• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TRAJECTOIRE ÉLARGIE
Paris, le 25 février 2019

Le MotoGP teste une nouvelle pénalité en course

Le MotoGP teste une nouvelle pénalité en course

La commission de sécurité teste actuellement au Qatar une nouvelle forme de pénalité pour sanctionner les pilotes en course. Explications.

Imprimer

Réunie pour la première fois de l'année, la commission sécurité du MotoGP a profité des derniers essais d'intersaison avant la reprise du championnat du monde au Qatar pour tester une nouvelle pénalité baptisée "tour rallongé" ("long lap  penalty").

Le principe est simple : au lieu de prendre la trajectoire optimale à la corde du virage, les pilotes ayant commis une faute pendant la course seraient obligés de suivre une trajectoire plus large à l'extérieur de la courbe (exemple ci-dessus avec le virage n°6 du circuit de Losail). 

Selon Carlos Ezpeleta, directeur sportif du MotoGP - et fils de Carmelo, le big boss de Dorna -, cette nouvelle pénalité devrait faire perdre au pilote en faute "entre 2 et 5 secondes selon les circuits".

L'idée est de mettre à disposition de la direction de course une nouvelle pénalité plus facile à contrôler que l'obligation de céder une place - pas simple à gérer en pleine bourre à plus de 300 km/h et inégale selon le temps gagné - et moins sévère que le passage au stand ("ride through"), qui coûte cher au pilote en termes de temps perdu.

A suivre sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Bonjour, @ Samourai250 : je n'ai pas le souvenir d'un nombre conséquents de "ride-through" ou de "rendu de position" sur ces 5 dernières années => donc je pense que ce genre de pénalité sera minime - à moins de vouloir sanctionner à tour de bras toute action agressive en course ( à ce compte là, autant faire les gp aux qualifs). 2ème réflexion, en référence au circuit de Barcelone - que je connais physiquement, l'échapatoire d'entrée du stade (la virgule rouge "circuit de Catalunya") où les mecs tirent tout droit quand ils se loupent au freinage avant de reprendre la piste, en ajoutant avant le retour sur la piste une chicane en "N" serré serait sùrement assez pénalisant. ils sont nombreux a y aller aux essais, ou dans les 2 premiers tours, après ils sont plus rares à s'y louper. Sur les autres circuits, il y a sûrement des endroits qui avec une adaptation minimale devraient remplir cet office, non ? Je ne sais pas si ce sera une bonne formule, mais faire un "ride-through" pour avoir fini un virage en dehors de la piste, c'est cher payé; de même que rajouter une pénalité de temps à l'arrivée serait -AMHA- mortel pour la compétition. Et puis ceci n'est plus valable pour les 3 derniers tours.. QUID alors dans ces cas-là (exemple Rossi vs Marquez à Assen dans la dernière chicane) ? on s'en remet à la direction de course et tout le monde criera au scandale pour des raisons diamétralement opposées ? ou comme pour fenati, on attend qu'un pilote pète les plombs parce qu'il se sera fait tassé dangereusement (jusquà être sorti) pendant 3 tours par le pilote (je ne me souviens plus qui : Manzi ?) avec qui il est en bagarre parce qu'il n'avance pas assez et qui lui n'aura pas été sanctionné ? Après, si pour un freinage viril, block-pass, ou contact involontaire - ou "involontaire", la D2C intime un "long-lap", il est certain que ça risque de bouchonner grave dans cette zone... Laissons les mettre en place tout ça, le tester en conditions réelles avant de jeter des cris d'orffraies. je ne me fais aucun souci : ce sera analysé, décortiqué par les pilotes et patrons de teams au mieux de leurs intérêts... et puis ça donnera de nouveaux sujets de discorde sur les fora... ;-)
Bestof: 
1
L'idée de trouver une solution intermédiaire au passage par les stands ou se laisser doubler après une faute, parait intéressante. Le danger que je vois à la solution proposée, est que si un pilote chute pendant qu'un fautif tourne au large du virage, il risque de le percuter ou de se faire percuter. Dans le cas, ça peut provoquer des blessures assez graves, les zones de dégagement servant justement à éviter les impacts. Il semble difficile de trouver une solution de ce type qui pourrait être appliquée sur tous les circuits. Ou alors une zone dans la ligne droite qui limite la vitesse pour un pilote qui doit être hors trajectoire, dans un couloir, avant la sortie des stands, un peu comme le DRS en F1, mais à l'envers. Dans tous les cas cela parait compliqué à mettre en œuvre partout en toute sécurité.
Bestof: 
1
Celà ne peut se faire que sur certains circuits (disposant d'un ROA en asphalte propre). Le problème sera de déterminer la bonne application de ce "Long lap Penalty", si le coureur touche la ligne, il devra la répéter. Le retour sur la piste peut générer une situation compliquée et ce coureur pourrait subir une double sanction s'il reprend la piste en gènant un autre .... Autre problème, comment faire si pendant les 3 tours dédié à cette pénalité, nous avons une intervention des commissaires de piste (pour une chute dans ce même virage)... C'est un bon outil mais le choix de son application demeure très compliqué. Les coureurs MotoGP qui l'ont proposé n'ont pas l'expérience des officiels qui oeuvrent derrière leurs écrans. Paul74
Bestof: 
1
Ouaip, 500% d'ac avec O'Danix et Samourai : une règlementation sans cadre laisse la proie au doute et donc à la triche ! Quand on apporte une mauvaise solution à un problème, ça donne le célèbre "remède pire que le mal". Donc, sans cadre bien délimité, cette pénalité n'a pas de sens : un ou deux virages avec marquage me paraissent la condition sine qua non de son respect. Selon le principe bien connu que "pour qu'une règle soit respectée elle doit être respectable" (Messieurs Philippe et Barbe, si vous regardez, quelle carrière : magnifique !).

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter 2019 : premier semestre record pour les gros cubes

Avec 103 446 motos et scooters immatriculés de janvier à juin, le premier semestre 2019 a été très positif pour le marché français (+13% Vs 2018). Les 125 poursuivent leur remontée tandis que les gros cubes atteignent un volume jamais vu sur Moto-Net.Com... Chiffres, graphiques et analyses : voici le bilan complet du marché moto et scooter en France sur MNC !
Curtiss pète les plombs avec ses motos électriques Hades et Zeus Radial V8 !

Curtiss, ancien constructeur de motos thermiques extravagantes reconverti dans l'électrique, explore des voies stylistiques osées pour détourner l'aspect peu sexy d'un moteur à batteries : sous forme d'un gros 8-cylindres sur sa Radial V8 et... phallique sur son Hades ! Découverte.
Motos 3 commentaires
105 ch et 249 kg pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

La version définitive de la moto électrique LiveWire de Harley-Davidson développerait 105 ch et 116 Nm de couple, d'après les retours des premiers essais réalisés par nos confrères américains. La première moto à piles de la Motor Company doit raccorder ses batteries à l'Europe en septembre au prix de 33 900 euros.
Malgré la mort de son "baby boy", la mère de Carlin Dunne veut que les courses moto se pousuivent à Pikes Peak

Romie Gallardo, mère de Carlin Dunne, estime que la chute mortelle de son "baby boy" près du sommet de Pikes Peak ne doit pas conduire les organisateurs à interdire les motos de cette célèbre course de côte américaine. Explications.
Duel vidéo : Royal Enfield Interceptor 650 Vs. Triumph Street Twin

En complément de notre duel complet entre la Royal Enfield Interceptor 650 et la Triumph Street Twin, voici la vidéo de ce comparatif entre ces deux roadsters néo-rétros...
Que faut-il penser des rumeurs sur la retraite de Rossi et Lorenzo ?

La trêve estivale MotoGP est traditionnellement propice au développement des rumeurs... Dernières en date : l'inévitable raccrochage des gants de l'idole des Grands Prix Valentino Rossi et la retraite éventuelle de Jorge Lorenzo avant la fin de sa première campagne chez Honda-Repsol. MNC fait le point... retraite !
Pilotes et équipes 2020 16 commentaires
Que font les pilotes MotoGP pendant leurs vacances d'été ?

Repos ? Entraînement ? Plage ? Farniente ? Apéro-barbec' ? Hôtels de luxe ? Si certaines stars des Grands Prix moto se montrent discrètes sur leur emploi du temps pendant la pause estivale avant la reprise du championnat du monde en République tchèque, d'autres se répandent abondamment sur les réseaux... Petit panorama rafraîchissant en pool position.
Les huit nouvelles recommandations du CNSR pour améliorer la sécurité routière

Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), réuni début juillet sous la présidence du maire de Flers (61) Yves Goasdoué, livre huit nouvelles recommandations pour réduire l'accidentologie routière. Certaines sont pertinentes, d'autres moins : MNC fait le point route.
Sécurité routière 3 commentaires
Journée nationale du partage de la route le 18 juillet

La Fédération française des motards en colère (FFMC), 40 millions d'automobilistes et Mon vélo est une vie lancent la Journée nationale du partage de la route qui aura lieu le 18 juillet. Explications.
Sécurité routière 2 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...