• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SUPER FORT
Paris, le 19 décembre 2017

World Supersport 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

World Supersport 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

Après deux saisons très décousues, Anthony West va se poser en WorldSBK. En 2018, il participera à l'intégralité du championnat Supersport sur une Kawasaki ZX-6R au moteur préparé par le team Puccetti de Kenan Sofuoglu. Comme le n°1 turc, le n°13 australien vise des victoires, avant tout.

Imprimer

Anthony West est assurément l'un des pilotes moto les plus tenaces, sur la piste comme en dehors ! Lors de ses premières années en Grand Prix (à partir de 1999 en GP250 !), l'australien s'est taillé une solide et enviable réputation de "Rain Man".

Sa formation en Dirt Track lui permet effectivement de briller lorsque les conditions de roulage se compliquent... Remplacé en World Superbike par "Wety Westy" en 2016, Sylvain Barrier reconnaissait au micro de Moto-Net.Com le talent du n°13 sur le sec, mais aussi et surtout sur le mouillé.

 WorldSSP 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

"Je dois admettre que ce qu'Anthony West a fait en première manche à Sepang était impressionnant /i>(9ème sur le sec, NDLR). Il s'est donné à 100%, il a vraiment fait du très, très bon boulot. Après sous la pluie, c'est Anthony West : l'une des références mondiales dans le domaine !", estimait un "Syl'20" admiratif de la 5ème place obtenue par West en seconde manche !

Cette maitrise de la glisse - il préfère d'ailleurs le salut "Aloha" des surfeurs au "V" des motards - n'est pas son unique trait distinctif : il est l'un des rares pilotes de vitesse moto à avoir été convaincu de dopage ! À l'image du légendaire Noriyuki Haga, West a conservé une image un brin sulfureuse... qui n'est pas sans séduire une frange de motards, plus amusée par les cabotins que par les saints.

Le plus cool des Bad boys...

Vainqueur de deux Grand Prix, à Assen et à 11 ans d'intervalle (2003 en GP250 et 2014 en Moto2 !), Anthony West n'a plus disputé de saison complète depuis trois ans. Ces deux dernières années, l'Aussie a tenté d'intégrer durablement le paddock du WorldSBK.

Sur piste, Anthony se montre toujours tenace, souvent efficace. Il a effectué de remarquables piges en Superbike et, surtout, en Supersport. À l'occasion des 13 courses WSSP disputées de manière sporadique entre 2004 et 2017, la fourmi "Ant" a remporté deux victoires et gravi quatre autres podiums.

 WorldSSP 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

En 2009 lors de son unique saison entière en World Supersport, le pilote - alors Honda - avait ajouté trois podiums à sa collection, terminant septième du championnat avec 117 points, entre ses illustres compatriotes Andrew Pitt et Garry Mc Coy !

Après deux saisons 2016 et 2017 décousues mais loin d'être inintéressantes - il a roulé en WSBK, WSSP, MotoAmerica, en championnats russe et asiatique ! -, le n°13 va pouvoir retenter sa chance en World Supersport au guidon d'une Kawasaki alignée par l'EAB Racing Team, mais "powered by Puccetti"...

 WorldSSP 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

Tenace et efficace en affaires (!), Anthony a réussi à convaincre l'équipe qui a conduit Kenan Sofuoglu au titre mondial en 2015 et 2016, de lui préparer le moteur de sa ZX-6R ! Grâce à sa petite bombe verte, Anthony West entend employer la même méthode que le champion turc.

À l'instar de Kenan, Anthony souhaite avant tout prendre du plaisir au guidon de sa machine. Le pilote de 36 ans (!) espère pouvoir viser des victoires en course l'année prochaine, mais ne tire aucun plan sur le titre mondial. Si celui-ci doit venir, ce sera tout naturellement...

Déclarations

 WorldSSP 2018 : Anthony West emploie la méthode Sofuoglu

Anthony West, Kawasaki n°13 :
"Je suis très heureux d'annoncer, enfin, avec quelle équipe je courrai l'année prochaine. Grâce à Ferry Schoenmakers et à Manuel Puccetti, je piloterai une Kawasaki ZX-6R. Comme vous pouvez l'imaginer, je suis enthousiaste à l'idée de bâtir mon équipe. J'ai réuni quatre mécaniciens autour d'une moto avec laquelle, je le sais, je peux gagner des courses. J'espère étoffer mon équipe à l'avenir, mais pour le moment je suis concentré sur mes victoires en course la saison prochaine en World Supersport. Un grand merci aux sponsors qui sont déjà engagés pour 2018 !"

Ferry Schoenmakers, team manager :
"Nous sommes très heureux de travailler à nouveau avec Anthony. C'est un super gars et il sait comment piloter une moto, nous l'avons vu à Jerez cette année (3ème en remplacement de Kenan Sofuoglu, NDLR) et lors de nombreuses autres courses dans le passé. Je voudrais également remercier Manuel Puccetti pour son soutien. Pour l'instant, il est difficile de faire des pronostics car il y a beaucoup de bons pilotes sur la liste des engagés, mais nous espérons pouvoir nous battre au moins pour le podium l'année prochaine".

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment la jeune pilote moto Lucie Boudesseul revient plus forte grâce au confinement

En attendant la reprise des courses (de moto), la jeune pilote Lucie Boudesseul suit ses cours (de première) et s'entraîne pour garder la forme au moyen d'un simulateur d'entraînement moto et d'un programme sportif intense. Présentation.
Auto et moto-écoles : l'UNIC craint beaucoup de casse en septembre prochain

En plus de son effroyable crise sanitaire, le Covid-19 est responsable d'une colossale crise économique et sociale. Après avoir fait le point avec la CSIAM (constructeurs) et le CNPA (concessionnaires), Moto-Net.Com étudie la situation des écoles de conduite avec l'UNIC, 1er syndicat indépendant de la profession.
Permis moto 1 commentaire
Royal Enfield rappelle plus de 15 000 motos

Retour à l'atelier pour les Interceptor 650, Continental GT 650 et le trail Himalayan de Royal Enfield en raison d'une possible corrosion des étriers de frein exposés aux fondants salins utilisés pour le salage des routes en hiver. 15 200 motos sont concernées par cette mesure de rappel préventif. Explications.
[Vidéo] Quand Nicky Hayden se confiait à son "friend Joey", Matt LeBlanc

Trois ans déjà que le légendaire "Kentucky Kid" nous a quitté, des suites d'un malheureux accident de la circulation lors d'un entrainement à vélo en Italie. Moto-Net.Com lui rend hommage en partageant une émission TV de moto présentée par l'acteur Matt LeBlanc. Mais si, Joey dans la série Friends...
L'union européenne "allège" l'accès au permis moto A2 

Introduit en 2013 et rendu obligatoire pour tous les nouveaux motards en 2016, le permis A2 devient un peu plus facile : l'examen pourra se passer sur une moto de 250 cc, au lieu des 400 cc minimum requis jusqu'à présent. La FEMA se félicite de cette décision prise en faveur des petits gabarits...
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 2 commentaires
Excès de vitesse : les gendarmes du Lot (46) stoppent un fan de Rossi... 

Libéré, délivré, déconfiné... mais pas débridé, attention ! Un jeune motard de Pradines (46) supporteur de Valentino Rossi a été attrapé par le peloton motorisé de Cahors alors qu'il roulait bien trop vite sur route ouverte au guidon de sa Yamaha R6 dépourvue de plaque. Gloups.
Radars 13 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...