• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2007
Paris, le 14 janvier 2008

Eric Pecoraro : notre réseau de concessionnaires ne cesse de progresser

Eric Pecoraro : notre réseau de concessionnaires ne cesse de progresser

Avec 4 824 immatriculations en 2007, Triumph affiche une hausse de 47% sur le marché français du motocycle. Eric Pecoraro, responsable presse chez Triumph France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2007 de la marque et nous expose ses objectifs 2008.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2007 ?
Eric Pecoraro, responsable presse chez Triumph France
: Le marché des 125 continue de progresser et la catégorie des plus de 125 a progressé de 4,96%, mais cette progression est à mon avis un peu artificielle car beaucoup de marques à gros volume ont immatriculé des motos ne passant pas les normes Euro3. La tendance reste donc à la stabilité sur le marché des plus de 125cc.

Éric Pecoraro - Interview Triumph : Bilan 2007

M.-N.C. : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
E. P.
: 2007 a été une très bonne année ! Nous battons encore notre record de ventes de l'année dernière. Nous sommes particulièrement heureux de constater que cette progression n'est pas du seul fait de la Street Triple, puisque 800 Street Triple ont été immatriculées. Ce qui fait que sans la Street, notre progression serait de 22%. Cette progression constante a trois raisons majeures : la première est notre gamme de motos, la deuxième est notre image de marque qui a fortement évolué, et la troisième est notre réseau de concessionnaires qui ne cesse de se professionnaliser et de progresser.

M.-N.C. : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Speed Triple (lire Essai Moto-Net.Com du 21 avril 2005), Street Triple (lire Essai MNC du 23 novembre 2007) et Daytona 675 (lire Essai MNC du 29 mai 2005) ?
E. P.
: Nous sommes vraiment satisfait des résultats de vente des motos que vous citez. La Speed Triple, pour sa troisième et dernière année de commercialisation avant l'arrivée de la nouvelle Speed Triple en février 2008, réalise son meilleur score avec près de 1 200 motos. Le Tiger, réelle alternative au roadster caréné japonais et au trail routier, a trouvé son marché avec 672 immatriculations. Enfin, la Daytona 675 réalise "LA" performance avec 513 immatriculations, soit autant que la ZX-6R Kawasaki mais avec près de quatre fois moins de concessionnaires.

M.-N.C. : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
E. P.
: Nous n'avons pas eu de "déception" sur notre gamme. Tous les modèles se sont vendus conformément ou supérieurement à nos prévisions.

M.-N.C. : D'après vous, vos nouveautés 2007 (Tiger 1050 et Street Triple, lire MNC du 12 octobre 2006) ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
E. P.
: Complètement. Le Tiger pour les raisons évoquées dans les questions précédentes. Et la Street Triple a même plus que rempli son contrat, car l'impact de la moto sur le marché très concurrentiel des roadsters 600 va au delà des chiffres de ventes.

M.-N.C. : Quelle a été la bonne surprise 2007 ?
E. P.
: Notre réseau de concessionnaires, qui parvient à s'adapter continuellement à la progression des volumes tout en augmentant dans le même temps la satisfaction client. Un challenge difficile à relever qu'ils réussissent pourtant.

Speed Triple - Interview Triumph : Bilan 2007

M.-N.C. : Quelle a été la moins bonne ?
E. P.
: Aucune !

M.-N.C. : Quel a été selon vous l'évènement marquant de l'année 2007 dans le monde du deux-roues ?
E. P.
: L'arrivée de la Street Triple sur le marché des 600.

M.-N.C. : Quelle est la situation de Triumph à l'échelle européenne et mondiale ?
E. P.
: La marque progresse partout, aux USA comme en Europe. La France enregistre la meilleure progression de toutes nos filiales, et la filiale française qui chapeaute la France et la Suisse est devenue la deuxième filiale au monde, derrière les USA mais devant l'Angleterre.

M.-N.C. : Comment vos nouveautés 2008 ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
E. P.
: Les nouveautés ont été très bien accueillies par notre réseau et par les motards.

M.-N.C. : En 2008, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
E. P.
: Notre volonté est de renforcer notre image de marque. Valoriser la marque, notre réseau et nos clients. Nous souhaitons que "l'expérience" d'un client lorsqu'il est avec Triumph soit une expérience exceptionnelle.

Street Triple - Interview Triumph : Bilan 2007

M.-N.C. : La part d'Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2007 : site officiel, sites de concessionnaires, impact sur les ventes de véhicules neufs et d'occasions, visibilité, publicité ?
E. P.
: La part d'Internet ne cesse de progresser. Le site officiel www.triumph.fr enregistre une progression de près de 100% du nombre de visites par rapport à l'année dernière.

M.-N.C. : Quels seront vos grands rendez-vous 2008 : événements, compétitions, partenariats ?
E. P.
: Nos grands événements sont l'arrivée de nos nouveautés sur les mois de janvier et février, nos portes ouvertes les 27, 28 et 29 mars 2008 puis le début de saison du championnat du monde Supersport 600 avec l'entrée en lice de notre équipe officielle.

M.-N.C. : Les nouveautés présentées au Mondial n'étaient que des évolutions : Speed Triple relifté, version SE de la Daytona, passage à l'injection des Cruisers et Modern Classics... Triumph nous réserve tout de même une belle surprise pour 2008 ?
E. P.
: Les évolutions du Speed sont plus profondes qu'il n'y paraît. Mais effectivement, 2008 sera riche...

M.-N.C. : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2007 ?
E. P.
: "2007 n'est qu'une étape"...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Ca y est la politique produit paie enfin ! Je l'avais dit dans mes posts sur les bilans mensuels du marché. Bravo Mr Triumph d'avoir persisté dans le 3 pattes avec des motos de caractère ! Le côté atypique assoie l'image de la marque et la beauté de la 675 est à tomber... Bravo aussi pour la belle percée dans le sport avec Kenny Foray. Belle santé pour Triumph, à confirmer je l'éspère pour 2008 !!! Geoffroy (77183)

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique de 480 ch à 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 7 commentaires
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 2 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
Valentino Rossi et Lewis Hamilton échangent leur prototype à Valence

Valentino Rossi reprend le volant d'une Formule 1 ce lundi à Valence (Espagne) dans le cadre d'un échange inédit avec Lewis Hamilton : le Docteur s'installe dans le baquet de la Mercedes du champion du monde de F1, qui fait ses premiers tours de roue sur une MotoGP au guidon de la Yamaha M1 !

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...