• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GP DU QATAR 2018 - ZARCO S'EXPLIQUE
Paris, le 19 mars 2018

GP du Qatar - Zarco (8ème) : "Je voulais mener la course"

GP du Qatar - Zarco (8ème) : Je voulais mener la course

Star du Grand Prix du Qatar l'an dernier sur six tours, Johann Zarco a de nouveau brillé cette année en dominant la première course de la saison 2018 pendant 17 tours, avant de rétrograder à la huitième place finale à cause de son pneu avant. Débriefing.

Imprimer

Johann Zarco, Yamaha Tech3 (1er en qualifs et 8ème en course) :  "J'ai passé un bon week-end, la course a été bonne", résume le pilote français malgré sa huitième place à l'arrivée. "Partir de la pole position était une bonne sensation et une bonne occasion de se battre avec les meilleurs".

"J'ai pris un bon départ et j'ai pris le dessus, parce que je voulais mener la course. J'étais plutôt à l'aise ici, incapable d'être plus rapide que les autres mais personne ne m'a dépassé. J'ai essayé de bien contrôler le grip arrière pour toujours avoir des possibilités de sortir des virages, ce qui fonctionnait bien".

GP du Qatar - Zarco (8ème) : Je voulais mener la course

"Puis, à sept tours de la fin, j'ai essayé d'attaquer un peu plus pour tenter de creuser un écart, mais déjà pendant la course j'avais un sentiment de limite avec l’avant, que je n'avais pas connu pendant les essais", poursuit Zarco.

GP du Qatar - Zarco (8ème) : Je voulais mener la course

"Quand les autres m'ont rattrapé à cinq tours de la fin, j'ai vraiment compris que je ne pouvais plus utiliser correctement le pneu avant du côté droit, et c'est pourquoi je ne pouvais pas me battre", analyse le seul pilote français en catégorie reine. "C'était vraiment difficile, j'ai failli chuter plusieurs fois, mais finir huitième c'était mieux que rien, car dans ces conditions c'est bien de terminer la course".

L'analyse Moto-Net.Com : Pour Johann Zarco, les points communs entre ce GP du Qatar 2018 et la première épreuve de la saison dernière sont beaucoup moins nombreux que leurs différences, qui sont nettement à l'avantage du pilote français.

Car si, comme en 2017, Johann a clairement dominé la course dès le départ, la première différence est qu'il a tenu 17 tours en tête au lieu de seulement six l'an dernier  ! Autre différence de taille  : Johann n'a pas chuté hier et s'est maintenu 8ème à l'arrivée, empochant 8 points qui pourraient s'avérer précieux au moment des comptes, à la fin de cette saison qui s'annonce particulièrement serrée.

GP du Qatar - Zarco (8ème) : Je voulais mener la course

Enfin, le pilote français partait cette année de la première position sur la grille, après avoir battu le record de la pole position. Autant de différences qui confirment son statut de top pilote sur lequel il faudra compter pour le championnat, au même titre que Dovizioso, Marquez et Rossi...

Visiblement victime d'une détérioration prématurée de son pneu avant, Zarco n'a malheureusement pas pu récolter tous les fruits de son effort  : incapable de suivre le rythme en fin de course, il a dû s'incliner face aux pilotes à qui il avait ouvert la voie pendant 17 tours  : un par un, Doviziso, Marquez, Rossi, Crutchow, Petrucci et même Viñales, remonté des profondeurs du classement, ont porté l'estocade sans qu'il puisse réagir...

GP du Qatar - Zarco (8ème) : Je voulais mener la course

Nul doute que le n°5, toujours aussi calme et réfléchi, saura parfaitement analyser ce premier «  essai grandeur nature  » de la saison pour retenter sa chance lors de la prochaine épreuve, le GP d'Argentine, qu'il avait terminé cinquième l'année dernière.

D'autant que son team manager partage cette confiance : même si c'est "triste de finir dernier du groupe de huit pilotes en tête",  Hervé Poncharal souligne que "nous devons être optimistes et voir le verre à moitié plein, pas à moitié vide car il y a beaucoup de points positifs : Johann est là, il va se battre et je suis tout à fait sûr qu'il va de nouveau attaquer pour cette victoire, c'est son rêve et celui de toute l'équipe".

GP du Qatar - Zarco (8ème) : Je voulais mener la course

"C'était une manche incroyable !", se réjouit le patron de Tech3 : "nous étions déjà très heureux avec la pole position, mais nous savions que la partie la plus difficile arriverait le jour de la course. Honnêtement, je m'attendais à un combat difficile, mais pas à ce que Johann mène la course. Il avait l'air plutôt à l'aise. Je ne peux pas nier que je commençais à penser qu'il y avait une possibilité de gagner enfin une course, mais on voyait qu'il avait du mal. Nous avons pensé que c'était à cause des pneus, ce qu'il a confirmé. Il ne pouvait rien faire d'autre que de s’accrocher et attendre le drapeau".

GP du Qatar - Zarco (8ème) : Je voulais mener la course

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Et c'est d'autant plus malin qu'apparemment Honda est décidé : ils veulent Zarco pour remplacer Pedrosa ! J'ignore quand ce sera officialisé et ce qu'il en sera de l'avenir de Dani, mais de nombreuses sources convergent en tout cas vers une arrivée de Johann au HRC dès la saison prochaine aux côtés de Marquez... Et franchement ce serait une formidable nouvelle, mais aussi un sacré challenge ! Quant à Yamaha, si ça se confirme et que les résultats sont là... Ils pourront doublement s'en mordre les doigts. Mais attendons déjà l'officialisation avant de partir dans les spéculations.
Bestof: 
1
Ce qui m'épate beaucoup chez Zarco, c'est qu'il ne se plaint jamais contre son matériel et son équipe !Il prend même tout sur lui ! C'est très rare et précieux chez les grands pilotes qui sont souvent imbus d'eux-même ! Le pilote et le bonhomme sont très classe ! Et je radote mais merci Laurent Fellon ! Avec Johann, on a peut-être une future légende !
Bestof: 
1
Comme au vélo c’est le premier qui fait tout le boulot ! Les autres se sont contentés de suivre, on l’a bien vu quand zarco a tenté de mettre les voiles, les autres sont revenus sur lui très vite. Puis en fin de course ils ont mis gaz, zarco ne pouvait pas suivre après tous ses efforts en plus de son pb de pneu.... dommage ! Mais c’est un très bon résultat comparé à l’an passé, il monte doucement mais sûrement en puissance.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 4 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !
Essai XSR700 Xtribute : le P'tit LU de Yamaha

Comme le célèbre Petit Beurre de LU, la XSR700 XTribute est craquante et savoureuse sous son apparence classique. Cette nouvelle moto Yamaha, supposée rendre hommage à la XT500, est également Lu-dique à piloter et Lu-crative pour le constructeur. Essai MNC.
Roadster 7 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment le CNSR veut empêcher le retour aux 90 km/h

Sous pression face aux manifestations de motards (un peu) et à l'impressionnante mobilisation des Gilets jaunes (surtout), les élus de la République ont voté un assouplissement  des 80 km/h. Sauf que le Conseil national de sécurité routière veut à tout prix empêcher les autorités locales de revenir aux 90 km/h, en énonçant une liste de recommandations techniques et de tracasseries administratives quasiment impossibles à respecter... Explications.
Radars 8 commentaires
Quartararo devance Marquez aux premiers essais libres de Silverstone

Fabio Quartararo continue d'impressionner au guidon de sa Yamaha satellite n°20 du Petronas Sepang Racing Team : seul pilote sous la barre des 2' dès les FP1 du GP de Grande-Bretagne MotoGP 2019, le jeune talent français s'impose devant trois pilotes officiels (Marc Marquez sur Honda, Maverick Vinãles sur Yamaha et Alex Rins sur Suzuki), tandis que son coéquipier Franco Morbidelli clôt le top 5 ! Débrief.
Essais 2 commentaires
[Vidéo] GP de Grande-Bretagne 1979 : Roberts Vs Sheene Vs Fogarty

Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2019 se dispute ce week-end à Silverstone... Et c'est sur ce même circuit, il y a 40 ans tout rond, que certains d'entre vous ont pu assister à l'un des plus beaux duels entre les champions Kenny Roberts et Barry Sheene. Avec, pour arbitre, un certain George Fogarty... Remember.
GP de Grande-Bretagne 9 commentaires
Nouveaux coloris Kawasaki pour l'année 2020 

Kawasaki profite de la pause estivale pour dévoiler de nouveaux coloris pour la saison - commerciale - à venir. Les Verts d'Akashi ont repeint les Ninja ZX-10R et Ninja 400, Z1000/R et Z400, ZZR1400, Versys 650 et Vulcan S. Arrêt sur images.
Nouveautés 2020 6 commentaires
West Coast Cruiser : Harley-Davidson relance la Low Rider S 

La moto électrique LiveWire est la grande nouveauté 2020 pour Harley-Davidson. Cependant, de nombreux "bikers" seront enchantés d'apprendre que la Low Rider S est de retour au catalogue de la firme de Milwaukee, avec un - très - gros moteur thermique. Présentation.
Nouveautés 2020 1 commentaire
Rossi arrive à Silverstone, l'un de ses 5 circuits préférés...

Valentino Rossi et Maverick Viñales, respectivement 5ème et 6ème au classement provisoire du championnat du monde MotoGP 2019, comptent sur l'aisance de la Yamaha sur le circuit anglais - et son nouveau revêtement - pour briller ce week-end... à condition qu'il fasse beau !
Horaires et objectifs 18 commentaires
Horaires et enjeux du Grand Prix de Grande-Bretagne MotoGP 2019 à Silverstone

Horaires et programme du GP de Grande-Bretagne, douzième manche du championnat du monde MotoGP 2019 le 25 août où Jorge Lorenzo, pilote le plus victorieux sur le circuit de Silverstone, devrait enfin reprendre le guidon de sa Honda officielle...
Horaires et objectifs 2 commentaires
Fondation Fabrice Miguet LE MIG : notre champion est toujours présent !

Un an déjà que Fabrice Miguet nous a quittés, mais l'esprit du MIG demeure grâce à la fondation qui porte son nom. Interrogé par Moto-Net.Com, son président Michel Ducret présente les nombreux projets en cours : une statue à Chambois, la restauration de motos, le sponsoring de jeunes pilotes, etc.
Eugene Laverty pilotera une BMW officielle en WorldSBK 2020

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Eugene Laverty, dont le - grand - retour en World Superbike est contrarié par des blessures... Son potentiel et sa motivation restent néanmoins intacts et lui permettent de signer pour 2020 avec le team officiel BMW SMR, à la place de Markus Reiterberger. Explications.
Portugal - Portimão 1 commentaire

Abonnement MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...