - pourrait s'élever à 2,50 euros par jour maximum dans les villes françaises de moins de 500 000 habitants et à 5 euros maximum pour les grandes agglomérations (Paris, Lyon, Marseille...). 

La question de savoir si les motos et les scooters seront concernés risque malheureusement de ne pas se poser... Car en dépit de leurs avantages en ville, tant en termes d'efficacité que de réduction de la pollution atmosphérique, les deux-roues sont actuellement touchés par toutes les restrictions applicables aux voitures en France (zones de circulation restreinte, circulation alternée, limitations de vitesse, etc.).

A moins que députés et sénateurs, récemment mobilisés contre les 80 km/h, ne prennent soudain conscience de l'avantage des deux-roues (motorisés ou non) dans les plans de déplacements urbains ? Les militants et lobbyistes de la FFMC ont encore quelques mois pour les convaincre...

"Discriminatoire pour les ménages à faibles revenus"

A la mairie de Paris, on assure être "toujours opposés à un péage urbain qui se limiterait au périphérique et qui serait discriminatoire pour les ménages à faibles revenus", selon l'entourage d’Anne Hidalgo cité par Le Monde...

Faut-il comprendre que s'il ne se limitait pas au périph' mais s'étendait à toute l'agglomération du Grand Paris, la mairie y serait favorable ? Toujours selon le quotidien du soir, "l'élue socialiste se dit en revanche ouverte à toute réflexion sur une autre forme de péage élargie à l’échelle du Grand Paris et qui prévoirait des "mécanismes intelligents" à l’instar de ce qui se pratique aux Pays-Bas (avec des bonus pour les conducteurs qui privilégient les déplacements pendant les heures creuses)"...

Sauf que la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, s'est elle aussi toujours prononcée "résolument contre" car "il y aurait d'un côté les Parisiens et métropolitains les plus riches et les autres, notamment les Franciliens les plus défavorisés. Ils sont déjà discriminés car ils ont souvent des véhicules anciens et n'ont pas la bonne vignette Crit'Air pour circuler dans Paris. Ce péage renforcerait leur sentiment d'exclusion", indiquait-elle l'an dernier à nos confrères du Parisien...

En province, les élus interrogés par nos confrères de la presse régionale assurent eux aussi que jamais ils n'instaureront de péage urbain, que ce soit à Montpellier (34), à Toulouse (31), à Rennes (35), à Nantes (44), à Nice (06), etc. A vérifier dans quelques mois ? Restez connectés...

Rappel : les avantages de la moto dans la circulation

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 13 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...