• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PLACE AUX JEUNES
Paris, le 14 septembre 2020

Les pilotes s'expliquent après le Grand Prix de Saint-Marin MotoGP 2020

Les pilotes s'expliquent après le Grand Prix de Saint-Marin MotoGP 2020

Après Fabio Quartararo (Yamaha SRT), Andrea Dovizioso (Ducati officielle), Brad Binder (KTM officielle) et Miguel Oliveira (KTM Tech3), Franco Morbidelli (Yamaha SRT) est le cinquième pilote différent à gagner une course MotoGP depuis le début de cette très étrange saison 2020... Déclarations des pilotes et team managers.

Imprimer

Vainqueur : Franco Morbidelli, Yamaha SRT (7ème au championnat)

"J'ai l'impression que cette semaine a été magique pour moi. Tout s'est bien passé, donc je pensais que quelque chose de bien serait peut-être possible en course. Et il s'avère que c'était quelque chose de génial! Je n'ai jamais remporté de course du championnat du monde à domicile auparavant, donc le faire en MotoGP est la plus grande réussite de ma vie. Je suis vraiment fier de pouvoir dire ça. Je tiens à remercier toutes les personnes qui travaillent avec moi car cette victoire est le résultat d'un travail d'équipe. Je suis très fier de ce que nous avons accompli, pas seulement aujourd'hui mais en général. Il y a sept ans je courais ici avec un stock 600, maintenant je gagne une course de MotoGP. C’est tout simplement incroyable, d’autant que c’est la première course avec du public cette année. C'était génial de pouvoir saluer la foule après la course. Nous faisons ça pour eux, donc célébrer cette victoire avec eux était un sentiment formidable".

2ème : Pecco Bagnaia, Ducati Pramac (14ème au championnat)

"Quand je suis arrivé à Misano, mon objectif était uniquement de terminer la course. Samedi pendant les FP3, alors que je me concentrais sur mon pilotage, j'ai compris que je pouvais attaquer et que mon ressenti était le même qu'à Jerez. Le départ de la course n’a pas été très bon, j’ai perdu quelques places et j’ai dû rattraper mon retard sur Mir. Quand je l'ai doublé, j'ai vu que je pouvais rejoindre le groupe de tête. Je ne pensais pas à ma jambe mais seulement à la possibilité de mon premier podium en MotoGP lors de ma course à domicile avec les fans ! J'ai eu mal pendant les quatre derniers tours, mais aujourd'hui nous méritions ce podium. Je tiens à remercier mon équipe, Ducati et la VR46RidersAcademy pour leur grand soutien. Aujourd'hui, ce podium est pour eux et j'ai hâte d'être de retour sur cette piste !"

3ème : Joan Mir, Suzuki officielle (4ème au championnat)

"Je suis vraiment heureux. Je n’étais pas aussi fort ici qu’en Autriche, mais je suis quand même sur le podium alors c’est une bonne nouvelle. J'ai vraiment apprécié la fin de la course, c'était excitant de faire ce dernier dépassement ! (aux dépens de Rossi, NDLR).Je savais que je pouvais le faire dans ce virage alors j'étais confiant. J'étais conscient que j'aurais un peu de mal dans les premiers tours avec le pneu neuf, mais mon rythme avec le pneu usé était beaucoup plus rapide et je me sentais bien avec la moto, alors j'ai réussi à en profiter. Nous allons travailler mardi pour le test et être prêts pour le week-end prochain".

4ème : Valentino Rossi, Yamaha officielle (6ème au championnat)

"C’est vraiment dommage, car monter sur le podium est toujours spécial mais encore plus ici à Misano. En outre, partager le podium avec Franco et Pecco aurait été comme une course au ranch ! J'ai fait une petite erreur et Mir a été très fort à ce moment-là, il a réalisé de très bons chronos dans la dernière partie de la course. Il a réussi à me battre alors qu'il restait seulement 2 km à parcourir. Mais c'était quand même une bonne course et un bon week-end car j'ai bien roulé. Nous avions un très bon rythme et je me sens bien avec la moto. Donc même sans podium, j'ai bien aimé. Ce fut un bon week-end pour notre équipe et pour moi car nous étions toujours compétitifs. C'est très important. Je pense que nous pouvons améliorer trois ou quatre trucs pour la semaine prochaine et je suis encore plus heureux de pouvoir retenter ma chance".

5ème : Alex Rins, Suzuki officielle (12ème au championnat)

"La course a été difficile pour moi aujourd'hui. Dans la première partie je me sentais confiant et j'avais un bon rythme et une bonne sensation avec la moto. Quand j'ai vu le podium se rapprocher, je me suis vraiment donné à fond et j'ai commencé à avoir des problèmes de force dans mon bras droit à cause de ma blessure à l'épaule, donc c'était très difficile de continuer à me battre. Pendant les derniers tours j'essayais juste de résister et d'obtenir une bonne position. Je suis content de ma cinquième place parce que les points sont bons, mais j'espère certainement en avoir plus la prochaine fois".

6ème : Maverick Viñales, Yamaha officielle (5ème au championnat)

"Je ne sais pas ce qui s'est passé aujourd'hui. Je suis vraiment déçu. Je ne sais pas pourquoi j'ai perdu l'adhérence en course. J'ai essayé tout ce que je pouvais mais je n'obtenais pas assez de retour du pneu. A la fin de la course j'ai fait trois ou quatre très bons tours, mais c'était trop tard. Nous allons y travailler. Nous avons un test ici mardi, on essaiera de rester détendus. Il faudra repartir d'une page blanche le week-end prochain. On sait qu'on est rapides ici, donc nous pouvons viser un départ en première ligne".

7ème : Andrea Dovizioso, Ducati officielle (1er au championnat)

"C'était une course difficile et comme je partais de loin, j'ai dû beaucoup me battre au début pour trouver le rythme. Je ne peux toujours pas être aussi compétitif que je le voudrais avec ces pneus... Le style de conduite que j'ai toujours adopté ces dernières années ne fonctionne pas actuellement. Heureusement, mardi nous avons une journée de tests ici à Misano, qui seront très importants pour essayer de résoudre ce point. Le championnat est bizarre cette année et maintenant on se retrouve en tête du classement. Il faut voir voir le côté positif et continuer à travailler, en faisant tous les efforts nécessaires pour revenir plus forts sur les prochaines courses. Je félicite Pecco pour sa belle performance aujourd'hui".

8ème : Jack Miller, Ducati Pramac (3ème au championnat)

"C'était une course difficile. J'ai essayé de faire de mon mieux, j'ai très bien commencé mais ensuite j'ai eu un peu de mal et finalement mon rythme n'était pas fantastique. Nous avons du travail jusqu'à la semaine prochaine, mais nous serons prêts pour la prochaine course".

9ème : Takaaki Nakagami, Honda LCR (9ème au championnat)

"Aujourd'hui c'était une plutôt course positive pour nous, parce qu'hier et vendredi nous perdions du temps et nous n'avons pas réalisé une assez bonne performance en qualifications. 14ème sur la grille de départ, ce n'est pas bon pour la course. Mais avec le nouveau système de démarrage, on a bien progressé au départ et pendant la course les temps au tour étaient assez constants, autour de 33,1 ou 2. Ce matin nous avions obtenu le meilleur temps au warm up en 32 et c'était vraiment très bien pour l'équipe. En course nous n'avons pas pu le faire, il faut donc comprendre ce qui s'est passé entre le warm up et la course. C'est un nouveau top 10 et il faudra voir comment nous pouvons progresser pour la prochaine course, mais je pense qu'on pourra à nouveau se battre pour le podium. Nous attendons avec impatience ce week-end avec une nouvelle course à Misano, nous resterons positifs et on continuera à travailler dur pour obtenir ce premier podium".

10ème : Pol Espargaro, KTM officielle (11ème au championnat)

"Pas grand chose à dire aujourd'hui. Dès le premier tour, j'ai eu du mal à freiner de l'arrière et j'ai été coincé derrière Johann Zarco pendant assez longtemps. Ce n’était pas vraiment sûr de le doubler proprement et je n'ai pu le faire que lorsque le rythme a baissé et que les autres me rattrapaient. Nous avons un peu payé pour les erreurs de samedi et nous devons résoudre nos problèmes avant le week-end prochain. Je suis convaincu que nous pouvons le faire et que nous pouvons faire une meilleure course".

15ème : Johann Zarco, Ducati Avintia (13ème au championnat)

  • A suivre sur MNC : restez connectés !

Abandon : Fabio Quartararo, Yamaha SRT (2ème au championnat)

Déclarations des team managers

Razlan Razali (team Yamaha SRT)

"C'est le meilleur week-end à ce jour pour le Petronas Sepang Racing Team en tant qu'équipe. Cette victoire fantastique de Franco est largement méritée, surtout compte tenu de sa chute lors de la première course en Autriche. Gagner son Grand Prix à domicile est incroyable ! C'est dommage pour Fabio, il a chuté en essayant de rattraper les premiers mais il est toujours deuxième du championnat, donc ce n’est pas trop mal et je suis sûr qu’il reviendra plus fort la semaine prochaine".

Davide Brivio (team officiel Suzuki)

"Nous sommes très heureux d’obtenir un autre podium. C'était formidable de voir nos deux GSX-RR aux avant-postes qui gardaient un rythme vraiment compétitif. Je pense qu'avec de meilleures positions sur la grille de départ, nous aurions pu obtenir des résultats encore meilleurs. Joan a très bien récupéré et il a réalisé un excellent dernier tour pour s'offrir un podium mérité. Alex a également fait une très bonne course avec un rythme incroyable jusqu'au problème avec son bras, donc il était également impressionnant. Nous essaierons de garder cette compétitivité pour le week-end prochain. Merci à toute l'équipe pour son travail acharné"

Massimo Meregalli (team officiel Yamaha)

"On savait que cette course serait difficile et que les pneus joueraient un rôle décisif. Nous espérions nous battre pour la victoire aujourd'hui, mais ce n’était malheureusement pas possible. Valentino a pris un bon départ et son rythme était vraiment bon tout au long de la course. C'est dommage qu'il n'ait pas pu monter sur le podium car cela aurait été un vrai régal pour l'équipe et pour les fans. Mais la façon dont il a roulé est encourageante, alors il essaiera certainement de se battre devant la prochaine fois. Ce qui s'est passé pour Maverick avant la course a été un peu troublant, car nous avons vu de la fumée sortir de sa moto lorsqu'il est arrivé sur la grille de départ. Nous avons fait un contrôle approfondi et il s'est avéré que tout allait bien, mais la course a été difficile pour lui. Il ne se sentait pas aussi bien avec le pneu dur aujourd'hui que plus tôt dans le week-end. C’est vraiment décevant car nous connaissons sa vitesse. Mais nous avons une autre chance la semaine prochaine. Nous mettrons à profit l’expérience d’aujourd’hui et nous testerons de nouvelles pièces mardi, donc nous allons tout faire pour revenir plus forts".

Mike Leitner, team officiel KTM

"On a connu de meilleurs résultats. Le fait que les garçons n'aient pas réussi à faire un tour rapide en qualifications leur a compliqué la tâche pour se rapprocher du groupe de tête, car les rythmes des pilotes sont très proches. Après les dernières courses nous ne sommes pas très satisfaits de ces résultats mais le rythme de course était positif. Les quatre pilotes se sont bien battus dans leurs batailles respectives et ont ramené des points, en particulier Iker qui a écopé d'une pénalité de tour allongé. Nous ferons tout ce que nous pouvons pour être meilleurs le week-end prochain".

Hervé Poncharal, team KTM Tech3

"Dans l'ensemble c'est un assez bon résultat pour l'équipe. Bien sûr, nous ne nous attendions pas à reproduire ici l’incroyable et inoubliable victoire de Spielberg, mais c’était un circuit intéressant pour nous. Nous finissons à 12 secondes du vainqueur mais nous avons perdu 6 secondes dans les deux premiers tours, donc cela signifie que sur les 25 tours restants nous avons perdu six secondes, ce qui montre à quel point le niveau est serré. On a pu voir que les pilotes KTM sont vraiment bons, car les quatre ont tourné dans les mêmes chronos. Miguel Oliveira était pris un sandwich entre Pol Espargaro et Brad Binder sur la ligne d'arrivée. Nous avons obtenu de bons points et il faut désormais comprendre ce que nous pouvons améliorer sur ce circuit, mais je veux voir le verre à moitié plein. Nous ne sommes pas trop loin et nous pouvons faire mieux le week-end prochain. Le championnat est très ouvert, ce qui est également très intéressant. Nous sommes à 28 points du leader pour le moment, donc nous devons rester concentré, continuer à croire et attaquer. Iker a eu une course un peu plus mouvementée. Il a calé sur la grille, ce qui ne se produit pas très souvent et il ne savait pas exactement quoi faire. Il est revenu sur la grille alors qu'il aurait dû partir de la pitlane. Puis il a reçu une pénalité de long tour qu'il a vraiment bien effectuée. Il n’a pas perdu de temps, il a baissé la tête et il a réussi à terminer 14ème, ce qui est vraiment impressionnant. Pendant la majeure partie de la course il était le plus rapide chez KTM, avec les meilleurs chronos. Je pense que nous pouvons être fiers de nos quatre pilotes KTM, et en tant que Tech3 nous pouvons être fiers de Miguel et Iker. Il faut continuer à travailler dur et suivre la même méthode, en plus de toujours nous améliorer et de nous rapprocher des leaders. Je crois que nous pouvons le faire et c'est une histoire que je pourrai vous raconter dans quelques jours, car nous restons ici à Misano".

Résultats du GP de San Marin MotoGP 2020

  1.  Franco MORBIDELLI Yamaha 42'02.272
  2. Francesco BAGNAIA Ducati +2.217
  3. Joan MIR Suzuki +2.290
  4. Valentino ROSSI Yamaha +2.643
  5. Alex RINS Suzuki +4.044
  6. Maverick VIÑALES Yamaha +5.383
  7. Andrea DOVIZIOSO Ducati +10.358
  8. Jack MILLER Ducati +11.155
  9. Takaaki NAKAGAMI Honda +10.839
  10. Pol ESPARGARO KTM +12.030
  11. Miguel OLIVEIRA KTM +12.376
  12. Brad BINDER KTM +12.405
  13. Aleix ESPARGARO Aprilia +15.142
  14. Iker LECUONA KTM +19.914
  15. Johann ZARCO Ducati +20.152
  16. Danilo PETRUCCI Ducati +22.094
  17. Alex MARQUEZ Honda +22.473
  18. Stefan BRADL Honda +37.856
  19. Bradley SMITH Aprilia +1'18.831

Non classés

  • Tito RABAT Ducati 5 Tours
  • Fabio QUARTARARO Yamaha 9 Tours

Classement provisoire MotoGP 2020 après le GP de Saint-Marin à Misano

  1.  Andrea DOVIZIOSO Ducati 76
  2. Fabio QUARTARARO Yamaha 70
  3. Jack MILLER Ducati 64
  4. Joan MIR Suzuki 60
  5. Maverick VIÑALES Yamaha 58
  6. Valentino ROSSI Yamaha 58
  7. Franco MORBIDELLI Yamaha 57
  8. Brad BINDER KTM 53
  9. Takaaki NAKAGAMI Honda 53
  10. Miguel OLIVEIRA KTM 48
  11. Pol ESPARGARO KTM 41
  12. Alex RINS Suzuki 40
  13. Johann ZARCO Ducati 31
  14. Francesco BAGNAIA Ducati 29
  15. Danilo PETRUCCI Ducati 25
  16. Aleix ESPARGARO Aprilia 18
  17. Alex MARQUEZ Honda 15
  18. Iker LECUONA KTM 15
  19. Bradley SMITH Aprilia 8
  20. Tito RABAT Ducati 7
  21. Cal CRUTCHLOW Honda 7
  22. Michele PIRRO Ducati 4

Classements contructeurs et teams MotoGP 2020 à Misano

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 2 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Le Dakar 2022 intègre le championnat du monde des rallyes-raid auto et moto

La 44ème édition du Dakar, du 1er au 14 janvier 2022 en Arabie saoudite, effectue un changement de cap important :  le "Roi des Rallyes" intègre pour la première fois les championnats du monde de rallye-raid, mais toujours avec ASO comme promoteur. Explications.
Une série limitée, un concept et un projet pour les 120 ans de Royal Enfield 

Royal Enfield a dévoilé trois nouveautés au salon Eicma 2021 : une série limitée 120th Anniversary de ses Interceptor et Continental GT 650, le concept SG650 d’un futur custom, et un projet consistant à recréer sa toute première moto de 1901. Happy Birthday ! Janmadin mubaarak ho !
La moto électrique Voxan Wattman fait sauter le compteur... de vitesse !

Le groupe Venturi, propriétaire de Voxan, poursuit la reconversion de l'ancienne marque française de motos en porte-étendard de la performance électrique avec son prototype Wattman taillé pour les records de vitesse. Son pilote vedette, Max Biaggi, est monté à plus de 450 km/h ! 
Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Moto Guzzi dévoile au salon EICMA de Milan (Italie) la plupart des caractéristiques de sa nouvelle V100 Mandello, première moto du constructeur de Mandello del Lario propulsée par un V-twin à refroidissement liquide. Présentation.
Routière 2 commentaires
Vidéo embarquée de la Triumph Speed Triple 1200 RR à Ascari

Moto-Net.Com a été convié par Triumph à tester le tout nouveau Speed Triple 1200, dans sa version RR : un inédit et inattendu Café Racer basé sur le Speed RS, avec semi-carénage tout mignon à phare tout rond, aux demi-guidons bien bas et en avant, et aux suspensions Öhlins électroniques ! En piste.
[Vidéo] Une Yamaha R1 GYTR pour le dernier tour de Valentino Rossi

Valentino Rossi était la vedette de l'événement "One more lap" organisé par Yamaha au salon de la moto EICMA de Milan 2021, où le jeune retraité des Grands Prix s'est vu offrir une superbe YZF-R1 entièrement équipée des meilleures pièces du catalogue Genuine Yamaha Technology Racing (GYTR).

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...