• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DÉCLARATIONS SUPERSPORT
Paris, le 9 septembre 2019

Déclarations WSSP 2019 au Portugal : les pilotes Yamaha Bardhal au sommet

Déclarations WSSP 2019 au Portugal : les pilotes Yamaha Bardhal au sommet

La neuvième épreuve du WorldSSP 2019 s'est disputée ce week-end à Portimao, au Portugal. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les réactions des principaux pilotes Supersport à l'issue de la course portugaise. Do you speak french ?

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu suivre dimanche en quasi direct la course World Supersport 2019 à Portimao, remportée par Federico Caricasulo devant son coéquipier Randy Krummenacher et le français Lucas Mahias après une interruption au 13ème tour (sur 18), suite à la casse du moteur de la MV Agusta de Raffaele de Rosa... qui perdait de l'huile depuis deux tours !

Les principaux animateurs de la course Supersport portugaise s'expriment ci-dessous. Notons au passage l'accès au titre "Team" pour l'équipe italienne Yamaha Bardhal Evan Bros qui aligne Krummenacher et Caricasulo, respectivement premier et deuxième au classement provisoire "Pilote" avec 193 et 183 points. 

Fin des espoirs de couronne mondiale en revanche pour Lucas Mahias, désormais relégué à 95 points du leader à trois courses de la fin (France, Argentine et Qatar)... Jules Cluzel, 3ème à 48 points de Krummenacher, reste mathématiquement dans la course au titre mais devra bénéficier d'un coup de pouce du destin pour rattraper son retard !

Federico Caricasulo (Yamaha n°64), 1er

"Je m'attendais à ce genre de course, où je devrais affronter mon coéquipier et Mahias. Le drapeau rouge a malheureusement mis fin à l'épreuve de façon prématurée, mais j’aurai néanmoins pu gagner sans cette interruption : c’est comme ça... Nous nous tournons maintenant vers trois derniers rounds difficiles, mais je les aborde calmement et sereinement car je peux me battre pour les positions qui comptent. Je tiens à remercier l’équipe qui a encore une fois accompli un travail fantastique ici".

Randy Krummenacher (Yamaha n°21), 2ème

"Nous n’avons pas pu gagner, mais nous pouvons nous réjouir de cette deuxième place car nous avons sauvé un week-end difficile depuis vendredi. En course, ma seule erreur est d'avoir laisser Federico prendre les devants en pensant pouvoir le battre à la fin. Un drapeau rouge inattendu est alors arrivé et a tout bouleversé. Félicitations à lui car il a fait un excellent travail. Pour ma part je suis satisfait de la seconde place, d'autant que je me sentais bien sur la moto et que j'en avais un petit peu plus que tous mes rivaux... Maintenant nous allons à Magny-Cours pour gagner. Merci à l’équipe qui a fait un travail exceptionnel".

Lucas Mahias (Kawasaki n°44), 3ème

"Je ne sais pas si nous aurions pu faire mieux que cette troisième place (pour la 3ème fois en trois courses, NDLR), car j'ai poussé au maximum pendant la course et c'était difficile de doubler. J'ai essayé de gérer mes pneus mais préserver l'avant dans ces conditions était impossible. Pour revenir sur les deux premiers je devais pousser très fort sur mon pneu avant dans les virages lents, alors je ne suis pas sûr de la façon dont aurait pu se dérouler le dernier tour..."

"C’était une course étrange, durant laquelle j'ai donné le maximum du premier au dernier tour. Je n’ai pas participé aux tests réalisés ici il y a deux semaines, donc le début de week-end a été difficile. Mais je suis heureux - pour mes mécaniciens et moi – car c'était facile de trouver plein d'excuses après le premier jour, puis de terminer plus bas. Mais l'équipe a poussé tout le week-end et c'est parce que nous avons poussé à la limite que nous sommes sur le podium".

Jules Cluzel (Yamaha n°16), 4ème 

"Il était possible de faire bien mieux que cette 4ème place ce week-end à Portimao. Nous manquions d’aisance à l’entame du dernier virage, m’obligeant chaque tour à combler l’écart. Lorsque je suis parvenu à rejoindre le groupe de tête, j’ai reçu de l’huile sur le casque et la bulle (sa moto est revenue au box "couverte d'huile" rapporte son team manager Christophe Guyot, NDLR !). Mais j’ai réussi à ne pas chuter et il est désormais temps de penser à Magny-Cours, où j’espère briller devant notre public".

Ayrton Badovini (Kawasaki n°86), 5ème

"J'ai obtenu le même résultat qu'à Imola (Italie, NDLR) avec cette cinquième place, mais ce n'était pas le même genre de course. Ici nous étions rapides dès le premier jour et pendant la course je me sentais bien. Nous avions cependant besoin de quelque chose de plus pour nous battre devant, en particulier les deux premiers tours. Je pense que nous pouvons commencer à être proches des premiers pilotes sur chaque course. Le test réalisé ici m'a aidé et les nouvelles pièces sur la moto peuvent également aussi m'aider. Nous avons commencé à améliorer la moto et ça change tout, c'est vraiment sympa ! C’est la première fois où j'ai pu rester proche des leaders toute la course. ”

Corentin Perolari (Yamaha n°94, 6ème)

"Je suis partagé entre joie et déception. C’est certes ma meilleure course, mais il était possible de faire encore mieux ce week-end. J’avais le rythme de devant, j’en suis persuadé. Je me retrouve enfin, avec cette énergie qui me définit tant. J’ai vraiment hâte d’être à Magny-Cours, pour  réaliser le résultat que nous attendons tous".

Prochaine course du 27 au 29 septembre, sur le circuit de Nevers Magny-Cours (France). A suivre sur MNC : restez connectés !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 12 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...