• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 16 septembre 2012

Course Moto GP : Lorenzo et Rossi embrasent Misano !

Course Moto GP : Lorenzo et Rossi embrasent Misano !

A Misano, le championnat du monde MotoGP 2012 a connu deux rebondissements majeurs : poussé dans les graviers, Pedrosa voit tout d'abord Lorenzo s'envoler au provisoire. Mais surtout, Valentino Rossi signe sa plus belle course chez Ducati en terminant deuxième derrière Lorenzo !

Imprimer

A Misano, le championnat du monde MotoGP 2012 a connu deux rebondissements majeurs : poussé dans les graviers, Pedrosa voit tout d'abord Lorenzo s'envoler au provisoire. Mais surtout, Valentino Rossi signe sa plus belle course chez Ducati en terminant deuxième derrière Lorenzo !

Départ : Ou plutôt "faux départ", puisque le fait que Karel Abraham lève la main juste avant l'extinction des feux perturbe certains pilotes - dont Spies, Crutchlow et Lorenzo. Cette confusion sur la grille conduit la direction de course à recommencer la procédure de départ pour une course raccourcie de deux tours.

Conditions météo à Misano

  • Temps : ensoleillé
  • Température de l'air : 23°
  • Température de la piste : 33°
  • Vent : 13 km/h
  • Mais les rebondissements ne s'arrêtent pas là à Misano : en difficultés avec sa RC213V au moment du tour de formation (un problème de couverture chauffante et peut-être un souci électronique), Dani Pedrosa est à la traîne et doit partir de la dernière position ! De son côté, pour la deuxième fois d'affilée, Abraham est victime d'un problème avec sa Ducati et doit partir des stands.

    Jorge Lorenzo prend le meilleur "vrai" départ devant… Valentino Rossi, auteur d'un magnifique envol de sa position sur la grille. Derrière, le championnat vit un tournant majeur : heurté par l'arrière par Hector Barbera, Dani Pedrosa chute dans le deuxième virage et ne peut pas repartir ! La poisse pour le n°26...

    Placé juste derrière, Randy de Puniet évite in extremis les deux hommes, mais est contraint de faire un détour dans les dégagements. Abraham s'envole violement dans un gauche, suivi peu après par Pasini. Les deux hommes se relèvent sans trop de bobos.

    Jorge Lorenzo enchaîne les tours canons et imprime un rythme que Rossi a du mal à suivre. En revanche, l'Italien arrive pour le moment à conserver sa deuxième place devant Bradl, Dovizioso et Crutchlow ! Crutchlow qui chute hélas lourdement peu après...

    Derrière Dovizioso, Ben Spies se fait doubler par Alvaro Bautista aux profits de la cinquième place. Suivent Hayden, Rea, Espargaro, de Puniet et Hernandez. Sans véritable surprise, Jorge Lorenzo creuse progressivement l'écart sur son futur (à)nouveau coéquipier. Rossi ne démérite pas pour autant : non seulement ses chronos ne sont pas très éloignés de ceux du leader (de 3 à 6 dixièmes au tour), mais le n°46 parvient à contenir un Stefan Bradl très incisif. Dovizioso apparaît un peu plus loin, à cet instant légèrement décroché de la bagarre pour le podium.

    Le pilote Tech3 se retrouve aux prises avec Alvaro Bautista, qui affiche un rythme très impressionnant : le représentant Gresini est l'un des seuls avec Lorenzo à parvenir à descendre sous les 1'35 ! Fort de cette vélocité, Bautista dépasse rapidement Dovizioso et rejoint Stefan Bradl qui commence à peiner derrière Rossi.

    Très en verve, Alvaro Bautista passe Bradl par l'intérieur : le voila troisième à huit tours de l'arrivée, avec 1,660 sec de retard sur Valentino Rossi ! L'Italien continue cependant à asséner des chronos très rapides, ce qui fait que Bautista ne parvient pas à réduire l'écart.

    Ben Spies, lui, refait son retard sur ce groupe et croque Bradl qui vient de se faire doubler par Dovizioso. A trois tours de l'arrivée, Aleix Espargaro est contraint à l'abandon - a priori sur problème technique - alors qu'il suivait son coéquipier Randy de Puniet. 

    Arrivée : Jorge Lorenzo entame le dernier tour de sa parade course, avec un peu plus de quatre secondes d'avance sur Valentino Rossi. Derrière en revanche, la bataille fait rage entre Bautista et Dovi : l'Italien est revenu dans la roue de l'Espagnol, et les voila coude à coude à la sortie du dernier virage ! Pugnace, le n°19 parvient à franchir la ligne avec… 0,003 sec d'avance sur la Yamaha n°4 : un battement de cil !

    Grâce à cette nouvelle victoire, sa 23ème en MotoGP, et au forfait du malheureux Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo prend du champ au provisoire : l'officiel Honda est désormais repoussé à 38 points du pilote Yamaha (270 contre 232 pts). Acclamé par une foule en délire sur le podium, son troisième avec Ducati, Valentino Rossi gagne deux places dans le classement : désormais sixième, il revient à deux petites longueurs de l'infortuné Crutchlow (120 contre 122 pts).

    "Je pense que Marco m'a aidé depuis là-haut", commentera le n°46, qui dédie sa plus belle réussite avec Ducati à son ami trop tôt disparu, Marco Simoncelli. Tout un symbole sur ce circuit renommé Misano World Circuit Marco Simoncelli...

    Pour sa première course avec la moto de Stoner, Rea termine huitième et dernier pilote prototype avec la Honda officielle. A noter qu'un freinage raté a considérablement affecté la progression du pilote Nord-irlandais... 

    Randy de Puniet profite de son côté du forfait de son coéquipier et de sa très belle neuvième place en course pour lui prendre la place de premier pilote CRT. Douzième au classement provisoire, le Français compte 48 points, soit trois de plus qu'Aleix Espargaro.
     
    Résultats du Grand Prix MotoGP de San Marin 2012

    1. Jorge LORENZO Yamaha 159,8 42'49.836
    2. Valentino ROSSI Ducati 159,6 +4.398
    3. Alvaro BAUTISTA Honda 159,5 +6.055
    4. Andrea DOVIZIOSO Yamaha 159,5 +6.058
    5. Ben SPIES Yamaha 159,4 +7.543
    6. Stefan BRADL Honda 159,0 +13.272
    7. Nicky HAYDEN Ducati 157,3 +40.907
    8. Jonathan REA Honda 157,2 +43.162
    9. Randy DE PUNIET ART 155,6 +1'09.627
    10. Michele PIRRO FTR 155,4 +1'13.605
    11. Colin EDWARDS Suter 155,2 +1'16.695
    12. Yonny HERNANDEZ BQR 155,1 +1'19.073
    13. James ELLISON ART 155,1 +1'19.408
    14. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter 152,0 1 Tour
    15. David SALOM BQR 150,7 1 Tour

    Non classés

    • Aleix ESPARGARO ART 155,8 4 Tours
    • Cal CRUTCHLOW Yamaha 157,7 23 Tours
    • Mattia PASINI ART 145,5 26 Tours
    • Hector BARBERA Ducati  0 Tour
    • Dani PEDROSA Honda  0 Tour
    • Karel ABRAHAM Ducati  0 Tour

    Classement provisoire du championnat MotoGP 2012

    1. Jorge LORENZO Yamaha 270
    2. Dani PEDROSA Honda 232
    3. Casey STONER Honda 186
    4. Andrea DOVIZIOSO Yamaha 163
    5. Cal CRUTCHLOW Yamaha 122
    6. Valentino ROSSI Ducati 120
    7. Alvaro BAUTISTA Honda 118
    8. Stefan BRADL Honda 115
    9. Nicky HAYDEN Ducati 93
    10. Ben SPIES Yamaha 77
    11. Hector BARBERA Ducati 60
    12. Randy DE PUNIET ART 48
    13. Aleix ESPARGARO ART 45
    14. Karel ABRAHAM Ducati 25
    15. Yonny HERNANDEZ BQR 25
    16. Michele PIRRO FTR 24
    17. Colin EDWARDS Suter 22
    18. James ELLISON ART 17
    19. Mattia PASINI ART 13
    20. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter 11
    21. Ivan SILVA BQR 11
    22. Toni ELIAS Ducati 10
    23. Jonathan REA Honda 8
    24. Steve RAPP APR 2
    25. David SALOM BQR 1

    .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Les derniers essais MNC

    Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
    Sportive 1 commentaire
    Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
    Sportive 5 commentaires
    Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
    Tous les Duels 4 commentaires
    Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Qualifs : Marquez en pole, Quartararo en embuscade, Espargaro forfait !

Marc Marquez remporte sa cinquième pole position MotoGP sur le circuit d'Aragon au terme de qualifications rondement menées sur sa Honda... jusqu'à ce Fabio Quartararo manque de lui voler la vedette dans son dernier tour ! Explications et grille de départ.
    Essais 11 commentaires
    Zarco au HRC en 2020 ? Aucune piste "concrète", répond l'ancien pilote KTM

Johann Zarco, mis à pied mardi par KTM un mois après avoir demandé sa rupture de contrat, est pourtant bien présent deux jours plus tard au GP d'Aragon... Ce qui alimente toutes les rumeurs sur l'avenir du talentueux pilote français, comme celle de le voir remplacer Jorge Lorenzo l'an prochain au HRC sur la MotoGP Honda officielle...
    Pilotes et équipes 2020 14 commentaires
    Quartararo fera-t-il chanter La Marseillaise dimanche au GP d'Aragon, 20 ans après celle de Laconi ?

Cette semaine marque un anniversaire très particulier pour les fans de Grands Prix moto : les 20 ans de la dernière victoire d'un pilote français en catégorie reine, signée par Régis Laconi en 1999... Fabio Quartararo - né la même année ! - peut-il lui aussi faire entonner La Marseillaise dimanche au GP d'Aragon ? MNC y croit !
    GP d'Aragón 6 commentaires
    Rupture Zarco / KTM : les dessous d'un (dés)accord perdant-perdant aux lourdes conséquences...

Mis à pied avant même la fin de sa première saison sur la MotoGP KTM, Johann Zarco se retrouve dos au mur pour 2020... Mais le constructeur autrichien aussi, rappelle KTM France interrogé par MNC ! Le point sur cette situation "Karrément Trop Mauvaise" pour les deux parties.
    Pilotes et équipes 2020 27 commentaires
    Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
    Sportive 1 commentaire
    Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Yamaha R1 et R1M 2020

En complément de notre essai complet de la nouvelle R1 2020 sur le circuit de Jerez, MNC a interrogé le directeur de la division moto de Yamaha Motor Europe, Clément Villet. Interview vidéo.
    Marché moto et scooter 2019 : chaude ambiance en juillet, tiède en août

Les fortes températures du mois de juillet 2019 semblent avoir déclenché chez les motards et scootéristes français un épisode de fièvre acheteuse (+20,2% Vs juillet 2018) qui est légèrement tombée en août (+0,8%). Moto-Net.Com revient en détail sur ce bel été. Bilan.

    Abonnement MNC Premium

    Vos invitations MNC Premium

    En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

    TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

    Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

    Calendrier MotoGP 2019

    Intersaison : Tests MotoGP
    10 mars : GP du Qatar
    31 mars : GP d'Argentine
    14 avril : GP des Amériques
    5 mai : GP d'Espagne
    19 mai : GP de France
    2 juin : GP d'Italie
    16 juin : GP de Catalogne
    30 juin : GP des Pays-Bas
    7 juillet : GP d'Allemagne
    4 août : GP de République tchèque
    11 août : GP d'Autriche
    25 août : GP de Grande-Bretagne
    15 septembre : GP de San-Marin
    22 septembre : GP d'Aragón
    6 octobre : GP de Thaïlande
    20 octobre : GP du Japon
    27 octobre : GP d'Australie
    3 novembre : GP de Malaisie
    17 novembre : GP de Valence

    SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

    • En savoir plus...