• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CLASH MOTOGP
Paris, le 10 août 2020

Clash Zarco/Espargaro : On fait la course, pas de la danse !

Clash Zarco/Espargaro : On fait la course, pas de la danse !

La polémique enfle après l'accrochage entre Johann Zarco et Pol Espargaro hier au GP de République tchèque : L'espagnol contraint à l'abandon crie à l'injustice tandis que le français troisième rappelle qu'il fait des courses de moto, pas de la danse... Ambiance et point juridique.

Imprimer

Alors que Pol Espargaro vient de doubler Johann Zarco pour la 4ème place du GP de République tchèque hier à Brno, c'est la douche froide dans le clan KTM : l'espagnol élargit et revient toucher le français resté sur sa trajectoire, qui tente de repasser par l'intérieur. Le pilote de la KTM n°44 part dans les graviers et abandonne tandis que le français sur la Ducati Avintia n°5 écope d'une pénalité de "long lap" (tour élargi).

On s'en doute, les deux anciens coéquipiers chez KTM, qui ne s'apprécient guère, n'ont pas du tout la même vision des choses...

Pol Espargaro peste ouvertement contre Zarco, qu'il accuse d'une part de l'avoir sorti volontairement et d'autre part de ne pas avoir effectué correctement sa pénalité... Selon lui, le français n'avait pas le droit de faire dépasser son corps de la ligne blanche en négociant le tour allongé !

"Le pilote doit rester à l'intérieur des lignes"

En réalité, le règlement de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) pour le championnat du monde MotoGP 2020 consulté par MNC ne prévoit pas explicitement cette disposition invoquée par Espagaro : "le pilote doit rester à l'intérieur des lignes définissant l'itinéraire du tour allongé" et le "non respect de cette règle peut entraîner la répétition de la pénalité ou l'application d'une autre pénalité selon la décision des Commissaires FIM MotoGP", se borne à décrire l'article 1.19.1 consacré à la pénalité de tour allongé.

En employant le simple terme de "pilote", la FIM semble plutôt vouloir désigner "la moto" et non pas "le corps" du pilote. On peut notamment se référer à l'article 3.4.1 du même règlement MotoGP qui prévoit "l'annulation du temps réalisé aux essais par un pilote ayant excédé les limites de la piste".  Il ne fait aucun doute qu'il s'agit là des pneus de la moto du pilote, pas du pilote lui-même - qui, fort heureusement, a encore le droit de déhancher dans les virages ! Foi de MNC, il serait toutefois intéressant de réécrire l'article 1.19.1 sur le tour allongé, pour le clarifier et éviter de futures polémiques stériles...

Quoi qu'il en soit, "Zarco ne s'est pas soucié de moi", tempête l'espagnol : "il a cherché le contact et il m'a fait chuter. Il a eu une pénalité mais elle était clairement insuffisante, car il a pu monter sur le podium après avoir fait chuter un autre pilote qui aurait assurément terminé devant lui".

"Ma pénalité était justifiée"

Pour Johann Zarco en revanche, il n'y a pas débat : "ma pénalité était justifiée", admet le français, "mais je ne méritais pas plus. J'ai dépassé Pol par l'intérieur car il a élargi après être entré trop fort sur les freins dans le premier virage. Je pensais qu'il me verrait à l'intérieur, mais non : ça fait aussi partie de la course. On plonge parce que le gars devant élargit et qu'on doit essayer de passer. J'étais concentré à la troisième place pour rattraper Franco Morbidelli lorsque j'ai été informé de ma sanction : ce "long lap" ne m'a pas surpris car je connais les règles, et j'étais évidemment un peu inquiet après que l'on se soit touchés avec Pol, d'autant que je n'entendais plus sa moto derrière moi"...

"J'ai aussitôt décidé d'appliquer ce tour allongé pour garder ma concentration et ce virage m'a paru très long négocié à l'extérieur !", poursuit le pilote Ducati-Avintia qui a signé la pole position et terminé 3ème en course : "j'avais peur de perdre deux ou trois places, mais personne n'est arrivé et je suis resté troisième. Tout le monde me dit que j'ai super bien négocié ce "long lap" en rasant la ligne blanche sans perdre de vitesse malgré l'adhérence précaire : ça doit venir de la Multistrada que j'utilise tous les jours et avec laquelle je négocie des ronds-points avec peu de grip !"

"C'est honteux !"

"Je méritais ce podium aujourd'hui et je suis désolé pour Pol", mais "on fait des courses, pas de la danse", conclut Johann qui se hisse désormais à la 6ème place au classement général.

Dans le clan Ducati, on pense naturellement que Zarco a été sanctionné à tort. "C'est honteux !", s'offusque le jeune retraité Casey Stoner qui estime que "Zarco n'a rien fait de mal. Si on élargit, on ne peut pas s'attendre à ce qu'il n'y ait personne quand on reprend la traj'", souligne l'australien en dénonçant une "terrible décision des officiels".

"Merci Casey !", ajoute Paolo Ciabatti, directeur sportif de Ducati Corse en estimant que sans cette pénalité, Zarco aurait pu terminer deuxième au lieu de troisième... "C'est un résultat incroyable pour l'équipe Avintia et une très mauvaise décision de la direction de course. Heureusement que Johann a tout de même réussi à monter sur le podium".

Pour MNC, cet accrochage aussi décevant soit-il pour le pilote KTM ne mérite pas de réel débat : Johann était resté sur la bonne trajectoire, sans se déporter, et c'est Pol Espargaro qui est venu le percuter. Cet incident fait cependant ressurgir toutes les tensions entre Zarco et Espargaro, qui ne se sont jamais appréciés au temps de leur collaboration chez KTM...

Résultats du GP de République tchèque MotoGP 2020

  1.  Brad BINDER KTM 41'38.764
  2. Franco MORBIDELLI Yamaha +5,266
  3. Johann ZARCO Ducati +6,470
  4. Alex RINS Suzuki +6,609
  5. Valentino Rossi Yamaha +7,517
  6. Miguel OLIVEIRA KTM +7,969
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha +11.827
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda +12.862
  9. Jack MILLER Ducati +15,013
  10. Aleix ESPARGARO Aprilia +15,087
  11. Andrea DOVIZIOSO Ducati +16,455
  12. Danilo PETRUCCI Ducati +18,506
  13. Cal CRUTCHLOW Honda +18,736
  14. Maverick VIÑALES Yamaha +19.720
  15. Alex MARQUEZ Honda +24 597
  16. Tito RABAT Ducati +29,004
  17. Bradley SMITH Aprilia +32.290
  18. Stefan BRADL Honda +55,977

Non classé 

  • Pol ESPARGARO KTM 12 tours
  • Joan MIR Suzuki 18 tours
  • Iker LECUONA KTM 18 tour

Classement provisoire MotoGP 2020

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha 59
  2. Maverick VIÑALES Yamaha 42
  3. Franco MORBIDELLI Yamaha 31
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati 31
  5. Brad BINDER KTM 28
  6. Johann ZARCO Ducati 28
  7. Valentino Rossi Yamaha 27
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda 27
  9. Jack MILLER Ducati 20
  10. Alex RINS Suzuki 19
  11. Pol ESPARGARO KTM 19
  12. Miguel OLIVEIRA KTM 18
  13. Alex MARQUEZ Honda 13
  14. Joan MIR Suzuki 11
  15. Danilo PETRUCCI Ducati 11
  16. Francesco BAGNAIA Ducati 9
  17. Tito RABAT Ducati 7
  18. Aleix ESPARGARO Aprilia 6
  19. Cal CRUTCHLOW Honda 6
  20. Bradley SMITH Aprilia 5

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Il y a 40 ans aujourd'hui se tuait le 1er pilote français champion du monde 750 (et 1er français CDM des sports mécaniques en général), Patrick Pons. Le héros de mes grands frères, eux qui ont apporté la passion du sport moto à toute notre fatrie (5 garçons).

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les pilotes s'expliquent après le GP d'Émilie Romagne MotoGP 2020

Encore un nouveau vainqueur de Grand Prix moto 2020 hier à Misano pour le GP d'Emilie-Romagne : Maverick Viñales est le sixième pilote à s'offrir la victoire en sept courses, tandis que Fabio Quartararo loupe le podium pour à cause d'une pénalité qui l'a surpris mais qu'il assume complètement... Déclarations des pilotes.
GP d'Emilie Romagne 3 commentaires
Bridgestone maintient l'activité logistique moto de l'usine de Béthune

Coup dur pour les 863 salariés de l'usine Bridgestone de Béthune (62) : le manufacturier japonais prévoit la fermeture de son site de fabrication de pneus auto au motif notamment d'un manque de compétitivité. Interrogé par MNC, Bridgestone France annonce toutefois y poursuivre ses activités de stockage et de réacheminement des pneus moto. Explications.
GP d'Émilie Romagne : Vinales vainqueur d'une course folle à Misano

La saison 2020 de MotoGP est à l'image de cette septième épreuve disputée sur le circuit de Misano (Italie) : folle donc imprévisible ! Sixième pilote à s'imposer cette année, Maverick Vinales monte sur un podium 100% espagnol... mais un italien méritait aussi la victoire, et un français visait le Top 3. Compte-rendu et vidéos.
GP d'Emilie Romagne 29 commentaires
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
Deux nouvelles motos Indian 2021... et un tas d'accessoires !

De nouvelles motos Vintage Dark Horse et Roadmaster Limited complètent la gamme Indian 2021. La firme de Spirit lake (USA) espère une année aussi dynamique sur le plan commercial... mais moins critique sur le plan sanitaire ?! De nombreux accessoires sont également au programme. Présentation.
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
Le masque n’est plus obligatoire à moto !

Saisi par la FFMC, le Cabinet de Caumont a attaqué l’arrêté du préfet de police de Paris qui rendait obligatoire le port du masque pour tous les usagers de deux ou trois roues motorisés à Paris ! Explications.
Société 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...