• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#PORTUGUESEGP ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 24 novembre 2020

Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.

Imprimer

Johann Zarco, Ducati-Avintia (7ème en qualifs, 10ème en course, 13ème au général) : "Le choix des pneus semble ne pas avoir été le bon. Je croyais vraiment qu'avec ce type de pneu arrière le côté gauche pourrait être meilleur et me donner davantage de stabilité, mais à partir de la mi-course j'ai commencé à être en difficulté puis ça a été de pire en pire". 

"Ce fut ensuite assez dur de garder mon rythme et une bonne position : je suis clairement un peu déçu parce que j'ai perdu trop de temps à la fin. Nous devons travailler pour trouver de meilleurs réglages avec les suspensions et la gestion des pneus. L'alchimie entre mon style et la moto ne se fait pas encore parfaitement, mais ça progresse à chaque séance".

L'analyse MNC : Dernière course assez difficile pour Johann Zarco, qui franchit cependant la ligne d'arrivée du GP du Portugal à la 10ème position malgré un mauvais choix de pneu, un contact avec Joan Mir et un déclenchement intempestif de son airbag ! 

 

Le pilote cannois, parmi les rares à avoir opté pour un pneu arrière asymétrique, s'est retrouvé en difficulté avec cette gomme plus tendre à droite qu'à gauche : ses rivaux avec la solution symétrique n'ont pas rencontré ce problème, ce qui fait fatalement naître des regrets au pilote tricolore... 

Cette erreur d'appréciation traduit son manque d'expertise avec la Ducati, qui s'explique aisément dans la mesure où il ne la pilote que depuis cette année dans un team par ailleurs jusqu'ici abonné aux "arrière-postes". Rappelons que Johann sort également d'une année exigeante marquée par sa séparation à mi-parcours avec KTM, son intérim sur la Honda de Nakagami et la crainte de quitter le MotoGP !

 

Autres complications pendant cette finale : une tentative de dépassement un peu virile de Joan Mir, à l'origine d'un contact heureusement sans conséquence. "Je l'ai senti", admet Joahnn, qui a également roulé avec son airbag gonflé sous sa combinaison après un gros guidonnage dans le dernier virage !

"C'est dire si ça bouge sur cette moto pour que l'airbag s'active tout seul", sourit le français qui finit 13ème au général avec 77 points (contre 78 pour Danilo Petrucci qui le précède sur la Desmosedici officielle).

Cette position au championnat n'est pas franchement extraordinnaire, surtout au regard de ses 6ème places en 2016 et 2017, mais Johann a néanmoins remporté son pari : marquer les esprits et les décideurs Ducati, grâce notamment à sa pole et son podium en République tchèque.

Espargaro jette de l'huile sur le feu, Zarco ravi pour Lorenzo Fellon

Ce Grand Prix du Portugal aura par ailleurs été marqué par deux événements concernant Johann Zarco : sa casse moteur en essais libres 4 et l'annonce de l'arrivée de Lorenzo Fellon - fils de son ancien manager, Laurent Fellon - en Grands Prix Moto3 en 2021 dans le team SIC58 Squadra Corse.

 

Victime d'un problème mécanique en FP4, Johann s'est en effet vu contraint de revenir au stand alors que sa moto dégageait d'importantes volutes de fumée blanche. Problème : le n°5 a traversé le virage 15 en diagonale, prenant le risque d'asperger d'huile le bitume et d'entraîner des chutes. 

Cet épisode lui vaut illico les remarques assassines de son vieux copain Aleix Espargaro, plus rapide à râler sur les réseaux sociaux qu'à mettre au point son Aprilia... L'espagnol accuse le français de "ne pas tenir compte des autres : le problème est qu'il n'apprend jamais rien", s'étrangle le frère de l'ancien coéquipier de Johann !

Zarco s'est aussitôt expliqué sur cet incident et sa décision de traverser la piste : "j'ai déjà rencontré ce genre de panne avec la Ducati et je savais qu'il n'y aurait pas de perte d'huile sur la piste. Je savais ce que je faisais, donc il n'y a pas à avoir de pénalité". 

Son argumentaire a convaincu les officiels, qui ne l'ont pas sanctionné comme le prévoit le règlement... au grand dam d'Espargaro : "Encore du bon boulot de la direction de course, qui ne prend aucune sanction envers un pilote MotoGP qui traverse la piste avec un moteur cassé et fumant. Incroyable".

Cette "crise" évacuée, Joahnn accueille avec une joie sincère l'arrivée en Grand Prix Moto3 de Lorenzo Fellon, fils de son ancien manager avec lequel il est brouillé depuis l'épisode KTM. Le pilote avignonnais de 16 ans - que Johann a vu grandir lorsqu'il logeait chez Fellon - intègre le team SIC58 après avoir terminé 5ème de la Red Bull Rookies Cup.

"Je suis très heureux pour lui", apprécie Zarco. "Il est actuellement le plus rapide des pilotes français dans les petites catégories : je n'ai aucun doute quant au fait que ça peut bien le faire. Est-ce que j'irai le voir dans son box pour le conseiller ? Non, parce qu'il y encore trop, disons, d'animosité à mon égard avec ses parents : du temps sera encore nécessaire pour digérer toutes ces histoires".

En 2021, Johann Zarco pilotera une Desmosedici GP20 chez Ducati-Pramac, où le cannois de 30 ans fera équipe avec le débutant Jorge Martin en bénéficiant d'un soutien accrû de la marque de Bologne. A suivre sur MNC : restez connectés !

Résultats du GP du Portugal 2020 (course finale MotoGP)

  1. Miguel OLIVEIRA KTM 41'48.163
  2. Jack MILLER Ducati +3.193
  3. Franco MORBIDELLI Yamaha +3.298
  4. Pol ESPARGARO KTM +12.626
  5. Takaaki NAKAGAMI Honda +13.318
  6. Andrea DOVIZIOSO Ducati +15.578
  7. Stefan BRADL Honda +15.738
  8. Aleix ESPARGARO Aprilia +16.034
  9. Alex MARQUEZ Honda +18.325
  10. Johann ZARCO Ducati +18.596
  11. Maverick VIÑALES Yamaha +18.685
  12. Valentino ROSSI Yamaha +18.946
  13. Cal CRUTCHLOW Honda +19.159
  14. Fabio QUARTARARO Yamaha +24.376
  15. Alex RINS Suzuki +27.776
  16. Danilo PETRUCCI Ducati +34.266
  17. Mika KALLIO KTM +48.410
  18. Tito RABAT Ducati +48.411

Non classés

  • Lorenzo SAVADORI Aprilia 3 Tours
  • Joan MIR Suzuki 10 Tours
  • Brad BINDER KTM 23 Tours
  • Francesco BAGNAIA Ducati 0 Tour

Classement général pilotes MotoGP 2020 

  1. Joan MIR Suzuki 171
  2. Franco MORBIDELLI Yamaha 158
  3. Alex RINS Suzuki 139
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati 135
  5. Pol ESPARGARO KTM 135
  6. Maverick VIÑALES Yamaha 132
  7. Jack MILLER Ducati 132
  8. Fabio QUARTARARO Yamaha 127
  9. Miguel OLIVEIRA KTM 125
  10. Takaaki NAKAGAMI Honda 116
  11. Brad BINDER KTM 87
  12. Danilo PETRUCCI Ducati 78
  13. Johann ZARCO Ducati 77
  14. Alex MARQUEZ Honda 74
  15. Valentino ROSSI Yamaha 66
  16. Francesco BAGNAIA Ducati 47
  17. Aleix ESPARGARO Aprilia 42
  18. Cal CRUTCHLOW Honda 32
  19. Stefan BRADL Honda 27
  20. Iker LECUONA KTM 27
  21. Bradley SMITH Aprilia 12
  22. Tito RABAT Ducati 10
  23. Michele PIRRO Ducati 4

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo de la Triumph Tiger 660 Sport 2022

MNC s'est rendu à Albufeiura (Portugal) pour tester la nouvelle Tiger 660 Sport sous le soleil d'Algarve : le point en vidéo sur les qualités et faiblesses de cette nouveauté 2022 Triumph, en complément de notre essai complet à lire sur le Journal moto du Net. Essai vidéo.
Essai Triumph Tiger 660 Sport : des atouts plein la Manche

Un semi-carénage avec bulle réglable, des suspensions rehaussées, une position redressée : et voilà la Triumph Trident 660 transformée en Tiger 660 Sport pour "Tracer" sa voie chez les roadsters routiers haut sur pattes ! Essai de cette nouveauté d'outre-Manche bourrée d'atouts… et de quelques limites.   
Essai Speed Triple 1200 RR : le maxiroadster Triumph en Road Racer

Les Anglais ne font jamais rien comme tout le monde et Triumph nous le prouve à nouveau : au lieu de créer une toute nouvelle Daytona 1000 cc potentiellement déclinée en maxiroadster maxisportif, la firme d’Hinckley se base sur son Speed Triple pour sortir une sportive de route au look café racer, la Speed Triple 1200 RR... Essai.
Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...