• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MARCHÉ 2008
Paris, le 12 janvier 2009

Une bonne année 2008 pour le motocycle en France

Une bonne année 2008 pour le motocycle en France

Les mauvais résultats enregistrés depuis le mois d'octobre ont copieusement plombé ceux - bien meilleurs - du début et du milieu d'année... Néanmoins, 2008 restera un très bon cru pour les motocycles en France. Les chiffres, graphiques et analyses.

Imprimer

Une bonne année 2008 pour le motocycle

Sur l'ensemble de l'année 2008, on observe une stabilité des ventes par rapport à celles de l'année "record" de 2007 (lire Moto-Net.Com du 14 janvier 2008).

En effet, "cette année là", on avait recensé 238 966 immatriculations de motocycles en France. Or en 2008, ce nombre s'est élevé à 237 844 immats... Soit un fléchissement quasiment négligeable de 0,5%, avec le même nombre de jours ouvrables (253 en 2008 comme en 2007) et même un jour "d'ouverture de concession" en moins (256 contre 255).

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres de l'année 2008

Mais en s'attardant sur l'évolution des progressions mensuelles, on s'aperçoit que le millésime 2008 n'est malheureusement pas aussi savoureux qu'il n'y paraît : le nez pétillant de janvier-février et la longueur estivale gouleyante se sont achevés sur un final terriblement amer... Tant chez les gros cubes que chez les 125 !

L'année 2008 s'est d'ailleurs clôturée sur une contrariante baisse de -34,9 % : alors qu'en décembre 2007, 7 826 deux-roues motorisés de "plus de 50 cc" avaient trouvé preneur, seulement 4 508 se sont échappé des concessions le mois passé !

C'était bien parti

On pourra invoquer les cieux, qui n'ont pas été du côté des motards et scootards, avec des températures "inférieures à celles de saison", n'ont cessé de répéter les charmantes miss météo, et des précipitations très - voire beaucoup trop ! - importantes dans le sud.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres de l'année 2008

Mais tout de même : 26,6% de baisse chez les "plus de 125" par rapport à décembre 2007 et -42,4% chez les 125 cc... Seuls les réveillons de Jonway, Harley-Davidson et Ducati n'ont pas été ternis par les tous derniers résultats de 2008.

Comme le prouvent les données du deuxième semestre 2008, la fameuse crise a bel et bien fini par rattraper les deux-roues motorisés, aussi véloces soient-ils (lire Moto-Net.Com du 4 décembre 2008) !

Toutefois, grâce à leur excellent début de saison (70 085 immats lors des six premiers mois), les gros cubes sont de nouveau parvenus à rester devant les 125 en termes de volumes : 119 851 immatriculations contre 117 844 sur l'ensemble de l'année.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres de l'année 2008

Parallèlement, on note que la famille des scooters grappille toujours des parts de marché au clan des routières mais ne le dépasse pas encore : 43,3% des motocycles vendus en 2008 étaient des scooters, contre 43,7% de routières.

De leur côté, les tout-terrains passent sous les 10 points de PDM : 9,4% en 2008, contre 10,7% l'année précédente et 12% en 2006. Après un sursaut en 2007 (4,1%), la PDM des "Customs Choppers" glisse à 3,6%, soit moins qu'en 2006 (3,8%). Chez les gros cubes toutefois, ce segment est en hausse... Harley peut avoir le sourire !

Crise et météo...

Et effectivement, l'américain signe l'une des plus belles progressions de l'année avec 21% de ventes en plus qu'en 2007. Juste derrière lui - à la 9ème place, donc -, Triumph fait encore meilleure impression avec 26,4%. Mais au niveau des volumes, les deux anglophones demeurent loin des constructeurs japonais.

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres de l'année 2008

Yamaha reste le numéro un du motocycle en France avec 46 699 véhicules immatriculés en 2008, soit une augmentation de 5,3% par rapport à 2007. La marque aux trois diapasons voit sa part de marché croître de plus d'un point : de 18,56 en 2007 elle passe à 19,65% !

Frôlant les 14%, Honda (13,93%) chipe à Suzuki (13,34%) la deuxième place de ce classement annuel toutes cylindrées confondues - attention, hors 50 cc ! Les deux japonais présentent des progressions opposées avec respectivement +3,2% et -3,6%.

Quant au quatrième constructeur nippon, il s'en sort finalement assez bien : malgré la baisse de ses ventes de 5%, Kawasaki récupère "sa" 4ème place de 2007. Car dans le même temps, Piaggio a vu ses immats fondre de 22,9% ! Le groupe italien se consolera partiellement avec la hausse de Gilera et le succès rencontré par ses MP3 LT accessibles aux permis B (lire notre Essai Moto-Net.Com du 2 octobre 2008).

Bilan du marché de la moto et du scooter en France, les chiffres de l'année 2008

Au final, les ninjas et les italiens ne sont séparés que de 730 unités et leurs parts de marché respectives s'établissent à 7,52 et 7,22%.

Avec 3,47 et 3,37% de PDM, Peugeot et BMW ont tous deux franchi la barre des 8 000 unités avec respectivement 8 247 et 8 020 immatriculations. Les 6ème et 7ème constructeurs bouclent leur année avec des hausses totales de leurs ventes à 6,2% et 5,6%.

On note que Ducati bénéficie d'une augmentation de ses ventes comparables (+7,2%) mais son volume est moindre : 3 240 immats pour 2008. La marque de Bologne en profite pour doubler Aprilia qui n'en finit pas de dégringoler : -25,1%, soit 3 091 immatriculations...

Quant à l'autrichien KTM, il repasse sous les 5 000 immatriculations : 4 957 exactement, soit une diminution de ses ventes de -11,2%.

Comme chez les européens, côté asiatique les fortunes sont diverses : on retiendra la percée de Jonway (+157,6%) avec ses 3 867 immats, les consolidations de Sym et Sky Team (+10,1% et 12%), le rebond de Kymco (+24,9% et 4 206 immats) et la glissade de Daelim (-7,8% et 3 575 immats).

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.