• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COURSE SUPERSPORT
Paris, le 13 mai 2018

WorldSSP Italie : Jules ''Catenaccio'' Cluzel double la mise à Imola !

WorldSSP Italie : Jules ''Catenaccio'' Cluzel double la mise à Imola !

Contrairement à Mahias puis Caricasulo, Cluzel n'a commis aucune erreur en course Supersport cet après-midi à Imola. Comme les deux pilotes d'usine Yamaha, De Rosa et Cortese ont tenté de faire sauter le verrou de la R6 n°16, sans réussite. Jules empoche ainsi le premier doublé 2018 : Forza Julo !

Imprimer

La cinquième course Supersport de cette saison 2018 est très spéciale : Kenan Sofuoglu a décidé d'y faire ses adieux ! Le pilote aux cinq titres mondiaux dans la catégorie 600, aux 125 départs et 85 podiums dont 43 victoires ne voulait pas se contenter d'un tour d'honneur...

Cependant, le célébrissime n°54 salue les spectateurs et rentre aux stands à l'issue du tour de chauffe ! L'homme super fort du championnat a finalement promis à sa maman - c'est la fête des mères en Italie ! - de ne pas prendre le départ de cette ultime course. Ce sacré champion est un gentil fiston !

Qualifiés aux deux première places devant Sofuoglu au cours d'une Superpole gâché par l'apparition de la pluie en toute fin de SP1, Lucas Mahias et Jules Cluzel pensaient partager la première ligne de la grille avec le pilote turc. Ils vont s'élancer sans lui...

Nos deux pilotes de pointe partent devant Caricasulo (jeune et talentueux coéquipier de Mahias), Hartog, Stapleford, Roccoli, Okubo, Cortese (vainqueur de la course à Aragon), De Rosa, Krummenacher (deuxième du provisoire et auteur d'une incroyable remontée à Assen), Badovini, Stirpe, Morrentino, Cresson, etc.

Départ : Mahias et Cluzel partent très bien de leur première ligne et Jules s'impose au freinage du premier enchainement Traguardo. Lucas devance trois italiens : Massimo Roccoli et Federico Caricasulo sur Yamaha, Raffaele de Rosa sur MV Agusta ! Hartog, Cortese, Tuuli, Cresson et Okubo complètent le Top 10. Stapleford et Krummenacher suivent à quelques longueurs.

En tête de course, Julo emprunte des trajectoires très défensives pour prévenir toute attaque de la part de Lucas. Au début du 3ème tour, les deux français possèdent une petite seconde d'avance sur Federico Caricasulo qui s'éloigne de De Rosa, Cortese et Roccoli.

Plus rapide que Cluzel, Mahias attaque et passe au freinage de la chicane Tosa ! Mais l'homme le plus véloce en course est derrière : Caricasulo remonte très rapidement sur Cluzel et déclenche une improbable attaque dans la Variante Alta, la chicane la plus serrée du tracé d'Imola !

Le n°64 italien sort de se lance dans la descente vers Rivazza devant notre n°16 français et place dans son viseur notre champion du monde n°144 qui boucle un 4ème tour record... Légèrement distancé par Caricasulo, Cluzel est pourchassé par Cortese et De Rosa.

Alors qu'il pousse sa R6 dans ses derniers retranchements afin d'empêcher le retour de son fougueux coéquipier, Lucas Mahias perd l'avant dans le premier droit de Rivazza ! Il relève rapidement sa moto et regagne la piste à une lointaine 21ème place...

Heureusement pour Lucas, cette course italienne s'avère rude pour Krummenacher également : le pilote suisse qui avait réussi à remonter de la dernière place sur la grille à la deuxième place sur le podium à Assen (!) se bat contre le coéquipier de Cluzel, Gradinger, pour une décevante 11ème place.

Dans la 7ème boucle, le nouveau leader Caricasulo se loupe dans la cuvette d'Acque Minareli et doit laisser passer ses trois poursuivants : Cluzel retrouve "sa" première place juste devant Cortese et De Rosa. Notre compatriote recommence à assurer une magnifique défense.

Incapable de faire sauter le verrou Cluzel, Cortese est doublé par De Rosa dans le 8ème tour : le n°3 MV Agusta trouvera-t-il une ouverture sur notre n°16 inter-national ? Dans le sillage des trois hommes de tête, Caricasulo s'applique et revient au contact.

Plus de dix secondes derrière ce fantastique quatuor, Tuuli, West, Hartog, Stapleford, Krummenacher, Cresson et Gradinger roulent roues dans roues ! Pilote le plus rapide en piste, Mahias remonte très fort sur ce turbulent groupe qui s'étire sur trois petites secondes.

À six tours de la fin, De Rosa parvient à dépasser Cluzel. "Julo" récupère immédiatement le commandement mais il est prévenu : De Rosa est paré pour la bataille ! Cortese et Caricasulo suivent sans mal la MV Agusta d'usine : aux aussi visent la victoire... Federico double Sandro dans l'épingle Tosa.

Treize secondes derrière, Krummenacher se hisse en tête du peloton, devant Tuuli, West et Stapleford, soit en cinquième place. Mais le n°21 se bat avant tout contre Mahias, placé en neuvième position à deux tours de la fin ! Le suisse et le français luttent indirectement pour la première place du championnat...

Aux avant-postes, Caricasulo gagne une nouvelle place : passé devant son compatriote De Rosa et sa MV Agusta n°3, le n°64 officiel Yamaha se retrouve derrière le leader Cluzel et sa Yamaha privée n°16... Jules se lance dans un dernier tour sous haute tension !

Impeccable dans la première chicane Traguardo, solide dans le gauche-droit Villeneuve, tardif sur le freinage de Tosa, excellent dans Piratella, Cluzel sort d'Acque Minareli un soupçon moins fort que Caricasulo... L'italien songe à attaquer le français au freinage de la Variante Alta mais y renonce au dernier moment, perdant un peu de son élan.

Jules Cluzel qui continue d'attaquer au maximum dispose de quelques longueurs d'avance dans l'ultime section du circuit. Le vainqueur de la super course d'Assen il y a trois semaines enchaine sur une nouvelle victoire à Imola devant les locaux Caricasulo et De Rosa. Forza Julo !

Sandro Cortese termine au pied du podium, dans la roue arrière de la MV Agusta officielle, très loin devant Randy Krummenacher qui empoche les 11 points de la cinquième place et pique à Lucas Mahias (huitième) la première place du classement provisoire WSSP 2018 !

Copieusement réduits à Assen, les écarts entre les hommes forts du championnat du monde Supersport deviennent sacrément serrés à l'issue de cette course italienne : les trois premiers vainqueurs de la saison (Mahias, Krummenacher puis Cortese) ne sont séparés que de quatre points !

Grâce à son magnifique doublé - le premier de sa carrière selon lui ! -, Jules Cluzel se retrouve à six petites longueurs du nouveau leader suisse. caricasulo et De Rosa qui l'accompagnent sur le podium à Imola le suivent au provisoire, à 6 et 24 points respectivement.

Prochaine distribution de points : dans deux semaines en Grande-Bretagne sur le circuit de Donington Park : "Stay Tuned" !

Résultat de la course WSSP 2018 à Imola

WorldSSP Italie : Jules ''Catenaccio'' Cluzel double la mise à Imola !

WorldSSP Italie : Jules ''Catenaccio'' Cluzel double la mise à Imola !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto 2021 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Fournir le Top 300 des ventes de motos et scooters en France, c’est bien. Trier ces modèles et établir le Top 5 (voire bien plus) de seize catégories, c’est mieux. Or c’est ce que propose MNC à ses lecteurs Premium ! Découvrez les roadsters, trails, néo-rétros, customs, routières, sportives, 125, scooters et deux-roues électriques préférés des Français.
Décembre 4 commentaires
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...