• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PENNY (BUS) LANE
Paris, le 3 décembre 2018

Le maire de Londres toujours favorable à la circulation des motos dans les voies de bus

Le maire de Londres toujours favorable à la circulation des motos dans les voies de bus

Suite au lobbying de MAG UK (Motorcycle Action Group, l'équivalent britannique de la FFMC), le maire de Londres se dit favorable à la circulation des motos dans les voies de bus et à leur exemption de péage urbain dans les zones à circulation restreinte. Explications.

Imprimer

Le maire (travailliste) de Londres, Sadiq Khan, vient de rencontrer une délégation de motards représentant le British Motorcycle Action Group (MAG, équivalent de la Fédération française des motards en colère) pour évoquer deux sujets qui préoccupent nos cousins d'outre-Manche : la circulation des motos dans les voies de bus et l'accès gratuit des deux-roues motorisés dans les zones de péage urbain.

Les lecteurs de MNC se souviennent qu'en 2011, les militants du MAG avaient déjà obtenu l'ouverture des voies de bus aux motos sur les axes gérés directement par Transport of London  (TfL, l'organisme public qui gère les transports en commun dans la capitale britannique). Depuis l'élection de M. Khan en 2016, une piqûre de rappel s'avérait nécessaire, d'autant que la situation est toujours confuse entre les rues dépendant de TfL et celles gérées par les autres quartiers de la ville.

Piqûre de rappel

"Cela faisait longtemps qu'on attendait cette réunion, mais ça valait le coup !", se réjouit le délégué du MAG UK pour la région du Grand Londres qui a pu rappeler à l'élu londonien que  les motos réduisent les embouteillages et la pollution : "les rejets polluants des motos sont insignifiants dans la pollution de Londres", résume Tim Fawthrop. "J'ai suggéré que l'on trouve un moyen d'exonérer les motos qui peuvent montrer qu'elle rejettent très peu d'émissions polluantes et le maire nous a autorisés à approfondir ce sujet avec son équipe, ce qui est un bon résultat".

Sur les voies de bus, "la discussion a été encore plus encourageante", estime  l'élu Keith Prince, membre du conseil municipal du Grand Londres (Greater London Authority Assembly) qui a permis d'organiser cette réunion : "le maire est d'accord avec le fait que les motos soient autorisées à rouler dans les voies de bus. ll nous a assurés que ce qu'on appelle les "Red Routes", qui dépendent directement de Transport of London resteraient ouvertes aux motos et il a ajouté que qu'il travaillerait avec le MAG pour encourager les London Boroughs (l'équivalent des mairies d'arrondissements et des communes du Grand Paris, NDLR) d'ouvrir également leurs voies de bus aux motos".

"Je me réjouis de voir que le maire a tenu ses promesses", conclut l'élu du Grand Londres. Les membres du MAG vont désormais rencontrer les différents responsables publics pour avancer sur ces deux sujets.

Contrairement à Paris, la mairie de Londres semble en effet particulièrement concernée par la situation des motards,  leur sécurité - à condition qu'ils ne soient pas délinquants ! - et le rôle qu'ils peuvent jouent dans une politique de transports urbains comme alternative au "tout voiture".

"Confusion inutile"

En 2016 déjà, la municipalité regrettait "la confusion inutile" entre les voies de bus des rues gérées par TfL (autorisées aux motos) et les autres (interdites) en demandant "une stratégie plus proactive de la part de TfL pour permettre une approche cohérente dans toute la ville". Elle lançait en parallèle l'opération Easy Rider pour une meilleure sécurité des motards (vidéo ci-dessous).

A Paris en revanche, malgré un embryon de tentative d'amorce d'expérience sur les voies de bus en 2009, la municipalité n'en démord pas : depuis Bertrand Delanoë et jusqu'à Anne Hidalgo, les avantages des motos et des scooters en matière de transports urbains ne sont toujours pas considérés...

Easy Rider : améliorer la sécurité des motards à Londres

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.
Veste moto RST Axiom Plus avec airbag électronique 

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) enrichit sa collection d'équipements moto avec la veste textile Axiom Plus, qui intègre l'airbag autonome de son partenaire français In&Motion. Présentation.
La Dagger, nouvelle déclinaison du roadster Lawrence de Brough Superior

La marque de motos de luxe (et de Toulouse !) Brough Superior propose un nouveau roadster pour 2023. Enfin, une nouvelle version de de son modèle Lawrence lancé en 2020. Dénommée Dagger, elle reçoit notamment l’homologation Euro5 et des jantes de 17 pouces. Présentation.
Essai Royal Enfield Hunter 350 : chasseuse de primo

La nouvelle Hunter 350 (HNTR) place ses inédites jantes en 17 pouces - une première chez Royal Enfield - en direction des jeunes primo-accédants. Ses atouts ? Une jolie bouille classique et un prix attractif. Ses limites ? Réponses dans notre essai MNC…

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...