• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2021
Paris, le 7 décembre 2020

Marc Marquez souffre - aussi - d'une infection au bras !

Marc Marquez souffre - aussi - d'une infection au bras !

Le sort s'acharne décidément sur Marc Marquez : l'officiel Honda souffre d'une infection au niveau de sa fracture de l'humérus, opérée une troisième fois jeudi dernier ! L'espagnol - toujours hospitalisé - suivra un traitement antibiotique alors que sa nouvelle convalescence pourrait lui faire rater le début de saison 2021... Explications.

Imprimer

"La situation postopératoire de Marc Marquez est jugée satisfaisante par son équipe médicale de l'Hôpital Ruber Internacional (Madrid)", assure Honda-Repsol. "Mais les cultures réalisées durant l'opération indiquent qu'une infection se trouvait dans la fracture, le contraignant à subir un traitement antibiotique au cours des prochaines semaines. Marc Marquez va rester à l'hôpital".

Rappelons que l'octuple champion du monde des Grands Prix (6 fois en MotoGP) est de nouveau passé sur le billard la semaine dernière - pour la troisième fois en neuf mois - en raison de la mauvaise évolution de ses deux opérations précédentes. Cette délicate - et inquiétante - opération de huit heures s'articule autour d'une greffe osseuse, avec prélèvement sur son pelvis.

Objectif ? Assurer la calcification complète de son humérus droit brisé lors de la première épreuve à Jerez (Espagne), puis de nouveau abîmé par la casse de sa plaque en titane suite à son retour précipité la course suivante. Mais cette troisième opération fait apparaître une nouvelle complication avec cette infection, qui retarde encore son programme de convalescence... 

Selon certains spécialistes, Marc Marquez pourrait être immobilisé encore six mois pour une complète récupération : l'officiel Honda raterait le coup d'envoi de la prochaine saison prévu le 25 mars au Qatar. Situation catastrophique pour Marquez, qui n'est plus remonté sur sa RC213V depuis sa tentative de retour en Andalousie...

"C'est au médecin de se montrer réaliste"

"Cette année m'a enseigné beaucoup de choses", avoue Marquez auprès de nos confrères de DAZN. "D'abord, que la tentative de retour après la blessure était précipitée : essayer de revenir à Jerez était une erreur."

"Après la première opération, la première question d'un pilote est toujours : quand est-ce que je peux remonter sur la moto ?" Et c'est au médecin de savoir comment vous arrêter, c'est lui qui doit se montrer réaliste", accuse le natif de Cervera, qui renouvelle ses critiques envers le docteur Mir et son équipe.

"Je me suis rendu à Jerez avec confiance au sujet de la capacité de la plaque à tenir, parce que c'est ce qu'on m'avait dit : je suis courageux mais pas inconscient. S'ils m'avaient dit que la plaque pouvait se briser, je ne serais pas monté sur une moto à 300 km/h", assure-t-il.

A noter que pour sa troisième opération, Marc Marquez s'est tourné vers d'autres chirurgiens après avoir consulté de nombreux spécialistes en Europe pendant sa convalescence forcée. Une longue période durant laquelle l'espagnol a par ailleurs fondu de façon spectaculaire, passant de 65 kg à 61 kg uniquement par perte de muscles !

Difficile dans ces conditions d'imaginer un retour tonitruant dès ses premiers tours sur la RCV, dont on ne sait toujours pas à ce jour à quelle date il interviendra... Au-delà de l'aspect physique, Marc Marquez devra également surmonter les possibles séquelles pscychologiques : l'espagnol, désormais douloureusement conscient des limites de son corps, sera-t-il le même funambule qu'auparavant ?

Qui pour remplacer Marquez en 2021 ?

Si Marc Marquez ne pouvait pas reprendre du service en mars prochain, le pilote d'essai Stefan Bradl assurerait probablement l'intérim. Mais cela signifie que l'allemand sera également chargé d'un rôle accru dans le développement de la RC213V pendant l'intersaison en l'absence du patron !

Or, rappelons que Pol Espargaro - transfuge de KTM - fait son entrée au HRC alors que Cal Crutchlow quitte la marque ailée : le HRC va donc manquer de pilotes d'expérience, puisque seuls Takaaki Nakagami et Stefan Bradl connaissent bien la moto. Alex Marquez pourra les aider à condition de maintenir chez LCR sa vitesse affichée en fin de saison, mais le n°73 manque fortement de recul pour fixer les grandes lignes.

Autre solution évoquée ça et là : Honda pourrait faire appel à un certain Andrea Dovizioso, libre de tous engagements suite à sa rupture avec Ducati ?! L'italien connaît bien la Honda pour l'avoir pilotée jusqu'en 2011, ce qui donne du corps à cette rumeur pour l'instant démentie par l'intéressé. 

Rappelons toutefois que "Dovi" et le HRC ne sont pas séparés en bons termes : le n°4 avait fait appel à la justice fin 2010 pour contraindre Honda à respecter son contrat de pilote officiel, alors que la marque ailée voulait attribuer son guidon à Casey Stoner. Ayant obtenu gain de cause, Dovizioso avait formé un trio aux couleurs Honda-Repsol avec Pedrosa et l'australien.

Que la marque japonaise l'embauche de nouveau avec ce passif paraît moyennement probable, même si les avis évoluent vite dans les sports mécaniques ! Mais si Andrea Dovizioso possède une réelle expertise, rien n'indique toutefois qu'elle s'exprime rapidement sur la RC213V après tant d'années sur la Ducati... 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les feux tricolores "récompense" obtiennent le feu vert en France

Non conformes à la réglementation et pourtant actifs dans certaines communes françaises, les feux tricolores "récompense" peuvent désormais être installés - ou maintenus - sous certaines conditions. Les feux "sanction" en revanche, demeurent illégaux. Explications.
Une 890 Duke Tech3 Limited Edition pour les fans de KTM en France

Certes, le GP du Portugal 2021 à Portimao ce dimanche a été moins brillant pour Tech3 que sa première édition il y a cinq mois, remportée par Miguel Oliveira au guidon de sa KTM RC16. Cela ne remet pas en question le lancement d’une 890 Duke aux nouvelles couleurs de l’écurie française. Enfin, 100 exemplaires !
Le coronavirus brouille toujours les chiffres de l’accidentalité routière 

Déjà pas bien simple en temps normal, la lecture des chiffres de la sécurité routière est encore et toujours compliquée par la crise sanitaire et ses mesures restrictives (en termes de mobilité principalement). En mars 2021, la mortalité a augmenté de +20 % par rapport à l’an dernier, baissé de -28 % comparé à mars 2019...
GP Portugal 2021 : une boîte qui coûte son troisième podium à Zarco ?

Johann Zarco a fait bondir ses fans de leur canapé quelques minutes trop tôt lors du GP du Portugal MotoGP 2021... Alors qu’il se battait pour monter sur un troisième podium - en trois courses cette année ! - le n°5 du team Ducati Pramac a hélas perdu l’avant... En confondant vitesse et précipitation ?
GP du Portugal 32 commentaires
GP Portugal 2021 : Quartararo maintient la M1 et son moral au top

Passé - un peu - à côté du Grand Prix d’ouverture 2021 au Qatar, Fabio Quartararo enchaîne deux succès sur deux circuits très différents : Losail et Portimao. Le bon 20 français du team Yamaha officiel prouve ainsi qu’avec sa nouvelle M1 et son nouveau mental, il peut gagner partout...
GP du Portugal 2 commentaires
Marché moto en mars 2021 : un an après, MNC fait le point avec la CSIAM

C’était écrit. Les ventes du marché français du motocycle ont explosé - doublé ! - le mois dernier, en comparaison du désastreux mois de mars 2020. En guise d’analyse, Moto-Net.Com a interrogé le nouveau représentant des constructeurs Vincent Thommeret, président de la branche moto de la CSIAM.
Pas de contrôle technique moto en France en 2022, mais...

Un contrôle technique sur les motos et maxiscooters de plus de 125 cc à partir du 1er janvier 2022 ? Les motards - plus ou moins - en colère le rejettent en bloc. De toute manière, la France n’est pas prête : son Ministère des Transports propose d’autres contrôles à la place. Explications.
Sécurité routière 15 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto du Japon 3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 10 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 31 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence

Courses reportées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...