• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AMERICASGP COURSE
Paris, le 3 octobre 2021

GP des Amériques : Marc Marquez en solitaire, le duel Quartararo et Bagnaia continue !

GP des Amériques : Marc Marquez en solitaire, le duel Quartararo et Bagnaia continue !

Parti comme un boulet de canon de la troisième place sur la grille américaine, Marc Marquez n’a laissé aucune chance à ses adversaires et remporte sa seconde victoire 2021 ! Très solide, Fabio Quartararo empoche les 20 points de la deuxième place tandis que Pecco Bagnaia a davantage lutté pour monter sur le podium.

Imprimer

Départ : Marc Marquez surgit tel un "diablo" de sa troisième place sur la grille de départ et plonge dans la première épingle devant notre "Diablo-lique" Fabio Quartararo. Pecco Bagnaia pourtant parti de la pole aux commandes de sa fusée Ducati doit se contenter de la troisième place.

Le meilleur départ est toutefois à mettre au crédit du vainqueur 2019 Alex Rins qui pointe déjà à la quatrième place devant le rookie Jorge Martin, le champion du monde Joan Mir, le samurai Takaaki Nakagami, notre second compatriote Johann Zarco, le "pilote du dimanche" Brad Binder et le rapide Jack Miller.

Au bout de la principale ligne pas-complètement-droite du circuit américain, Marquez dispose déjà d’une légère avance sur le groupe de chasse toujours mené par Quartararo... et Rins, désormais logé dans la roue arrière de la M1 n°20 ! Bagnaia est lui aussi sous pression : Martin le suit à la trace tandis que Nakagami et Mir suivent de près. Suivent Binder, Miller et Zarco !

Nakagami chute dès le 2ème tour, dans le petit virage 12 qui ponctue de la longue ligne droite : gros freinage, nombreuses bosses, réservoir plein... Il est hélas facile de perdre l’avant dans ces conditions. C’est un avertissement pour les adversaires du n°30 nippon. Excepté le "Top Five" qui le devançait et au sein duquel Martin double Bagnaia.

Le tour suivant, Miller s’illustre en doublant Mir et Binder sur le même freinage en fin de ligne droite ! Le pneu avant dur de l’australien est chaud... et le pneu arrière dur l’est tout autant puisque la Ducati s’extirpe du virage aussi fort que la Suzuki n°34 36 (!) . Le n°43 place son coéquipier au n°63 dans le viseur...

Devant, le leader du championnat Quartararo reste toujours au contact du leader de la course Marquez (vainqueur de six course sur sept à Austin, pour rappel). Le n°93 roule-t-il à l’économie ? Un indice : Miller tourne une demi-seconde plus vite !

Sans doute inspiré par Miller, Zarco tente lui aussi de hausser le ton... mais tombe dans le virage 1 du 5ème tour ! Il semble que le n°5 du team Pramac se soit un peu emballé : très tardif sur les freins, il a perdu l’avant au moment de jeter sa Ducati sur l’angle. Il perd aussi l’occasion de marquer de gros points au championnat et de défendre sa quatrième place face à.... Miller, justement !

Le n°89 du même team Pramac poursuit son excellent début de course en chipant à Rins sa troisième place. Martin tente même de faire les freins à Quartararo dans le virage 1 du 6ème tour mais se ravise au dernier moment ! Le coeur des fans de Fabio s’est arrêté de battre un instant... mais repart tambour battant une fois l’épingle franchie sans encombre.

Juste derrière, Miller aussi assure un magnifique spectacle : "Jackass" pique la quatrième place à Alex Rins et le distance rapidement ! Son coéquipier Bagnaia est alors curieusement "lent"... Le n°63 occupe une décevante sixième place sur laquelle lorgne d’ailleurs Brad Binder ! Ce n’est pas bon pour le championnat... Enfin, pour celui de Pecco.

Marc Marquez dégoupille à partir du 7ème tour et éparpille "façon puzzle" le peloton qui le suivait de manière assez groupée jusque là. Fabio Quartararo accélère lui aussi et se hisse hors de portée de un Jorge Martin rattrapé par Jack Miller juste avant la mi-course.

Aleix Espargaro termine ce GP des Amériques à plat ventre. Pas étonnant, dans la mesure où le pilote Aprilia a chuté à quatre reprises en essais, sa RS-GP - et l’espagnol en premier lieu ?! - supportant mal l’épreuve de rodéo que représente le récent et pourtant fatigué "Circuit of the Americas".

Prévenu par son panneauteur que Bagnaia se trouve derrière lui, Miller laisse passer - par sécurité ou par contrat ? - son coéquipier, lui offrant deux petits mais précieux points au championnat face à Quartararo. Le n°43 laisse surtout au n°63, plus rapide, l’opportunité d’aller chercher Martin qui occupe toujours une magnifique troisième place.

Unique pilote à avoir sélectionné un pneu arrière dur (Rossi et Binder ont choisi un medium, tous les autres ont opté pour un tendre) le pari de Miller ne s’avère pas payant en fin de course, au contraire. L’australien est rapidement distancé par son coéquipier italien, puis rejoint par Alex Rins qui récupère aisément la cinquième place.

Loin derrière Marquez et Quartararo, Martin se loupe au 17ème tour dans la montée viroleuse de début de parcours, ce qui facilite grandement la remontée de Bagnaia ! L’espagnol sort momentanément de la piste, la rejoint mais perd le fil, semblant contrôler son tableau de bord à plusieurs reprises...

Au début du tour suivant, Jorge est prévenu par son équipe qu’un adversaire se trouve dans sa roue, mais aucun nom ne figure sur son panneau. Pecco n’aura pas la priorité sur son collègue espagnol ! Quelques instants plus tard, Martin se voit infliger une "long lap penalty" mais l’italien double l’espagnol avant même que ce dernier ne régularise la situation.

Logé dans le sillage de Bagnaia durant tout le 19ème tour, Martin attend l’ultime boucle pour effectuer son passage au large des virages 13 et 14. Rins en profite pour cueillir la quatrième place, son deuxième meilleur résultat de la saison après son unique podium décroché à Silverstone.

Un instant plus tard, cette toute fin de course est marquée par l’attaque de Joan Mir sur Jack Miller... Trop agressif ou optimiste, le n°36 Suzuki se porte à l’intérieur du n°43 Ducati dans le freinage sur l’angle menant au virage 15. Loin de la corde, la GSX-RR s’appuie alors lourdement sur la Desmosedici...

La manœuvre très contestable, reprochée par Miller lors du tour du - doigt ?! - d’honneur et sans doute contestée par l’équipe officielle Ducati, profite néanmoins à une seconde machine bolognaise : la n°23 de Bastianini qui hérite d’une inattendue sixième place !

La victoire de Marc Marquez est bien moins surprenante : le sextuple champion de MotoGP décroche sa septième victoire en huit courses disputées à Austin... soit un palmarès quasiment aussi brillant qu’au Sachsenring où le n°93 avait renoué avec le succès en juin dernier et ainsi poursuivi son incroyable série : onze victoires toutes catégories confondues !

Deuxième de cette quinzième course de la saison 2021, Quartararo empoche 20 points... et marque surtout quatre de plus que Bagnaia qui accompagne ses deux voisins de grille de départ sur le podium final. Notre "Fabio-lous" compatriote totalise désormais 254 points, contre 202 pour son plus proche... et dernier rival !

En effet, rétrogradé d’une place sur la feuille de résultat pour pilotage irresponsable, Joan Mir termine huitième de ce GP des Amériques et inscrit 8 points. Le champion du monde en titre accuse ce soir un retard de 78 points sur Quartararo, à trois courses de la fin : quoiqu’il advienne désormais, le "Number One" de la discipline devra céder son trône...

Fabio Quartararo jouera d’ailleurs une première balle de match dans deux semaines à Misano... chez Valentino Rossi "himself" qui y disputera sa dernière course à domicile ! Chez Yamaha, on ne pourrait rêver meilleur moment pour assurer le passage de témoin entre le célébrissime n°46 italien et notre savoureux "20 français", si ?

Résultat du GP des Amériques Moto GP 2021

 GP des Amériques : Marc Marquez en solitaire, le duel Quartararo et Bagnaia continue !

Classement du championnat du monde MotoGP 2021 après Austin

      1. Fabio QUARTARARO Yamaha FRA 254
      2. Francesco BAGNAIA Ducati ITA 202
      3. Joan MIR Suzuki SPA 175
      4. Jack MILLER Ducati AUS 149
      5. Johann ZARCO Ducati FRA 141
      6. Brad BINDER KTM RSA 131
      7. Marc MARQUEZ Honda SPA 117
      8. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 104
      9. Maverick VIÑALES Aprilia SPA 98
      10. Miguel OLIVEIRA KTM POR 92
      11. Jorge MARTIN Ducati SPA 82
      12. Alex RINS Suzuki SPA 81
      13. Enea BASTIANINI Ducati ITA 71
      14. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN 70
      15. Pol ESPARGARO Honda SPA 70
      16. Alex MARQUEZ Honda SPA 54
      17. Franco MORBIDELLI Yamaha ITA 40
      18. Iker LECUONA KTM SPA 38
      19. Danilo PETRUCCI KTM ITA 37
      20. Luca MARINI Ducati ITA 30
      21. Valentino ROSSI Yamaha ITA 29
      22. Stefan BRADL Honda GER 13
      23. Michele PIRRO Ducati ITA 8
      24. Dani PEDROSA KTM SPA 6
      25. Lorenzo SAVADORI Aprilia ITA 4
      26. Andrea DOVIZIOSO Yamaha ITA 3
      27. Tito RABAT Ducati SPA 1
      28. Cal CRUTCHLOW Yamaha GBR
      29. Garrett GERLOFF Yamaha USA
      30. Jake DIXON Yamaha GBR

Historique du Grand Prix des Amériques MotoGP

    Horaires du GP des Amériques 2021 à Austin (heure française)

    Vendredi 1er octobre

      • 16:00 - 16:40 : Essais libres FP1 Moto3
      • 16:55 - 17:40 : Essais libres FP1 MotoGP
      • 17:55 - 18:35 : Essais libres FP1 Moto2
      • 20:15 - 20:55 : Essais libres FP2 Moto3
      • 21:10 - 21:55 : Essais libres FP2 MotoGP
      • 22:10 - 22:50 : Essais libres FP2 Moto2

      Samedi 2 octobre

        • 16:00 - 16:40 : Essais libres FP3 Moto3
        • 16:55 - 17:40 : Essais libres FP3 MotoGP
        • 17:55 - 18:35 : Essais libres FP3 Moto2
        • 19:35 - 20:15 : Essais qualificatifs Moto3
        • 20:30 - 21:00 : Essais libres FP4 MotoGP
        • 21:10 - 21:25 : Essais qualificatifs QP1 MotoGP
        • 21:35 - 21:50 : Essais qualificatifs QP2 MotoGP
        • 22:10 - 22:50 : Essais qualificatifs Moto2
        • 00:00 -00:45 : Conférence de presse MotoGP

        Dimanche 3 octobre

          • 15:40 - 16:00 : Warm-up Moto3
          • 16:10 - 16:30 : Warm-up Moto2
          • 16:40 - 17:00 : Warm-up MotoGP
          • 18:00 : Course Moto3
          • 19:20 : Course Moto2
          • 21:00 : Course MotoGP
          • 22:45 -23:30 : Conférence de presse MotoGP

          Circuit of the Americas (COTA)

            • Record du tour : Marc Marquez (Honda) en 2015 : 2'02.135
            • Record du tour en course : Marc Marquez (Honda) en 2014 : 2'03.575

            .

            .

            Commentaires

            Ajouter un commentaire

            Identifiez-vous pour publier un commentaire.

            .

            Les derniers essais MNC

            A lire aussi sur le Journal moto du Net

            Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
            Grande-Bretagne 1 commentaire
            CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
            GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
            Grande-Bretagne 4 commentaires
            Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
            Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
            Pratique 1 commentaire
            Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
            Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

            Soutenez le Journal moto du Net

            Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

            ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

            Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

            Calendrier MotoGP 2022

            Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

            GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

            Courses 2022

            GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
            GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
            GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
            GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
            GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
            GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
            GP de France moto 15 mai : GP de France
            GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
            GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
            GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
            GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
            GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
            GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
            GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
            GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
            GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
            GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
            GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
            GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
            GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
            GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


            SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

            • En savoir plus...