• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2007
Paris, le 23 janvier 2008

Luc Jaguelin : nous ne sommes qu’au début de la croissance

Luc Jaguelin  : nous ne sommes qu’au début de la croissance

En 2007, les immatriculations de Sym et Derbi ont progressé de +111% et +46%. Luc Jaguelin, directeur de Disalco Motors et Motana France (importateurs en France de ces deux marques), établit pour Moto-Net.Com le bilan 2007 et dévoile ses objectifs 2008.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2007 ?
Luc Jaguelin, directeur général de Disalco Motors et Motana France :
Pour ce qui concerne nos marques, nous constatons pour le 125cc une arrivée massive d’automobilistes fatigués des problèmes de circulation mais aussi sensibles au différentiel de coût entre 2 et 4 roues. Les prix du pétrole et le contexte économique actuel devraient renforcer encore cette tendance.

Luc Haguelin - Interview Sym et Derbi : Bilan 2007

M.-N.-C. : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
L. J. :
Difficile de ne pas être satisfait ! Sym est devenue une marque qui compte grâce à la richesse de sa gamme, mais aussi la qualité des produits et services que nous apportons. Nous ne sommes qu’au début de la croissance. Quant à Derbi, la marque a très bien réagi et sa nouvelle gamme 125 cm3 devrait s’installer largement sur le marché en 2008, en particulier grâce à la Terra.

M.-N.-C. : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
L. J. :
Disons que chaque marque a sa propre légitimité dans certaines familles produits et pas dans d’autres. C’est le cas pour les scooters Derbi qui ont du mal à trouver leur place sur le marché français.

M.-N.-C. : D'après vous, vos nouveautés 2007 ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
L. J. :
Totalement, tant pour les Orbit 50 et 100 chez Sym que la nouvelle gamme 125 chez Derbi. Nous ne pouvons que constater un démarrage des ventes très tonique.

M.-N.-C. : Quelle a été la bonne surprise 2007 ?
L. J. :
Constater que la marque Sym est devenue incontournable dans le paysage "scooter" en France. Il y a toujours de la place pour la qualité au meilleur prix. Les consommateurs savent vite le constater et en tirer des conclusions lors de leurs achats.

Sym GTS 125 - Interview Sym et Derbi : Bilan 2007

M.-N.-C. : Quelle a été la moins bonne ?
L. J. :
Le manque de dynamisme du scooter "grandes roues". Décidemment, seules l’Italie et l’Espagne s’en sortent avec ce type de scooter alors qu’à l’usage l’apport des grandes roues en termes de confort et tenue de route est incontestable.

M.-N.-C. : En 2008, quels seront vos objectifs en termes de ventes, de réseau, d'image et de communication ?
L. J. :
2008 sera pour Sym l’année de la consolidation et de la croissance. Nous avons de grandes ambitions sur le marché français grâce à un réseau professionnel et structuré et grâce aussi à la qualité de service que nous apportons.

M.-N.-C. : La part d'Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2007 : site officiel, sites de concessionnaires, impact sur les ventes de véhicules neufs et d'occasions, visibilité, publicité ?
L. J. :
Incontestablement, en quelques années seulement, la vitrine Internet prend une place prépondérante dans la capacité d’information instantanée auprès des consommateurs. C’est évidemment un outil auquel nous accordons dorénavant la plus grande importance.

Derbi Senda 125 - Interview Sym et Derbi : Bilan 2007

M.-N.-C. : Quels seront vos grands rendez-vous 2008 : événements, compétitions, partenariats?
L. J. :
Pour Derbi, le GP de France au Mans où nous allons inviter un certain nombre de clients. Pour Sym, nous allons multiplier les partenariats en particulier dans le quad pour l’arrivée de notre nouveau Quadraider 600.

M.-N.-C. : Pourquoi, contrairement à Vespa et Gilera, la marque Derbi n'est-elle pas directement gérée par Piaggio en France ?
L. J. :
Nous distribuons Derbi depuis des années en France avec un succès commercial et une qualité de services qui sont à la base du succès de la marque. Piaggio continue à nous faire confiance car les dirigeants de ce grand groupe sont des gens pragmatiques : ils savent très bien que sur ce créneau très spécifique du 50 à boîte et la 125 "passion", nous disposons d’un savoir-faire très spécifique. Nous entretenons les meilleurs relations possibles avec Piaggio tant en France qu’en Italie !

M.-N.-C. : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2007 ?
L. J. :
2007 a été une année formidable pour les marques Sym et Derbi. 2008 sera l’année de la confirmation et du renforcement.

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 4 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...