• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
OUVERTURE D'ESPRIT
Paris, le 7 juin 2018

La Suède autorise les motos dans les zones de circulation restreinte

La Suède autorise les motos dans les zones de circulation restreinte

En Suède, les motos et les scooters sont désormais autorisés à circuler dans les zones de circulation restreinte réservées aux véhicules les moins polluants. Une reconnaissance du rôle des deux-roues motorisés dans la lutte contre la pollution qui n'est pas encore suffisamment compris en France, et notamment à Paris... Explications.

Imprimer

Malgré les tentatives de la Fédération française des motards en colère (FFMC) et les résultats de plusieurs études européennes, les autorités françaises peinent toujours à reconnaître le rôle de la moto et du scooter pour fluidifier la circulation en ville et participer à un meilleur environnement.

Les zones de circulation restreinte et les vignettes Crit'air sont donc appliquées aux deux-roues motorisés de la même manière qu'aux voitures, malgré les avantages de la moto ou du scooter en ville (gain de place, gain de temps, etc.).

La Suède en revanche vient de décider que dès la mise en place de ces zones restreintes en 2020, les motos et les scooters pourraient librement circuler en "Zone 3" (la plus restrictive, réservée aux véhicules électriques, à pile à combustible ou au gaz naturel compatible Euro 6) !

Cette décision est une belle victoire pour la Swedish Motorcyclist Association (SMC), dûment consultée sur ce dossier : "cela montre que le gouvernement ne considère pas les motos, les scooters et les cyclomoteurs comme un problème environnemental à Stockholm et dans d'autres municipalités suédoises", note la SMC (l'équivalent de la FFMC), mais au contraire comme "des véhicules qui contribuent à réduire les embouteillages et à favoriser des villes durables".

Rappel : les avantages de la moto en ville

  • Un deux-roues motorisé en déplacement periurbain, c’est 50% de taux d’occupation du véhicule avec une seule personne à bord (contre 1/5 pour une voiture)
  • Les trajets à moto prennent 2 à 4 fois moins de temps qu’en voiture ou en transports collectifs
  • Une moto garée occupe 4 fois moins de place sur de la voirie qu’une voiture
  • Le poids moyen d'un deux-roues motorisé est 5 à 6 fois moins élevé qu’une automobile moyenne
  • Un motard en circulation, c’est toujours un automobiliste en moins dans le trafic ou une place de plus dans les transports en commun
  • Les deux-roues motorisés ne roulent pas au diesel et n’émettent quasiment pas de ces particules fines qui justifient, pour les pouvoirs publics, ces mesures de coercition véhiculaire

Allô, Anne Hidalgo ?

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Encore ne parle-t-on pas des étapes suivantes, qui vont faire passer le 80 km/h pour une mesurette ! La prochaine étape consiste à étendre la ZCR parisienne (à nommer ZBE désormais pour zone de basse émission, soit la traduction de l'anglais LEZ, low emission zone)... jusqu'à l'A86 en y interdisant les Crit'Air4, soit tout ce qui est produit jusqu'à 2004 ! Si comme moi vous possédez une moto concernée, rappelez-vous au bon souvenir de votre maire en lui expliquant que s'il veut être réélu dans 2 ans, il a intérêt à penser aux intérêts de ses électeurs... Sachant que tout est fait pour faire peser les méfaits polluants sur les particuliers et pas les industries, abandon de la taxe sur les entreprises polluantes, interdiction du glyphosate repoussée, importation massive d'huile de palme, promotion de véhicules électriques qui nécessitent du nucléaire (chez nous) ou du charbon (partout ailleurs) et impliquent une obsolescence programmée massive, etc etc... Et pour les non-parisiens, comme d'habitude, ce n'est pas parce que ça débute à Paris que ça ne vous concernera pas très rapidement (Cf radars auto, extension des ZCR à travers le territoire, etc...) : à bons entendeurs !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
Journées Immankables 2020 dans les concessions Kawasaki

Votre concessionnaire Kawasaki vous propose de nombreuses offres exceptionnelles du 16 septembre au 15 novembre 2020 dans le cadre des "Offres ImmanKables". Bonnes affaires.
GP d'Émilie-Romagne Essais FP1 : Quartararo démarre bien

Le circuit de Misano accueille ce week-end son second Grand Prix de la saison 2020 ! Baptisé GP d'Émilie-Romagne, cette septième épreuve MotoGP offre à Fabio Quartararo l'opportunité d'effacer sa piètre prestation lors du GP de San-Marin... et c'est bien parti !
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
Deux nouvelles motos Indian 2021... et un tas d'accessoires !

De nouvelles motos Vintage Dark Horse et Roadmaster Limited complètent la gamme Indian 2021. La firme de Spirit lake (USA) espère une année aussi dynamique sur le plan commercial... mais moins critique sur le plan sanitaire ?! De nombreux accessoires sont également au programme. Présentation.
Blessée au dos et forfait pour 2020, Ana Carrasco garde - toujours - le sourire

Unique femme à s'être imposée en championnat du monde de vitesse moto (WSSP 300), Ana Carrasco a chuté lors d'essais privés et s'est fracturé deux vertèbres. Elle tire un trait sur la saison 2020 mais garde toute sa mobilité... ainsi que son grand sourire que l'on retrouvera ce 17 septembre dans un documentaire inédit.
WSBK 2020 1 commentaire
Interview croisée David Frétigné et Jean-Michel Bayle, ambassadeurs Honda Africa Twin

Explications techniques et retours d'impression sur les nouvelles Africa Twin CRF1100L standard et Adventure Sports : rien n'échappe à l'oeil exercé de David Frétigné et Jean-Michel Bayle, les deux pilotes ambassadeurs Honda que MNC a interviewés.
Portraits 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...