• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS MOTOGP SAN MARIN
Paris, le 23 septembre 2021

Aleix Espargaro mène le dernier jour de tests MotoGP 2021 à Misano

Aleix Espargaro en tête du dernier jour de tests MotoGP 2021

Aleix Espargaro signe le meilleur chrono du deuxième jour d'essais à Misano (Italie) sur son Aprilia RS-GP devant la Honda de Nakagami et la Suzuki de Mir. Fabio Quartararo se hisse au quatrième rang de cette dernière session de tests officiels MotoGP surtout consacrés à la découverte des nouveautés 2022. Compte rendu.

Imprimer

Cette deuxième et dernière journée d'essais sur la côte Adriatique s'est déroulée sous le soleil et avec de bonnes températures, une fois passée la fraîcheur matinale typique de ce début d'automne. Les pilotes MotoGP espèrent par ailleurs que les conditions seront aussi correctes pour la deuxième course prévue sur ce circuit le 24 octobre...

Aleix Espargaro en a profité pour placer son Aprilia au sommet de la hiérarchie en 1'.31.599, avant d'améliorer dans l'après-midi en 1'31.584. Le pilote espagnol relègue son plus proche poursuivant Takaaki Nakagami à 0,151 sec... mais échoue - de très peu ! - à battre le chrono réalisé la veille par Francesco Bagnaia en 1'31.524.

Maverick Viñales complète le Top 5 derrière Joan Mir et Fabio Quartararo, soit quatre constructeurs différents aux avant-postes : Aprilia, Honda, Suzuki et Yamaha. La marque de Noale peut par ailleurs se réjouir de voir ses deux pilotes dans un bon rythme, surtout sa nouvelle recrue Viñales qui sort tout juste de son retentissant divorce avec Yamaha...

Le nouveau moteur Suzuki plus satisfaisant que le Yamaha

Si les pilotes Aprilia se sont concentrés sur le nouveau profil aérodynamique de leur RS-GP, d'autres avaient davantage d'éléments à tester pour la prochaine saison. Joan Mir et Alex Rins se sont notamment familiarisés avec la dernière évolution moteur de leur GSX-RR, avec le renfort du pilote d'essai Sylvain Guintoli. Le drômois ne chôme pas : "Guinters" vient de remporter le Bol d'Or avec le SERT Yoshimura !

Le champion du monde en titre salue les progrès réalisés par Suzuki son 4-cylindres en ligne, plus puissant que la précédente version : Mir y voit un bon moyen d'améliorer ses qualifications quand le moteur est réglé pour délivrer son potentiel maximal. Rappelons que des cartographies différentes sont utilisées en course pour économiser l'essence et les pneus.

L'espagnol - actuellement 3ème au provisoire - apprécie également les progrès obtenus au freinage grâce au châssis conçu pour 2022, au point même de suggérer à son employeur d'avancer son utilisation pour les quatre dernières courses de la saison ! Les Suzuki étrennaient enfin une deuxième version de Holeshot device à l'arrière, jugée plus convaincante.

Fabio Quartararo - qui a le soutien des français pour le titre MotoGP - testait également un nouveau moteur sur sa Yamaha, mais son bilan est moins enthousiaste : "j'attendais un peu plus de chevaux sur le moteur et ils ne sont malheureusement pas encore là", reconnaît le tricolore, qui mène le championnat avec 48 points d'avance sur Bagnaia.

Le rendement du 4-cylindres d'Iwata fait l'objet de demandes récurrentes : pas tellement en termes de puissance pure puisque les MotoGP tutoient des sommets (plus de 300 ch !) qui exigent le recours à l'électronique et l'aérodynamisme pour la passer au sol. Les pilotes souhaitent en réalité davantage d'accélération et de motricité pour atteindre plus rapidement la vitesse de pointe maxi. 

Notons qu'un certain Maverick Viñales assure justement que l'Aprilia RS-GP pousse plus fort que son ancienne Yamaha YZR-M1, sans doute grâce à son architecture moteur : la MotoGP de Noale est dotée d'un 4-cylindres en V, comme la Ducati Desmosedici, la Honda RC213V et la KTM RC16. Seules les Yamaha et Suzuki recourent encore à un "4-en-ligne", avec ses avantages et ses inconvénients.

"Le nouveau châssis est plutôt bon", souligne néanmoins le "Bon 20 français", conscient de cette qualité historique de sa Yamaha : le prototype d'Iwata n'est pas forcément le plus rapide, mais se montre redoutable dans le sinueux. A ses pilotes d'en tirer parti pour reprendre les longueurs cédées en ligne droite...

Fabio concentré sur 2021, KTM Tech3 déjà en 2022 !

De son propre aveu, Fabio Quartararo n'a cependant pas bouclé énormément de tours avec le prototype 2022 : le (futur ?!) champion français a préféré à la place accumuler du roulage sur sa M1 actuelle pour la peaufiner en vue du sprint final. Le jeune niçois ne s'en cache : sa priorité est à ce jour de verrouiller l'accès au titre !

"Je voulais aussi étudier des parties de la moto 2021, affiner ses réglages de base notamment pour préparer la deuxième course ici à Misano. Nous avons également pu tester le pneu avant dur mardi car la température plus basse le permettait : on sait désormais que nous pourrons l'utiliser, au besoin".

Si Fabio reste concentré sur 2021, certains de ses rivaux ont à l'inverse déjà une botte - voire deux - en 2021 : c'est le cas de l'écurie varoise Tech3 à qui KTM a "gentiment" demandé de faire rouler ses futurs pilotes Remy Gardner et Raul Fernandez pour préparer leur passage du Moto2 au MotoGP l'an prochain.

Autrement dit : les infortunés Danilo Petrucci et Iker Lecuona ont "gentiment" été priés de céder leurs places à leurs successeurs, alors que leur saison - et donc leur contrat - n'est même pas terminée ! MNC ne se souvient pas avoir déjà observé ce genre de manoeuvres pour le moins discutables...

"C'est une situation qui me rend fou, que je ne comprends pas mais que je dois accepter", regrette Iker Lecuona, qui pourrait rebondir l'an prochain en World Superbike sur une Yamaha. Pas très sport de KTM, qui n'avait déjà pas pris de pincettes pour annoncer le remplacement de Petrux et Lecuona... pendant qu'ils participaient à une séance d'essais !

Fernandez et Gardner terminent cette journée de découverte aux 21ème et 22ème positions à respectivement 2,776 sec et 3,502 sec du leader, soit des performances en ligne avec leur inexpérience en catégorie reine.

Dernière séance pour Valentino Rossi...

Difficile d'en dire autant pour Valentino Rossi, qui boucle à domicile sa toute dernière séance d'essais officiels à une modeste 19ème position. Le "Docteur" de 42 ans est en roue libre pour la dernière partie de son immense carrière, sans doute désormais plus concentré sur la naissance à venir de son premier enfant (une petite fille).

 

Son nouveau coéquipier Andrea Dovizioso n'apparaît qu'une position devant lui sur la M1 2019 de Franco Morbidelli, qui a été promu pilote officiel Yamaha suite au départ de Viñales chez Aprilia.  "Dovi"  continue à se familiariser avec cette "vieille" Yamaha en attendant de récupérer une moto de dernière génération l'an prochain au sein de la même structure privée.

Chez Honda enfin, Pol Espargaro a pu prendre à son tour les commandes du tout nouveau prototype a que Marc Marquez avait découvert le premier jour. Les deux pilotes du HRC se classent respectivement aux 6ème et 7ème places, alors que Marquez décrit cette moto 2022 comme "un nouveau concept intéressant"... 

Rappelons que Johann Zarco ne participait pas à cette journée d'essais car opéré à Aix-en-Provence pour un syndrome des loges au bras droit. L'intervention a été pratiquée avec succès par le Dr Dufour, chirurgien de la Fédération française de motocyclisme qui était par ailleurs intervenu pour le même problème sur Fabio Quartararo en début de saison.

Johann Zarco va comme prévu garder le repos quelques jours avant de reprendre l'entraînement, avec pour objectif de participer au Grand Prix des Amériques prévu le 3 octobre sur sa Ducati Pramac. Restez connectés !

Résultats de la deuxième journée de tests MotoGP à Misano

  1. ESPARGARO, Aleix 1:31.584 
  2. NAKAGAMI, Takaaki 1:31.735 0.151
  3. MIR, Joan 1:31.873 0.289
  4. QUARTARARO, Fabio 1:31.974 0.390
  5. VIÑALES, Maverick 1:32.035 0.451
  6. ESPARGARO, Pol 1:32.105 0.521
  7. MARQUEZ, Marc 1:32.151 0.567
  8. MILLER, Jack 1:32.166 0.58
  9. MARINI, Luca 1:32.201 0.617
  10. BINDER, Brad 1:32.202 0.618
  11. MARQUEZ, Alex 1:32.259 0.675
  12. PIRRO, Michele 1:32.331 0.747
  13. RINS, Alex 1:32.352 0.768
  14. MARTIN, Jorge 1:32.624 1.040
  15. OLIVEIRA, Miguel 1:32.898 1.314
  16. PEDROSA, Dani 1:32.959 1.375
  17. MORBIDELLI, Franco 1:32.978 1.394
  18. DOVIZIOSO, Andrea 1:33.027 1.443
  19. ROSSI, Valentino 1:33.656 2.072
  20. SAVADORI, Lorenzo 1:34.043 2.459
  21. FERNANDEZ, Raul 1:34.360 2.776
  22. GARDNER, Remy 1:35.086 3.502

Résultats de la première journée de tests MotoGP à Misano

  1. BAGNAIA, Francesco 1:31.524 
  2. ESPARGARO, Pol 1:31.631 0.107
  3. ESPARGARO, Aleix 1:31.843 0.319
  4. NAKAGAMI, Takaaki 1:31.913 0.389
  5. MIR, Joan 1:31.927 0.403
  6. QUARTARARO, Fabio 1:31.980 0.456
  7. MARINI, Luca 1:31.998 0.474
  8. MILLER, Jack 1:32.044 0.520
  9. MARTIN, Jorge 1:32.135 0.611 
  10. BINDER, Brad 1:32.169 0.645
  11. ROSSI, Valentino 1:32.170 0.646
  12. OLIVEIRA, Miguel 1:32.177 0.653
  13. ZARCO, Johann 1:32.348 0.824
  14. RINS, Alex 1:32.379 0.855
  15. MARQUEZ, Marc 1:32.448 0.924
  16. VIÑALES, Maverick 1:32.590 1.066
  17. MARQUEZ, Alex 1:32.592 1.068
  18. MORBIDELLI, Franco 1:32.653 1.129
  19. DOVIZIOSO, Andrea 1:32.665 1.141
  20. LECUONA, Iker 1:32.751 1.227
  21. BASTIANINI, Enea 1:32.837 1.313
  22. PETRUCCI, Danilo 1:33.526 2.00
  23. PEDROSA, Dani 1:33.582 2.058
  24. SAVADORI, Lorenzo 1:34.497 2.973
  25. GUINTOLI, Sylvain  
  26. BRADL, Stefan  

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...