• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAIS OFFICIELS JEREZ
Paris, le 22 novembre 2021

Tests MotoGP Jerez : Quartararo interpelle Yamaha sur la progression Ducati

Tests de Jerez : Quartararo interpelle Yamaha sur la progression Ducati

Les premiers tests d'intersaison MotoGP à Jerez (Espagne) tournent de nouveau à l'avantage de Ducati et de Francesco Bagnaia, qui profite de nombreuses évolutions pour repousser Fabio Quartararo à presque une demi-seconde. Le champion du monde en titre, inquiet, déplore à l'inverse le manque de progrès de sa Yamaha d'usine… Compte rendu et classement.

Imprimer

Les MotoGP ont pris le chemin de l'Andalousie et du sélectif circuit de Jerez de la Frontera pour les deux premières journées d'essais officiels de l'intersaison. Deux jours extrêmement importants pour valider avant la trêve hivernale les nouveautés 2022 découvertes deux mois auparavant au test de Misano (Italie).  

L'absence de Marc Marquez - qui souffre de diplopie depuis sa chute en tout-terrain - est donc un sérieux handicap pour Honda, dont les rangs étaient d'autant plus clairsemés que son deuxième pilote officiel Pol Espargaro souffrait toujours le martyr suite à son violent high side pendant les essais de la finale à Valence (Espagne). L'espagnol n'a d'ailleurs pas roulé le premier jour à cause de ses douleurs aux côtes.

Le HRC - qui a enregistré à Valence son premier double forfait en MotoGP 4-temps - est contraint de faire évoluer sa RC213V sans son chef de file, avec le risque de suivre une mauvaise direction face aux ressentis différents de Takaaki Nakagami, Alex Marquez et Pol Espargaro. Trois pilotes certes rapides, mais qui n'ont pas gagné une seule course en 2021… contrairement à Marc "mi-temps" Marquez qui s'est imposé trois fois malgré son bras faiblard !

Le blason ailé se montre cependant satisfait de ces deux jours à Jerez, puisque ses trois pilotes en piste auraient détecté de grands progrès sur la Honda 2022, notamment en matière de motricité. La nouvelle RC213V, jugée très prometteuse par Marc Marquez lorsqu'il l'a découverte à Misano, serait à la fois plus performante et moins exclusive. 

Pol Espargaro - premier pilote Honda de ces tests - termine au 4ème rang devant Maverick Viñales sur l'Aprilia et Joan Mir sur la Suzuki. Takaaki Nakagami, leader de la première journée devant les Ducati de Zarco et Bastianini, place une deuxième RCV dans le top 10.

Ducati fait tourner toutes les têtes

Mais le constructeur le plus en verve est de nouveau Ducati, qui a tout raflé à Jerez : le meilleur chrono grâce à Francesco Bagnaia et les évolutions les plus remarquées avec un nouvel échappement et un nouveau carénage. Sans parler de l'introduction du nouveau team de Valentino Rossi avec, comme prévu, ses pilotes Luca Marini et Marco Bezzacchi !

Notons que cette équipe "VR46 Racing Team" n'associe toujours pas l'Arabie saoudite et sa compagnie pétrolière Aramco sur ses carénages, ni dans son appellation. L'accord serait pourtant scellé depuis plusieurs mois pour faire du royaume le principal sponsor de la structure du "Docteur à la retraite". Mais force est de constater que ce sponsoring n'est toujours pas affiché…

A noter également que Luca Marin - demi-frère de Rossi - pilotait une Desmosedici 2021, et non une 2022 comme prévu par son contrat : la marque de Bologne se justifie en évoquant le manque de temps pour préparer les huit motos - le plus fort contingent en MotoGP - qui défendront ses couleurs l'an prochain, avec l'ajout du team Gresini qui passe d'Aprilia à Ducati.

Johann Zarco, sur une Desmosedici 2022, signe pour sa part une lointaine 17ème position devant son coéquipier Jorge Martin : les deux pilotes Pramac se sont davantage concentrés sur la découverte des nouveautés que sur les chronos en première partie de journée, alors que l'arrivée du vent dans l'après-midi ne permettait plus d'améliorer.

"Un bon test dans l'ensemble", estime pourtant Johann qui a été gêné vendredi par le vent. "C'était plus dur que le jeudi car le vent allait dans une direction différente : j'ai eu des difficultés dès le premier run, mais j'ai pu encore faire beaucoup de tours sans chuter, ce qui est important pour bien terminer l'année et être assez constant."

Quartararo évoque 2023 pour presser Yamaha

Inquiet des avancées de Ducati, Fabio Quartararo faisait grise mine après ces deux journées d'essais… Le nouveau champion du monde s'inquiète davantage du surplace constaté sur sa moto que des 0,452 sec concédés à Francesco Bagnaia, qui a par ailleurs su tirer parti des meilleures conditions le matin pour claquer son chrono.

"J'espère qu'on fera des progrès à Sepang, parce qu'on a testé beaucoup de choses et que je n'ai pas vraiment senti de progrès", regrette le jeune niçois qui s'est montré peu emballé par le nouveau châssis et encore moins par la configuration 2022 du moteur.

"C'est exactement le même qu'à Misano et ce n'est pas suffisant : nous avons besoin de plus de puissance pour nous battre avec les Ducati. Yamaha sait sur quels aspects ils doivent travailler, qui sont pour moi au nombre de trois : le grip, la vitesse de pointe et les wheelings que nous avons par rapport aux autres motos".

Déçu par le manque d'avancées de sa M1, Fabio Quartararo n'hésite pas à conditionner son renouvellement de contrat avec ses attentes techniques : "Ils savent très bien ce qu’il faut faire pour me garder : ce qui est en jeu est mon avenir et je veux avoir la meilleure moto possible", prévient-il.

"Les portes sont ouvertes", rappelle le n°20 qui a récemment révélé que son manager Éric Mahé était à l'écoute de toutes les propositions. En clair, si la Yamaha ne franchit pas l'étape désirée, Fabio pourrait changer de crèmerie à la fin de son contrat fin 2022...

Lucide, le jeune français reconnaît néanmoins les mérites de son équipe et de sa moto et rappelle à juste titre que c'est lui le patron : "je rentre chez moi en champion, c'est moi qui ai gagné le championnat. Certes, ce n'était pas le test qu'on espérait, mais je ne suis pas inquiet car je sais que Yamaha va énormément travailler".

Ducati finit et démarre en trombe

Reste que ce test en faveur de Ducati s'ajoute à une fin de saison dominée par les Rouges : la marque championne du monde des constructeurs s'est adjugée les six dernières pole positions et Bagnaia quatre des six dernières victoires. Clou de cette démonstration : le GP de Valence a vu le premier triplé Ducati en qualifications puis en course, alors que Fabio Quartararo limitait la casse (5ème) !

Frustrant pour le français, qui a vécu à l'inverse un dernier tiers de saison moins productif : Fabio ne s'est plus imposé depuis son cinquième succès au GP de Grande-Bretagne fin août. Son dernier podium, au GP des Amériques à Austin (Etats-Unis), remonte à début octobre : fort heureusement, le n°20 a su gérer son avance en marquant de gros points même dans la difficulté.

Pendant ce temps, Ducati s'est illustré aux avant-postes pour finalement inscrire au total le plus grand nombre de victoire (7), de podiums (24) et de pole positions (11) : illustration aussi de la compétitivité de ses pilotes - Zarco et Martin ont bien participé à cette moisson -, alors que seul Fabio a performé cette année chez Yamaha. 

Des progrès aussi chez Suzuki et Aprilia

Suzuki, plus discret que Ducati, avait également un nombre important de nouvelles pièces à tester sur les GSX-RR : Joan Mir et Alex Rins avaient du pain sur la planche entre le nouveau moteur, le bras oscillant et le châssis redessinés, la nouvelle aérodynamique et les nouveaux réglages électroniques.

Les deux pilotes espagnols n'ont pas caché leur satisfaction devant les avancées et l'investissement réalisés par Suzuki, à qui ils avaient justement reproché cette saison d'avoir fait du surplace face à leurs rivaux. La 3ème place de Rins et la 6ème de Mir sont perçues comme de bons indicateurs pour l'an prochain.

Satisfaction aussi pour Aprilia, qui place son nouveau top pilote Maverick Viñales dans le top 5 à 0,750 sec du leader : la marque italienne testait un nouvel échappement SC Project, des évolutions châssis et des ailettes redessinées. Le pilote d'essai Lorenzo Savadori étrennait pour sa part un nouvel embrayage et un autre carénage.

Chez KTM, châssis et aérodynamique étaient les priorités pour ce test alors que la marque Orange a accusé le coup pour sa première saison sans concession réglementaire. Son premier pilote, Brad Binder, se hisse à la 11ème place. 

A noter que Darryn Binder, cadet du pilote KTM, termine ses premières journées sur sa KTM Tech3 à la 26ème position après une chute dans le virage 9, la seule à déplorer de la journée. Fabio di Giannantonio, 19ème, est le premier débutant de ces essais avec sa Ducati-Gresini millésime 2021.

Le prochain test d'intersaison MotoGP est prévu à Sepang (Malaisie) en février prochain : restez connectés !

Résultats des essais MotoGP à Jerez 

  1. BAGNAIA, Francesco 1:36.872 
  2. QUARTARARO, Fabio 1:37.324 0,452
  3. RIN, Alex 1:37.423 0,551
  4. ESPARGARO, Pol 1:37,496 0,624
  5. VIÑALES, Maverick 1:37.622 0,750
  6. MIR, Joan 1:37.634 0,762
  7. NAKAGAMI, Takaaki 1:37.672 0,800
  8. BASTIANINI, Énea 1:37.698 0,826
  9. MILLER, Jack 1:37.717 0,845
  10. MARQUEZ, Alex 1:37.760 0,888
  11. BINDER, Brad 1:37,942 1.070
  12. MARINI, Luca 1:38.025 1.153
  13. DOVIZIOSO, Andrea 1:38.029 1.157
  14. OLIVEIRA, Miguel 1:38.085 1.213
  15. MORBIDELLI, Franco 1:38.100 1,228
  16. ESPARGARO, Aleix 1:38.149 1,277
  17. ZARCO, Johann 1:38.160 1,288
  18. MARTIN, Jorge 1:38.435 1.563
  19. DI GIANNANTONIO, Fabio 1:38.528 1.656
  20. FERNANDEZ, Raul 1:38,691 1,819
  21. SAVADORI, Lorenzo 1:38.724 1,852
  22. GARDNER, Rémy 1:38.728 1,856
  23. GUINTOLI, Sylvain 1:39.040 2.168
  24. PEDROSA, Dani 1:39.185 2.313
  25. BEZZECCHI, Marco 1:39.312 2.440
  26. BINDER, Darryn 1:39,941 3.069
  27. BRADL, Stefan 
  28. KALLIO, Mika  
  29. TSUDA, Takuya  

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.
Essai vidéo Yamaha Ténéré 700 World Raid 2022

Petites routes tortueuses, chemins cassants, pistes engagées : rien n'arrête la nouvelle Yamaha Ténéré 700 World Raid, inédite déclinaison de la "T7" encore plus "off-road" avec son double réservoir et ses immenses suspates ! La preuve dans notre essai vidéo en complément de notre test complet à lire sur MNC.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Essai Tiger 1200 2022 : le maxitrail Triumph veut bouffer du lion

Après dix ans à voir les maxitrails BMW se tailler la part du lion, la Tiger 1200 est entièrement revue ! Triumph a présenté à Moto-Net.Com ses nouvelles tigresses : versions GT de route ou Rally des champs, déclinées en Pro (bien équipée et réservoir de 20 litres) ou Explorer (tout équipée et 30 l). Test !
Trail 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Qualifs : Di Giannantonio mène cinq Ducati devant Quartararo en Italie !

Fabio Di Giannantonio fait sensation à domicile avec sa première pole MotoGP sur sa Ducati-Gresini, qui célèbre de belle manière sa livrée spéciale en hommage à la paix dans le monde. Marco Bezzecchi (Ducati-VR46), autre débutant italien, s'élancera devant Luca Marini et Johann Zarco. Fabio Quartararo, 5ème, est le premier pilote non Ducati sur la grille ! Compte rendu et grille départ.
Nouveau Piaggio MP3 530 : photo officielle et premières infos MNC 

Piaggio dévoile une première photo - partielle - du remplaçant de son best-seller MP3 500, sans en divulguer davantage en attendant son lancement fin juin… Mais MNC pense déjà savoir l'essentiel : le tripode italien fait grimper son monocylindre à environ 530 cc et étrenne de nouvelles fonctionnalités. Explications et informations du Journal Moto du Net.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.
Interview Pierre-Yves Bian : le Frenchie qui épate les pilotes du Tourist Trophy 

Vainqueur de sa toute première et unique course Supersport sur l’Ile de Man au ManxGP 2019, Pierre-Yves Bian vient de gagner une manche de Supertwin à la North West 200 ! Moto-Net.Com s’est entretenu avec le champion international de course sur route 2021, avant son départ pour le Tourist Trophy 2022... Gaz Pyv !
Horaires et objectifs du GP d'Italie MotoGP 2022

Le Grand Prix moto d'Italie a lieu ce week-end au Mugello : programme et objectifs de cette huitième course du championnat du monde MotoGP 2022, sur le circuit où Fabio Quartararo, vainqueur l'an dernier, détient le record du tour.
Essai Yamaha 700 Ténéré World Raid : la super Ténéré !

Yamaha reprend une bonne part de désert avec sa Ténéré 700 World Raid, nouvelle déclinaison encore plus tout-terrain de son trail  "T7". Double réservoirs comme en rallye-raid, débattements augmentés et protection améliorée caractérisent cette moto baroudeuse testée par MNC sur les routes et les pistes du sud de l'Espagne. Essai.
Retour du contrôle technique moto : une péripétie juridique de plus, selon la FFMC

Interrogée par MNC sur le jugement du Conseil d'État en faveur du retour du contrôle technique, la Fédération des motards en colère se montre confiante et déterminée face à ce que son chargé de communication qualifie de nouvelle "péripétie juridique". Le point avec Didier Renoux.
Sécurité routière 12 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...