• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE PARIS DU STATIONNEMENT MOTO PAYANT
Paris, le 17 juin 2021

Stationnement payant pour les motos et scooters non électriques à Paris en 2022

Stationnement payant pour les motos et scooters non électriques à Paris en 2022

Paris met fin comme prévu à la gratuité du stationnement pour les deux-roues thermiques : à partir de janvier 2022, garer sa moto ou son scooter - sauf électriques - dans les rues de la capitale sera payant à hauteur de 50% des tarifs pratiqués pour les voitures. Cette démarche s'accompagne par ailleurs d'une hausse importante du prix du stationnement... Explications.

Imprimer

"C'était un engagement de campagne : les scooters et motos thermiques devront acquitter un paiement pour stationner. Nous créons aussi un Pass 2RM pour se stationner en sous-sol", annonce le maire adjoint en charge de la transformation de l’espace public, transports et mobilités à Paris, qui fait référence à la promesse électorale de la marie Anne Hidalgo lors de sa campagne à sa réélection.

David Belliard (EELV) ajoute que cette mesure historique - maintes fois évoquée mais jusqu'ici toujours repoussée pour des raisons pratiques - ne concernera pas les véhicules électriques, qui pourront continuer à se garer gratuitement sur les places de parking de Paris. 

Cette gratuité s'étend aussi aux "professionnels du soin à domicile" qui utilisent des deux-roues thermiques. Les autres professionnels bénéficieront par ailleurs d'un "tarif spécifique", précise l'adjoint, qui prévoit d'ajouter "5 000 places" aux 40 000 existantes pour les deux-roues. Loin, très loin des besoins réels : "150 000 places" seraient nécessaires selon la Fédération des motards en colère (FFMC) ! 

Pas de changement en revanche concernant la tolérance pour le stationnement sur les trottoirs : l'élu écologique appelle même la future police municipale parisienne à "sanctionner plus durement le stationnement sauvage" des deux-roues motorisés. En clair : stationner à Paris à moto va devenir encore plus pénible en plus d'être payant !

50% du tarif voiture, lui-même en hausse de 50% au 1er août !

L'équipe municipale justifie ce changement par la nécessité de générer "une conversion progressive vers des véhicules qui soient moins polluants : les deux-roues motorisés thermiques émettent des polluants, des gaz à effet de serre, et utilisent l'espace public".

"Les motos et les scooters sont bruyants, ils occupent l'espace public et polluent : c'est particulièrement vrai en ce jour de forte chaleur et de pic de pollution à l'ozone", ajoute carrément David Belliard. "Comme pour les automobilistes, il est juste que leurs utilisateurs compensent en partie ces nuisances".

Cette "compensation" décrite par l'adjoint prend la forme d'un tarif équivalent à "50%" de celui des voitures qui, comme par hasard, subit une nette inflation à partir du 1er août : le tarif "visiteur" passe de 4 à 6 euros de l'heure dans le centre et de 2,4 à 4 euros de l'heure dans les autres arrondissements ! Des tarifs résidents sont par ailleurs proposés aux habitants.

Se garer à moto coûtera donc entre 2 et 3 euros de l'heure pour les nombreux usagers deux-roues qui ne vivent pas à Paris mais s'y rendent quotidiennement pour travailler : environ 30 euros par jour ! Un coup dur alors même que les transports en commun sont inadaptés en lointaine banlieue et que les moyens de déplacements électriques (vélo, trottinette, etc.) ne sont pas taillés pour couvrir de forts kilométrages. Sans parler du saccage de la solution Velib depuis le nouvel opérateur...

Au passage, la municipalité augmente également le prix des contravention de stationnement : les forfaits post-stationnement (FPS) passent de 50 à 75 euros dans le centre-ville et de 35 à 50 euros dans les arrondissement extérieurs. Par ailleurs, le stationnement dans les bois de Vincennes et Boulogne - jusqu'ici gratuit - va progressivement devenir payant. 

"20 à 25 millions d'euros" de recettes via le stationnement moto ! 

Pour résumer : stationner dans Paris va devenir un luxe dont la mairie tirera de juteuses recettes : les revenus supplémentaires liés à la mise en place du stationnement payant pour les motos et scooters sont estimées à "20 à 25 millions", admet de son côté Christophe Najdovski auprès de nos confrères de FranceInfo.

L'adjoint en charge de la "végétalisation de l'espace public" préfère toutefois voir dans ce stationnement payant pour les deux-roues un atout lié à son domaine de compétences : "cela va permettre de désencombrer l'espace public pour d'autres usagers, pour élargir les trottoirs, pour planter et végétaliser la ville".

Pour y parvenir, l'équipe d'Anne Hidalgo compte aussi tenir une autre promesse de campagne : reconvertir la moitié des places de stationnement en surface, soit entre "60 000 et 65 000 places", en "espaces végétalisés, pistes cyclables, terrasses, etc". Moins de places dans une ville déjà saturée : prometteuse initiative, non ?!

A l'inverse, la mairie prévoit d'augmenter le nombre de places à destination des personnes à mobilité réduite, des véhicules en autopartage, des livraisons et des taxis. Un sacré "chantier" en perspective, au sens propre comme au figuré.

Rappel : les avantages de la moto dans la circulation urbaine

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.
Veste moto RST Axiom Plus avec airbag électronique 

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) enrichit sa collection d'équipements moto avec la veste textile Axiom Plus, qui intègre l'airbag autonome de son partenaire français In&Motion. Présentation.
La Dagger, nouvelle déclinaison du roadster Lawrence de Brough Superior

La marque de motos de luxe (et de Toulouse !) Brough Superior propose un nouveau roadster pour 2023. Enfin, une nouvelle version de de son modèle Lawrence lancé en 2020. Dénommée Dagger, elle reçoit notamment l’homologation Euro5 et des jantes de 17 pouces. Présentation.
Essai Royal Enfield Hunter 350 : chasseuse de primo

La nouvelle Hunter 350 (HNTR) place ses inédites jantes en 17 pouces - une première chez Royal Enfield - en direction des jeunes primo-accédants. Ses atouts ? Une jolie bouille classique et un prix attractif. Ses limites ? Réponses dans notre essai MNC…

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...