• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2007 DIP - DAELIM
Paris, le 31 janvier 2008

Marc Caparros : la vente de deux-roues devient une grande foire

Marc Caparros : la vente de deux-roues devient une grande foire

La DIP est la société chargée de l'importation en France des marques Daelim (+8,5%), Fantic, Malaguti, Tomos et Ardila. Marc Caparros, son directeur commercial, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2007 et nous dévoile ses objectifs pour 2008.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2007 ?
Marc Caparros, directeur commercial DIP :
De la prudence, de la réflexion, du recul et beaucoup d’appréhension pour le futur. Le temps est venu de poser un cadre général et de redéfinir les bases essentielles du monde du deux-roues de demain. La multiplication des marques, les ventes anarchiques, la course aux premiers prix, les structures fantômes, sans stocks, la prolifération des véhicules non homologués sont graves de conséquences pour les consommateurs et ceux qui ont choisi d’en faire leur métier.

M.-N.C. : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
M. C :
Depuis deux ans, nous travaillons pour adapter l’entreprise aux nécessités de demain. Nous sommes en pleine mutation et nous nous réorganisons pour apporter aux usines qui nous font confiance et à tous nos clients de nouvelles prestations, de nouveaux services et une grande qualité quant aux véhicules importés. Nos résultats vont dans le bon sens : Daelim progresse et Malaguti doit trouver son second souffle. Quant aux autres marques, il est trop tôt pour se prononcer.

M.-N.C. : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes : Daelim S2, Roadwin et Daystar ?
M. C :
Oui. Pleinement satisfaits et surtout pour le réseau Daelim qui dispose avec ces modèles de véhicules dont les ventes sont pérennes. L’arrivée du Roadsport, du Besbi et du S1 vient apporter une nouvelle dynamique qui se vérifiera sur l’année en cours.

Daelim S2 - Interview DIP : Bilan 2007

M.-N.C. : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
M. C :
Nous ne sommes pas satisfaits des résultats relatifs aux 50 cc. Pourtant nous disposons d’une gamme relativement complète et nous allons travailler pour modifier cette situation en 2008. Pour cela nous devons communiquer avec notre réseau et améliorer notre taux de visibilité dans les magasins et sur les routes.

M.-N.C. : D'après vous, vos nouveautés 2007 ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
M. C :
Toutes marques confondues, nous ne pouvons tirer aucune statistique. Nous avons reçu la quasi-totalité des nouveautés durant la fin du premier semestre et au milieu du second. C’est en 2008 que nous pourrons vraiment tirer une analyse juste.

M.-N.C. : Quelle a été la bonne surprise 2007 ?
M. C :
La bonne surprise repose sur une confiance toujours plus grande du réseau et des consommateurs. Nous travaillons avec des usines majeures qui disposent de grands projets pour le futur et cela nous donne la dynamique nécessaire pour continuer d’avancer. La Roadwin 125 et la Daystar 125 prennent la première place des ventes dans leur catégorie respective et cela nous donne une grande satisfaction.

M.-N.C. : Quelle a été la moins bonne ?
M. C :
Nous avons une mémoire sélective et nous oublions très vite les mauvaises surprises pour mieux rebondir !

M.-N.C. : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2007 dans le monde du deux-roues ?
M. C :
La multiplication des marques, mais pas des véhicules qui viennent tous des mêmes usines. L’absence de contrôle et de réglementation. La vente de deux-roues devient une grande foire. Je suis très étonné par l’immobilisme des pouvoirs publics. Des deux-roues vendus sans garantie, sans service après-vente : Internet a une grande part de responsabilité. Il faut revoir le cadre juridique des ventes de deux-roues. Il faut que l’Etat redéfinisse la notion d’importateur ou distributeur de deux-roues motorisés. Si nous ne faisons rien en prévention, la sanction sera lourde.

Daelim Roadwin - Interview DIP : Bilan 2007

M.-N.C. : Comment vos nouveautés 2008 ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
M. C :
Très bien, mais nous sommes dans le premier mois de l’année. Le nouveau scooter compact 125 Daelim viendra, dès le mois d’avril, renforcer l’offre scooters 2008. Avec Malaguti, l’arrivée d’un 125 Supermotard et Trail au design innovant permettra de donner le coup d’accélérateur que nous attendons. Chez Fantic, le modèle 125 Enduro 2008 équipé du nouveau Yamaha liquide est déjà très attendu et demandé. Enfin, avec la marque Ardila, nous présentons pour 2008 un scooter 125 4-temps sur lequel nous mettons beaucoup d’espoir. Toutes ces nouveautés se positionnent très bien sur le marché actuel et le public devrait donc répondre présent.

M.-N.C. : En 2008, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
M. C :
Nous sommes, aujourd’hui, 8ème du marché avec Daelim. Nous visons la septième place pour 2008. Pour cela, nous allons continuer à communiquer mais autrement.

M.-N.C. : La part d'Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2007 : site officiel, sites de concessionnaires, impact sur les ventes de véhicules neufs et d'occasions, visibilité, publicité ?
M. C :
Oui, Internet a augmenté notre activité. C’est un outil très intéressant mais il demande beaucoup de travail et de temps pour garder son efficacité. Le consommateur peut trouver les informations rapidement, aussi bien les bonnes que les mauvaises ! Mais il est certain qu’Internet a ouvert une porte qui nous met en relation directe avec le particulier. Plus de 550 000 consultations de nos produits ont été recensés en 2007 sur les différents sites. Notre site officiel compte pas moins de 350 000 visites par an et des milliers de mails à traiter en temps et en heure.

M.-N.C. : Quels seront vos grands rendez-vous 2008 : événements, compétitions, partenariats ?
M. C :
Avec Fantic Motor, nous participerons au championnat de France 125 4-temps puisque le Team Dip Fantic sera présent avec cinq ou six pilotes d’enduro sur cette épreuve. Une Daelim 125 Roadsport sera engagée en championnat de France sur piste. Sinon, pour nous, chaque jour est un rendez-vous exceptionnel avec nos clients et le public toujours plus nombreux à s’intéresser à nos produits.

M.-N.C. : La version 250 cc du Daelim S2 se trouve déjà dans la base de données de votre site officiel : souhaitez-vous investir la cour des maxiscoots prochainement ?
M. C :
Ce n’est pas la priorité pour l’année 2008.

M.-N.C. : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2007 ?
M. C :
L’équilibre est la base essentielle du deux-roues : le perdre amène à la chute irrémédiablement… Bonne année 2008 à tous !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique de 480 ch à 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 7 commentaires
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 2 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
Valentino Rossi et Lewis Hamilton échangent leur prototype à Valence

Valentino Rossi reprend le volant d'une Formule 1 ce lundi à Valence (Espagne) dans le cadre d'un échange inédit avec Lewis Hamilton : le Docteur s'installe dans le baquet de la Mercedes du champion du monde de F1, qui fait ses premiers tours de roue sur une MotoGP au guidon de la Yamaha M1 !

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...