• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#SANMARINOGP ZARCO ET BAGNAIA S'EXPLIQUENT
Paris, le 14 septembre 2020

La 15ème place de Zarco à Misano peut-elle lui coûter le guidon officiel Ducati ?

Quelles conséquence de la 15ème place de Zarco ?

Johann Zarco enregistre une lointaine 15ème position au Grand Prix de San-Marin, tandis que Francesco Bagnaia avec lequel il est en compétition pour accéder à l'équipe officielle Ducati se classe deuxième malgré son genou fraîchement opéré... Débriefing et analyses MNC.

Imprimer

Johann Zarco, Ducati-Avintia (10ème en qualifs et 15ème en course) : "L'aspect positif de cette course, malgré le fait de terminer 15ème à 20 secondes du vainqueur, c'est que j'ai ressenti beaucoup de choses positives dès le départ. Le pas en avant réalisé ce matin au warm-up m'a beaucoup aidé pour suivre Dovizioso et Bagnaia".

"Mon départ était bon mais au fil des tours j'ai beaucoup souffert avec le pneu arrière. Je n'ai pas pu maintenir le rythme et j'ai beaucoup perdu dans les sept derniers tours. Je peux être rapide sur un tour si je force pour la mettre la moto là où je veux, mais je ne peux pas répéter ça durant toute la course. L’objectif est donc d’être aussi rapide, mais plus facilement".

L'analyse MNC : Ce Grand Prix de San-Marin a pris la forme de montagnes russes émotionnelles pour Johann Zarco... A 30 ans, le pilote français sait qu'il quittera son équipe pour récupérer une Ducati officielle, mais sa modeste performance à Misano ne plaide pas en sa faveur devant les fans et les décideurs italiens...

Rappelons que Ruben Xaus, manager du team Avintia, a révélé samedi son départ de la structure espagnole en fin de saison avec la perspective quasi certaine - à "99%" - que Johann sera remplacé par Enea Bastianini. Selon toute vraisemblance, le français pourrait donc "prendre du galon" avec une Desmosedici d'usine en 2021.

Deux scénarios sont sur la table chez Ducati : faire grimper Joohann Zarco dans la structure officielle aux côtés de Jack Miller, ou lui préférer Francesco Bagnaia... Étant entendu que si "Pecco" remplace Dovizioso, Johann prendrait la place du n°63 chez Pramac - qui jouit par ailleurs d'un total soutien du constructeur.

Zarco et Bagnaia sont par conséquent en compétition directe, sachant que l'un comme l'autre revendiquent de solides atouts. Le parcours de Johann compte notamment de superbes performances à ses débuts avec la M1, tandis qu'il est le seul à ce jour à avoir remporté deux titres en Moto2 et à avoir piloté autant de MotoGP différentes : la Yamaha, la KTM, la Honda (en remplacement de Nakagami) et la Ducati !

Cette expérience lui confère un statut unique et attractif, surtout pour Ducati qui bute depuis trois ans sur le duo "Honda-Marquez"... Johann a par ailleurs démontré sa capacité à exploiter la retorse Desmosedici : 5ème en Andalousie, il s'est ensuite offert la pole et la 4ème place au GP de République tchèque !

Bagnaia fait vibrer l'Italie !

Mais Francesco Bagnaia évolue actuellement un cran au-dessus : le jeune italien de 23 ans, fort de sa deuxième saison sur la Ducati, le prouve encore ce week-end à Misano avec sa superbe deuxième place arrachée dans les derniers tours devant 10 000 spectateurs italiens. Un pilote italien qui performe en Italie sur une moto italienne : pas besoin de faire un dessin ! Les tifosis lui pardonneront même d'avoir taxé l'enfant du pays, Valentino Rossi.

Sa performance passe d'autant moins inaperçue que le champion du monde Moto2 2018 reprenait le guidon pour la première fois après avoir raté trois courses suite à sa fracture du genou droit lors du GP de République tchèque. Le pilote Pramac, qui s'aidait d'une béquille pour marcher dans le paddock, avoue avoir serré les dents...

"J’ai réalisé que je pouvais me battre pour la victoire ce matin au warm-up", confesse-t-il. "C'était difficile car ma jambe me fait mal, mais j’ai fait le quatrième temps : ça m’a donné confiance pour la course. Les quatre derniers tours ont été très difficiles car mon genou me faisait très mal, mais c'est un résultat très important pour moi comme pour Ducati".

Et pour cause : "Pecco" est le meilleur représentant du constructeur italien à San Marin, loin devant Andrea Dovizioso (7ème), Jack Miller (8ème) et l'inexistant Danilo Petrucci (16ème). Loin aussi devant Johann Zarco puisque 18 secondes séparent les deux rivaux... 

"Je ne sais pas si cela m'assure une place chez Ducati Factory, il faut attendre et voir ce qu’ils me disent", commente Bagnaia, qui s'était déjà distingué au GP d'Andalousie en occupant longuement les avant-postes avant d'être trahi par le V4 de sa Desmosedici.

Ce frustrant résultat blanc - combiné aux trois forfaits nécessaires à sa convalescence - ne l'empêche pas d'occuper le 14ème rang au provisoire avec 29 points, à deux petites longueurs seulement de Johann Zarco qui le précède au classement avec 31 unités ! Probable que la décision de Ducati sera corrélée au résultat final de ce duel à suivre sur MNC ! 

Résultats du GP de San Marin MotoGP 2020

  1.  Franco MORBIDELLI Yamaha 42'02.272
  2. Francesco BAGNAIA Ducati +2.217
  3. Joan MIR Suzuki +2.290
  4. Valentino ROSSI Yamaha +2.643
  5. Alex RINS Suzuki +4.044
  6. Maverick VIÑALES Yamaha +5.383
  7. Andrea DOVIZIOSO Ducati +10.358
  8. Jack MILLER Ducati +11.155
  9. Takaaki NAKAGAMI Honda +10.839
  10. Pol ESPARGARO KTM +12.030
  11. Miguel OLIVEIRA KTM +12.376
  12. Brad BINDER KTM +12.405
  13. Aleix ESPARGARO Aprilia +15.142
  14. Iker LECUONA KTM +19.914
  15. Johann ZARCO Ducati +20.152
  16. Danilo PETRUCCI Ducati +22.094
  17. Alex MARQUEZ Honda +22.473
  18. Stefan BRADL Honda +37.856
  19. Bradley SMITH Aprilia +1'18.831

Non classés

  • Tito RABAT Ducati 5 Tours
  • Fabio QUARTARARO Yamaha 9 Tours

Classement provisoire MotoGP 2020 après le GP de Saint-Marin à Misano

  1.  Andrea DOVIZIOSO Ducati 76
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha 70
  3. Jack MILLER Ducati 64
  4. Joan MIR Suzuki 60
  5. Maverick VIÑALES Yamaha 58
  6. Valentino ROSSI Yamaha 58
  7. Franco MORBIDELLI Yamaha 57
  8. Brad BINDER KTM 53
  9. Takaaki NAKAGAMI Honda 53
  10. Miguel OLIVEIRA KTM 48
  11. Pol ESPARGARO KTM 41
  12. Alex RINS Suzuki 40
  13. Johann ZARCO Ducati 31
  14. Francesco BAGNAIA Ducati 29
  15. Danilo PETRUCCI Ducati 25
  16. Aleix ESPARGARO Aprilia 18
  17. Alex MARQUEZ Honda 15
  18. Iker LECUONA KTM 15
  19. Bradley SMITH Aprilia 8
  20. Tito RABAT Ducati 7
  21. Cal CRUTCHLOW Honda 7
  22. Michele PIRRO Ducati 4

Classements contructeurs et teams MotoGP 2020 à Misano

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...