• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TOUT FEU TOUT FLAMME
Paris, le 5 janvier 2021

Pol Espargaro brûle d'impatience, Marc Marquez incendie 2020...

Pol Espargaro brûle d'impatience, Marc Marquez incendie 2020...

L'année 2021 s'ouvre de manière radicalement différente pour les nouveaux coéquipiers du team officiel Honda : tandis que Pol Espargaro découvre sa nouvelle RC213V d'usine sur sa terrasse, Marc Marquez est toujours dans l'expectative quant à son retour à son guidon... Explications.

Imprimer

La nouvelle équipe de Pol Espargaro lui offre une sympathique surprise en ce début d'année : une RCV frappée de son n°44 l'attendait à son domicile après son jogging quotidien en Andorre. Séance durant laquelle il brave par ailleurs à vive allure des dénivelés enneigés : "mo-ti-vé" !

"J'ai travaillé très dur pour voir ce numéro à cet endroit", commente l'espagnol de 29 ans en découvrant sa nouvelle moto. "C'est incroyable : cette moto, dans ces coloris, a toujours été le rival ultime. C'était notre cible. J'ai rêvé de ce moment tellement de fois..." 

"Je vais certainement dormir avec cette tenue ce soir !", poursuit le remplaçant d'Alex Marquez après avoir enfilé des vêtements aux couleurs Honda-Repsol. "Je vais sourire pendant une semaine : sûr que je me souviendrai toujours de ce moment".

Cette mise en scène vise autant à célébrer son arrivée au HRC que la fin de ses obligations envers son ancien employeur KTM - les contrats expirent traditionnellement au 31 décembre -, chez qui "Polito" est resté quatre ans. La saison passée reste - et de loin - la plus fructueuse avec une excellente 5ème place au général.

Pol Espargaro : le bon choix pour Honda ?

Fort de ses cinq podiums, Pol Espargaro termine à égalité de points avec Andrea Dovizioso (135 pts). Mieux encore : il n'est qu'à quelques encablures du troisième, Alex Rins (139 pts) ! Jamais le natif de Granollers n'est monté aussi haut en catégorie reine, même lors de sa meilleure année sur la performante Yamaha Tech3 (6ème en 2014).

 

Seul ombre au tableau : son incapacité à s'imposer avec la RC16 comme l'ont fait Brad Binder et Miguel Oliveira malgré leur moindre expérience. L'ancien champion du monde Moto2 (2013) revient néanmoins de loin : 17ème pour sa première année chez KTM en 2017 puis 14ème et 11ème, Pol Espargaro a broyé du noir tandis que la marque Orange était dans le rouge !

Sa récente percée aux avant-postes doit en cela soulager le HRC, notamment en ce qui concerne sa motivation et sa vitesse. Car l'équipe la plus capée du MotoGP prend de nouveau un risque avec son embauche après les échecs successifs et plutôt cuisants de Jorge Lorenzo et d'Alex Marquez...

Des nouvelles de Marc Marquez

Ce risque est d'autant plus élevé que l'incertitude continue à régner sur le retour de Marc Marquez... Le taulier du HRC, opéré une troisième fois au bras droit début décembre, poursuit toujours sa lente convalescence : rien ne garantit que le n°93 sera présent pour la première course de la saison prévue fin mars au Qatar !

 

"Sa récupération est estimée à trois mois (soit jusqu'au 5 mars environ, NDLR) ", informe son frère cadet. "Mais la moindre difficulté pourrait doubler ce délai (soit jusqu'à début juin, NDLR !)", poursuit Alex Marquez, qui rebondit de la RCV officielle ci-dessus à une Honda semi-usine chez LCR à la place de Cal Crutchlow.

"A son retour, Marc était très fatigué car l’opération a pris du temps (9 heures, à l'issue desquelles une infection a par ailleurs été découverte, NDLR)", dévoile le n°73. "Mais à chaque fois que je le vois, il semble recouvrer plus d’énergie et c’est le plus important".

Ces informations signifient que Marc Marquez manquerait les premiers essais officiels prévus en Malaisie en février, voire le coup d'envoi de la saison selon sa récupération. Et tout porte à croire que le n°93 ne précipitera plus son retour après avoir été écarté des circuits pendant une année complète suite à sa tentative trop hâtive à Jerez (Espagne).

En attendant son retour en piste, l'octuple champion du monde se satisfait de petites victoires au quotidien, comme de renfiler sa combinaison de piste jusqu'à la taille à l'occasion de ses voeux de début d'année... 

"C'en est assez de 2020"

"Bonne année à tous ! Mon premier voeux pour 2021 s'est réalisé : enfiler ma combinaison en cuir... même si c'est à la maison !", fait savoir un Marc Marquez amaigri, le bras toujours maintenu par une robuste attèle renforcée au carbone. Pas vraiment rassurant comme image à un mois et une dizaine de jours des essais d'intersaison.

Dans un registre plus joyeux, l'ancien champion du monde a aussi posté le message suivant : "Résume ton année 2020 avec un Gif", qui met en scène une de ses chutes survenues pratiquement à l'arrêt, alors qu'un commissaire de piste le pousse pour repartir du bas-côté !

"C'en est assez de 2020", conclut-il en brûlant un papier sur lequel est inscrit le pire millésime de cet immense champion, y compris l'année 2011 quand d'inquiétants troubles de la vision consécutifs à sa grosse chute en Moto2 en Malaisie avaient - déjà - fait craindre le pire pour la suite de sa carrière. Bonne année Marc et, surtout, bonne santé...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 32 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto du Japon 3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 10 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 31 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence

Courses reportées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...