• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2007 DIP - DAELIM
Paris, le 31 janvier 2008

Marc Caparros : la vente de deux-roues devient une grande foire

Marc Caparros : la vente de deux-roues devient une grande foire

La DIP est la société chargée de l'importation en France des marques Daelim (+8,5%), Fantic, Malaguti, Tomos et Ardila. Marc Caparros, son directeur commercial, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2007 et nous dévoile ses objectifs pour 2008.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2007 ?
Marc Caparros, directeur commercial DIP :
De la prudence, de la réflexion, du recul et beaucoup d’appréhension pour le futur. Le temps est venu de poser un cadre général et de redéfinir les bases essentielles du monde du deux-roues de demain. La multiplication des marques, les ventes anarchiques, la course aux premiers prix, les structures fantômes, sans stocks, la prolifération des véhicules non homologués sont graves de conséquences pour les consommateurs et ceux qui ont choisi d’en faire leur métier.

M.-N.C. : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
M. C :
Depuis deux ans, nous travaillons pour adapter l’entreprise aux nécessités de demain. Nous sommes en pleine mutation et nous nous réorganisons pour apporter aux usines qui nous font confiance et à tous nos clients de nouvelles prestations, de nouveaux services et une grande qualité quant aux véhicules importés. Nos résultats vont dans le bon sens : Daelim progresse et Malaguti doit trouver son second souffle. Quant aux autres marques, il est trop tôt pour se prononcer.

M.-N.C. : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Daelim S2, Roadwin et Daystar ?
M. C :
Oui. Pleinement satisfaits et surtout pour le réseau Daelim qui dispose avec ces modèles de véhicules dont les ventes sont pérennes. L’arrivée du Roadsport, du Besbi et du S1 vient apporter une nouvelle dynamique qui se vérifiera sur l’année en cours.

Daelim S2 - Interview DIP : Bilan 2007

M.-N.C. : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
M. C :
Nous ne sommes pas satisfaits des résultats relatifs aux 50 cc. Pourtant nous disposons d’une gamme relativement complète et nous allons travailler pour modifier cette situation en 2008. Pour cela nous devons communiquer avec notre réseau et améliorer notre taux de visibilité dans les magasins et sur les routes.

M.-N.C. : D'après vous, vos nouveautés 2007 ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
M. C :
Toutes marques confondues, nous ne pouvons tirer aucune statistique. Nous avons reçu la quasi-totalité des nouveautés durant la fin du premier semestre et au milieu du second. C’est en 2008 que nous pourrons vraiment tirer une analyse juste.

M.-N.C. : Quelle a été la bonne surprise 2007 ?
M. C :
La bonne surprise repose sur une confiance toujours plus grande du réseau et des consommateurs. Nous travaillons avec des usines majeures qui disposent de grands projets pour le futur et cela nous donne la dynamique nécessaire pour continuer d’avancer. La Roadwin 125 et la Daystar 125 prennent la première place des ventes dans leur catégorie respective et cela nous donne une grande satisfaction.

M.-N.C. : Quelle a été la moins bonne ?
M. C :
Nous avons une mémoire sélective et nous oublions très vite les mauvaises surprises pour mieux rebondir !

M.-N.C. : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2007 dans le monde du deux-roues ?
M. C :
La multiplication des marques, mais pas des véhicules qui viennent tous des mêmes usines. L’absence de contrôle et de réglementation. La vente de deux-roues devient une grande foire. Je suis très étonné par l’immobilisme des pouvoirs publics. Des deux-roues vendus sans garantie, sans service après-vente : Internet a une grande part de responsabilité. Il faut revoir le cadre juridique des ventes de deux-roues. Il faut que l’Etat redéfinisse la notion d’importateur ou distributeur de deux-roues motorisés. Si nous ne faisons rien en prévention, la sanction sera lourde.

Daelim Roadwin - Interview DIP : Bilan 2007

M.-N.C. : Comment vos nouveautés 2008 ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
M. C :
Très bien, mais nous sommes dans le premier mois de l’année. Le nouveau scooter compact 125 Daelim viendra, dès le mois d’avril, renforcer l’offre scooters 2008. Avec Malaguti, l’arrivée d’un 125 Supermotard et Trail au design innovant permettra de donner le coup d’accélérateur que nous attendons. Chez Fantic, le modèle 125 Enduro 2008 équipé du nouveau Yamaha liquide est déjà très attendu et demandé. Enfin, avec la marque Ardila, nous présentons pour 2008 un scooter 125 4-temps sur lequel nous mettons beaucoup d’espoir. Toutes ces nouveautés se positionnent très bien sur le marché actuel et le public devrait donc répondre présent.

M.-N.C. : En 2008, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
M. C :
Nous sommes, aujourd’hui, 8ème du marché avec Daelim. Nous visons la septième place pour 2008. Pour cela, nous allons continuer à communiquer mais autrement.

M.-N.C. : La part d'Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2007 : site officiel, sites de concessionnaires, impact sur les ventes de véhicules neufs et d'occasions, visibilité, publicité ?
M. C :
Oui, Internet a augmenté notre activité. C’est un outil très intéressant mais il demande beaucoup de travail et de temps pour garder son efficacité. Le consommateur peut trouver les informations rapidement, aussi bien les bonnes que les mauvaises ! Mais il est certain qu’Internet a ouvert une porte qui nous met en relation directe avec le particulier. Plus de 550 000 consultations de nos produits ont été recensés en 2007 sur les différents sites. Notre site officiel compte pas moins de 350 000 visites par an et des milliers de mails à traiter en temps et en heure.

M.-N.C. : Quels seront vos grands rendez-vous 2008 : événements, compétitions, partenariats ?
M. C :
Avec Fantic Motor, nous participerons au championnat de France 125 4-temps puisque le Team Dip Fantic sera présent avec cinq ou six pilotes d’enduro sur cette épreuve. Une Daelim 125 Roadsport sera engagée en championnat de France sur piste. Sinon, pour nous, chaque jour est un rendez-vous exceptionnel avec nos clients et le public toujours plus nombreux à s’intéresser à nos produits.

M.-N.C. : La version 250 cc du Daelim S2 se trouve déjà dans la base de données de votre site officiel : souhaitez-vous investir la cour des maxiscoots prochainement ?
M. C :
Ce n’est pas la priorité pour l’année 2008.

M.-N.C. : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2007 ?
M. C :
L’équilibre est la base essentielle du deux-roues : le perdre amène à la chute irrémédiablement… Bonne année 2008 à tous !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

BMW Motorrad offre un lifting et des extensions à sa R1250RT 2021

Ce n'est pas une radicale révolution, ni une simple évolution que propose BMW Motorrad avec sa R1250RT pour la prochaine saison de "Moto GT". La routière allemande dispose d'une toute nouvelle tête, drôlement bien faite. MNC vous livre ses infos, BMW vous explique tout en vidéo...
Routière 2 commentaires
Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix d'Aragon 2020

La descente aux enfers de Fabio "El Diablo" Quartararo, l'extraordinaire remontada d'Alex Rins, la nouvelle dimension d'Alex Marquez, la récompense du métronome Joan Mir, etc. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP d'Aragon à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
Duel vidéo Honda Africa Twin Vs Suzuki V-Strom 1050

Le Journal moto du Net oppose la Honda Africa Twin 1100 à la Suzuki V-Strom 1050 : duel vidéo !
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
Nouveau Honda Forza 750 : infos et mise en perspective avec la concurrence maxi-scooters

Honda lève comme prévu le voile sur son importante nouveauté 2021 : le Forza 750, nouveau scooter sport-GT conçu sur la base de l'Integra et du X-ADV 750. Ce maxi-scoot' inédit entend challenger la référence Yamaha Tmax avec sa ligne dynamique et ses technologies particulières. Présentation, comparaison avec ses rivaux désignés, fiche technique, photos et vidéo : la totale !
Scooters 17 commentaires
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire
Yamaha revend le motoriste Motori Minarelli à Fantic Motor

Yamaha Motor Europe s'apprête à revendre ses titres de propriété de Motori Minarelli - détenu à 100% par le blason japonais depuis 2002 - au constructeur italien Fantic. Cette transaction vise à renforcer la coopération entre les deux entreprises, annonce la marque aux trois diapasons. Décryptage.
Vie des entreprises 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...