• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS MOTOGP 2019
Paris, le 20 novembre 2018

Viñales, Marquez et Rossi en tête des premiers essais MotoGP 2019 à Valence

Viñales, Marquez et Rossi en tête des premiers essais MotoGP 2019 à Valence

Au terme d'une première journée d'essais MotoGP 2019 écourtée par la pluie, Maverick Viñales et Valentino Rossi (Yamaha) ont pris en sandwich le champion du monde Marc Marquez (Honda) au chrono, mais les pilotes ont surtout testé les premières évolutions des nouveaux moteurs 2019. Compte rendu et classement.

Imprimer

Maverick Viñales, qui abandonne cette année son n°25 pour retrouver le n°12 de ses débuts en motocross, a réalisé le meilleur temps de la première journée de tests MotoGP 2019 à Valence avec un chrono de 1'31.416.

L'espagnol devance son compatriote et champion du monde en titre Marc Marquez (1'31.718) tandis que Valentino Rossi réalise de justesse le troisième temps (1'31.845) avec un millième d'avance sur la Ducati d'Andrea Dovizioso (1'31.846).

"On a comparé les moteurs pour essayer d'avoir plus de souplesse et user moins les pneus, car on souffre toujours de la dégradation de l'arrière, mais je suis positif", explique le Docteur. "Pour moi ces deux jours de tests sont importants, mais ils ne sont pas cruciaux car on pourra encore faire évoluer le moteur jusqu'en février".

Marc Marquez a essayé trois différentes motos (le modèle 2018, le modèle 2019 découvert à Brno et une deuxième version 2019 plus évoluée) mais regrette de ne pas avoir pu tester tout ce qui était prévu à cause de la météo. "On fait seulement 25 tours, la plupart du temps avec la nouvelle moto", explique le champion du monde. "Il y a encore beaucoup de travail mais on est sur la bonne voie. L'équilibre de la moto change un peu, il faut encore essayer de comprendre car tout est nouveau, mais avance pas à pas, c'est juste le début de l'intersaison".

Bagnaia premier débutant

Le pilote d'essai du HRC Stefan Bradl, qui remplace toujours Cal Crutchlow, se classe cinquième devant Franco Morbidelli, sixième sur la Yamaha satellite SRT n°21 à seulement 6 dixièmes du leader. Aleix Espargaro, 7ème sur l'Aprilia Gresini n°41, devance Danilo Petrucci sur la Ducati officielle n°9 à la place de Jorge Lorenzo (1'32.100) et Pol Espargaro, troisième à Valence sur sa KTM officielle n°44 (1'32.179). Michele Pirro, pilote d'essai Ducati au guidon de la version 2019, clôt le top 10.

Francesco Bagnaia (Ducati Pramac), 11ème en 1'32.396

Le premier débutant en catégorie reine est Francesco Bagnaia sur la Ducati satellite Pramac (11ème en 1'32.396) devant Alex Rins sur la Suzuki officielle n°42 (1'32.402).

Jorge Lorenzo, encore convalescent sur sa nouvelle Honda officielle, se classe 18ème à plus d'une seconde de son coéquipier, juste derrière Johann Zarco (1'32.835) qui s'est fait une petite frayeur dans son troisième tour, heureusement fort bien rattrapée. Longtemps seul en piste en fin de matinée pour apprivoiser sa nouvelle KTM officielle, Johann avait tourné l'an dernier en 1'30.389 lors des essais sur la Yamaha Tech3.

L'autre français du championnat du monde 2019, Fabio Quartararo - qui découvre la catégorie au guidon de la Yamaha SRT n°20 -, réalise le 23ème chrono en 1'33.850 tandis que les autres débutants Joan Mir (Suzuki officielle) et Miguel Oliveira (KTM Tech3) terminent respectivement 15ème (1'32.787) et 25ème (1'35.118).

Fabio Quartararo (Yamaha SRT), 23ème en 1’33.850

Premières réactions des pilotes

Maverick Viñales (Yamaha), 1er en 1’31.416 : "On a essayé de progresser sur le moteur et je me suis senti vraiment à l'aise. Il faut encore le modifier en termes d'accélération car il est très différent de celui de 2018. Demain on devrait avoir un autre moteur avec d'autres modifications. Peut-être qu'on l'essaiera, mais je suis assez satisfait de celui d'aujourd'hui donc je veux emmagasiner des tours et régler parfaitement l'électronique car ça change énormément tout au long du circuit et on n'a pas eu le temps aujourd'hui. J'ai fait mon meilleur chrono avec le nouveau moteur. Je sens qu'on est dans la bonne direction car je suis beaucoup plus à l'aise dans les virages et c'était ce qu'il fallait améliorer, donc maintenant on peut se concentrer sur l'accélération".

Valentino Rossi (Yamaha), 3ème en 1’31.845

Valentino Rossi (Yamaha), 3ème en 1’31.845 : "Je suis satisfait de cette première journée d'essais, j'ai pu faire 40 tours et terminer ce qui était le plus important aujourd'hui, comparer les moteurs. Nous avons déjà le moteur avec les évolutions testées pendant la saison 2018 et nous l'avons comparé à la version standard qui n’est pas si mal. Elle permet de réduire le stress sur le pneu, donc c’est un progrès".

Andrea Dovizioso (Ducati), 4ème en 1'31.846 : "Malheureusement la journée n’a pas été très prolifique car ce matin la piste étant encore partiellement humide et les conditions ne permettaient pas partir. Nous avons également dû préparer les réglages de base sur la moto 2018, car nous n’avons pas pu rouler sur le sec ce week-end. Il faut suivre rigoureusement notre programme d'essais car les choix que nous ferons pendant ces essais vont définir la moto 2019. Dans l’après-midi on était prêt mais il a commencé à pleuvoir, donc j'espère que demain matin la piste sera sèche et qu'on pourra rouler toute la journée".

Stefan Bradl (remplaçant de Cal Crutchlow chez Honda LCR), 5ème en 1'32.015 : "On a vite trouvé les bons réglages donc on a été plutôt performant. On a tout testé rapidement et on a bien tiré profit du peu de temps disponible. C'est positif. Les conditions de piste n'étaient pas idéales, mais tout le monde a pu rouler et ça s'est bien passé. Je suis content de notre travail car on a trouvé des choses qui pourront être intéressantes. Je remercie LCR Honda pour leur excellent travail, j'ai vraiment adoré ces deux derniers week-ends de course et ces essais".

Franco Morbidelli (Yamaha SRT), 6ème en 1’32.085

Franco Morbidelli (Yamaha SRT), 6ème en 1’32.085 : "C'était génial, je me suis senti à l'aise avec la moto dès le début et je m'entends très bien avec l'équipe. J'ai pu faire quelques bons tours rapides cet après-midi. Je vais encore gagner en pilotage en comprenant mieux la moto avec ses points forts et ses points faibles pour tirer le meilleur de ces essais. J'ai été surpris par la douceur de la Yamaha et à quel point elle est facile à comprendre".

Danilo Petrucci (Ducati), 8ème en 1'32.100 : "C'était fantastique de passer cette première journée dans le team officiel. Pour moi, c'était comme jour de la rentrée des classes ! L'équipe m'a très bien accueilli et je me suis immédiatement senti à l'aise avec eux. Nous avons pu travailler sur les deux motos et c'est dommage que la pluie soit arrivée quand je roulais fort et qu'il y avait beaucoup de gomme sur la piste. On a beaucoup roulé sur pneus usés et nous avons été assez rapides. La nouvelle moto est un excellent point de départ et ne présente pas de défauts, mais je dois encore travailler pour améliorer mon style de pilotage. C'était un bon départ et j’espère continuer comme ça demain".

Francesco "Pecco" Bagnaia (Ducati Pramac), 11ème en 1'32.396 : "La pluie nous a malheureusement stoppés après seulement 38 tours, mais je suis très satisfait de ce permier jour. Honnêtement on a juste essayé de faire le plus de tours possible, on commencera à travailler sur les réglages demain. Mon premier sentiment, c'est que la moto est impressionnante".

Alex Rins (Suzuki officielle), 12ème en 1'32.402 : "C'est un peu dommage car quand nous étions prêts à partir avec le nouveau moteur, la pluie est arrivée... Nous pouvions encore faire quelques tours et essayer de petites choses, mais nous n’avons encore rien testé d'important. Le niveau d’adhérence était assez faible donc ce n’était donc pas facile de rouler aujourd’hui. J'espère que ce sera plus sec demain pour pouvoir faire plus de tours. J'ai beaucoup plus d'expérience maintenant et ça me donne une plus grande confiance pour aider au développement de la moto et préparer la saison prochaine. Quant à Joan (Mir, son nouveau coéquipier, NDLR) il a du potentiel, on verra comment il évolue mais il a fait un excellent travail aujourd’hui".

Takaaki Nakagami (Honda LCR), 13ème en 1'32.539 : "Mes sensations sur la moto sont bien meilleures. J'aime le caractère moteur, la version 2018 est beaucoup plus douce que la 2017 et elle offre plus de puissance. C'est assez facile de faire un chrono mais je n'ai pas trop attaqué car on n'a fait que quelques tours sur le sec. On n'a même pas chaussé de pneus neufs, mais les chronos étaient corrects. Il faut avancer pas à pas, il reste quelques détails à vérifier mais la première impression est bonne. Demain j'espère qu'il ne pleuvra pas pour essayer encore quelques trucs sur le châssis en termes de réglages. Mais le moteur est vraiment incroyable !"

Jack Miller (Ducati Pramac), 14ème en 1'32.555 : "Mes sensations sont très bonnes, les nouveautés sont meilleures à de nombreux égards mais malheureusement un problème technique nous a obligés à interrompre le test. J'ai hâte de reprendre demain".

Joan Mir (Suzuki officielle), 15ème en 1'32.787

Joan Mir (Suzuki officielle), 15ème en 1'32.787 : "Je me sentais vraiment bien. C'était ma première vraie journée en tant que pilote MotoGP et ma première journée aux couleurs de Suzuki, j'en suis super content. Le team est génial, je me sens à l'aise avec eux et sur la moto. C'est un vrai défi de passer du Moto2 à la MotoGP, on passe plus de temps au freinage et il faut freiner très fort. Bien sûr, l’accélération est beaucoup plus puissante. L’électronique sera l'un des aspects sur lequel j'aurai le plus d'efforts à faire pour apprendre. C’est seulement le premier jour, mais j’ai déjà trouvé ça intéressant de comparer les données avec Alex. J'ai hâte de recommencer demain !"

Johann Zarco (KTM officielle), 17ème en 1'32.835 : "C'était sympa de monter sur cette moto, c'était très différent de ce que je connaissais jusqu'à présent en MotoGP. Même les couleurs, la combi, j'était tout excité ! Lors du premier run en pneus pluie j'avais de bonnes sensations, puis j'ai passé les slicks. Aujourd'hui on devait trouver les bases de la moto. C'était le plus important mais je suis content. J'aurais peut-être souhaité un peu mieux... mais je pense qu'on a un bon potentiel".

Johann Zarco (KTM officielle), 17ème en 1'32.835

Fabio Quartararo (Yamaha SRT), 23ème en 1’33.850 : "Ce premier jour d'essai s'est très bien passé. C'est dommage qu'on n'ait pas pu rouler davantage à cause de la météo, mais je suis content car j'ai progressé à chaque sortie. Jusqu'à présent je suis plutôt bon en milieu et sortie de virages, mais je perds du temps au freinage. Le team me dit de faire confiance aux freins car au début on croit que ne va pas pouvoir s'arrêter, mais au final ça marche et j'aime ça. Le plus impressionnant c'est la puissance de la Yamaha, surtout dans la première ligne droite, ainsi que les freins. J'espère qu'on aura de bonnes conditions demain car je veux continuer à bosser sur le freinage et améliorer mes sensations".

Hafizh Syahrin (KTM Tech3), 24ème en 1'34.233 : "Je suis très heureux d'être chez KTM ! On n'a pas pu beaucoup rouler (20 tours, NDLR) car la piste était encore humide ce matin et cet après-midi s'est mise à tomber deux heures avant la fin du test. Pour l'instant j'ai l'impression que la RC16 est plutôt facile à prendre en mains, elle est plus puissante, mais il faudra bien sûr faire des modifications pour l'adapter à mon pilotage".

Miguel Oliveira (KTM Tech3), 25ème en 1'35.118 : "Je suis content d'être officiellement sur une MotoGP pour la première fois, tout me paraît assez étrange. J'ai passé mon temps à essayer d'apprivoiser les commandes comme l'accélérateur, les freins et les changements de vitesses, tout en essayant de comprendre la moto et le fonctionnement de l'électronique. C'est clair qu'on est encore lent, mais je prends mon temps pour pouvoir faire des progrès solides".

Classement de la première journée de test MotoGP 2019 à Valence

Classement de la première journée de test MotoGP 2019 à Valence

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Commentaire intéressant de Neil Spalding sur motogp, il indique que les indications de JL chez Ducati a fait gagner 15 km/h en vitesse de virage, le contentieux entre lui et Ducati viendrait d'une trop grande inertie à mettre en œuvre ses demandes.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter 2019 : premier semestre record pour les gros cubes

Avec 103 446 motos et scooters immatriculés de janvier à juin, le premier semestre 2019 a été très positif pour le marché français (+13% Vs 2018). Les 125 poursuivent leur remontée tandis que les gros cubes atteignent un volume jamais vu sur Moto-Net.Com... Chiffres, graphiques et analyses : voici le bilan complet du marché moto et scooter en France sur MNC !
Curtiss pète les plombs avec ses motos électriques Hades et Zeus Radial V8 !

Curtiss, ancien constructeur de motos thermiques extravagantes reconverti dans l'électrique, explore des voies stylistiques osées pour détourner l'aspect peu sexy d'un moteur à batteries : sous forme d'un gros 8-cylindres sur sa Radial V8 et... phallique sur son Hades ! Découverte.
Motos 3 commentaires
105 ch et 249 kg pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

La version définitive de la moto électrique LiveWire de Harley-Davidson développerait 105 ch et 116 Nm de couple, d'après les retours des premiers essais réalisés par nos confrères américains. La première moto à piles de la Motor Company doit raccorder ses batteries à l'Europe en septembre au prix de 33 900 euros.
Malgré la mort de son "baby boy", la mère de Carlin Dunne veut que les courses moto se pousuivent à Pikes Peak

Romie Gallardo, mère de Carlin Dunne, estime que la chute mortelle de son "baby boy" près du sommet de Pikes Peak ne doit pas conduire les organisateurs à interdire les motos de cette célèbre course de côte américaine. Explications.
Duel vidéo : Royal Enfield Interceptor 650 Vs. Triumph Street Twin

En complément de notre duel complet entre la Royal Enfield Interceptor 650 et la Triumph Street Twin, voici la vidéo de ce comparatif entre ces deux roadsters néo-rétros...
Que faut-il penser des rumeurs sur la retraite de Rossi et Lorenzo ?

La trêve estivale MotoGP est traditionnellement propice au développement des rumeurs... Dernières en date : l'inévitable raccrochage des gants de l'idole des Grands Prix Valentino Rossi et la retraite éventuelle de Jorge Lorenzo avant la fin de sa première campagne chez Honda-Repsol. MNC fait le point... retraite !
Pilotes et équipes 2020 16 commentaires
Que font les pilotes MotoGP pendant leurs vacances d'été ?

Repos ? Entraînement ? Plage ? Farniente ? Apéro-barbec' ? Hôtels de luxe ? Si certaines stars des Grands Prix moto se montrent discrètes sur leur emploi du temps pendant la pause estivale avant la reprise du championnat du monde en République tchèque, d'autres se répandent abondamment sur les réseaux... Petit panorama rafraîchissant en pool position.
Les huit nouvelles recommandations du CNSR pour améliorer la sécurité routière

Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), réuni début juillet sous la présidence du maire de Flers (61) Yves Goasdoué, livre huit nouvelles recommandations pour réduire l'accidentologie routière. Certaines sont pertinentes, d'autres moins : MNC fait le point route.
Sécurité routière 3 commentaires
Journée nationale du partage de la route le 18 juillet

La Fédération française des motards en colère (FFMC), 40 millions d'automobilistes et Mon vélo est une vie lancent la Journée nationale du partage de la route qui aura lieu le 18 juillet. Explications.
Sécurité routière 2 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...