• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS OFFICIELS MISANO
Paris, le 16 septembre 2020

Maverick Viñales, vainqueur du Grand Prix des essais à Misano !

Maverick Viñales, vainqueur du Grand Prix des essais !

Maverick Viñales est décidément une énigme : brillant le samedi avec sa pole record au GP de San Marin, il s'est comme trop souvent effondré dimanche pour terminer sixième. Et le lendemain, l'officiel Yamaha signe de nouveau le meilleur temps des essais officiels d'après course à Misano... Décryptage et classements.

Imprimer

"C'est frustrant d'être si bon en essais puis de n'arriver à rien en course car la moto ne fonctionne pas", regrettait Viñales dimanche soir. "Des tests sont prévus demain et ce sera comme d'habitude : j'aurai beaucoup de grip et tout fonctionnera bien, mais les mêmes problèmes ressurgiront la course suivante" (le GP d'Émilie-Romagne prévu ce week-end sur le même circuit, NDLR)...

Conformément à ses prévisions, le n°12 s'est emparé du meilleur temps des essais organisés au lendemain du Grand Prix de San Marin. L'officiel Yamaha est descendu en 1'31.532 dans la dernière demi-heure, soit à un gros dixième de sa pole record réalisée samedi en 1'31.411."Mack" précède Takaaki Nakagami, qui (re)découvrait la RCV 2020 sur la moto du remplaçant de Marc Marquez, Stefan Bradl. 

Johann Zarco, auteur d'une anonyme 15ème place en course, se remonte le moral avec une belle troisième position durant ces essais. Le français est le meilleur représentant Ducati, alors qu'Andrea Dovizioso n'a pas roulé l'après-midi : pour l'instant sans guidon en 2021, le n°4 a jugé avoir bouclé le programme de tests au regard du peu d'évolutions disponibles !

Viñales, comme un avion sans zèle

En clair : Viñales est un avion aux essais... puis ses ailes tombent en course ! Le voila 5ème place au championnat après six épreuves dans la même veine, avec en prime une chute faute de frein en Autriche ! Décevant dans la mesure où l'absence de Marquez lui ouvrait la voie royale vers le titre... Ainsi d'ailleurs qu'à Dovizioso, Rins, Rossi et Quartararo, qui peinent également à en profiter.

 

Pour Maverick Viñales, ce récurent problème provient de sa moto qui perdrait mystérieusement toute adhérence du jour au lendemain : la M1 marche du tonnerre pendant les essais et se transforme en pétard mouillé le dimanche. L'espagnol néglige cependant un point important : ses choix souvent mal avisés, révélateurs de son caractère indécis.

Exemple ce week-end à Misano : sur 21 pilotes au départ, Viñales est le seul à s'élancer avec le pneu arrière dur à l'arrière alors que tous les pilotes du Top 5 partent en médium (Mobidelli, Mir et Rossi) ou même en tendre pour Bagnaia et Rins, respectivement deuxième et cinquième du Grand Prix sur leur Ducati et Suzuki.

Michelin avait pourtant prévenu : si ses slicks médium et dur affichaient un degré de performances extrêmement proche, la mise en action du "Hard" serait en toute logique plus laborieuse pendant les premiers tours, le temps de l'amener à la bonne température. Viñales, qui n'arrive pas à exprimer sa vitesse dans le peloton quand sa moto a le réservoir plein, en a fait les frais.

Nouvel échappement chez Yamaha et Honda, nouveau châssis chez KTM

Cette journée d'essais sur le tracé italien a été l'occasion pour les constructeurs de tester des nouveautés, dont un nouvel échappement sur les Yamaha officielles : beaucoup plus long et courbé à angle droit à son extrémité, ce nouveau pot tranche radicalement avec l'actuelle sortie courte et biseautée de la M1. 

 

Viñales et Rossi (15ème de ce test) ont également testé une autre version de bras oscillant qui ne les aurait pas convaincus. Fabio Quartararo, parti deux fois à la faute à Misano, a pour sa part accumulé les tours (56 en tout) pour reprendre confiance avec la 7ème place à la clé. Son coéquipier Franco Morbidellli, vainqueur dimanche, n'a de son côté pas roulé en raison de "maux de ventre"...

Peut-être un restant du dimanche soir forcément festif du pilote italo-brésilien ? Ce n'est pas tous les jours qu'on signe sa première victoire en catégorie reine du sport moto... et sur la Yamaha la moins évoluée des quatre engagées par dessus le marché ! 

KTM est également venu avec de nombreuses évolutions à tester, dont un nouveau châssis et un carénage aérodynamique redessiné. Pol Espargaro s'est montré à son aise avec ces nouveautés puisqu'il a dominé la première partie de la journée avant de reculer à la 6ème place.

Alex Marquez cherche des solutions, Marc reprend l'entraînement

Chez Honda, Alex Marquez testait également un nouvel échappement : le petit frère de Marc - qui reprend pour la première fois la course à pied six semaines après son opération au bras - signe le 9ème chrono de cette journée entre Brad Binder et Jack Miller. Aprilia travaillait pour sa part sur son assistant au départ "holeshot device" et de nouveaux réglages.

Enfin, Suzuki étrennait de nouvelles solutions châssis qui n'ont pas complètement séduit Alex Rins (4ème du test) et Joan Mir (5ème). Les deux coéquipiers ont ensuite préféré se concentrer sur la gestion des pneus et le peaufinage de l'électronique de leur GSX-RR, qui se montre désormais redoutable sur la plupart des circuits.

Un système de communication radio en test pour les MotoGP

A noter que ces tests officiels furent aussi l'occasion de tester de nouveau un système de communication radio entre les pilotes et la direction de course, via des écouteurs dans le casque. Ce dispositif porté par Bradl pendant les essais libres vise à communiquer des consignes de sécurité en temps réel : chute, drapeaux jaunes ou rouges, sanctions, etc.

Objectif : éviter les incompréhensions liées à la lecture difficile et forcément limitée des informations sur les tableaux de bord et/ou sur les panneaux brandis par les équipes au-dessus du muret de la voie des stands. Les pilotes louent l'excellente qualité d'écoute de ce système radio, mais pointent la déconcentration inévitable qu'il entraîne...

Le promoteur des Grands Prix, Dorna, envisage pourtant d'étendre cette communication radio entre pilotes et team, comme en Formule 1. Au risque de créer des déviances stratégiques en MotoGP comme en F1 : l'équipe pourrait conseiller à son pilote de ralentir ou d'accélérer en temps réel selon la position de ses rivaux au championnat. 

"Nous avions déjà testé le système avec plusieurs pilotes par le passé et ils l'avaient jugé un peu perturbant", rappelle Carmelo Ezpeletta, "mais de gros progrès technologiques ont été accomplis ces dernières années et ces essais se sont cette fois plutôt bien déroulés".

Classement des essais d'après-course à Misano

  1. VIÑALES, Maverick 1:31.532 
  2. NAKAGAMI, Takaaki 1:31.803 0.271
  3. ZARCO, Johann 1:31.899 0.367
  4. RINS, Alex 1:32.114 0.582
  5. MIR, Joan 1:32.162 0.630
  6. ESPARGARO, Pol 1:32.255 0.723
  7. QUARTARARO, Fabio 1:32.336 0.804
  8. BINDER, Brad 1:32.453 0.92
  9. MARQUEZ, Alex 1:32.480 0.948
  10. MILLER, Jack 1:32.510 0.978 
  11. OLIVEIRA, Miguel 1:32.565 1.033
  12. SMITH, Bradley 1:32.590 1.058
  13. ESPARGARO, Aleix 1:32.650 1.118
  14. PETRUCCI, Danilo 1:32.679 1.147
  15. ROSSI, Valentino 1:32.946 1.414
  16. RABAT, Tito 1:33.306 1.774

Classement provisoire MotoGP 2020 après le GP de Saint-Marin à Misano

  1.  Andrea DOVIZIOSO Ducati 76
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha 70
  3. Jack MILLER Ducati 64
  4. Joan MIR Suzuki 60
  5. Maverick VIÑALES Yamaha 58
  6. Valentino ROSSI Yamaha 58
  7. Franco MORBIDELLI Yamaha 57
  8. Brad BINDER KTM 53
  9. Takaaki NAKAGAMI Honda 53
  10. Miguel OLIVEIRA KTM 48
  11. Pol ESPARGARO KTM 41
  12. Alex RINS Suzuki 40
  13. Johann ZARCO Ducati 31
  14. Francesco BAGNAIA Ducati 29
  15. Danilo PETRUCCI Ducati 25
  16. Aleix ESPARGARO Aprilia 18
  17. Alex MARQUEZ Honda 15
  18. Iker LECUONA KTM 15
  19. Bradley SMITH Aprilia 8
  20. Tito RABAT Ducati 7
  21. Cal CRUTCHLOW Honda 7
  22. Michele PIRRO Ducati 4

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Toujours "étonnant" à parcourir et lire ce site ! comment Alex. Bardin que je vois jeune, fait pour connaître CharlElie ?? le divin Lorrain (on en a si peu !) et son tubesque "avion sans ailes" ....Mitterrandien ! un truc de vieux quoi.....

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

150 ch et 225 kg pour la Ducati électrique de course MotoE

Ducati dévoile les caractéristiques de sa première moto électrique, le prototype "V21L" conçu pour la coupe du monde MotoE qui se dispute en marge des Grands Prix moto. Cette moto de course "à piles" revendique 150 ch et 140 Nm de couple et une vitesse de pointe de 275 km/h. 
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...