• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COMPARO
Paris, le 25 novembre 2010

Comparo CB1300S, Bandit 1250 et XJR1300 : que valent ces derniers sumos ?

Comparo CB1300S, Bandit 1250 et XJR1300 : que valent ces derniers sumos ?

Loin des ''maxi'' roadsters 1000 cc de plus en plus sportifs et exigeants, Moto-Net.Com vous propose un combat opposant les trois derniers véritables gros roadsters japonais : Honda CB1300S, Suzuki Bandit 1250 et Yamaha XJR1300... Essai comparatif !

Imprimer

Les données à l'épreuve des faits

Si l'on se fie aux seules dénominations commerciales, la Bandit apparaît comme la benjamine de la bande. Pourtant, une fois les trois moteurs démarrés, c'est bien elle qui en impose le plus ! Le pot Devil Rocket Inox monté d'origine sur le dernier millésime du "B12" (lire notre Présentation du Bandit 1250 millésime 2010) n'est certainement pas étranger à cette prédominance.

En outre, en se penchant sur les fiches techniques, on s'aperçoit que le moteur Suzuki n'est pas le plus petit. En effet, sa cylindrée de 1256 cc le place entre le 4-cylindres de la Honda (1284 cc) et celui de la Yamaha (1251 cc) ! Il est d'ailleurs intéressant de noter que la XJR est la plus discrète des trois, la CB possédant un son à la fois plus prononcé et plus feutré que la Yam'.

Les trois gros roadsters se laissent enfourcher aisément. Leurs selles se situent toutes à moins de 80 cm du sol : 790 mm pour la Honda et la Suz', 795 pour la Yam'. On notera à cette occasion que la Bandit permet aux plus grands d'élever l'assise de 20 mm.

Les fesses du pilote sont très bien accueillies sur la Yamaha. Si la Honda suit de très près avec une selle quasiment aussi large et épaisse, la Suzuki se montre moins bienveillante : sa selle est plus fine, en largeur comme en épaisseur. Les petites jambes - et petits culs - apprécieront, les autres beaucoup moins !

Au niveau des jambes toujours, les plus grands risquent d'être déçus par la Yamaha car les genoux viennent buter contre la large plaque en plastique logée entre la rampe d'injection et la culasse. Finalement, la Honda se montre la plus confortable des trois !

Paradoxalement, la plus "routière" de la bande - la Honda - est dépourvue de béquille centrale (disponible en option). De plus, il faut aller chercher sa latérale loin derrière le repose-pied : pas très naturel, même si le mouvement est heureusement très vite intégré.

La Bandit et la XJR disposent quant à elles des deux béquilles de série. Sur ce point, la Suzuki remporte la confrontation : sa latérale comme sa centrale sont de loin les plus faciles à actionner.

La Bandit enfonce le clou lors de la prise en mains : c'est la plus compacte de la bande et elle paraît beaucoup plus légère que ses deux rivales. Pourtant, si la CB1300S accuse effectivement 24 kg de plus que la Bandit 1250 sur la balance, la XJR, elle, est donnée pour 2 kg de moins !

Centre de gravité placé plus haut, ressorts tarés plus souples, train avant plus lourd, données constructeurs erronées ? Toujours est-il que la Yamaha semble bien plus inerte et plus lourde à manoeuvrer que la Suzuki : presque autant que la Honda, à dire vrai.

Certes, la CB1300S facilite les déplacements et braquages grâce à un guidon plus haut placé que ceux de la concurrence. Elle n'en demeure pas moins la plus délicate à manier à faible allure du fait de son gabarit imposant et de son poids - lui aussi - haut placé.

Mais il est temps d'enclencher la première et de laisser les motos s'exprimer pour de bon. Alors, ces CB1300S, Bandit 1250 et XJR 1300 ? Sumos, judokas ou karatékas ?

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles français d'origine (Pot Devil livré de série sur la Suzuki)
  • Pneus : Dunlop Sportmax D220 (CB1300S), Dunlop Sportmax D218 (Bandit 1250) et Dunlop Sportmax D252 (XJR1300)
  • Parcours : 450 km
  • Routes : Route, autoroute, ville
  • Consos : de 6,6 l/100 km avec la Honda, de 6,9 l/100 km avec la Suzuki et 7,1 l/100km avec la Yamaha
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS HONDA CB1300S

 
  • Homogénéité de la machine
  • Look et finition
  • Freinage C-ABS
 
 
 

POINTS FORTS SUZUKI BANDIT 1250

 
  • Tarif imbattable
  • Moteur plein partout
  • Performances sur bon revêtement
 
 
 

POINTS FORTS YAMAHA XJR1300

 
  • Dernier "vrai" gros roadster
  • Confort suspensions/selle
  • Partie-cycle
 
 
 

POINTS FAIBLES HONDA CB1300S

 
  • Pas de version "naked"
  • Béquille centrale en option
  • Tarif
 
 
 

POINTS FAIBLES SUZUKI BANDIT 1250

 
  • Look (de la 650...)
  • Suspensions sèches
  • Finition
 
 
 

POINTS FAIBLES YAMAHA XJR1300

 
  • Poids et inertie
  • Pas d'ABS
  • Vibrations moteur
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !