• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2007
Paris, le 23 janvier 2008

Luc Jaguelin : nous ne sommes qu’au début de la croissance

Luc Jaguelin  : nous ne sommes qu’au début de la croissance

En 2007, les immatriculations de Sym et Derbi ont progressé de +111% et +46%. Luc Jaguelin, directeur de Disalco Motors et Motana France (importateurs en France de ces deux marques), établit pour Moto-Net.Com le bilan 2007 et dévoile ses objectifs 2008.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2007 ?
Luc Jaguelin, directeur général de Disalco Motors et Motana France :
Pour ce qui concerne nos marques, nous constatons pour le 125cc une arrivée massive d’automobilistes fatigués des problèmes de circulation mais aussi sensibles au différentiel de coût entre 2 et 4 roues. Les prix du pétrole et le contexte économique actuel devraient renforcer encore cette tendance.

Luc Haguelin - Interview Sym et Derbi : Bilan 2007

M.-N.-C. : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
L. J. :
Difficile de ne pas être satisfait ! Sym est devenue une marque qui compte grâce à la richesse de sa gamme, mais aussi la qualité des produits et services que nous apportons. Nous ne sommes qu’au début de la croissance. Quant à Derbi, la marque a très bien réagi et sa nouvelle gamme 125 cm3 devrait s’installer largement sur le marché en 2008, en particulier grâce à la Terra.

M.-N.-C. : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
L. J. :
Disons que chaque marque a sa propre légitimité dans certaines familles produits et pas dans d’autres. C’est le cas pour les scooters Derbi qui ont du mal à trouver leur place sur le marché français.

M.-N.-C. : D'après vous, vos nouveautés 2007 ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
L. J. :
Totalement, tant pour les Orbit 50 et 100 chez Sym que la nouvelle gamme 125 chez Derbi. Nous ne pouvons que constater un démarrage des ventes très tonique.

M.-N.-C. : Quelle a été la bonne surprise 2007 ?
L. J. :
Constater que la marque Sym est devenue incontournable dans le paysage "scooter" en France. Il y a toujours de la place pour la qualité au meilleur prix. Les consommateurs savent vite le constater et en tirer des conclusions lors de leurs achats.

Sym GTS 125 - Interview Sym et Derbi : Bilan 2007

M.-N.-C. : Quelle a été la moins bonne ?
L. J. :
Le manque de dynamisme du scooter "grandes roues". Décidemment, seules l’Italie et l’Espagne s’en sortent avec ce type de scooter alors qu’à l’usage l’apport des grandes roues en termes de confort et tenue de route est incontestable.

M.-N.-C. : En 2008, quels seront vos objectifs en termes de ventes, de réseau, d'image et de communication ?
L. J. :
2008 sera pour Sym l’année de la consolidation et de la croissance. Nous avons de grandes ambitions sur le marché français grâce à un réseau professionnel et structuré et grâce aussi à la qualité de service que nous apportons.

M.-N.-C. : La part d'Internet a-t-elle augmenté dans votre activité en 2007 : site officiel, sites de concessionnaires, impact sur les ventes de véhicules neufs et d'occasions, visibilité, publicité ?
L. J. :
Incontestablement, en quelques années seulement, la vitrine Internet prend une place prépondérante dans la capacité d’information instantanée auprès des consommateurs. C’est évidemment un outil auquel nous accordons dorénavant la plus grande importance.

Derbi Senda 125 - Interview Sym et Derbi : Bilan 2007

M.-N.-C. : Quels seront vos grands rendez-vous 2008 : événements, compétitions, partenariats?
L. J. :
Pour Derbi, le GP de France au Mans où nous allons inviter un certain nombre de clients. Pour Sym, nous allons multiplier les partenariats en particulier dans le quad pour l’arrivée de notre nouveau Quadraider 600.

M.-N.-C. : Pourquoi, contrairement à Vespa et Gilera, la marque Derbi n'est-elle pas directement gérée par Piaggio en France ?
L. J. :
Nous distribuons Derbi depuis des années en France avec un succès commercial et une qualité de services qui sont à la base du succès de la marque. Piaggio continue à nous faire confiance car les dirigeants de ce grand groupe sont des gens pragmatiques : ils savent très bien que sur ce créneau très spécifique du 50 à boîte et la 125 "passion", nous disposons d’un savoir-faire très spécifique. Nous entretenons les meilleurs relations possibles avec Piaggio tant en France qu’en Italie !

M.-N.-C. : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2007 ?
L. J. :
2007 a été une année formidable pour les marques Sym et Derbi. 2008 sera l’année de la confirmation et du renforcement.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 11 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...