• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SANMARINOGP COURSE
Paris, le 13 septembre 2020

Première victoire MotoGP pour Morbidelli au GP de Saint Marin MotoGP 2020

Première victoire MotoGP pour Morbidelli au GP de Saint Marin MotoGP 2020

Franco Morbidelli remporte à 25 ans sa première victoire en MotoGP devant les 10 000 spectateurs exceptionnellement autorisés à assister au GP de San Marin 2020. Le pilote italo-brésilien s'impose en solitaire devant Francesco Bagnaia, Joan Mir et Valentino Rossi, alors que Fabio Quartararo chute à deux reprises... Compte rendu et résultats.

Imprimer

Fabio Quartararo sur Yamaha en Espagne, Andrea Dovizioso sur Ducati en Autriche, Brad Binder et Miguel Oliveira sur KTM en République tchèque et en Autriche, puis Franco Morbidelli sur sa M1 ce dimanche en Italie : jamais le championnat n'avait connu autant de vainqueurs sur des motos différentes en l'espace de seulement six courses depuis sa création en 1949 !

Parfaite illustration du dicton populaire "quand le chat n'est pas là, les souris dansent" : la catégorie reine n'a jamais été aussi disputée qu'en l'absence de Marc Marquez, mis à l'écart par sa blessure au bras. Honda en paie en revanche le prix fort : Nakagami est le premier pilote sur RCV à Misano à la 9ème place. Alex Marquez, lui, prolonge son abonnement aux "arrière-postes" avec la 17ème place de la course italienne sur la moto championne du monde...

A l'inverse, les choses s'améliorent pour Yamaha : le blason d'Iwata remporte une éclatante victoire au GP de San Marin grâce à Franco Morbidelli, après avoir monopolisé les quatre premières places en qualifications pour la première fois depuis le GP du Portugal en 1988 ! Les M1 usines et privées ont offert un récital sur la côte adriatique, mais pas que...

Ducati et Suzuki se mettent également en évidence à Misano grâce à Francesco Bagnaia et Joan Mir, respectivement 2ème et 3ème à l'arrivée. Les deux jeunes pilotes italiens devancent d'une courte tête l'enfant du pays : Valentino Rossi, dont la nouvelle déco de casque préconise un dérivé de Viagra sous forme de "double dose à 46 mg" de Misano pour rester au top !

Les moments forts du GP de San Marin 2020

Au départ, Franco Morbidelli part gaz en grand sur sa Yamaha privée - en théorie la moins performante des quatre engagées - devant Valentino Rossi et Jack Miller, qui prend le sillage des motos japonaises sur sa Ducati devant Viñales, Quartararo et Rins. 

Johann Zarco apparaît à la 10ème position sur sa Ducati Avintia devant la Honda de Takaaki Nakagami, seul pilote LCR aujourd'hui en raison du forfait de Cal Crutchlow déclaré inapte à courir à cause de l'état de son bras : l'anglais avait du liquide qui s'écoulait de ses plaies fraîchement opérées...

Valentino Rossi - en pneus médium - cherche vainement l'ouverture sur son protégé - parti en dur-médium. Mais "Franky" fonce tête baissée, maintenant assez facilement un écart confortable sur son aîné : le n°21 est visiblement bien décidé à briller devant son public, pour la première fois autorisé à assister à une course MotoGP cette saison !

Fabio Quartararo, relégué à 1,6 sec de son équipier, passe à l'offensive à 21 tours de l'arrivée : le jeune français dépasse Viñales... et perd l'avant dans le virage 4 - un droit serré - quelques instants plus tard ! Première erreur pour le leader du championnat, qui s'estimait chanceux de sa position alors qu'il n'avait marqué que 20 points sur ses trois dernières courses...

Fabio parvient à repartir sur sa M1 à la 20ème place, alors qu'Alex Rins et Franco Bagnaia sonnent la charge : les pilotes Suzuki et Ducati se défont facilement de Viñales, qui apparaît comme d'habitude à la peine après avoir largement dominé les qualifications.

A 18 tours de l'arrivée, Morbidelli accentue l'écart sur Rossi : son avance atteint un seconde puis se stabilise à 1,5 sec. Les deux Yamaha précèdent d'environ une demi-seconde la Ducati de Miller. Rins remonte gentiment sur la Ducati pour lui chiper la 3ème place, avec Bagnaia et Mir à ses trousses. 

L'officiel Suzuki ne tarde pas à dépasser l'australien au freinage : Rins a un avantage d'environ une demi-seconde sur Miller, qui se fait ensuite dépasser par son coéquipier Bagnaia ! Prochaine étape pour le n°42 : combler l'écart de 1,7 sec qui le sépare de Rossi pour la deuxième place...

Course à oublier pour Fabio Quartararo !

Fabio Quartararo rentre aux stands puis repart à neuf tours de l'arrivée, au moment où Alex Rins et "Pecco" Bagnaia opèrent la jonction avec Valentino Rossi. La Suzuki commence à chercher l'ouverture sur la Yamaha du Docteur, alors que le leader Morbidelli a fait grimper son avance à 2,7 sec. 

Mais les choses ne vont pas assez vite pour Bagnaia : l'italien – éblouissant pour son retour de blessure - taxe Rins avec autorité et vient à son tour à taquiner Rossi : le n°63 parvient à ses fins à sept tours de l'arrivée, plaçant sa Ducati à l'intérieur de la Yamaha dans un intérieur imparable.

Pendant ce temps, coup de théâtre : Fabio Quartararo part de nouveau au tapis, cette fois dans le virage 6 ! Deux chutes dans la même course pour "El Diablo", qui voit s'envoler son leadership au classement en faveur du discret Dovizioso... Le français est rejoint quelques tours plus tard dans les graviers par Esteve Rabat sur sa Ducati Avintia.

Le dernier tour révèle tout le talent de Joan Mir : le n°36 parvient à se défaire de son coéquipier Alex Rins avant de fondre sur Valentino Rossi en taquinant les 60° d'inclinaison ! Mir rejoint puis dépasse Rossi par l'intérieur dans un droit : le n°46, auteur de plusieurs erreurs, voit s'échapper sa place sur le podium devant un public de 10 000 personnes majoritairement acquises à sa cause ! 

Le finish est extrêmement serré : Bagnaia, Mir et Rossi franchissent la ligne avec une demi-seconde d'écart, soit trois motos différentes aux avant-postes (Yamaha, Ducati et Suzuki). Alex Rins, 5ème, est à quatre secondes du leader, tandis que Maverick Viñales qui le suit est à 5,383 sec. Andrea Dovizioso, 6ème, accuse quant à lui pas moins de 10,358 sec de retard !

Johann Zarco enregistre pour sa part une anonyme 15ème position entre Iker Lecuona et Danilo Petrucci : le n°5 finit la course à 20,152 sec du vainqueur, alors que le manager de son team Avintia a d'ores et déjà annoncé la fin de leur collaboration fin 2020...

Le(s) point(s) au championnat

La première place du classement provisoire échappe à Fabio Quartararo suite à ce résultat blanc en Italie : le jeune talent français cède les commandes à Andrea Dovizioso et lui concède six longueurs (76 points contre 70). A noter que ni l'un ni l'autre n'exerce de réelle domination : "El Diablo" comme "DesmoDovi" alternent bons résultats et passages à vide...

Jack Miller, troisième au provisoire, se montre globalement plus régulier à défaut de gagner des courses. L'australien est suivi par Joan Mir, qui grimpe à la 4ème place devant Maverick Viñales grâce à sa troisième place à Misano, son deuxième podium cette saison.

Valentino Rossi, 6ème au provisoire, se maintient dans le haut du tableau malgré sa frustrante casse moteur à Jerez (Espagne) qui constitue à ce jour la seule fausse note de sa saison 2020 : le nonuple champion du monde ne compte qu'un seul podium (en Andalousie) mais termine rarement loin des hommes de tête. Comme aujourd'hui à Misano...

Son protégé Franco Morbidelli - issu de sa filière VR46 Academy - profite quant à lui de sa première victoire pour se propulser à la 7ème place du général provisoire, malgré ses deux résultats blancs en Andalousie puis en Autriche. 

Le pilote italo-brésilien de 25 ans, champion du monde Moto2 2017, est arrivé en MotoGP en 2018 sur la Honda Marc VDS, moto dont il n'a jamais trouvé le mode d'emploi (15ème). Passé dans le giron Yamaha, il termine dixième en 2019 : difficile pour lui car un certain Fabio Quartararo fait la même année des étincelles dans le team Petronas-SRT.

Plus constant cette année, Franky décroche une belle deuxième place au GP de République tchèque avant de signer son premier succès à domicile à Misano. De nature calme et réservé, le n°21 ne laisse échapper aucune explosion de joie : le coéquipier de Fabio jubile tout en retenue. Seul son regard pétillant trahit sa joie de décrocher la timbale en catégorie reine !

Du côté du classement constructeurs ci-dessous, Yamaha reste au premier rang avec 113 points contre 107 pour Ducati, 88 pour KTM et 73 pour Suzuki. Honda, avant-dernier devant Aprilia, n'a inscrit que 53 points en six courses. Plus préoccupant encore : le HRC est dernier au classement par team avec 15 points contre 127 pour Petronas-SRT !

Les pilotes MotoGP restent sur la côte adriatique cette semaine car une deuxième course a lieu dimanche prochain sur le même circuit : l'inédit Grand Prix d'Émilie-Romagne, sur cette piste qui offre beaucoup d'adhérence - malgré quelques bosses - grâce à son récent ressurfaçage. A suivre évidemment en priorité sur MNC : restez connectés !

Résultats du GP de San Marin MotoGP 2020

  1.  Franco MORBIDELLI Yamaha 42'02.272
  2. Francesco BAGNAIA Ducati +2.217
  3. Joan MIR Suzuki +2.290
  4. Valentino ROSSI Yamaha +2.643
  5. Alex RINS Suzuki +4.044
  6. Maverick VIÑALES Yamaha +5.383
  7. Andrea DOVIZIOSO Ducati +10.358
  8. Jack MILLER Ducati +11.155
  9. Takaaki NAKAGAMI Honda +10.839
  10. Pol ESPARGARO KTM +12.030
  11. Miguel OLIVEIRA KTM +12.376
  12. Brad BINDER KTM +12.405
  13. Aleix ESPARGARO Aprilia +15.142
  14. Iker LECUONA KTM +19.914
  15. Johann ZARCO Ducati +20.152
  16. Danilo PETRUCCI Ducati +22.094
  17. Alex MARQUEZ Honda +22.473
  18. Stefan BRADL Honda +37.856
  19. Bradley SMITH Aprilia +1'18.831

Non classés

  • Tito RABAT Ducati 5 Tours
  • Fabio QUARTARARO Yamaha 9 Tours

Classement provisoire MotoGP 2020 après le GP de Saint-Marin à Misano

  1.  Andrea DOVIZIOSO Ducati 76
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha 70
  3. Jack MILLER Ducati 64
  4. Joan MIR Suzuki 60
  5. Maverick VIÑALES Yamaha 58
  6. Valentino ROSSI Yamaha 58
  7. Franco MORBIDELLI Yamaha 57
  8. Brad BINDER KTM 53
  9. Takaaki NAKAGAMI Honda 53
  10. Miguel OLIVEIRA KTM 48
  11. Pol ESPARGARO KTM 41
  12. Alex RINS Suzuki 40
  13. Johann ZARCO Ducati 31
  14. Francesco BAGNAIA Ducati 29
  15. Danilo PETRUCCI Ducati 25
  16. Aleix ESPARGARO Aprilia 18
  17. Alex MARQUEZ Honda 15
  18. Iker LECUONA KTM 15
  19. Bradley SMITH Aprilia 8
  20. Tito RABAT Ducati 7
  21. Cal CRUTCHLOW Honda 7
  22. Michele PIRRO Ducati 4

Classements contructeurs et teams MotoGP 2020 à Misano

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Encore un podium inédit !!!...l'émergence des jeunes pilotes...qui sera CDM cette année ? Tout est possible...Moi, je rage pour Rossi, c'était à un cheveu, les jeunes ne respectent rien, ce sera pour la prochaine car il a fait une sacrée course le vieux, bravo. Zarco bof, Quarta fébrile, les KTM aux fraises, bof bof tout ça.
Bestof: 
1
Une pincée de Banania sur ce grand-Prix, un peu de Mir couleur. Passage en machine à 35° et hop ! La tâche de jaune disparait du podium ! Moi ça me va ! :-)). Sinon nos français, j'ai le droit de les engueuler sans être fiché "retourneur de veste " par des penseurs binaires ?

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes s'expliquent après le GP d'Émilie Romagne MotoGP 2020

Encore un nouveau vainqueur de Grand Prix moto 2020 hier à Misano pour le GP d'Emilie-Romagne : Maverick Viñales est le sixième pilote à s'offrir la victoire en sept courses, tandis que Fabio Quartararo loupe le podium pour à cause d'une pénalité qui l'a surpris mais qu'il assume complètement... Déclarations des pilotes.
GP d'Emilie Romagne 3 commentaires
Bridgestone maintient l'activité logistique moto de l'usine de Béthune

Coup dur pour les 863 salariés de l'usine Bridgestone de Béthune (62) : le manufacturier japonais prévoit la fermeture de son site de fabrication de pneus auto au motif notamment d'un manque de compétitivité. Interrogé par MNC, Bridgestone France annonce toutefois y poursuivre ses activités de stockage et de réacheminement des pneus moto. Explications.
GP d'Émilie Romagne : Vinales vainqueur d'une course folle à Misano

La saison 2020 de MotoGP est à l'image de cette septième épreuve disputée sur le circuit de Misano (Italie) : folle donc imprévisible ! Sixième pilote à s'imposer cette année, Maverick Vinales monte sur un podium 100% espagnol... mais un italien méritait aussi la victoire, et un français visait le Top 3. Compte-rendu et vidéos.
GP d'Emilie Romagne 29 commentaires
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
Deux nouvelles motos Indian 2021... et un tas d'accessoires !

De nouvelles motos Vintage Dark Horse et Roadmaster Limited complètent la gamme Indian 2021. La firme de Spirit lake (USA) espère une année aussi dynamique sur le plan commercial... mais moins critique sur le plan sanitaire ?! De nombreux accessoires sont également au programme. Présentation.
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
Le masque n’est plus obligatoire à moto !

Saisi par la FFMC, le Cabinet de Caumont a attaqué l’arrêté du préfet de police de Paris qui rendait obligatoire le port du masque pour tous les usagers de deux ou trois roues motorisés à Paris ! Explications.
Société 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...