• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GRAND PRIX MOTO DU PORTUGAL
Paris, le 23 novembre 2020

Retour sur le GP du Portugal : les explications des pilotes MotoGP

Retour sur le GP du Portugal : les explications des pilotes MotoGP

Les pilotes s'expliquent après le dernier Grand Prix de la saison MotoGP 2020 sur le circuit de Portimao, au Portugal.

Imprimer

Miguel Oliveira, vainqueur

"C'est irréel ! On rêve de ce genre de courses et être enfin capable de le faire est incroyable, je n'ai pas de mots. Je remercie toutes les personnes et tous les fans qui ne pouvaient pas être ici aujourd'hui. Je remercie mon équipe, c'est une excellente façon de faire mes adieux à Tech3 en leur donnant cet exploit. Ma famille n'avait pas pu voir ma première victoire en direct, donc c'est formidable qu'ils soient ici. C'est une journée incroyable et très émouvante de terminer la saison en beauté et avec une solide performance comme celle d'aujourd'hui".

Jack Miller, 2ème

"Je remercierai jamais assez l'équipe Pramac Racing. Pour moi c'était une famille, ils m'ont fait grandir en tant que pilote et en tant qu'homme. Ce podium est pour eux et pour tout le travail qu'ils ont fait avec moi".

Franco Morbidelli, 3ème

"J’ai beaucoup apprécié la course d’aujourd’hui. Cette piste est incroyable, très difficile mais très agréable à piloter. Nous avons fait le bon choix de pneus et j'ai été impressionné par le rythme que nous avons pu maintenir. Miguel avait quelque chose en plus aujourd'hui et nous n’avons pas pu le suivre, alors j’ai tout donné pour essayer de me sortir du peloton, même si Jack est resté avec moi. Il a pu attaquer à la fin et je n’ai pas pu riposter. Félicitations à lui et à Miguel. Je suis heureux de terminer deuxième du championnat, être vice-champion du monde de MotoGP c'est quelque chose de formidable. Bien sûr je rêve de plus que ça, mais je m'en souviendrai toujours. Je tiens à dire un grand merci à mon équipe pour m'avoir aidé à atteindre cet objectif. Je vais travailler maintenant pour progresser et on verra ce que la saison prochaine m'apportera".

Pol Espargaro, 4ème

"Ce n'était pas l'une de mes meilleures courses, mais nous devons être très satisfaits du résultat final cette année. C'est incroyable d'être quatrième ex-aequo au championnat devant de nombreuses autres motos d'usine, et de voir une KTM remporter trois victoires cette saison. Je suis fier d'avoir remporté cinq podiums et deux pole positions. Je suis vraiment fier de ce que nous avons fait ensemble. D'une certaine manière, c'est triste de dire "bye bye", mais je pense que donner à KTM sa meilleure fin de championnat est la meilleure façon de le faire".

Takaaki Nakagami, 5ème

"Tout d'abord, je tiens à remercier mon équipe car cette saison a été assez difficile avec presque pas de repos, mais mon équipe prépare la moto et elle est toujours parfaite. J'apprécie chaque membre de l'équipe, donc merci à eux ! Je remercie tous mes sponsors pour leur soutien et je tiens à remercier de nouveau Cal, car c'était sa dernière course avec le team LCR Honda. Cal a été un excellent coéquipier au cours de mes trois années et je veux lui souhaiter le meilleur pour l'avenir. Aujourd'hui c'était difficile de trouver une stratégie pendant la course depuis la 11e place, mais j'ai pris un bon départ et j'étais vraiment fort dès le début. Ce fut une grosse bagarre pendant la course et à la fin j'ai fait de bons chronos et nous obtenons une autre cinquième place dont je suis vraiment content. Dans l'ensemble, avec ma performance cette saison par rapport à la saison dernière, nous avons fait un grand pas en avant. Je tiens donc à remercier à nouveau mon équipe pour son travail acharné cette année. Nous pensons déjà à la saison prochaine. Je pense que nous pourrons faire de nouveaux progrès et j'espère que nous pourrons nous battre pour le championnat. C'est mon objectif... À l'année prochaine !"

Andrea Dovizioso, 6ème

"Ce n'était vraiment pas une course facile en partant de la douzième place, mais je suis content parce que nous avons réussi à bien remonter et à terminer devant certains de nos rivaux directs au championnat avec la quatrième place au classement général. C'était ma dernière course avec Ducati... Pendant ces quatre dernières années nous avons pu faire quelque chose d'extraordinaire et je n'aurais jamais pensé que je serais aussi heureux de voir la joie que nos résultats ont créée chez nos fans ! C'est la magie de notre sport et je suis heureux de l'avoir vécu ! Après ces huit saisons, il y a eu de belles relations au sein de mon équipe et ça me manquera sûrement beaucoup !"

Stefan Bradl, 7ème

"J'ai beaucoup apprécié ce week-end, j'ai pu montrer que j'avais encore la vitesse et la motivation pour disputer les premières places du championnat du monde. C'était difficile au début quand nous sommes montés sur la moto, mais nous sommes devenus plus forts et nous avons mieux travaillé avec le team Repsol Honda Team à chaque course. Je suis très satisfait. C'était une bonne course avec beaucoup de combats aux avant-postes. A Valence on n'était pas aussi bien placé, mais nous avons montré que nous avions ce potentiel et maintenant, sur la dernière course, j'ai pu le prouver. Je tiens à remercier toute l'équipe Repsol Honda et le HRC. Nous avons une excellente relation et je suis très heureux de continuer à travailler avec eux. Nous avons été très occupés avec les courses et les tests cette saison, mais j'ai pu gérer tous les engagements et cela a contribué à nous rendre plus forts. Ce fut une année difficile pour tout le monde et je remercie tous ceux qui l'ont rendue possible".

Aleix Espargaro, 8ème

"C'était une belle course, mais je suis quand même en colère car ça aurait pu être encore mieux avec de meilleures qualifications. Partir de derrière m'a forcé à rouler dans le peloton et j'ai réussi car la RS-GP était très compétitive aujourd'hui. Sur les derniers courses, nous avons pu trouver de la régularité et des performances, donc je veux que ce soit notre point de départ pour construire une saison 2021 de haut niveau.Je serai de nouveau sur la piste dès demain à Jerez pour préparer la saison prochaine, malgré la fatigue de trois week-ends d'affilée. Cela démontre ma détermination et celle d'Aprilia pour atteindre enfin les résultats que nous méritons !"

Alex Marquez, 9ème

"C'était une course difficile avec beaucoup de bagarres contre des pilotes expérimentés. Nous nous sommes battus avec Mir dans le premier tour, puis Valentino, puis Fabio. Nous avons pu apprendre beaucoup de ces pilotes expérimentés en découvrant quelques secrets. La position de départ nous a encore pénalisé car notre rythme était assez bon pour viser la quatrième place, mais nous sommes bien remontés. Félicitations également à Arenas et Enea pour les championnats du monde Moto3 et Moto2 après deux courses très riches en bagarres. Avec le recul, bien sûr qu'il y a des choses que nous aurions pu faire pour nous améliorer et obtenir des résultats plus tôt. Je commence généralement plus lentement dans la plupart des catégories, mais je n'abandonne jamais et nous y arrivons. Nous avons réalisé deux podiums cette année, ce qui n'était qu'un rêve avant le début de la saison. L'un était dans des conditions spéciales, mais le podium d'Aragon était la cerise sur le gâteau. Malheureusement, nous n'avons pas pu décrocher le titre de "Rookie of the Year" en raison de notre ambition en Aragon et à Valence, mais nous restons très satisfaits de ce que nous avons fait au second semestre. Merci à tous ceux qui ont rendu cette année possible, de Dorna à nos sponsors en passant par les fans chez moi et dans le monde entier. J'aurais aimé les avoir sur la piste, mais ce n'était pas possible et j'espère que nous avons pu faire un bon spectacle pour eux cette année. Ce fut une année très difficile pour tout le monde".

Johann Zarco, 10ème

  • A suivre sur MNC : restez connectés !

Maverick Viñales, 11ème

"Je me suis beaucoup amusé pendant la course aujourd’hui, j'ai aimé me battre avec Fabio et les autres. J'aurais souhaité faire deux tours de plus car je voulais aussi dépasser Johann Zarco et Alex Marquez, mais la course était trop courte. C'était amusant. Le tracé de cette piste donne la possibilité de doubler dans de nombreux virages. J'ai aimé attaquer et dépasser des pilotes, c'était cool. Même si je ne suis pas satisfait de la position d'aujourd'hui, je me suis bien amusé avec la moto et j'avais un bon rythme même lorsque je roulais seul. C'est important d'avoir terminé la saison avec des sentiments positifs".

Valentino Rossi, 12ème

  • A suivre sur MNC : restez connectés !

Cal Crutchlow, 13ème

"Tout d'abord, je veux dire merci à mon équipe de ces six dernières années. Nous avons vécu des moments incroyables. Cette année ne s'est évidemment pas déroulée comme prévu, mais avec c'était bien de la terminer au sein de l'équipe avec laquelle j'ai passé le plus de temps dans ma carrière... J'ai tout donné ce week-end, j'mais malheureusement le pneu arrière ne me permettait pas continuer à attaquer à ce rythme. Je suis heureux d'avoir terminé la course, la saison et ma carrière à plein temps, conformément à la décision que j'ai prise plus tôt dans l'année et dont je suis satisfait. Maintenant j'ai hâte de regarder au loin. Je serai toujours testeur l'année prochaine, mais j'ai hâte de voir les courses de MotoGP dans les années à venir. Ça va être excitant, je vais laisser ces jeunes prendre les rênes et je leur souhaite le meilleur".

Fabio Quartararo, 14ème

Alex Rins, 15ème

"La course d'aujourd'hui a été un peu difficile et j'ai senti que j'avais fait le mauvais choix de pneus. J'ai eu du mal dès le début avec le pneu arrière dur et au départ j'ai pu me rapprocher des pilotes devant moi, mais ensuite, tour après tour je perdais de l'adhérence et j'ai commencé à reculer. Au final, je suis content de mon travail cette année. Malgré ma blessure et quelques chutes, j'ai quand même réussi à terminer troisième au championnat. Je suis vraiment motivé pour commencer la saison prochaine !"

Danilo Petrucci, 16ème

"J'aurais aimé terminer mon aventure chez Ducati avec un meilleur résultat, mais malheureusement aujourd'hui c'était une course difficile. Je tiens à remercier toutes les personnes qui travaillent chez Ducati et tout d'abord mon équipe, car pendant ces six saisons sur la Desmosedici j'ai pu remporter plusieurs succès et deux victoires en MotoGP ! Je suis heureux d'avoir fait partie de Ducati au cours de ces six années de ma carrière".

Mika Kallio, 17ème

"Revenir à la course a été particulièrement difficile sur le plan physique mais j'ai réussi à le faire, donc j'en suis content. Je dois admettre qu'avant le week-end je pensais pouvoir faire un peu mieux, mais au final c'était le maximum que je pouvais faire. D'une manière ou d'une autre, je suis toujours assez satisfait d'avoir pu faire les tours de manière assez régulière et répéter les mêmes choses, la même vitesse, les mêmes temps au tour et aucune erreur. C'était vraiment important donc j'en suis satisfait".

Brad Binder, abandon

"Mon année de débutant se termine et nous avons réussi à remporter le prix de "Rookie" de l'année, ce qui était un objectif au début de la saison. J'ai pris un bon départ, mais au deuxième tour deux pilotes ont eu un contact et j'ai dû élargir. En revenant, j'ai eu une bonne aspi dans la ligne droite mais je suis entré dans le virage 1 trop fort et malheureusement ça a suffi pour perdre l'avant. C'est dommage car nous avions le rythme pour faire du bon travail. Ce fut une saison difficile mais fantastique, avec des hauts très hauts et des bas très bas ! Je pense que tout cela me permettra de devenir un pilote plus fort la saison prochaine. Je tiens à dire un immense merci à tout le monde. Nous avons un package compétitif à coup sûr".

Joan Mir, abandon

"Je n'ai pas pu faire beaucoup de tours aujourd'hui, mais ceux que j'ai faits je les ai vraiment appréciés ! Je veux m'excuser auprès de Pecco à cause du contact que nous avons eu, je suis désolé pour lui. Après ce contact j'ai commencé à avoir des problèmes avec l'électronique de la moto et je n'ai pas pu terminer la course. Nous allons certainement trouver ce problème et y travailler à l'avenir. C'est dommage de ne pas avoir pu obtenir un bon résultat aujourd'hui. Je voulais finir sur une bonne note, mais bien sûr je suis toujours aussi heureux d'avoir remporté le titre et de pouvoir faire la fête ce soir avec l'équipe et Alex, qui termine troisième au classement".

Pecco Bagnaia, abandon

"Ce n'est pas comme ça que j'aurais voulu finir ma dernière course avec Pramac Racing, mais c’est comme ça... Ce fut une année compliquée, mais ensemble nous avons réussi à la traverser et nous en avons également retiré satisfaction. Je tiens à remercier toute l'équipe pour le travail qu'ils ont accompli et pour la façon dont ils m'ont fait ressentir au fil des années. Si j'ai grandi en tant que pilote, c'est sûrement grâce à eux".

Résultats du GP du Portugal 2020 (course finale MotoGP)

  1. Miguel OLIVEIRA KTM 41'48.163
  2. Jack MILLER Ducati +3.193
  3. Franco MORBIDELLI Yamaha +3.298
  4. Pol ESPARGARO KTM +12.626
  5. Takaaki NAKAGAMI Honda +13.318
  6. Andrea DOVIZIOSO Ducati +15.578
  7. Stefan BRADL Honda +15.738
  8. Aleix ESPARGARO Aprilia +16.034
  9. Alex MARQUEZ Honda +18.325
  10. Johann ZARCO Ducati +18.596
  11. Maverick VIÑALES Yamaha +18.685
  12. Valentino ROSSI Yamaha +18.946
  13. Cal CRUTCHLOW Honda +19.159
  14. Fabio QUARTARARO Yamaha +24.376
  15. Alex RINS Suzuki +27.776
  16. Danilo PETRUCCI Ducati +34.266
  17. Mika KALLIO KTM +48.410
  18. Tito RABAT Ducati +48.411

Non classés

  • Lorenzo SAVADORI Aprilia 3 Tours
  • Joan MIR Suzuki 10 Tours
  • Brad BINDER KTM 23 Tours
  • Francesco BAGNAIA Ducati 0 Tour

Classement général pilotes MotoGP 2020 

  1. Joan MIR Suzuki 171
  2. Franco MORBIDELLI Yamaha 158
  3. Alex RINS Suzuki 139
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati 135
  5. Pol ESPARGARO KTM 135
  6. Maverick VIÑALES Yamaha 132
  7. Jack MILLER Ducati 132
  8. Fabio QUARTARARO Yamaha 127
  9. Miguel OLIVEIRA KTM 125
  10. Takaaki NAKAGAMI Honda 116
  11. Brad BINDER KTM 87
  12. Danilo PETRUCCI Ducati 78
  13. Johann ZARCO Ducati 77
  14. Alex MARQUEZ Honda 74
  15. Valentino ROSSI Yamaha 66
  16. Francesco BAGNAIA Ducati 47
  17. Aleix ESPARGARO Aprilia 42
  18. Cal CRUTCHLOW Honda 32
  19. Stefan BRADL Honda 27
  20. Iker LECUONA KTM 27
  21. Bradley SMITH Aprilia 12
  22. Tito RABAT Ducati 10
  23. Michele PIRRO Ducati 4

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Aprilia fait le plein de vidéos sur son nouveau trail Tuareg 660

Dévoilée en plein été, la Tuareg 660 a peut-être échappé à certains motards qui se la coulaient douce en vacances... En deux semaines donc, Aprilia a publié une série de cinq vidéos concernant son futur trail de moyenne cylindrée. Moto-Net.Com les relaie et les décortique...
Gold Line Edition : Triumph enrichit sa gamme Modern Classics en 2022

Suite au succès de sa première Street Twin Gold Line cette année, Triumph décline le concept à huit de ses motos néo-rétros : les Street Scrambler, Bonneville T100 et T120 ("tout court" et Black), Speedmaster et Bobber, Scrambler XC et XE ont droit à leur petite touche dorée pour 2022. Et seulement 2022, attention !
Fabio Quartararo est champion du monde MotoGP 2021 ! 

Fabio Quartararo n'a pas craqué sous la pression, à l'inverse de son dernier rival pour le titre Francesco "Pecco" Bagnaia, parti à la faute en tête du Grand Prix d'Emilie Romagne. La chute de l'officiel Ducati concrétise l'évidence : #ElD1ABLO est le patron de la saison 2021 et coiffe sa première couronne mondiale en Grands Prix moto à 22 ans ! Compte rendu et résultats.
GP d’Emilie Romagne 22 commentaires
MV Agusta rend hommage à Agostini avec 311 Superveloce Ago

Samedi dernier en marge du Grand Prix d’Emilie Romagne - du duel Quartararo Vs Bagnaia, des adieux de Rossi, du souvenir de Simoncelli -, MV Agusta présentait une nouvelle série limitée de sa Superveloce. Après les 75 anniversario et 110 Alpine, place aux 311 Ago qui célèbrent les 311 succès du champion Agostini !
Business 1 commentaire
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...