• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ARAGONGP RÉACTIONS
Paris, le 19 septembre 2022

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

Pauvre Fabio Quartararo ! À cause de son monstrueux accrochage avec Marc Marquez, notre champion du monde 2021 ne compte plus que 10 points d’avance sur Pecco Bagnaia, 17 sur Aleix Espargaro... et 48 sur Enea Bastianini, formidable vainqueur de la course ! Pauvre Takaaki Nakagami, aussi.

Imprimer

Enea Bastianini, Ducati Gresini n°23, 1er :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"C’est une grande victoire et certainement pas une facile, parce que, comme à Misano, Pecco n'a commis aucune erreur. J'ai placé une attaque au même moment : j'étais proche, j'avais de la marge et j'ai réussi. Je dois continuer sur ma lancée sur ces cinq derniers GP : je n'ai jamais couru au Japon avec une MotoGP mais je veux bien faire et essayer de rester sur le podium".

Francesco Bagnaia, Ducati Lenovo n°63, 2ème :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Je suis ravi du résultat aujourd'hui. Enea et moi avons fait une belle course ! Je savais qu'il serait très rapide dans les derniers tours, et quand il m'a dépassé, j'ai préféré ne pas riposter. J'ai essayé de gagner et j'ai attendu une opportunité sûre pour le dépasser, qui finalement ne s’est pas présentée. Je savais que ces 20 points étaient importants, et j'ai préféré ne pas les risquer. Nous devons maintenant rester concentrés et penser à la prochaine course au Japon la semaine prochaine. ".

Aleix Espargaro, Aprilia n°41, 3ème :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Quelle course ! Le week-end n’a pas été simple. La pression était élevée avant même que nous arrivions ici et cela a peut-être eu une influence sur moi. J'ai dû reconstruire ma confiance tour après tour, mais au final, en course, malgré le fait que je n'avais pas le rythme pour gagner, j'ai obtenu le meilleur résultat possible. Dans les premiers tours, j'ai décidé de ne pas attaquer trop fort et cela m'a permis de garder le petit plus à la fin pour dépasser Binder. Après ce qui est arrivé à Fabio, le championnat est clairement plus ouvert que jamais. Il y a des pilotes qui sont plus rapides que moi en ce moment, mais ils sont dans une position où ils doivent gagner, alors que pour nous un bon résultat est déjà une grande satisfaction. Nous allons donc faire de notre mieux et nous amuser jusqu'au bout ! ".

Brad Binder, KTM Red Bull n°33, 4ème :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Dans l'ensemble, je suis heureux de repartir avec la 4ème place aujourd'hui. J'ai donné tout ce que j'avais dans la course et la moto n’avait jamais mieux fonctionné de tout le week-end, alors chapeau à l'équipe pour son fantastique travail. Je pense que nous avons effectué un très bon week-end ici. La chute en FP3 m'a malheureusement diminué un peu avec ma cheville, mais j'ai pu mettre ça de côté aujourd'hui et me battre pour aller de l’avant. J'ai pris un départ incroyable et j'ai été dans le Top 3 durant toute la course, donc c'était un peu décevant de céder la troisième place podium à deux tours de l'arrivée. Ce n'était pas pour aujourd'hui ! Nous avons encore un peu de travail à accomplir pour franchir cette dernière étape et nous battre à nouveau pour les podiums".

Jack Miller, Ducati Lenovo n°43, 5ème :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Aragon n'a jamais été un circuit favorable pour moi, donc je suis assez satisfait de la cinquième place. Après avoir été dépassé par Binder et Aleix Espargaro, j'ai continué à avoir un rythme assez régulier, mais cela ne m'a pas permis de m'approcher suffisamment pour essayer de les dépasser, et vers la fin, j'ai aussi commencé à souffrir de l'avant. Dans tous les cas, je suis heureux et j'ai hâte de reprendre la piste la semaine prochaine au Motegi".

Johann Zarco, Ducati Pramac n°5, 8ème :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Mon ressenti s'est nettement amélioré par rapport à Misano et j'en suis heureux, mais ce n'est clairement pas suffisant pour pouvoir aspirer à de meilleures places. Je ne veux retenir que les aspects positifs et arriver au Japon avec un regard positif et une forte envie de bien faire".

Alex Rins, Suzuki Ecstar n°42, 9ème :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Ma course s'est en quelque sorte terminée au premier tour, car après avoir évité Fabio, j'étais dernier. J'ai essayé de rester calme, de combler les écarts et de faire quelques dépassements. Au final, je suis déçu parce que mon rythme était vraiment bon et que j'aurais pu décrocher un bon résultat, mais en même temps je suis assez heureux parce que je sais que j'ai fait de mon mieux pour revenir en neuvième position et j'ai rattrapé de nombreuses positions. Je suis allé à la rencontre du public à la fin de la course et ils m'ont aussi remonté le moral. Les sports mécaniques sont imprévisibles et cette journée aurait pu être bien pire, alors gardons un état d'esprit positif pour le Motegi".

Alex Marquez, Honda LCR Castrol n°73, 12ème :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"La course n'a pas été mauvaise, je me suis donné à 100% dès le début. Je tiens à remercier mon équipe qui a fait un excellent travail en réparant ma moto suite à mon erreur et ma grosse chute au warm-up. Ce n'était pas facile car une heure avant la course, je ne savais pas encore si j'allais pouvoir courir ou non. Dès le début, j'ai essayé d'améliorer notre position et de prendre du plaisir devant nos fans. Ce n'était pas une mauvaise course, mais nous ne sommes pas là où nous voulons être, l’équipe doit donc continuer".

Cal Crutchlow, Honda RNF WithU n°35, 14ème :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Tout d'abord, c'est agréable de reprendre la compétition et de terminer la course. Je ne m'attendais pas à grand chose, je savais que j'avais confiance en mon rythme et que je pouvais faire du bon travail ce week-end. L'équipe est heureuse et je suis globalement content. Je fais de mon mieux, nous savons que ce n'est pas une bonne piste pour Yamaha, je n'ai jamais vraiment eu les munitions pour me battre mais j'ai essayé. Au cours du week-end, vous changez votre état d'esprit pour avoir envie de passer les gens placés devant vous. Globalement, nous sommes heureux d’achever cette première course après une année d'arrêt".

Fabio Quartararo, Yamaha Monster n°20, chute :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Je n'ai pas sérieusement blessé. J'ai des écorchures sur la poitrine, mais à part ça je suis surtout assez déçu. Je pensais que nous avions le rythme pour nous battre pour un bon résultat, mais j'ai malheureusement chuté dans le premier tour. Certains pilotes ont glissé de l'arrière, tandis que d'autres ont un peu coupé la trajectoire, et j'ai simplement heurté Marc par l'arrière. C'est vraiment dommage. Je vais essayer de dormir sur le dos les prochains jours, mais je serai là pour la course au Japon !"

Takaaki Nakagami, Honda LCR Idemitsu n°30, chute :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"Hélas, j'ai connu un dimanche malchanceux. J'ai pris un bon départ, mais j'ai eu un accident dès le premier tour. J'ai eu un contact avec Marc (Marquez) et j'ai fait une mauvaise chute, donc je suis vraiment déçu. Je vais maintenant à Barcelone pour vérifier les blessures du 4ème et du 5ème doigt de ma main droite. Je tiendrai tout le monde au courant et j'apprécie vraiment tout le soutien de mes fans. Je vais faire de mon mieux pour récupérer et j'espère pouvoir courir à mon GP national au Japon".

Marc Marquez, Honda LCR Castrol n°93, abandon :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"J'ai pris un très bon départ et je me suis retrouvé à me battre pour le Top 5 : l'instinct a pris le dessus lorsque les feux se sont éteints. Mais dans le virage 3, j'ai perdu un peu l'arrière donc j'ai fermé les gaz. Le problème c’est que Fabio était alors super proche de moi... c’était normal, en début de course, qu’il tente une attaque au changement d’angle, nous avons juste eu la malchance de se taper avec Fabio. Ensuite tout s’est enchainé, dans le virage 5 j'ai senti quelque chose d'étrange, et je ne savais pas vraiment ce qui se passait. Dans le virage 7, Nakagami m'a dépassé et est sorti large, mais quand j'ai voulu engager le dispositif arrière (qui modifie l’assiette de la moto, NDLR), j'ai senti que l'arrière se bloquait. Puis tout s'est passé en même temps : la moto s'est décalée sur la gauche et je me suis retrouvé à toucher Taka. Après cela, j’ai du abandonner. Je suis allé m'excuser auprès de Taka et de son équipe car sa course a été interrompue par cet incident. Mes excuses à lui et à Fabio". ".

Joan Mir, Suzuki Ecstar n°36, forfait :

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

"J'ai essayé mais ça n'a pas de sens de continuer. Je n'ai pas la souplesse et la sensibilité nécessaires pour rouler correctement. J'ai aussi un peu plus mal que prévu. Je suis déçu car je pensais pouvoir rouler sans problème, mais après les deux premières séances d'essais (le vednredi, NDLR), j'ai réalisé que ce n'était pas le cas. Je me suis reposé pendant la nuit et j'ai essayé la FP3 ce matin (samedi, NDLR), mais la situation ne s’est pas améliorée. Les médecins et les physiothérapeutes m'ont conseillé de me reposer, et j'accepte cette décision. Je suis désolé pour l'équipe qui a tout fait pour m'aider, comme toujours. Maintenant, la chose la plus importante est de se concentrer pour revenir le plus tôt possible".

GP d’Aragon 2022 : résultat de la course

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

Classement MotoGP 2022 après Aragon

Réactions des pilotes MotoGP au percutant Grand Prix d'Aragon 2022

Rétrospective des Grands Prix d'Aragon MotoGP

Circuit Motorland d'Aragon (Espagne)

Horaires et enjeux du GP d'Aragon MotoGP 2018

  • Longueur : 5078 m
  • Largeur : 15 m
  • Virages : 10 à gauche et 7 à droite
  • Ligne droite : 968 m
  • Distance de course : 116,771 km (23 tours)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 1 commentaire
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...