• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP BARCELONE - VIÑALES S'EXPLIQUE
Paris, le 12 juin 2017

Grand Prix de Catalogne MotoGP 2017 - Viñales (10ème) : Pas habitué à ce genre de positions...

Grand Prix de Catalogne MotoGP 2017 - Viñales (10ème) : Pas habitué à ce genre de positions...

Maverick Viñales a bu la tasse devant son public lors du GP de Catalogne 2017 : seulement dixième à l'arrivée à presque 25 secondes de Dovizioso, "Mack" enregistre son plus mauvais résultat à l'arrivée d'une course sur la Yamaha officielle. L'étau se resserre au championnat sur le pilote espagnol, qui montre des signes de fébrilité face au comportement versatile de sa M1... Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Viñales, Yamaha Movistar (9ème en qualifs et 10ème en course) : "C’était une journée difficile, mais parfois il faut savoir se contenter de marquer des points et c’est exactement ce que nous avons fait. Dimanche je n’aurais pas pu faire mieux que dixième. Bien évidemment, nous ne sommes pas habitués à ce genre de positions. Mais c’était le meilleur résultat que nous pouvions aller chercher, donc nous devons être content de ces 6 points. Au moins, je suis toujours en tête du championnat. Nous allons continuer de travailler dur afin de rectifier le tir lors des prochaines courses".

L'analyse MNC : Si son coéquipier Rossi se dit "triste" suite à ce GP de Catalogne totalement raté par les Yamaha officielles, Maverick Viñales, lui, est dans un état plus proche de la colère : "jamais la Yamaha ne s'est comportée de cette façon", peste l'espagnol de 22 ans qui n'avait jamais terminé une course sur la M1 aussi loin au classement (exception faite, bien entendu, de son résultat blanc à Austin).

Tout s'est déroulé de travers pour le leader du championnat, actuellement le seul pilote avec trois victoires au compteur : mal à l'aise dès les essais libres, "Mack" avait déjà du mal à digérer le fait d'être relégué en QP1, lui qui s'était habitué à jouer la pole directement en QP2. Mais ce week-end, la M1 était à la peine : aucune Yamaha n'est parvenue à se qualifier directement en QP2, une première depuis l'introduction de ce format de qualifications.

La cause de cette descente aux enfers pour le blason d'Iwata ? D'inquiétantes difficultés à composer avec des pistes bosselées et offrant peu de grip, comme c'était déjà le cas lors de la course de Jerez. Zarco, Folger, Rossi et Viñales : tous se sont plaints d'un manque de motricité de la Yam' et d'une certaine instabilité de son train avant. Pour cette raison, les quatre ont opté pour le pneu avant médium, alors qu'ils savaient pertinemment que la solution "dure" utilisée par les trois pilotes du podium (Dovizioso, Marquez et Pedrosa) était la seule en mesure de les amener au bout des 25 tours.

"Le pneu médium ne fonctionne correctement que  cinq ou six tours, mais c'est impossible de passer le dur", regrettait Rossi au soir des qualifications, déjà conscient à ce moment des difficultés qui les attendaient en course. A ce petit jeu, Johann Zarco et Jonas Folger s'en sont mieux sortis que les pilotes officiels, ce que le "Docteur" avait aussi prévu : "la M1 2016 fonctionne mieux dans ces conditions, elle est plus facile avec peu d'adhérence que la 2017".

Faute d'avoir roulé avec l'ancienne génération autrement que pendant les essais d'intersaison, Viñales se garde d'émettre une quelconque comparaison. Mais son analyse de la situation est tout aussi préoccupante : "c'est difficile car notre moto ne se comporte pas de la même façon selon les circuits : tantôt elle est parfaite et personne ne peut m'arrêter, comme au Qatar et en Argentine, puis la fois suivante tout change", s'énerve-t-il face aux 24,189 secondes qui le séparent du vainqueur à Barcelone...

"Pourtant, je pilote de la même façon à chaque course : je ne comprends pas ce que je fais de travers !", avoue avec une pointe d'angoisse le n°25, quelque peu déboussolé par le tempérament versatile d'une moto justement plébiscitée jusqu'ici par son homogénéité. Ironie de la situation : après avoir dominé le début de saison, Viñales est à la peine au moment où Lorenzo qu'il remplace chez Yamaha monte en puissance sur une Ducati actuellement au top de sa forme !

Pour tenter d'enrayer cette spirale négative, Yamaha va rester une journée supplémentaire sur le circuit de Montmelo, où se déroulent ce lundi et mardi des tests officiels avec la plupart des teams. A moins de deux heures de la fin de cette première journée d'essais post-GP, Maverick Viñales mène justement les débats - devant Folger et Pedrosa - avec un chrono en en 1'44.932, à 3 dixièmes seulement de son chrono de qualifications (1'44.620).

Le leader du championnat, sur qui Dovizioso est revenu à seulement 7 longueurs, aurait-il trouvé des solutions à ses problèmes ? Espérons-le pour Viñales, qui ne s'est pas fait que des amis chez Michelin en se livrant à une inspection de son pneu arrière dans son tour d'honneur...

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires et enjeux du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2020

Le championnat du monde des Grands Prix moto reprend enfin ce week-end sur le circuit Angel Nieto de Jerez (Espagne), théâtre de la toute première course MotoGP 2020 après quatre mois d'interruption due au Covid-19. Présentation, horaires et déclarations.
Quartararo pénalisé de 20 mn aux essais libres FP1 du GP d'Espagne MotoGP

Pour avoir roulé sur une moto jugée non conforme pendant son entraînement sur le circuit Paul Ricard, Fabio Quartararo écope d'une pénalité et ne pourra pas participer aux 20 premières minutes de la séance d'essais libres FP1 du GP d'Espagne ce week-end... Explications.
Débile Challenge 2020, Summer covid édition...

Une poignée de rallymen et women "déjantés" (et déconfinés !) se sont affrontés dimanche pour décrocher le trophée du Débile Challenge 2020... Ambiance.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...