• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#CZECHGP RÉSULTATS COURSE
Paris, le 9 août 2020

Compte rendu du GP de République tchèque : Binder surprise pour KTM !

#CZECHGP RÉSULTATS COURSE

Le débutant Brad Binder, qui fête ses 25 ans dans deux jours, signe un authentique exploit au GP de République tchèque 2020 : le n°33 est le premier pilote sud-africain à s'imposer en catégorie reine, et ce avec une KTM qui accède à son premier succès en MotoGP ! Franco Morbidelli et Johann Zarco complètent ce podium historique à Brno avec leur Yamaha et Ducati privées. Compte rendu et résultats.

Imprimer

Si les rapides enfilades du circuit de Brno font généralement le jeu des moteurs puissants, notamment de Ducati, personne n'aurait parié sur un coup d'éclat de KTM dont le démonstratif V4 a nettement progressé cette saison. Et pourtant : Brad Binder - champion du monde Moto3 en 2016 - signe en République tchèque le premier succès d'une RC16 en catégorie reine, pour sa troisième course MotoGP seulement !

Binder, qui soufflera ses 25 bougies le 11 août, entre dans l'histoire par la grande porte : outre cette première victoire offerte à KTM, le n°33 est également le premier sud-africain à s'imposer en catégorie reine ! Sacré tour de force qui le place par ailleurs au niveau d'un certain Marc Marquez, forfait à Brno, qui était jusqu'ici le dernier "rookie" à remporter une course MotoGP depuis le GP de Amériques 2013 !

La compétitivité des Katoche s'était en réalité dévoilée dès les essais libres avec le rythme consistant imprimé par Pol Espargaro : le futur pilote Honda-Repsol est même passé très près de décrocher la deuxième place en qualifications, avant de voir son temps annulé car réalisé sous drapeaux jaunes suite à la chute de Cal Crutchlow.

"Ce n'est pas juste", pestait-il samedi soir en pointant du doigt l'impossibilité de distinguer ce drapeau jaune qui aurait été selon lui brandi trop tard par les commissaires. Remonté, "Polito" signera le meilleur temps du warm-up dimanche matin pour démontrer sa compétitivité !

Quartararo moins à l'aise à Brno

A l'extinction des feux, Fabio Quartararo réalise le holeshot depuis la deuxième place devant Franco Morbidelli, qui le dépasse dès le premier virage ! Aleix Espargaro fait un super envol et se place troisième avant de doubler Quartararo. Le pilote Aprilia devance son frère Pol sur la KTM, puis Brad Binder et Johann Zarco qui n'apparaît qu'à la 6ème place malgré sa pole. Suivent Rins et Viñales tandis que Rossi et Dovizioso sont lointains 10ème et 15ème.

Franco Morbidelli boucle un premier tour très consistant, ce qui inquiète Fabio : le niçois envoie la sauce pour remonter à la deuxième place alors que son retard sur le leader s'élève déjà à 1,4 sec ! Derrière, ça bastonne dur : Brad Binder continue à impressionner en grimpant à la 3ème position, après s'être défait des frères Espargaro sur leur KTM et Aprilia respectives.

Johann Zarco mesure l'intérêt de se joindre à ce trio infernal et fait rugir le V4 de sa Ducati pour s'intercaler à la 4ème place, entre la RC16 de Binder et celle de Pol Espargaro. Comme un air de revanche pour le cannois, qui doit apprécier de lutter contre son ancien employeur avec "vieille" GP19 !

Rossi est de son côté revenu à la 8ème place devant Viñales, alors que Joan Mir et Iker Lecuona chutent dans le virage 13 - l'un des plus problématiques ce week-end en raison du vieillissement décrié du bitume tchèque. Lecuona a emmené Mir dans sa perte de l'avant après l'avoir dépassé au freinage…

Pol Espargaro double Johann Zarco à 16 tours de l'arrivée via un intérieur impeccable : les KTM sont décidément dans une forme impériale à Brno ! Binder est également très menaçant sur Quartararo, prêt à lui subtiliser la deuxième place à la moindre erreur...

Clash entre Johann Zarco et Pol Espargaro !

Mais les espoirs du n°44 tournent soudainement court : le catalan part dans le décor à 13 tours de l'arrivée après un contact contesté avec son ancien coéquipier Johann Zarco. L'incident est survenu alors que Brad Binder venait de dépasser Fabio Quartararo pour la deuxième place...

Pol Espargaro venait juste d'imiter son coéquipier, mais doit repasser derrière Fabio après avoir élargi sur sa KTM d'usine. Zarco, à l'affût juste derrière, choisit ce moment pour passer à l'intérieur dans le virage 1... Hélas, "Polito" ne l'aperçoit pas et vient heurter la Ducati au point de corde ! La sanction est immédiate : Espargaro part au tapis, tandis que l'incident est étudié par la commission Grands Prix.

Pour MNC, ce malheureux accrochage ne mérite pas vraiment de débat : Johann était sur la bonne trajectoire, sans se déporter, et c'est Pol Espargaro qui est venu le percuter. Cet incident fait cependant ressurgir toutes les tensions entre Zarco et Espargaro, qui ne se sont jamais appréciés au temps de leur collaboration chez KTM.

Le n°5, indifférent aux critiques qui ne manqueront pas de surgir, poursuit son effort et s'offre dans la foulée la troisième place grâce à un beau dépassement sur Quartararo. Pourtant, la direction de course décide de lui infliger une pénalité de "long tour" : Zarco doit élargir dans un virage avant de revenir en piste.

Une sanction promptement effectuée par le n°5, qui parvient malgré tout à conserver sa troisième place devant Quartararo ! A ce stade, Morbidelli mène toujours les débats avec une petite demi-seconde d'avance sur Binder qui revient très, très fort...

La Binder suprise !

A neuf tours de l'arrivée, Brad Binder s'empare des commandes avec une aisance stupéfiante : le sud-africain mène sa troisième course MotoGP devant Morbidelli et il creuse l'écart sur sa KTM n°33 ! Jamais une KTM ne s'était montrée aussi à l'aise sur le sec depuis l'entrée en MotoGP du constructeur autrichien il y a quatre ans.

Derrière, Alex Rins et Valentino Rossi se font pressants sur Quartararo, qui finit par céder au pilote Suzuki à cinq tours de l'arrivée. Rossi le dépasse quelques enfilades plus tard avec une facilité qui traduit l'évidente perte de grip "d'El Diablo" : Fabio, 6ème, ne parvient même pas à résister à Miguel Oliveira !

Brad Binder continue d'accroître son avance et entame les deux derniers tours avec plus de quatre secondes d'avance (!) sur Franco Morbidelli ! Johann Zarco, solide troisième malgré sa pénalité, devance Rins, Rossi, Oliveira et Quartararo.

Le jeune pilote officiel KTM poursuit sur sa lancée jusqu'au drapeau à damiers et signe son premier succès en catégorie reine devant Franco Morbidelli et Johann Zarco. Le cannois est de retour sur le podium pour la première fois depuis sa deuxième place au GP de Malaisie 2018, à l'époque sur la Yamaha Tech3.

Tout un symbole, par ailleurs, de revoir le talentueux pilote français remonter sur un podium le jour où son ancien employeur parvient enfin à la consécration sur cette moto que Johann n'a jamais réussi à dompter…

Pas de quoi bouder son plaisir pour autant : Johann offre une fantastique revanche à tous ses contempteurs et à ceux qui s'inquiétaient de sa capacité à s'adapter à la difficile GP19- dont MNC, avouons-le ! Qu'on se le dise : Zarcocorico n'a rien perdu de son talent et la deuxième Ducati - la GP20 de Miller - n'apparaît qu'à la 9ème place, à neuf secondes du n°5. Excusez du peu !

Son compatriote Fabio Quartararo termine à la 7ème position à 11,8 sec du vainqueur, entre Miguel Oliveira et Takaaki Nakagami. Forcément déçu après ses deux victoires de rang en Espagne et en Andalousie, le n°20 fait toutefois mauvaise fortune bon coeur puisqu'il reste en tête du championnat. Le futur pilote officiel Yamaha apprécie aussi d'avoir offert aux français un événement inédit depuis 1974 : la première qualification de deux tricolores aux premières places avec Johann en pole devant Fabio !

Le(s) point(s) au championnat

Autre conséquence de ce magnifique podium : Johann grimpe à la 6ème place au provisoire, entre l'étincelant vainqueur Brad Binder et l'expérimenté Valentino Rossi. L'italien, 5ème à 7,5 sec, échoue au passage à atteindre le record inédit des 200 podiums en MotoGP à Brno.

Fabio Quartararo reste aux commandes du classement avec 59 points contre 42 pour Maverick Viñales. L'officiel Yamaha s'est de nouveau livré ce dimanche à une interprétation très réussie de "L'homme invisible" : le n°12, menaçant aux essais mais inconsistant en course, termine 14ème (!) à 19,720 sec du vainqueur, soit presque une seconde au tour cédée durant les 21 boucles de la course !

Les deux futurs coéquipiers sont suivis par Franco Morbidelli, véritable révélation de ce Grand Prix de République tchèque qu'il a longuement mené : sans Brad Binder, "Franky" tenait à coup sûr sa première victoire en catégorie reine.

Andrea Dovizioso recule d'un rang au championnat à la quatrième place : l'italien paie les conséquences de sa modeste 11ème place ce dimanche, à 16,5 sec du vainqueur. "DesmoDovi" apparaît de moins en moins à l'aise sur sa GP20 et - surtout ? - dans le team officiel Ducati…

La prochaine course MotoGP, le Grand Prix d'Autriche, est prévu du 14 au 16 août sur le circuit du Red Bull Ring traditionnellement favorable aux Ducati. Cette quatrième épreuve MotoGP sera suivie la semaine suivante par l'inédit GP de Styrie sur le même tracé : restez connectés !

Résultats du GP de République tchèque MotoGP 2020

  1.  Brad BINDER KTM 41'38.764
  2. Franco MORBIDELLI Yamaha +5,266
  3. Johann ZARCO Ducati +6,470
  4. Alex RINS Suzuki +6,609
  5. Valentino Rossi Yamaha +7,517
  6. Miguel OLIVEIRA KTM +7,969
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha +11.827
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda +12.862
  9. Jack MILLER Ducati +15,013
  10. Aleix ESPARGARO Aprilia +15,087
  11. Andrea DOVIZIOSO Ducati +16,455
  12. Danilo PETRUCCI Ducati +18,506
  13. Cal CRUTCHLOW Honda +18,736
  14. Maverick VIÑALES Yamaha +19.720
  15. Alex MARQUEZ Honda +24 597
  16. Tito RABAT Ducati +29,004
  17. Bradley SMITH Aprilia +32.290
  18. Stefan BRADL Honda +55,977

Non classé 

  • Pol ESPARGARO KTM 12 tours
  • Joan MIR Suzuki 18 tours
  • Iker LECUONA KTM 18 tour

Classement provisoire MotoGP 2020

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha 59
  2. Maverick VIÑALES Yamaha 42
  3. Franco MORBIDELLI Yamaha 31
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati 31
  5. Brad BINDER KTM 28
  6. Johann ZARCO Ducati 28
  7. Valentino Rossi Yamaha 27
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda 27
  9. Jack MILLER Ducati 20
  10. Alex RINS Suzuki 19
  11. Pol ESPARGARO KTM 19
  12. Miguel OLIVEIRA KTM 18
  13. Alex MARQUEZ Honda 13
  14. Joan MIR Suzuki 11
  15. Danilo PETRUCCI Ducati 11
  16. Francesco BAGNAIA Ducati 9
  17. Tito RABAT Ducati 7
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia 6
  19. Cal CRUTCHLOW Honda 6
  20. Bradley SMITH Aprilia 5

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Triumph Tiger 1200 2022 : le bilan de notre essai en smart-vidéo

La Tiger 1200 est morte, vive la Tiger 1200 ! Après 10 années de bons et "royaux" services, le maxitrail anglais est entièrement revu afin de mieux concurrencer la référence BMW R1250GS. Moto-Net.Com a pu découvrir cette importante nouveauté Triumph 2022 sur environ 150 km. Test.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Interrogée par MNC sur le jugement du Conseil d'État en faveur du retour du contrôle technique, la Fédération des motards en colère se montre confiante et déterminée face à ce que son chargé de communication qualifie de nouvelle "péripétie juridique". Le point avec Didier Renoux.
Sécurité routière 4 commentaires
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Interview Sébastien Poirier (FFMoto) : l’école de moto Circuit Carole For Kids

Géré depuis 2012 par la FFM, le Circuit Carole est très apprécié des motards franciliens, notamment pour week-ends de roulage gratuits. Grâce à sa toute nouvelle école de vitesse moto, il va devenir le manège préféré des enfants de 6 à 14 ans ! Le président Sébastien Poirier nous présente la CCFK !
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en avril 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en avril 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Avril 2 commentaires
La Mutuelle des Motards encourage le recours aux traceurs contre le vol moto

La Mutuelle des Motards élargit ses conditions de garanties concernant les traceurs afin d'encourager ses sociétaires à installer ces dispositifs qui géolocalisent une moto ou un scooter en cas de vol. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...