• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GARE GAMELLES
Paris, le 28 décembre 2021

Chutes MotoGP 2021 : les pilotes Honda ramassent le crash

Chutes MotoGP 2021 : les pilotes Honda ramassent le crash

L'année 2021 se sera de nouveau montrée décevante pour Honda, 4ème au classement constructeur MotoGP, faute notamment de pouvoir compter sur le plein potentiel de Marc Marquez. L'impressionnant nombre de chutes des RC213V officielles et satellites ne remontera pas le moral du HRC… Décryptage MNC.

Imprimer

Si la Ducati Desmosedici a longtemps été considérée comme la moto la plus rétive du MotoGP, la RC213V est bien partie lui pour succéder à en croire ses statistiques de chutes en 2021 : le Top 5 des "serials-crashers" ci-dessous est composé de trois pilotes Honda (!) avec Marc Marquez au sommet de cette triste hiérarchie.

Le pilier du HRC comptabilise pas moins de 22 gamelles (essais et course inclus), malgré son absence sur quatre des 18 Grands Prix en raison des complications à son bras en début de saison et de son souci de diplopie - vision double - en fin d'année. Le n°93 n'est battu que par Iker Lecuona, qui s'est envolé à 26 reprises sur sa KTM Tech3…

Marc Marquez est suivi de près par son coéquipier Pol Espargaro (20 chutes) et son frère cadet Alex Marquez (19 chutes), tandis que Takaaki Nakagami "limite la casse" avec 12 chutes. La marque ailée totalise 73 crashs, soit cinq de plus que son plus proche poursuivant Ducati (67) qui alignait pourtant deux motos supplémentaires : 6 Desmosedici, contre 4 RCV !

Trois fois plus de chutes pour Honda que pour Yamaha 

Autre élément défavorable à Honda : trois des six pilotes Ducati étaient des débutants - Bastianini (15 chutes), Martin (14) et Marini (9) -, avec à la clé une logique propension à tâter du bitume. Pol Espargaro découvrait certes la RCV, mais les "Rookies" avaient eux tout à assimiler : puissance bestiale, pneus Michelin, freins carbone, électronique de pointe, variateurs d'assiette (holeshot device)… 

 

Le team officiel Honda-Repsol décroche la palme de l'équipe la plus souvent au sol avec un total de 42 gadins pour son duo Marquez-Espargaro, loin devant les 19 chutes essuyées par Miller et Bagnaia dans la structure d'usine Ducati. La comparaison avec le team officiel Yamaha est édifiante : Fabio Quartararo et Maverick Viñales - remplacé par Morbidelli mi-septembre - ne sont respectivement partis à la faute qu'à sept et quatre reprises ! 

Yamaha est par ailleurs la marque avec le meilleur bilan global puisque ses quatre pilotes cumulent un total de 22 chutes (Vs 73 pour les 4 Honda). Signe des temps : Valentino Rossi est le représentant d'Iwata le plus souvent parti à la faute (9 chutes), alors même que le célèbre champion italien est le dernier pilote Yamaha au classement général (18ème). La retraite était décidément inévitable…

Aprilia et Suzuki ne déplorent pour leur part que respectivement 28 et 20 chutes… mais avec seulement deux RS-GP et deux GSX-RR en piste, soit le plus faible contingent par constructeur. A noter que l'inconstant Alex Rins totalise 12 chutes, tandis que Joan Mir confirme son statut de pilote "sûr" avec seulement 8 chutes.

KTM clôt la saison avec un total de 57 chutes pour ses quatre pilotes titulaires, dont près de la moitié pour le seul Iker Lecuona (26). Miguel Oliveira et Brad Binder en signent 21 dans le team officiel de la marque Orange, soit un total dans la fourchette basse des cumuls par équipe.

Pour terminer premier, il faut premièrement terminer

Que peut-on déduire de cette compilation de chiffres ? Plusieurs évidences : les pilotes qui sont le moins souvent partis au tapis sont plus fréquemment en haut du classement général, ce qui confirme la pragmatique observation d'Enzo Ferrari "pour terminer premier, il faut premièrement terminer".

Fabio Quartararo (7 chutes, dont 1 seule en course), Francesco "Pecco" Bagnaia (7, dont 2 en course) et Joan Mir (8, dont 2 en course) : les trois premiers du championnat MotoGP 2021 sont les pilotes les moins familiers avec le gravier. Jack Miller et Johann Zarco qui terminent le Top 5 auraient pu finir plus haut sans leurs 12 et 10 chutes respectives (dont 4 et 3 en course).

Conséquence aussi du bienvenu resserrement du niveau en MotoGP : la moindre erreur se paie c(r)ash, tandis que la régularité est la clé qui déverrouille l'accès au titre. En cela, une page se tourne : les saisons monopolisées par un seul pilote avec jusqu'à 10 victoires par an laissent place à des championnats plus ouverts (8 vainqueurs différents cette année), qui exigent davantage de constance.

Autre enseignement de cette compilation de chiffres : si les pilotes Yamaha reprochent souvent à l'YZR-M1 son manque de puissance, aucun ne peut en revanche l'accuser d'être piégeuse au regard de son faible ratio de chutes ! La MotoGP d'Iwata entretient sa réputation d'homogénéité et de facilité - toutes proportions gardées -, à l'opposé de sa rivale de Tokyo…

Le préoccupant nombre de chutes à mettre au crédit de Honda vient en effet confirmer ses difficultés à civiliser sa RC213V, rançon de plusieurs années de développement orientées sur et par le pilotage en force de Marc Marquez. Le constat devient criant depuis deux saisons alors que l'espagnol n'est plus en mesure de masquer les lacunes de cette stratégie avec son talent hors normes et ses sauvetages d'un autre monde.

Problème pour Honda : à ce stade, Marc Marquez ne peut toujours pas corriger le tir à cause de son état physique. Rappelons que le n°93 a raté les essais de Jerez (Espagne) cet automne et que sa présence est incertaine aux prochains tests prévus en Malaisie  : un lourd handicap pour le HRC, alors que Marquez est le seul à avoir gagné des courses (3) en 2021...

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP d’Autriche : Quartararo se chicane avec Zarco et les Ducati

Le Red Bull Ring réussit aux Ducati, mais l’ajout d’une chicane cette année pourrait-elle changer la donne ? Pas évident : à l’issue de la première journée du Grand Prix d’Autriche 2022, notre champion Fabio Quartararo est seul au milieu d’un Top 8 dominé par les Desmosedici... à commencer par la n°5 de Johann Zarco !
Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...