• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#CZECHGP ROSSI ET VINALES S'EXPLIQUENT
Paris, le 9 août 2020

GP de Rép. tchèque : Rossi (5ème) voit le verre à moitié plein, Viñales (14ème) boit la tasse !

GP de Rép. tchèque : Rossi (5ème) voit le verre à moitié plein, Viñales (14ème) boit la tasse !

Sourires crispés chez Yamaha tandis qu'une M1 occupe de nouveau les avant-postes au GP de République tchèque, mais pas celle de Rossi et encore moins celle de Viñales ! Le Docteur assure la cinquième place alors que son coéquipier frôle la sortie des points… Débriefing.

Imprimer

Valentino Rossi, Yamaha Factory (10ème en qualifs et 5ème en course) : "C'était une bonne course. OK, la deuxième course à Jerez était meilleure car terminée sur le podium et je fais généralement mieux à Brno. Mais je devais partir de la quatrième ligne et c'est devenu très compliqué maintenant en MotoGP de s'élancer d'aussi loin".

"Néanmoins je me sentais bien sur la moto et j'avais de bonnes sensations. J'ai pu être fort du début à la fin, jusque dans la dernière partie. C'est dommage qu'hier nous ayons fait des erreurs en qualifications : si j'avais pu prendre le départ une ligne avant, j'aurais peut-être pu me battre pour le podium. Cela étant, c'est une bonne performance et j'ai apprécié la course".

Maverick Viñales, Yamaha Factory (5ème en qualifs et 14ème en course) : "Je pense que c'est mon pire résultat avec Yamaha… Je ne sais pas ce qui s’est passé, honnêtement. Ce matin, je me sentais bien et je réalisais de bons chronos, y compris en pneus usés. Mais en course, je n’ai pas pu garder le rythme, pas même un tour ! J'ai perdu beaucoup d'adhérence dès le départ et ça a empiré petit à petit. C'était très difficile de piloter la moto".

"La seule chose qu'il me restait à faire était de finir la course pour essayer de prendre quelques points. Si j'avais pris davantage de risques j'aurais pu me retrouver avec un "zéro", et cela aurait été une erreur. Nous avons pris deux points très précieux et, côté positif, le leader du championnat n'a pas non plus fait grand chose aujourd'hui donc ça réduit les dégâts (Quartararo a tout de même terminé sept places devant lui, NDLR). Nous devons vérifier les données et essayer d'être à nouveau rapides en Autriche".

L'analyse MNC : Troisième course MotoGP et troisième excellent résultat d'une M1 ! Problème pour Yamaha : ce sont tour à tour Quartararo et Morbidelli qui signent les meilleurs perfs avec deux victoires pour Fabio à Jerez et une belle deuxième place de "Franky" à Brno. Certes, les Yam' d'usine ne sont jamais loin, mais quand même : ça fait un peu désordre !

Concernant Valentino Rossi, sa cinquième place est plutôt flatteuse dans la mesure où il s'élançait effectivement de la 10ème place sur la grille. Ce départ de la quatrième ligne - associé au caractère piégeux de la piste tchèque abîmée - lui compliquaient fatalement la tâche.

Dans ces conditions, le n°46 peut se satisfaire d'avoir gagné cinq positions (quatre, si l'on retire Pol Espargaro tombé devant lui). Le génie des alpages reconnaît toutefois qu'un podium l'aurait davantage comblé… en plus de porter à 200 son solde de podiums en catégorie reine sur ce circuit où il a gagné son premier Grand Prix en 125 cc en 1996 !

Le Docteur se console avec la consistance de sa course, ravi pour le coup d'avoir imprimé et conservé un bon rythme du début à la fin. Rossi, fin diplomate, n'insiste pas sur ce point mais le message adressé à son employeur est clair : Yamaha a bien fait de l'écouter et de l'autoriser à revenir aux précédents réglages sur sa M1 !

Viñales (déjà) confronté à ses vieux démons

Car de l'autre côté du box, c'est tout l'inverse : Maverick Viñales, tout feu tout flamme à Jerez avec ses deux deuxièmes places consécutives, s'enfonce brutalement à Brno ! De nouveau totalement perdu sur sa moto, il invoque comme d'habitude de mystérieux problèmes d'adhérence de sa M1 qui serait devenue impossible à piloter en quelques heures !

Rappelons que Rossi s'est élancé avec des pneus dur-médium et Viñales en dur-tendre. Cette gomme tendre serait-elle à l'origine de tous ses maux ? Difficile à croire : Franco Morbidelli a décroché sur la même moto son premier podium en MotoGP avec une monte identique. 

Johann Zarco et Alex Rins - respectivement 3ème et 4ème - ont également réalisé une course brillante avec la même association "Hard-Soft"  que Viñales. Mais le plus inquiétant est l'aveu d'impuissance de l'espagnol, qui ne sait même pas par quel bout prendre sa moto pour résoudre le problème. Peut-être de l'autre côté du box, sur la M1 frappée du n°46 ?!

En attendant, si Yamaha est en tête du championnat "Constructeurs", ce n'est pas grâce à son team officiel : c'est bien la formation privée Petronas-SRT qui mène le classement "Teams" avec 90 points contre 69 pour la structure d'usine à la deuxième place ! KTM se hisse de son côté à une brillante deuxième place au classement "Constructeurs" : qui l'eut cru la saison dernière ?!

La prochaine course MotoGP, le Grand Prix d'Autriche, est prévu du 14 au 16 août sur le circuit du Red Bull Ring traditionnellement favorable aux Ducati. Cette quatrième épreuve MotoGP sera suivie la semaine suivante par l'inédit GP de Styrie sur le même tracé : restez connectés !

Résultats du GP de République tchèque MotoGP 2020

  1.  Brad BINDER KTM 41'38.764
  2. Franco MORBIDELLI Yamaha +5,266
  3. Johann ZARCO Ducati +6,470
  4. Alex RINS Suzuki +6,609
  5. Valentino Rossi Yamaha +7,517
  6. Miguel OLIVEIRA KTM +7,969
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha +11.827
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda +12.862
  9. Jack MILLER Ducati +15,013
  10. Aleix ESPARGARO Aprilia +15,087
  11. Andrea DOVIZIOSO Ducati +16,455
  12. Danilo PETRUCCI Ducati +18,506
  13. Cal CRUTCHLOW Honda +18,736
  14. Maverick VIÑALES Yamaha +19.720
  15. Alex MARQUEZ Honda +24 597
  16. Tito RABAT Ducati +29,004
  17. Bradley SMITH Aprilia +32.290
  18. Stefan BRADL Honda +55,977

Non classé 

  • Pol ESPARGARO KTM 12 tours
  • Joan MIR Suzuki 18 tours
  • Iker LECUONA KTM 18 tour

Classement provisoire MotoGP 2020

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha 59
  2. Maverick VIÑALES Yamaha 42
  3. Franco MORBIDELLI Yamaha 31
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati 31
  5. Brad BINDER KTM 28
  6. Johann ZARCO Ducati 28
  7. Valentino Rossi Yamaha 27
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda 27
  9. Jack MILLER Ducati 20
  10. Alex RINS Suzuki 19
  11. Pol ESPARGARO KTM 19
  12. Miguel OLIVEIRA KTM 18
  13. Alex MARQUEZ Honda 13
  14. Joan MIR Suzuki 11
  15. Danilo PETRUCCI Ducati 11
  16. Francesco BAGNAIA Ducati 9
  17. Tito RABAT Ducati 7
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia 6
  19. Cal CRUTCHLOW Honda 6
  20. Bradley SMITH Aprilia 5

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...