• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
HERE COMES THE SUN
Paris, le 29 janvier 2015

Tests WSBK à Jerez : record de piste explosé, Guintoli froissé...

Tests WSBK à Jerez : record de piste explosé, Guintoli froissé...

Bridés dans leur préparation hivernale par une sale météo, les équipes du World Superbike ont enfin trouvé à Jerez de bonnes conditions de travail. Les pilotes Ducati, Kawasaki et Aprilia sont chauds... et Guintoli s'est fait une chaleur. Nuance !

Imprimer

Giugliano, Sykes et Rea sous les 1'40

Après s'être gelé leurs pneus Pirelli à Aragon et à Portimao (lire MNC du 26 janvier 2015 : les pilotes WSBK tournent... leurs pouces au Portugal), les motos des principales équipes inscrites en 2015 en championnat du monde Superbike ont pu se dégourdir les bielles à Jerez (Espagne), où la piste a atteint la satisfaisante et rassurante température de 25°C !

Lundi et mardi, les principaux pilotes du WSBK ont profité de la hausse du thermomètre pour faire descendre les chronos. Dès la fin de la première journée, le Top 5 (composé dans l'ordre de Rea, Lowes, Sykes, Giugliano et Davies : voir les chronos ci-dessous) roulait déjà dans des temps inférieurs à ceux du double vainqueur de l'épreuve 2014 : Marco Melandri himself.

Le lendemain, en chaussant des pneus tendres, les pilotes ont encore fait chuter leurs chronos jusqu'à atteindre des records inédits... mais non officiels. En tête de liste avec un époustouflant 1'39.339 aux commandes de sa Panigale R d'usine : Davide Giugliano...

Auteur de deux Superpole l'an dernier, le pilote officiel Ducati confirme qu'il est toujours aussi rapide... sur un tour ! À condition de progresser en constance et de limiter son nombre de chutes en course (tombé mardi midi, il n'a bouclé que 41 tours le second jour contre 110 pour Haslam !), le n°34 pourrait bien devenir le "Numero Uno" de la discipline.

"Nous avons pu travailler sur beaucoup de petites choses, calmement et méthodiquement", approuve le bouillonnant italien - romain même, comme un certain Max Biaggi ! "Durant un week-end de course, nous n'avons pas le temps de nous concentrer sur tous les détails et nous avons pleinement profité de notre opportunité de le faire ici".

"Je suis vraiment content et le team aussi", témoigne Davide, fort de son tour canon, une seconde plus rapide que la Superpole - toujours "record" - de notre ancien Ninja Loris Baz. "J'ai trouvé un très bon feeling sur la moto et j'espère que nous continuerons comme ça lors des prochains tests que nous ferons à Phillip Island avant la première manche".

Les essais de ce début de semaine à Jerez étaient effectivement les derniers à se tenir sur le vieux continent. La voie des stands espagnols étaient à peine fermées que déjà les teams se lançaient déjà dans les préparatifs pour leur transfert d'Espagne vers l'Australie, de l'hiver à l'été, des essais de pré-saison aux tests officiels !

Deuxième sur la fiche des temps de Jerez et deuxième du championnat du monde 2014, Tom Sykes est lui aussi très satisfait de ses deux journées : "nous avons travaillé sur de nombreux paramètres et nous sommes considérablement rapprochés d'un réglage de base", analyse le champion WSBK 2013.

Sur gommes dures comme sur tendres, le pilote officiel Kawasaki semble satisfait du comportement de sa "nouvelle" ZX-10R. Pour rappel, le nouveau règlement du World Superbike limite les interventions sur le moteur : les machines de 2015 diffèrent donc des modèles 2014, même si le modèle vendu dans le commerce n'évolue pas.

"Nous avons étendu notre potentiel avec le pneu de course et le pneu de qualification, et réalisé un dernier tour sur chaque pour mesurer le travail accompli", expose le n°66 des Verts. "Mes deux derniers tours étaient assez détendus, je n'en attendais pas grand chose", assure "Mister Grinner"...

Comme pour justifier l'écart d'un tiers de seconde qui le sépare de Giugliano, Tom rapporte même avoir "vu certains pilotes utiliser plus d'un pneu de qualification, peut-être même trois"... Moto-Net.Com n'était pas sur place pour compter et ne peut donc arbitrer. Seul juge valable dans cette histoire : la première course australienne ?!

"Nous avons trouvé une bonne base pour Tom et il est content, il faisait des blagues et s'amusait avec tout le monde après coup : nous savons que nous avons atteint notre objectif", décodait son chef-mécano Marcel Duinker. "En termes de chrono, nous étions parmi les plus rapides et sur longue distance, nous sommes vraiment très bien placés. Les adversaires sont prévenus...

Sept centièmes de seconde plus rapide que Sykes lundi, cinq centièmes moins vite le lendemain : Jonathan Rea a prouvé lors de ces premiers "vrais" tests de l'année 2015 qu'il ne se contenterait pas du second rôle dans l'équipe officielle Kawasaki.

"J'ai essayé différentes géométries et diverses options pour la répartition du poids", détaille le nouveau Ninja, mais curieusement, "nous n'avons pas trouvé de grosses différences au chrono, même lorsque les changements étaient radicaux". Un phénomène rassurant lorsque la moto est rapide comme c'est le cas actuellement, mais qui deviendrait fort contrariant en cas de sous-performance...

"Nous avons fait d'importants progrès sur la gestion du moteur et l'électronique lors de la seconde journée et j'ai pu améliorer mon meilleur temps, ce dont j'étais très content, note également "JR". Au terme de sa simulation de course, le n°65 affirmait même avoir saisi le comportement de sa machine sur pneus usés...

"À mon avis, nous disposons des bons outils dans le garage pour continuer à travailler ainsi et être en forme lorsque les feux s'éteindront à Phillip Island". Il se pourrait même que Johnny occupe une belle place sur la grille australienne : "nous avons utilisé un pneu de qualification en fin de journée et il fonctionne très bien sur cette moto", remarque l'ancien pilote Honda.

.

.

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !