• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP BARCELONE - PEDROSA S'EXPLIQUE
Paris, le 12 juin 2017

Grand Prix de Catalogne MotoGP 2017 - Pedrosa (3ème) : On s'attendait à faire un peu mieux

Grand Prix de Catalogne MotoGP 2017 - Pedrosa (3ème) : On s'attendait à faire un peu mieux

Ce podium devant ses fans pour son Grand Prix national est une belle récompense pour Dani Pedrosa, même si l'officiel HRC admet qu'il aurait souhaité faire mieux... Parti en pole position, le n°26 remonte à la quatrième place au classement provisoire du championnat du monde. Déclarations et analyse.

Imprimer

Dani Pedrosa, Honda HRC (1er en qualifs et 3ème en course) : "Je suis très content de cette journée, finir sur le podium est toujours sympa quand on voit à quel point c'est difficile en MotoGP ces temps-ci. La semaine dernière on avait fait une course horrible (chute au GP d'Italie, NDLR), alors qu'ici on prend la pole position et on monte sur le podium devant mon public, ce qui est vraiment génial. Pour être honnête, on s'attendait à faire un peu mieux mais les conditions étaient très difficiles pour les pneus pendant tout le week-end. Aujourd'hui non plus le grip n'était pas très bon".

Grand Prix de Catalogne MotoGP 2017 - Pedrosa (3ème) : On s'attendait à faire un peu mieux

"J'ai essayé de mener la course et de rester devant, mais j'ai vu Dovi arriver dans la ligne droite, coupant les gaz pour ne pas être trop près et économiser les pneus un peu plus que moi. J'ai essayé de préserver les miens pendant toute la course, mais je n'ai pas réussi à le faire suffisamment. A la fin j'ai réalisé qu'il valait mieux rester sur mes roues pour prendre de gros points. On avait choisi le pneu medium à l'arrière pour la course et sur la fin il était à la limite, mais je pense que c'était quand même un meilleur choix que de partir en pneus durs avant et arrière. Le choix d'un pilote est plus lié aux sensations qu'à de strictes questions de performances ou de longévité. C'était difficile, mais on a réussi à monter sur le podium et c'est génial. J'ai hâte de faire les essais pour faire de nouveaux progrès et améliorer le feeling à l'avant, et travailler pour être plus constant. Le championnat est ouvert et on doit être plus régulier chaque week-end".

L'analyse MNC : Eh oui, vous avez bien lu. "Le championnat est ouvert et on doit être plus régulier chaque week-end", estime le poleman Dani Pedrosa qui repart de son GP national en ayant gagné une place au championnat, 4ème devant Rossi à seulement 4 points de son chef de file et à 27 points du leader, grâce au mauvais résultat des pilotes officiels Yamaha ce week-end.

Grand Prix de Catalogne MotoGP 2017 - Pedrosa (3ème) : On s'attendait à faire un peu mieux

Le n°26 nourrit donc encore des espoirs de titre de champion du monde parfaitement légitimes, lui qui - à l'exception de ses deux chutes en Argentine et en Italie - a mené sa Honda avec régularité depuis le début de la saison, pointant même deuxième après le GP de France (5ème au Qatar, 3ème aux Etats-Unis, 1er en Espagne et 3ème en France). 

Le moins qu'on puisse dire est qu'il reste du chemin à parcourir (il va encore se passer beaucoup de choses en 11 courses !), mais un titre de champion du monde MotoGP serait assurément une belle récompense largement méritée pour le discret pilote Honda, trop souvent dans l'ombre de son brillant coéquipier : triple champion du monde 250 cc en 2003, 2004 et 2005, "Pedro" a dû se contenter trois fois de la "place" de vice champion du monde MotoGP en 2007 (derrière Stoner), 2010 (derrière Lorenzo) et 2012 (encore derrière Lorenzo)...

Et si cette 12ème saison en catégorie reine, toujours chez Honda , était enfin la bonne ?

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

GP d'Australie MotoGP - Rossi (2ème) : "La limite ? Que personne ne tombe et ne se fasse mal !"

Valentino Rossi, 38 ans, s'est battu avec la fougue d'un jeunot à Phillip Island pour arracher la deuxième place du GP d'Australie 2017 derrière Marquez. Absent du podium depuis Silverstone, l'italien revient aux avant-postes à peine deux mois après sa double fracture de la jambe : respect ! Déclaration et analyse MNC.
Déclarations des pilotes World Superbike à Jerez

La douzième - et avant-dernière ! - épreuve du World SBK 2017 s'est disputée ce week-end à Jerez, en Espagne. Pour compléter nos comptes rendus en quasi-direct, voici les déclarations des pilotes Superbike à l'issue de leurs deux courses espagnoles.
Compte rendu et classements du GP d'Australie MotoGP 2017 

Marc Marquez fait un grand pas supplémentaire vers son 4ème titre en MotoGP grâce à sa magnifique victoire au GP d'Australie 2017 - sa 6ème cette saison - devant Rossi et Viñales. Johann Zarco, sacré rookie de l'année à Phillip Island, termine au pied du podium de cette 15ème course très virilement disputée ! Résumé MNC et résultats.
WSSP Espagne : Sacrés Caricasulo et Cluzel, Mahias presque titré

Talonné par Jules Cluzel durant la majeure partie de la course Supersport, Federico Caricasulo a du batailler jusqu'au bout pour l'emporter à Jerez. Son coéquipier - notre autre compatriote ! - Lucas Mahias termine cinquième et assure pratiquement son sacre... Pratiquement.
GP d'Australie MotoGP - Marquez (1er) : "Ils étaient agressifs et moi aussi : c'est la course !"

Marc Marquez aborde les deux dernières courses de la saison MotoGP 2017 avec une avance portée à 33 points sur Andrea Dovizioso suite à sa splendide victoire au GP d'Australie. L'officiel Honda, qui s'est livré à de virils corps à corps avec Rossi et Zarco, pose une sérieuse option sur son sixième titre mondial en Grands Prix. Déclaration et analyse MNC.
Le Moto Tour de Nick Ayrton, vainqueur en Classiques

Ze païlote : Nick Ayrton (un vieux, et un anglais par-dessus le marché !)... Ze brèle : une Suzuki GSX-R 1100 de 1986 (une vieille aussi, donc). Un duo très "Classique" qui s'offre la victoire dans la catégorie du même nom, au terme d'un Moto Tour 2017 qui sera le dernier sous cette forme. Témoignage.
STI : Prototypes de motos interconnectées BMW, Honda et Yamaha

Des prototypes de motos capables de détecter les situations à risques et de communiquer entre elles ont été présentés par BMW, Honda et Yamaha lors de la conférence du Connected Motorcycle Consortium (CMC), un groupement lancé par les trois constructeurs pour accélérer le développement des systèmes de transports intelligents (STI). Pourquoi, comment ? MNC fait le point.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.