• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2007
Paris, le 14 janvier 2008

Eric Pecoraro : notre réseau de concessionnaires ne cesse de progresser

Eric Pecoraro : notre réseau de concessionnaires ne cesse de progresser

Avec 4 824 immatriculations en 2007, Triumph affiche une hausse de 47% sur le marché français du motocycle. Eric Pecoraro, responsable presse chez Triumph France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2007 de la marque et nous expose ses objectifs 2008.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2007 ?
Eric Pecoraro, responsable presse chez Triumph France
: Le marché des 125 continue de progresser et la catégorie des plus de 125 a progressé de 4,96%, mais cette progression est à mon avis un peu artificielle car beaucoup de marques à gros volume ont immatriculé des motos ne passant pas les normes Euro3. La tendance reste donc à la stabilité sur le marché des plus de 125cc.

Éric Pecoraro - Interview Triumph : Bilan 2007

M.-N.C. : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
E. P.
: 2007 a été une très bonne année ! Nous battons encore notre record de ventes de l'année dernière. Nous sommes particulièrement heureux de constater que cette progression n'est pas du seul fait de la Street Triple, puisque 800 Street Triple ont été immatriculées. Ce qui fait que sans la Street, notre progression serait de 22%. Cette progression constante a trois raisons majeures : la première est notre gamme de motos, la deuxième est notre image de marque qui a fortement évolué, et la troisième est notre réseau de concessionnaires qui ne cesse de se professionnaliser et de progresser.

M.-N.C. : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Speed Triple (lire Essai Moto-Net.Com du 21 avril 2005), Street Triple (lire Essai MNC du 23 novembre 2007) et Daytona 675 (lire Essai MNC du 29 mai 2005) ?
E. P.
: Nous sommes vraiment satisfait des résultats de vente des motos que vous citez. La Speed Triple, pour sa troisième et dernière année de commercialisation avant l'arrivée de la nouvelle Speed Triple en février 2008, réalise son meilleur score avec près de 1 200 motos. Le Tiger, réelle alternative au roadster caréné japonais et au trail routier, a trouvé son marché avec 672 immatriculations. Enfin, la Daytona 675 réalise "LA" performance avec 513 immatriculations, soit autant que la ZX-6R Kawasaki mais avec près de quatre fois moins de concessionnaires.

M.-N.C. : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
E. P.
: Nous n'avons pas eu de "déception" sur notre gamme. Tous les modèles se sont vendus conformément ou supérieurement à nos prévisions.

M.-N.C. : D'après vous, vos nouveautés 2007 (Tiger 1050 et Street Triple, lire MNC du 12 octobre 2006) ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
E. P.
: Complètement. Le Tiger pour les raisons évoquées dans les questions précédentes. Et la Street Triple a même plus que rempli son contrat, car l'impact de la moto sur le marché très concurrentiel des roadsters 600 va au delà des chiffres de ventes.

M.-N.C. : Quelle a été la bonne surprise 2007 ?
E. P.
: Notre réseau de concessionnaires, qui parvient à s'adapter continuellement à la progression des volumes tout en augmentant dans le même temps la satisfaction client. Un challenge difficile à relever qu'ils réussissent pourtant.

Speed Triple - Interview Triumph : Bilan 2007

M.-N.C. : Quelle a été la moins bonne ?
E. P.
: Aucune !

M.-N.C. : Quel a été selon vous l'évènement marquant de l'année 2007 dans le monde du deux-roues ?
E. P.
: L'arrivée de la Street Triple sur le marché des 600.

M.-N.C. : Quelle est la situation de Triumph à l'échelle européenne et mondiale ?
E. P.
: La marque progresse partout, aux USA comme en Europe. La France enregistre la meilleure progression de toutes nos filiales, et la filiale française qui chapeaute la France et la Suisse est devenue la deuxième filiale au monde, derrière les USA mais devant l'Angleterre.

M.-N.C. : Comment vos nouveautés 2008 ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
E. P.
: Les nouveautés ont été très bien accueillies par notre réseau et par les motards.

M.-N.C. : En 2008, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
E. P.
: Notre volonté est de renforcer notre image de marque. Valoriser la marque, notre réseau et nos clients. Nous souhaitons que "l'expérience" d'un client lorsqu'il est avec Triumph soit une expérience exceptionnelle.

Street Triple - Interview Triumph : Bilan 2007

M.-N.C. : La part d'Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2007 : site officiel, sites de concessionnaires, impact sur les ventes de véhicules neufs et d'occasions, visibilité, publicité ?
E. P.
: La part d'Internet ne cesse de progresser. Le site officiel www.triumph.fr enregistre une progression de près de 100% du nombre de visites par rapport à l'année dernière.

M.-N.C. : Quels seront vos grands rendez-vous 2008 : événements, compétitions, partenariats ?
E. P.
: Nos grands événements sont l'arrivée de nos nouveautés sur les mois de janvier et février, nos portes ouvertes les 27, 28 et 29 mars 2008 puis le début de saison du championnat du monde Supersport 600 avec l'entrée en lice de notre équipe officielle.

M.-N.C. : Les nouveautés présentées au Mondial n'étaient que des évolutions : Speed Triple relifté, version SE de la Daytona, passage à l'injection des Cruisers et Modern Classics... Triumph nous réserve tout de même une belle surprise pour 2008 ?
E. P.
: Les évolutions du Speed sont plus profondes qu'il n'y paraît. Mais effectivement, 2008 sera riche...

M.-N.C. : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2007 ?
E. P.
: "2007 n'est qu'une étape"...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Ca y est la politique produit paie enfin ! Je l'avais dit dans mes posts sur les bilans mensuels du marché. Bravo Mr Triumph d'avoir persisté dans le 3 pattes avec des motos de caractère ! Le côté atypique assoie l'image de la marque et la beauté de la 675 est à tomber... Bravo aussi pour la belle percée dans le sport avec Kenny Foray. Belle santé pour Triumph, à confirmer je l'éspère pour 2008 !!! Geoffroy (77183)

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...