• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COMPARO
Paris, le 25 novembre 2010

Comparo CB1300S, Bandit 1250 et XJR1300 : que valent ces derniers sumos ?

Comparo CB1300S, Bandit 1250 et XJR1300 : que valent ces derniers sumos ?

Loin des ''maxi'' roadsters 1000 cc de plus en plus sportifs et exigeants, Moto-Net.Com vous propose un combat opposant les trois derniers véritables gros roadsters japonais : Honda CB1300S, Suzuki Bandit 1250 et Yamaha XJR1300... Essai comparatif !

Imprimer

Une espèce en voie de disparition ?

Ces dernières années, les maxi roadsters de 1000 cc n'ont cessé de gagner en légèreté, en puissance et en efficacité. Les CB1000R, Z1000, Streetfighter, Superduke, Brutale ou Speed Triple - surtout dans sa dernière version (lire notre essai MNC du 15 octobre 2010 : Triumph Speed Triple 2011, the King is back !) - s'apparentent aujourd'hui à de véritables sportives dénudées de haut niveau.

Tant et si bien qu'en comparaison, les "gros" roadsters font désormais figure de Sumotoris : vénérables, certes, mais un peu lourds et patauds... Boudés par la clientèle française, certains ont même déjà disparu : le ZRX 1200 est passé à la trappe chez Kawasaki, tout comme le GSX 1400 chez Suzuki.

Il reste néanmoins - et heureusement ! - des motos de ce calibre dans les catalogues de trois constructeurs japonais. Doit-on qualifier ces roadsters de dépassés ? Les trois "mamies" peuvent-elles encore faire de la résistance ou l'heure a-t-elle sonné de faire valoir leurs points de retraite ?

C'est ce que Moto-Net.Com a voulu découvrir en réunissant au sein d'un même essai comparatif les trois derniers roadsters japonais "à l'ancienne" : la Honda CB1300S (lire notre Essai MNC du 5 août 2008 : Honda CB1300SA, une main de fer dans un quatre-pattes de velours ), la Suzuki Bandit 1250 (lire notre Essai MNC du 11 juillet 2007 : Le nouveau Bandit préfère le liquide !) et la Yamaha XJR1300.

Nos lecteurs les plus attentifs auront d'ores et déjà noté que ce nouveau comparatif MNC oppose deux "naked" à une semi-carénée. Erreur de casting ? Problème de disponibilité chez les importateurs ? Grosse bourde de la rédaction ? Rien de tout cela en fait : depuis deux ans, Honda ne propose plus que la version "S" de sa CB1300.

En effet, "les modèles CB 1300 "5" et "A5" sont restés au catalogue jusqu'à fin 2007", nous explique Sébastien Pernel, responsable presse chez Honda France. "C'est une décision prise en concertation avec les concessionnaires : nous avons préféré nous concentrer sur le modèle S qui offre une meilleure protection, un meilleur look même, et qui malgré son tarif plus élevé, intéresse davantage la clientèle".

Le constat se répète au niveau du système de freinage : en France, le numéro un mondial ne propose plus que la version ABS combiné de sa grosse "Cébé" tandis que Suzuki permet toujours à ses clients d'équiper ou non leur monture de l'antiblocage de sécurité, et que Yamaha en revanche ne propose pas l'ABS.

Ainsi dès le début, la Honda se distingue de ses deux rivales toutes deux dépourvues de carénage et d'ABS : mieux équipée, elle est naturellement plus chère. Toutefois, en ce beau - et frisquet - début d'automne, Honda fait un effort particulier en baissant considérablement le tarif de sa CB1300S.

Au lieu d'être affichée au prix de 12490 euros, la CB1300S s'échange actuellement contre un chèque de 10990 euros. Succédant à la XJR 1200 à la fin des années 90, la XJR1300 n'est pas en reste et descend sous la barre des 10000 euros (9999 € contre 10290 € en temps normal). Finalement, seule la Bandit 1250 conserve son tarif de base... mais quel tarif : la Suz' ne coûte que 8799 €, soit 1200 euros de moins que la Yam' et 2191 euros de moins que la Honda.

La "petite douze-et-demi" abat d'entrée de jeu une carte décisive - plus ou moins selon les motards - face aux deux "treize-cents"... La lutte promet d'être rude entre les trois Sumos, chacun usant de techniques et d'atouts bien spécifiques. Procédons maintenant à un petit tour de ring... ou plutôt de "Dohyo" !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles français d'origine (Pot Devil livré de série sur la Suzuki)
  • Pneus : Dunlop Sportmax D220 (CB1300S), Dunlop Sportmax D218 (Bandit 1250) et Dunlop Sportmax D252 (XJR1300)
  • Parcours : 450 km
  • Routes : Route, autoroute, ville
  • Consos : de 6,6 l/100 km avec la Honda, de 6,9 l/100 km avec la Suzuki et 7,1 l/100km avec la Yamaha
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS HONDA CB1300S

 
  • Homogénéité de la machine
  • Look et finition
  • Freinage C-ABS
 
 
 

POINTS FORTS SUZUKI BANDIT 1250

 
  • Tarif imbattable
  • Moteur plein partout
  • Performances sur bon revêtement
 
 
 

POINTS FORTS YAMAHA XJR1300

 
  • Dernier "vrai" gros roadster
  • Confort suspensions/selle
  • Partie-cycle
 
 
 

POINTS FAIBLES HONDA CB1300S

 
  • Pas de version "naked"
  • Béquille centrale en option
  • Tarif
 
 
 

POINTS FAIBLES SUZUKI BANDIT 1250

 
  • Look (de la 650...)
  • Suspensions sèches
  • Finition
 
 
 

POINTS FAIBLES YAMAHA XJR1300

 
  • Poids et inertie
  • Pas d'ABS
  • Vibrations moteur
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !