• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 11 novembre 2012

Course Moto GP à Valence : Pedrosa remporte la finale 2012 !

Course Moto GP à Valence : Pedrosa remporte la finale 2012 !

Le Grand Prix de Valence 2012 a été marqué par de multiples rebondissements : parti des stands, Dani Pedrosa remporte la finale du MotoGP devant le wild card japonais Katsuyuki Nakasuga et Casey Stoner ! Piégé par les conditions de piste délicates, Lorenzo a de son côté dû jeter l'éponge après une lourde chute, tandis que Pirro…

Imprimer

Le Grand Prix de Valence 2012 a été marqué par de multiples rebondissements : parti des stands, Dani Pedrosa remporte la finale du MotoGP devant le wild card japonais Katsuyuki Nakasuga et Casey Stoner ! Piégé par les conditions de piste délicates, Lorenzo a de son côté dû jeter l'éponge après une lourde chute, tandis que Pirro hisse sa CRT à la cinquième place.

Conditions météo

  • Temps : couvert - piste séchante
  • Température de l'air : 13°C
  • Température de la piste : 15°C
  • Vent : 2 km/h
  • A quelques minutes de l'extinction des feux, c'est l'effervescence sur la grille où le champion du monde italien de World Superbike Max Biaggi et le champion olympique français Renaud Lavillenie font une apparition remarquée.

    Beaucoup de pilotes doutent encore de leur choix de pneus à cause du temps menaçant : Jorge Lorenzo décide finalement de passer en slicks, tandis que Pedrosa et Stoner sont en pneus pluie à l'avant et à l'arrière. Dani Pedrosa se rend compte qu'il commet peut-être une erreur et rentre aux stands après le tour de chauffe pour prendre sa moto en slicks, un choix imité par Cal Crutchlow. Les deux pilotes doivent donc partir de la voie des stands.

    Départ : Aleix Espargaro s'empare des commandes de la course avec sa CRT Aprilia équipée de pneus pluie et creuse immédiatement l'écart sur une piste séchante ! Au deuxième tour, l'Espagnol précède les prototypes de Dovizioso, Stoner, Rossi et Barbera mais Dani Pedrosa signe le meilleur temps et pointe déjà à la 11ème place.

    Sans surprise, Andrea Dovizioso refait rapidement son retard et dépasse facilement la CRT avec sa Yamaha M1. Pugnace, Espargaro s'accroche à cette bonne roue et parvient même à reprendre le leadership à "Dovi" ! Pour la toute première fois de la saison, une CRT tient la dragée haute aux prototypes sophistiqués et surpuissants !

    Partis en pneus pluie, Casey Stoner, Andrea Dovizioso puis Valentino Rossi comprennent qu'ils n'iront pas au bout de la course avec ce choix pneumatique : les trois pilotes rentrent - piteusement - aux stands pour repartir en slicks. Jorge Lorenzo en profite pour hausser son rythme et s'emparer des rênes du Grand Prix, tandis qu'Aleix Espargaro repasse à son tour par son box pour changer de moto.

    Et pendant ce temps, quel pilote a réussi à reprendre la seconde place alors qu'il partait des stands ? Dani Pedrosa, pardi ! Attaquant comme un possédé, le Catalan multiplie les tours rapides et apparaît à deux grosses secondes de Lorenzo au septième tour : quelle incroyable remontée !

    Les deux Espagnols précèdent Nakasuga - remplaçant de Spies -, Bradl et Crutchlow de plus de sept secondes. Roberto Rolfo puis Nicky Hayden chutent et abandonnent. Alors qu'il venait de dépasser la deuxième M1 officielle, Stefan Bradl perd le contrôle de sa RCV dans un droit et chute violement. Relevé sans blessure, l'Allemand secoue la tête de dépit : c'est la sixième année consécutive qu'il signe un résultat blanc à Valence...

    Devant, Dani Pedrosa se rate dans un droit alors qu'il avait fait la jonction avec Lorenzo : le Catalan parvient à limiter les dégâts en élargissant dans les dégagements, mais il perd le contact avec le Majorquin. Sauf que celui-ci ne sait pas que son rival a perdu le fil et continue à envoyer du gros gaz... Tant et si bien qu'il s'envole dans un droit en sortant de la trajectoire sèche pour tenter de doubler la CRT de James Ellison !

    Le champion du monde 2012 est violement propulsé dans les airs par sa M1 et retombe lourdement sur le haut du corps : par miracle, il se relève sans autre blessure apparente que celles infligées à son orgueil...

    Dani Pedrosa récupère le commandement de cette finale à rebondissements et colle un tour à la Ducati de Valentino Rossi dans sa 17ème boucle. L'officiel HRC possède presque 30 secondes d'avance sur Crutchlow et Nakasuga, qui réalise une "pige" exceptionnelle sur la M1 de Spies.

    A presque une minute du leader, Alvaro Bautista réalise une course en solitaire à la quatrième place, loin devant la CRT de Pirro et la RC213V de Stoner. Onzième, Valentino Rossi subit l'affront voir la CRT Aprilia de James Ellison déposer sa Ducati officielle ! L'Italien devance les ART d'Espargaro et de Randy de Puniet qui a perdu du temps suite à une sortie de piste. Quinzième et dernier, Colin Edwards accuse trois (!) tours de retard sur le leader.

    Au 23ème tour, Cal Crutchlow se fait piéger alors qu'il était solidement installé à la seconde place : le Britannique tombe lourdement et semble blessé à la main. Du coup, le wild card Katsuyuki Nakasuga est deuxième du Grand Prix avec sa Yamaha frappée du n°21 ! Troisième à plus de 25 secondes du pilote japonais, Alvaro Bautista voit fondre sur lui la Honda de Casey Stoner qui le dépasse dans la ligne droite des stands dans l'avant-dernier tour.

    Arrivée : Alors qu'il est parti de la voie des stands et qu'il a commis une erreur, Dani Pedrosa remporte la dernière course de la saison avec la colossale avance de 37,661 sec sur l'incroyable wild card Katsuyuki Nakasuga. Le Japonais n'en croit pas ses yeux à l'arrivée et ose à peine monter sur le podium aux côtés de Pedrosa et Stoner !

    Troisième pour son tout dernier Grand Prix, Casey Stoner monte sur le 89ème podium de sa carrière. Visiblement ému, le double champion du monde réalise un tour d'honneur à vitesse réduite en saluant longuement le public. Malgré toutes ses affirmations concernant son absence de regrets, l'attitude et les yeux brillants du prodige australien trahissent toute l'émotion et le déchirement ressentis par l'homme aux 38 victoires en MotoGP...

    Alvaro Bautista conforte sa cinquième place au championnat en terminant la course à la quatrième position. Derrière, Michele Pirro signe la meilleure performance d'une CRT en emmenant sa Honda-FTR à une inespérée cinquième place. Pour sa dernière représentation chez Ducati, Valentino Rossi finit sur une décevante 10ème place derrière les CRT de Pirro, de Petrucci (8ème) et d'Ellison (9ème) et à un tour (!) du vainqueur.  

    Randy de Puniet apparaît à la douzième place, battu une fois de plus par son coéquipier Aleix Espargaro qui remporte le "titre" officieux de meilleur pilote CRT. Au championnat, Dani Pedrosa termine la saison à seulement 18 points du champion du monde Jorge Lorenzo (350 contre 332).

    A 27 ans, Casey Stoner part donc à la retraite avec la plaque de n°3 mondial, tandis que Dovizioso et Bautista complètent le Top 5 final. Valentino Rossi échoue à la sixième place, soit une place de mieux qu'en 2011. Une maigre consolation après une deuxième et dernière saison chez Ducati pour le moins décevante.

    Résultats du Grand Prix MotoGP de Valence 2012

    1. Dani PEDROSA Honda 48'23.819
    2. Katsuyuki NAKASUGA Yamaha +37.661
    3. Casey STONER Honda +1'00.633
    4. Alvaro BAUTISTA Honda +1'02.811
    5. Michele PIRRO FTR +1'26.608
    6. Andrea DOVIZIOSO Yamaha +1'30.423
    7. Karel ABRAHAM Ducati +1'31.789
    8. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter 1 Tour
    9. James ELLISON ART 1 Tour
    10. Valentino ROSSI Ducati 1 Tour
    11. Aleix ESPARGARO ART 1 Tour
    12. Randy DE PUNIET ART 2 Tours
    13. Hiroshi AOYAMA BQR 2 Tours
    14. Colin EDWARDS Suter 3 Tours

    Non classés

    • Cal CRUTCHLOW Yamaha 8 Tours
    • Claudio CORTI Inmotec 13 Tours
    • Hector BARBERA Ducati 14 Tours
    • Jorge LORENZO Yamaha 17 Tours
    • Stefan BRADL Honda 21 Tours
    • Roberto ROLFO ART 24 Tours
    • Ivan SILVA BQR 28 Tours
    • Nicky HAYDEN Ducati 28 Tours

    Classement défintif du championnat MotoGP 2012

    1. Jorge LORENZO Yamaha SPA 350
    2. Dani PEDROSA Honda SPA 332
    3. Casey STONER Honda AUS 254
    4. Andrea DOVIZIOSO Yamaha ITA 218
    5. Alvaro BAUTISTA Honda SPA 178
    6. Valentino ROSSI Ducati ITA 163
    7. Cal CRUTCHLOW Yamaha GBR 151
    8. Stefan BRADL Honda GER 135
    9. Nicky HAYDEN Ducati USA 122
    10. Ben SPIES Yamaha USA 88
    11. Hector BARBERA Ducati SPA 83
    12. Aleix ESPARGARO ART SPA 74
    13. Randy DE PUNIET ART FRA 62
    14. Karel ABRAHAM Ducati CZE 59
    15. Michele PIRRO FTR ITA 43
    16. James ELLISON ART GBR 35
    17. Yonny HERNANDEZ BQR COL 28
    18. Katsuyuki NAKASUGA Yamaha JPN 27
    19. Danilo PETRUCCI Ioda-Suter ITA 27
    20. Colin EDWARDS Suter USA 27
    21. Jonathan REA Honda GBR 17
    22. Mattia PASINI ART ITA 13
    23. Ivan SILVA BQR SPA 12
    24. Toni ELIAS Ducati SPA 10
    25. Hiroshi AOYAMA BQR JPN 3
    26. Steve RAPP APR USA 2
    27. David SALOM BQR SPA 1

    .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Une deuxième moto électrique moins chère, un scooter et des vélos chez Harley-Davidson

Harley-Davidson prévoit de lancer en 2021 ou 2022 une deuxième moto électrique plus abordable que la LiveWire. A suivre également dans les concessions : un original scooter électrique et plusieurs vélos à assistance électrique (VAE)... Présentation.
    R&D 1 commentaire
    Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
    Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
    Lorenz Luciano et Amélie Triffet, futures stars du MotoGP ?

Lorenz Luciano (16 ans) et Amélie Triffet (17 ans) intègrent la toute nouvelle Belgian Motorcycle Academy lancée ce matin par la Fédération motocycliste wallonne de Belgique (FMWB). Objectif : se frayer un chemin vers les Grands Prix Moto GP en débutant au sein du Junior Black Knights Team de Christophe Chantrain.
    Le Moto GP ira-t-il disputer un Grand Prix en Arabie saoudite ?

L'Arabie saoudite a profité de l'arrivée du Dakar à Qiddiya pour révéler son intention d'y accueillir un Grand Prix de Formule 1 dès 2023 dans un vaste complexe à construire. Les promoteurs de ce projet pharaonique lorgnent également sur le MotoGP... Explications.
    Calendriers 12 commentaires
    Le point MNC sur le prix des nouveautés motos et scooters Honda 2020

La nouvelle grille tarifaire 2020 des motos et scooters Honda révèle les prix de trois nouveautés 2020 : SH125, CMX500 Rebel et Goldwing. Comment ont évolué les tarifs des meilleures ventes Honda ? Explications.
    Pratique 1 commentaire
    Évolutions et Euro5 pour la Triumph Street Triple 660 S (A2)

La Street Triple 660 S, entrée de gamme Triumph destinée aux permis moto A2, reçoit les évolutions stylistiques de la nouvelle Street Triple RS et se conforme aux normes Euro5 pour 2020. Ce roadster bridable à 47,5 ch sera disponible en février au prix de 8500 euros. Explications.
    Essai Z650 2020 : le roadster Kawasaki pas tout nouveau mais tout beau ?

Lancée en 2017 sur le concurrentiel marché des roadsters de moyenne cylindrée, la Kawasaki Z650 connaît sa première évolution pour l'année 2020. Objectif : recoller à la vedette Yamaha MT-07 avec quelques retouches... subtiles, habiles ou futiles ? Réponses.
    Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

    Abonnement MNC Premium

    Vos invitations MNC Premium

    En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

    TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

    Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

    Calendrier MotoGP 2020

    Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
    Intersaison : Tests MotoGP
    GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
    GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
    GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
    GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
    GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
    GP de France moto 17 mai : GP de France
    GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
    GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
    GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
    GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
    GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
    GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
    GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
    GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
    GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
    GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
    GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
    GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
    GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
    GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

    SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

    • En savoir plus...