• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
EMBOUTEILLAGES
Paris, le 28 septembre 2011

La moto pourrait rendre la ville plus agréable et plus propre...

La moto pourrait rendre la ville plus agréable et plus propre...

Une étude belge montre que si 10% des automobilistes roulaient sur un deux-roues motorisé, les embouteillages seraient réduits de 40%. Et si 25% des trajets boulot-dodo s'effectuaient à moto, les bouchons disparaitraient complètement ! Explications.

Imprimer

Si 10% des automobilistes abandonnaient leur voiture pour un deux-roues motorisé, les embouteillages seraient réduits de 40%. Et si 25% des déplacements domicile-travail ("commuting") s'effectuaient à moto, les bouchons ne seraient plus qu'un mauvais souvenir !

C'est ce qui ressort d'une étude menée dans le cadre de la Semaine de la mobilité par Transport & Mobility Leuven (TML) pour le compte de la Fédération belge de l'industrie de l'automobile et du cycle (FEBIAC), qui regroupe les distributeurs auto, moto et vélo.

L'évidence même ?

Et même si c'est relativement évident, il est parfois bon que des études scientifiques menées par des organismes indépendants rappellent quelques éléments de bon sens aux autorités chargés d'organiser la société...

Transport & Mobility Leuven

Fondée en 2002 par K.U.Leuven et l'institut néerlandais de recherche TNO, Transport & Mobility Leuven (TML) est une société de recherche spécialisée dans les transports : gestion du trafic, modélisations, économie des déplacements, science environnementale, etc. Elle mène des études pour le compte de gouvernements ou d'entreprises pour appuyer leur politique.

Les résultats de cette étude menée sur une portion de l'autoroute E40 entre Louvain et Bruxelles (l'une des routes les plus embouteillées de Belgique) en mai 2011 montrent que "si, pendant les heures de pointe, 10% des automobilistes délaissaient leur voiture pour une moto ou un scooter, cela aurait des conséquences évidentes sur l'étendue de l'embouteillage", note la FEBIAC.

En extrapolant ces observations à l'ensemble du réseau routier, l'étude conclut que "15 000 heures perdues chaque jour dans les embouteillages pourraient être évitées en Belgique, soit l'équivalent d'environ 350 000 euros par jour".

Ce qui représenterait selon nos calculs, pour une année de 250 jours ouvrés, une économie de 87,5 millions d'euros par an, sans compter les retombées environnementales ! Et même s'il suffit de se promener dans Bruxelles pour constater que l'usage du deux-roues motorisé est beaucoup moins développé qu'à Paris, les résultats de l'enquête belge pourraient faire avantageusement réfléchir le prochain maire de Paris...

6% d'émissions polluantes en moins et 87,5 millions d'euros d'économies par an

"Une moto récente rejette en effet moins de substances nocives et moins d’émissions de CO2 qu’une voiture moyenne", rappelle la FEBIAC, calculant que "les coûts externes totaux liés aux émissions (la conversion de la charge environnementale en coût pour la société) des motos sont inférieurs de 21% à ceux d’une voiture moyenne".

Etude FEBIAC 2011 : La moto pourrait rendre la ville plus agréable et plus propre

Ainsi, dans l'hypothèse où 10% des automobilistes utiliseraient un scooter ou une moto pour aller travailler, "le coût total des émissions serait réduit de 6%", estime la FEBIAC : 1% lié au remplacement des voitures par les motos et 5% résultant du trafic plus fluide.

Sans compter que "ce gain écologique augmentera sensiblement" dès l’entrée en vigueur des nouvelles normes d’émission applicables aux motos : Euro 3 en 2014, Euro 4 en 2017 et Euro 5 en 2020 (lire notamment MNC du 4 décembre 2008).

"Pour évaluer les conséquences de ce changement modal volontaire au profit de la moto, il faut également tenir compte de l’effet d’aspiration sur le réseau routier principal", note la FEBIAC : "selon l’étude, il sera en effet plus tentant d’emprunter le réseau routier principal, ce qui devrait entraîner une hausse du trafic d’environ 2%. Autrement dit : les automobilistes qui évitaient jusqu’à présent les axes principaux et empruntaient les routes secondaires (avec les nuisances causées par ce trafic de contournement sur les petites routes) tendront davantage à utiliser les routes principales".

L’étude de Transport & Mobility Leuven livre donc "une conclusion indiscutable", tranche la FEBIAC : "le deux-roues motorisé offre une alternative efficace, réalisable et propre à la voiture et jouera un rôle indispensable dans la lutte contre la congestion routière".

Une ressource extraordinaire

"L'intégration des deux-roues motorisés est la réponse la plus réaliste, la plus facile et la plus économique aux problèmes de congestion du trafic et à leurs effets négatifs sur la vie quotidienne des Européens", confirme de son côté l'ACEM en commentant les résultats de cette étude : "la moto et le scooter représentent un énorme potentiel inexploité pour améliorer la mobilité, avec des résultats que d'autres options comme le vélo ou les transports publics sont la plupart du temps incapables d'offrir", poursuit le lobby des constructeurs de moto à Bruxelles.

"Cette étude de la FEBIAC démontre que les deux-roues motorisés sont une ressource extraordinaire pour alléger le trafic, rendre la circulation plus fluide et plus généralement améliorer la qualité de vie dans nos villes", a également souligné Jacques Compagne, secrétaire général de l'ACEM, estimant que "les responsables politiques pourraient apprendre beaucoup de ce document".

Mais n'est-il pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ? A suivre de près sur Moto-Net.Com : restez connectés !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Pas de bagarres... Le gain de polution de 6 % est juste, il est a prendre en compte le temps passé dans les bouchons en voiture avec la consommation qui en découle. Des progrés sont à faire en terme de conso des motos.. perso je suis à environ 5 l/100 avec un dl650 autonomie 400 kms. le 125 honda à 3L/100 c'est possible. bref la liquidation des bouchons serait une bénédiction pour la planéte, le stress, et le porte monnaie. Je suis pour la généralisation du 2 roue (voir 3) mais avec les reserves d'usage : apprentissage minimum et équipement obligatoire. Le reste c'est aux constructeurs a faire des éfforts. Bonne route a tous

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Présentation en direct de la nouvelle moto Custom BMW R18

Les "bikers" ont rendez-vous ce vendredi 3 avril 2020 sur la chaîne YouTube de BMW Motorrad pour découvrir la - leur ? - R18. La première moto du constructeur allemand équipée de l'inédit flat-twin de 1,8 litre de cylindrée sera révélée à 20h précises...
AMV offre un mois de cotisation à ses assurés moto et auto

L'assureur moto AMV, dont plus de 300 collaborateurs sont en télétravail depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, offre à ses 700 000 assurés un mois de cotisation sur leur assurance. Explications.
Assurance moto 1 commentaire
Bagster fabrique des masques pour lutter contre le coronavirus

Face à la scandaleuse, incompréhensible, impardonnable pénurie de masques en France, Bagster a décidé d'agir ! L'équipementier moto basé à La Ferté-Macé (Orne) lance la production de 2000 masques en tissus, lavables, à l'attention des personnes qui luttent en première ligne contre le Covid-19. Explications.
Société 1 commentaire
Covid-19 : les salons moto dans la tourmente du coronavirus ?

Quelles seront les conséquences de cette crise sanitaire inédite sur les salons de la moto ? BMW Motorrad a déjà pris des mesures drastiques sur ses activités promotionnelles : la branche moto du constructeur allemand fera l'impasse sur les salons de la moto Intermot de Cologne (Allemagne) et Eicma de Milan (Italie) à cause du coronavirus... Explications.
KTM annule sa participation à tous les salons moto 2020

KTM annonce à son tour son retrait des salons moto 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. La marque autrichienne - confrontée au recul de ses activités - enjoint les organisateurs à envisager un report en 2021. Explications.
Le Grand Prix de France Moto GP 2020 reporté à une date inconnue

On le redoutait de plus en plus jour après jour sans vouloir y croire, mais c'est désormais officiel : le GP de France MotoGP, prévu du 15 au 17 mai au Mans (72), est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19. Explications.
GP de France 9 commentaires
Selon BMW, la nouvelle norme Euro5 ne menace aucune moto de sa gamme

Comment les motos BMW sont-elles préparées à la norme Euro5 ? Toutes les motos de la gamme sont-elles conformes aux nouvelles exigences réglementaires, notamment les flat twins à air ? Quelles sont les meilleures solutions pour réduire les rejets polluants ? Le constructeur allemand a accepté de répondre aux questions de notre dossier spécial Euro5 moto.
Interview de Sylvain Guintoli, pilote d'essai MotoGP... et YouTuber !

Avec une MotoGP à développer et cinq enfants à élever, Sylvain Guintoli avait déjà une - belle - vie bien remplie. Mais il faut croire que cela ne lui suffisait pas : le champion du monde Superbike 2014 vient de lancer sa chaine YouTube, avec succès ! Interview.
MotoGP 2020 1 commentaire
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...