• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP BARCELONE - DOVIZIOSO S'EXPLIQUE
Paris, le 12 juin 2017

Grand Prix de Catalogne MotoGP 2017 - Dovizioso (1er) : La baisse de performances des pneus a été la clé de notre succès

GP de Catalogne MotoGP - Dovizioso (1er)

Grâce à sa deuxième victoire d'affilée signée à Barcelone une semaine après le Mugello, Andrea Dovizioso se repositionne comme un très sérieux challenger pour le titre mondial MotoGP 2017 face à un Maverick Viñales passé à côté du GP de Catalogne ! Fin stratège, "DesmoDovi" s'impose après avoir préservé ses pneus de façon optimale devant Marquez et Pedrosa. Déclarations et analyses.

Imprimer

Andrea Dovizioso - Ducati Team (7ème en qualifs et 1er en course) : "Nous avons réalisé que le grip était mauvais et que l’usure des pneus était très rapide. De fait, nous ne pouvions pas nous concentrer uniquement sur notre vitesse. Au départ, personne n’a pu imprimer le rythme car nous devions tous économiser nos pneus au maximum. J’ai passé quelques pilotes et je me suis retrouvé dans le sillage de Dani. Il gérait plutôt bien l’usure de ses gommes, ce que j'ai également réussi à faire tout en conservant l’avant. Je n’avais pas conscience de ce qui se passait derrière nous, car le rythme était relativement lent. À dix tours de l’arrivée, j’ai décidé de forcer et je me suis rendu compte que mes pneus étaient assez détériorés. Mais c’était également le cas pour les autres. C’est bizarre, car j’ai gagné sans être à 100% !"

"Personne ne peut prédire l’avenir, en particulier cette année. Chaque week-end est différent. Je ne suis pas concentré sur le championnat, mais davantage sur le développement de la moto. Nous avons géré la situation de la meilleure des manières, notre stratégie était parfaite. Je ne m’attendais pas à être compétitif ici, pourtant j’ai gagné... Je connais les points positifs et négatifs de cette moto et je veux en exploiter le meilleur à chaque course. Mais je suis aussi réaliste : je ne pense pas que nous puissions nous battre pour le championnat, il nous manque encore un petit quelque chose".

L'analyse MNC : Jamais Andrea Dovizioso n'avait atteint un tel niveau de réussite depuis son arrivée chez Ducati en 2013 : le natif de Forlimpopoli (Italie) décroche en Catalogne sa deuxième victoire successive après son succès la semaine dernière en Italie, offrant à la marque de Bologne son premier doublé depuis celui de Casey Stoner en Aragon puis au Japon en 2010. Pour ne rien gâcher, ces deux dominations sont réalisées sur le sec et face à tous les cadors, sans aucune circonstance minimisant leur importance !

Pour "Dovi", la satisfaction est d'autant plus grande qu'il n'avait jamais remporté deux courses d'affilée en MotoGP, pas plus d'ailleurs que dans les catégories inférieures. Même en 2004 quand il avait remporté son titre 125 cc et s'était imposé à cinq reprises (sa meilleure perf' à ce jour), l'italien n'avait pas réussi à doubler la mise !

Certes, les essais récemment menés à Barcelone par Ducati ont aidé Dovizioso à cerner la piste plus rapidement. Sa vitesse de pointe supersonique dans la longue ligne droite du Montmelo (1047 m) a également facilité son succès, comme au Mugello la semaine dernière. Mais avec 340,3 km/h contre 336,8 km/h pour Rabat et 335,6 km/h pour Rossi (respectivement les pilotes Honda et Yamaha les plus véloces en course), l'avantage d'Andrea Dovizioso n'était pas si conséquent. Pas suffisament en tout cas pour lui offrir la victoire sur un pont d'or.

Son succès, le n°4 l'a clairement bâti en abattant les meilleures cartes à sa disposition : d'abord en choisissant les bons pneus (dur à l'avant et médium à l'arrière), puis en les préservant autant que possible pour éviter leur détérioration sur le bitume vieillissant et surchauffé (55°C en course !) de Montmelo. Une stratégie "simple" sur le papier, mais loin d'être évidente à appliquer nez dans la bulle pendant 25 tours !

Comme la plupart ses rivaux, Dovi avait compris dès les essais que la nature du circuit poserait de graves problèmes d'adhérence : "la piste était très difficile, très bosselée, avec un revêtement qui offrait zéro grip", explique le n°4 qui comptait parmi les pilotes favorables au retour à l'ancienne configuration du tracé catalan.

"Pas facile donc de gérer les pneus et d’en tirer la quintessence : il y a eu une baisse de performances, mais pour nous ce fut la clé du succès", affirme le coéquipier de Lorenzo qui a pris la tête des mains de Pedrosa à neuf tours de l'arrivée pour ne plus la lâcher jusqu'à la fin. Dovizioso s'impose avec 3,5 sec sur Marc Marquez, qui a pourtant tout tenté pour réduire l'écart. En vain : le tenant du titre a finalement abdiqué, conscient aussi que les 20 points de la deuxième place valaient mieux qu'une nouvelle chute !

"Dovi était trop fort aujourd'hui", admet sportivement Marc Marquez, lui aussi parti avec le choix de pneus hard-médium. Cette combinaison était la bonne dimanche en Catalogne, puisque Dani Pedrosa complète le podium avec ce même choix de gommes. A l'inverse, les Yamaha officielles de Rossi et Viñales, chaussées en médium-médium, ont dégusté lors de cette 7ème manche de la saison : le blason d'Iwata tentera de corriger le tir dès aujourd'hui lors des tests officiels d'après course qui se tiennent à Barcelone.

A signaler que si tous les pilotes se sont plaints du manque de grip offert par la piste, Michelin a fait mieux que limiter la casse dans ces circonstances particulières : d'une part, car "seulement" trois pilotes sont partis au tapis en course (Petrucci, Miller et Aleix Espargaro), mais aussi et surtout parce que les chronos sont restés à un très bon niveau tout le week-end. Jonas Folger a ainsi battu le record du tour en course en 1'45.969 dans sa troisième boucle, tandis que Dovizioso n'est pas passé loin d'abaisser le record de la durée de course. 

Dernier indicateur intéressant : "DesmoDovi" a amélioré son temps de course de pas moins de 38 secondes par rapport à 2016, lorsqu'il avait terminé 10ème. Ducati peut donc se frotter les mains à l'issue de ce week-end catalan, d'autant que Lorenzo et Petrucci s'étaient qualifiés en première ligne et que le transfuge Yamaha termine quatrième après avoir mené les premiers tours !

Autre - gros - motif de satisfaction du côté de Bologne : avec sa victoire et la modeste 10ème place du leader du championnat Viñales, Dovizioso consolide sa deuxième place au classement avec 104 points contre 111 pour l'officiel Yamaha. A l'heure actuelle, Viñales et Dovizioso sont par ailleurs les seuls à pouvoir se vanter d'avoir remporté plus d'une course :  trois pour l'espagnol et deux pour l'italien, contre un seul succès pour Marquez et Pedrosa qui les suivent au provisoire. Et toujours zéro victoire pour Rossi, cinquième du classement provisoire...

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dorna envisage ouvertement l'annulation du MotoGP 2020

Pour la première fois, le promoteur du championnat du monde envisage officiellement la possibilité d'annuler la saison 2020 en MotoGP et WorldSBK à cause de la pandémie de covid 19... Explications.
MotoGP 2020 1 commentaire
Essai vidéo de la Kawasaki Z H2

En plus de notre essai complet de la nouvelle Kawasaki Z H2, voici notre vidéo de ce nouveau maxi roadster maxi gonflé testé à Las Vegas.
Toutes les informations sur la nouvelle BMW R 18

BMW dévoile tous les détails de sa nouvelle moto R18, qui réinvestit avec style la catégorie custom. Propulsée par un énorme bicylindre de 1802 cc refroidi par air, cette nouveauté 2020 se décline également en version bobber et chopper par le biais d'accessoires. Présentation.
Motos 4 commentaires
Comment aider son prochain pendant le confinement avec la Mutuelle des Motards

Pour faciliter le confinement lié au coronavirus, la Mutuelle des Motards lance la plateforme Solidarité Motarde Covid 19 qui regroupe sur Facebook les initiatives d'entraide proposées par les motards, motocistes, fabricants, particuliers ou professionnels. Explications... et précautions à prendre.
KTM rappelle les 790 Adventure et 790 Adventure R

KTM rappelle les 790 Adventure 2019 et 2020 pour remplacer la durite de frein qui relie l'étrier de frein arrière et le modulateur ABS, en raison d'une éventuelle non conformité des matériaux utilisés. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en mars 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en mars 2020, lourdement impacté par le coronavirus et le confinement entamé le 17 de ce mois. Découvrez néanmoins nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le Mondial de la Moto de Paris 2020 est annulé à cause du Covid-19

Le promoteur du Mondial de l'Auto et de la Moto annonce qu'il ne pourra pas maintenir le salon parisien prévu du 1er au 11 octobre 2020 Porte de Versailles en raison de la pandémie de coronavirus. AMC Promotion ne désespère pas de pouvoir maintenir les événements prévus en extérieur... Explications.
Salon de Paris 2 commentaires
Le préparateur Riccardo Pierobon (Ducati) s'est éteint

Basé à Borgo Panigale comme Ducati, le préparateur Pierobon pleure son fondateur Riccardo, décédé avant-hier à l'âge de 85 ans. L'artisan - l'artiste ! - apprécié notamment pour ses cadres treillis avait confié les rênes de son entreprise à son fils Massimo, mais soudait toujours...
Le Grand Prix de France Moto GP 2020 reporté à une date inconnue

On le redoutait de plus en plus jour après jour sans vouloir y croire, mais c'est désormais officiel : le GP de France MotoGP, prévu du 15 au 17 mai au Mans (72), est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19. Explications.
GP de France 22 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...