• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 6 novembre 2011

Moto GP - Valence : la dernière leçon de Maître Stoner

Moto GP - Valence : la dernière leçon de Maître Stoner

Vainqueur du premier Grand Prix de la saison 2011 au Qatar, Casey Stoner a mis un point d'honneur à clôturer son exceptionnel parcours en remportant à l'arrachée la finale à Valence ! Privé d'un succès qui lui tendait les bras pour seulement 15 millièmes (!), Ben Spies monte sur la seconde marche du podium devant Andrea Dovizioso.

Imprimer

Vainqueur du premier Grand Prix de la saison 2011 au Qatar, Casey Stoner a mis un point d'honneur à clôturer son exceptionnel parcours en remportant à l'arrachée la finale à Valence ! Privé d'un succès qui lui tendait les bras pour seulement 15 millièmes (!), Ben Spies monte sur la seconde marche du podium devant Andrea Dovizioso.

Départ : le poleman Casey Stoner s'élance en tête devant son coéquipier Dani Pedrosa. Dès le premier virage, Alvaro Bautista perd l'avant de sa Suzuki : il entraîne Valentino Rossi, Nicky Hayden et Randy de Puniet dans sa chute !

Une véritable hécatombe pour le (maigre) plateau Moto GP, puisque la course n'oppose plus que douze pilotes et seulement trois représentants Ducati (Abraham, Capirossi et Barbera) sur six au départ ! Désolé de sa bévue, Alvaro Bautista ira sportivement s'excuser auprès de chaque pilote victime de sa chute. 

Naturellement peu préoccupé par ce qui passe derrière, Stoner envoie du très gros bois devant : le champion du monde 2011 s'est ainsi déjà forgé pas moins de 3,6 sec d'avance sur Dovizioso, Spies et Pedrosa à l'entame du troisième tour !

Timide dans sa mise en action depuis l'extinction des feux, Dani Pedrosa se décide à sonner la charge et dépasse son coéquipier Dovizioso. Le n°26 abaisse progressivement son rythme et descend sous les 1'35, ce qui donne des idées à "Dovi" qui le redouble peu après et accélère à son tour.

Mais le réveil des deux officiels Repsol intervient un peu tard, dans la mesure où Stoner mène avec plus de 6 secondes d'avance ! A l'aspi des RC212V, Ben Spies semble particulièrement à l'aise et commence à montrer le bout de sa roue avant à Pedrosa...

Derrière le Texan, à plus de 4 sec de la Yamaha, le débutant Karel Abraham apparaît à une belle cinquième place (même s'il manque du "beau monde") devant Crutchlow, Capirossi, Elias, Nakasuga (remplaçant de Lorenzo), Hayes (remplaçant d'Edwards), Barbera et Aoyama.

Seul pilote à tourner en dessous des 1'35, Casey Stoner continue à assommer ses rivaux malgré les quelques gouttes de pluie qui tombent de manière épisodique. Relégués à déjà plus de 10 secondes (!), ses coéquipiers Dovizioso et Pedrosa assurent le spectacle : l'Italien concède temporairement la deuxième place au Catalan, mais reste fermement accroché à l'échappement du n°26.

Le n°4, qui pilotera une Yamaha chez Tech 3 en 2012, réalise même le meilleur tour en course et dépasse à nouveau Pedrosa. Les enjeux de cette lutte sont d'autant plus élevés que les deux hommes se disputent la troisième place finale au classement général !

Menacé par Spies dans le dernier virage, Dani Pedrosa résiste superbement à l'Américain et tente le même dépassement sur Andrea Dovizioso dans la boucle suivante ! Mais ce dernier, au top de son pilotage, ne cède rien à "Pedro" et conserve autoritairement sa seconde place.

Les deux hommes se passent et se repassent plusieurs fois encore sous les yeux de Spies : un coup à l'intérieur, un coup au freinage et même par l'extérieur, les deux officiels Honda tentent des dépassements osés à quasiment chaque tour ! L'intensité du baston aiguillonne Ben Spies qui réussit à taxer Pedrosa par l'intérieur dans un droit serré.

Stoner soudain en difficulté...

Seul en tête depuis le début de la course, Casey Stoner ralentit soudain très nettement la cadence à six tours de l'arrivée : le champion du monde - à priori "refroidi" par les ondées - passe d'une cadence en 1'34 à un modeste 1'37, puis à un inquiétant 1'43... Ben Spies, qui vient de doubler virilement Dovizioso, a désormais le Honda n°27 en ligne de mire !

Passant d'une avance de plus de dix secondes à un écart de seulement 1,5 sec à quatre tours de l'arrivée, l'Australien tente de remettre un coup de collier pour conserver sa place. Mais le champion du monde est à la peine et écarte à l'entrée d'un gauche : Ben Spies le dépasse illico !

Le Texan se forge immédiatement une avance confortable et entame le dernier tour en tête avec plusieurs longueurs sur Stoner qui, en pilote d'expérience, continue à mettre du gaz pour garder le contact…

Alors que la pluie tend à s'intensifier, Spies se fait gentiment ramarrer dans les derniers partiels : Stoner parvient même à rentrer dans le dernier gauche dans l'ombre de Spies, à prendre son aspiration et finalement le précédé de 15 millièmes sur la ligne d'arrivée ! Quelle déception pour le n°11 qui se voyait déjà remporter sa seconde victoire en catégorie reine !

... s'impose pour 15 millièmes !

Les deux hommes devancent Dovizioso, Crutchlow, Pedrosa (en perdition sur la fin de course), Nakasuga, Hayes et Abraham, qui a chuté juste après avoir doublé Dani Pedrosa. Pour sa toute dernière course, Loris Capirossi termine neuvième : pas mal du tout pour un pilote qui compte 328 départs en Grands Prix !

Au championnat du monde, le champion en titre Casey Stoner porte son avance sur Jorge Lorenzo à 90 points (350 contre 260). Troisième du général avec 228 points, Andrea Dovizioso quitte le HRC la tête haute : le futur pilote Tech 3 aura jusqu'au bout tenu la dragée haute à Dani Pedrosa qui termine quatrième avec 219 points.

Ben Spies (176 points) reste au cinquième rang devant le regretté Marco Simoncelli qui termine à égalité de points avec son ami Valentino Rossi (139). Pour le Docteur, contraint à l'abandon pour la deuxième fois consécutive, il s'agit tout simplement de la pire saison en Grands Prix depuis son arrivée en 1996 en 125 cc, puisqu'il n'a remporté aucune victoire avec la Ducati...

Rossi n'avait en outre jamais terminé une saison aussi mal classé en catégorie reine (troisième étant sa pire performance !), même en 2010 lorsque sa grosse blessure à la jambe l'avait mis hors course pendant trois Grands Prix...

Seizième avec seulement 49 points marqués, le Français Randy de Puniet a lui aussi vécu une saison difficile avec la Desmosedici et tente actuellement de conserver sa place en Moto GP : peut-être chez Honda-LCR comme le souhaiterait Randy, son team manager... et une grande partie des fans du pilote parisien ? A suivre sur Moto-Net.Com : restez connectés !

Résultats du Grand Prix Moto GP de Valence 2011

  1. Casey STONER Honda 48'18.645
  2. Ben SPIES Yamaha +0.015
  3. Andrea DOVIZIOSO Honda +5.936
  4. Cal CRUTCHLOW Yamaha +8.718
  5. Dani PEDROSA Honda +9.321
  6. Katsuyuki NAKASUGA Yamaha +23.818
  7. Josh HAYES Yamaha +33.118
  8. Karel ABRAHAM Ducati +37.952
  9. Loris CAPIROSSI Ducati +48.953
  10. Toni ELIAS Honda +52.501
  11. Hector BARBERA Ducati +1'06.519
  12. Hiroshi AOYAMA Honda +1'08.760

Non classés

  • Randy DE PUNIET Ducati 0 Tour
  • Alvaro BAUTISTA Suzuki 0 Tour
  • Valentino ROSSI Ducati 0 Tour
  • Nicky HAYDEN Ducati 0 Tour

Classement général du championnat du monde Moto GP 2011

  1. Casey STONER AUS 350
  2. Jorge LORENZO SPA 260
  3. Andrea DOVIZIOSO ITA 228
  4. Dani PEDROSA SPA 219
  5. Ben SPIES USA 176
  6. Marco SIMONCELLI ITA 139
  7. Valentino ROSSI ITA 139
  8. Nicky HAYDEN USA 132
  9. Colin EDWARDS USA 109
  10. Hiroshi AOYAMA JPN 98
  11. Hector BARBERA SPA 82
  12. Cal CRUTCHLOW GBR 70
  13. Alvaro BAUTISTA SPA 67
  14. Karel ABRAHAM CZE 64
  15. Toni ELIAS SPA 61
  16. Randy DE PUNIET FRA 49
  17. Loris CAPIROSSI ITA 43
  18. Katsuyuki NAKASUGA JPN 10
  19. Josh HAYES USA 9
  20. Kousuke AKIYOSHI JPN 7
  21. John HOPKINS USA 6
  22. Shinichi ITO JPN 3

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
ouais même qu'en revisionnant le dernier tour, on le voit rentrer au stand, se j'ter un demi, et repartir derrière Spies...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Business 1 commentaire
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 4 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 14 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...