• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LE DERNIER COMBAT
Paris, le 23 octobre 2008

La finale du MotoGP à Valence !

La finale du MotoGP à Valence !

La saison 2008 de MotoGP touche déjà à sa fin ! Dimanche, Rossi - couronné pour la 6ème fois en catégorie reine - aura à coeur de remporter l'épreuve de Valence qui lui échappe depuis 2004. Mais ses adversaires seront là pour lui corser la tâche...

Imprimer

Ce week-end à Valence se disputera la toute dernière épreuve du championnat 2008 de MotoGP. Certes, le circuit Ricardo Tormo n'est pas le tracé le plus adapté aux monstres de 800 cc (lire Moto-Net.Com du 3 novembre 2005), mais niveau ambiance c'est sans doute le mieux conçu pour le public !

"Après une tournée de quatre courses en Amérique, au Japon, en Australie et en Malaisie, nous retournons en Europe pour la dernière course de la saison", signale Tohru Ubukata, responsable du développement des gommes Bridgestone.

Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

Ainsi, cette troisième et dernière visite en terre espagnole - après Jerez et Barcelone - vient conclure une saison chargée en émotion, qui a principalement vu le retour à son meilleur niveau de Valentino Rossi, désormais octuple champion du monde !

"J'ai connu deux années difficiles à Valence et j'ai des souvenirs que j'aimerais effacer avec un bon résultat : j'ai un compte à régler !", prévient le Doctor en abordant la dernière manche du championnat du monde de vitesse...

Rossi : la revanche

En 2006, alors qu'il joue le championnat face à Hayden, le n°46 part à la faute, perdant l'avant de sa M1 990 cc sous le nez de Vermeulen... Valentino remonte sur sa M1 mais Nicky assure la troisième marche du podium tandis que Vale termine dix places plus loin : le champion italien n'est plus...

Valentino Rossi - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

L'année suivante, en 2007, le pilote Yamaha doit abandonner, victime d'un souci technique alors qu'il se bat pour la deuxième place au championnat... Le Doc s'est "envoyé en l'air" la veille lors des essais - une main cassée ! - et laisse finalement le "titre" de vice-champion du monde à Dani Pedrosa, vainqueur de cette dernière course.

Libéré de toute pression, le nouveau "Numero Uno" de l'Intercontinental Circus devrait toutefois renouer avec les avant-postes dimanche : "ce n'est pas la meilleure piste pour nous, mais j'ai gagné avec la Yamaha lors de notre première année ensemble et j'aimerais faire de même ce week-end", rappelle Vale.

Avec 357 points au compteur, Rossi n'est plus qu'à 11 points du record de nombre de points inscrits en une saison, mais semble trouver sa motivation ailleurs : "je veux remercier mon équipe, Yamaha et Bridgestone pour cette saison fantastique avec le meilleur résultat possible dimanche. Alors nous pourrons faire une grande fête!" Une 10ème victoire pour Valentino ?

Ducati ou Honda ?

Cette année, Yamaha s'est montré - de loin - le plus fort et le plus régulier : 386 points, dix victoires (neuf pour Rossi et une pour Lorenzo) et au moins un pilote sur le podium de chaque course disputée. Ainsi, la firme aux diapasons possède 90 points d'avance sur le deuxième constructeur... et 91 sur le 3ème !

Casey Stoner - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

Car si pour le championnat du monde des pilotes, la cause est entendue entre Casey Stoner (2ème avec 255 points) et Dani Pedrosa (3ème avec 229), le combat entre leurs deux constructeurs se poursuit jusqu'à la dernière course !

Chez l'italien, c'est de nouveau Casey Stoner - malgré sa main gauche de plus en plus douloureuse - qui sera le plus à même d'inscrire le meilleur résultat. "J'espère que mon poignet ne me causera pas autant d'ennuis qu'à Sepang, afin d'être prêt à livrer une belle course dimanche et deux solides journées de tests lundi et mardi", note le "Number One".

À moins que, comme en 2006 avec Troy Bayliss, la victoire à Valence ne soit obtenue par un pilote que l'on n'attendait pas ?

"Assurément, je ne peux pas dire que je sois très confiant pour ce week-end après mes récents résultats, mais on ne sait jamais", note ainsi Marco Melandri. Le Hérisson de Ravenne est 17ème du championnat avec 51 points et peut mathématiquement atteindre la 13ème place...

Team Ducati Marlboro- Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

À l'inverse, le n°33 ne possède qu'un petit point d'avance sur Anthony West, dernier au classement des "titulaires" en MotoGP, que Marco remplacera l'an prochain au sein du Team Kawasaki... "Ce serait bien de clore ma saison et mon passage chez Ducati avec un bon résultat" conclut Melandri. Et surtout, il serait bon de ne pas clore la marche au championnat...

Chez d'Antin, on compte sur les deux pilotes - également sur le départ - pour enregistrer un bon résultat. "Toni n'a pas été très performant lors des deux derniers Grands Prix et j'attends de lui une réaction d'orgueil devant son public", prévient Fabiano Sterlacchini, le directeur technique du team Alice.

Sylvain Guintoli et Casey Stoner - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

"Sincèrement, Valence n'est pas l'un de mes circuits préférés", tente de modérer l'étoile espagnole, "mais rouler devant mon public fait bien évidemment de cette course un événement particulier". Et on pourrait être surpris par sa prestation, comme on l'avait été à Estoril en 2006...

Quant à Sylvain Guintoli, qui courra l'an prochain dans son pays d'adoption en British Superbike au guidon d'une GSX-R, son boss "compte sur lui pour décrocher un bon résultat avant son départ".

"Triste" de quitter la ronde de l'Intercontinental Circus, notre n°50 national souhaite démontrer ce week-end qu'il a bien sa place en catégorie reine. "Je ferai tout pour y revenir dans le futur", promet de toute manière Guintoli !

Les trois mousquetaires

Chez Honda, on pourra compter sur les "trois mousquetaires" pour devancer la première Ducati : Dani Pedrosa, Andrea Dovizioso et Nicky Hayden, respectivement 3ème, 5ème et 6ème du championnat avec 229, 161 et 144 points !

Dani Pedrosa - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

Vainqueur des épreuves de Jerez et Catalogne, Dani tentera la passe de trois : "il y aura beaucoup de fans espagnols, et les espagnols veulent un vainqueur espagnol", explique... l'espagnol, qui s'était imposé l'an dernier à Valence.

Andrea Dovizioso, en revanche, fera tout pour priver l'Espagne d'une nouvelle victoire cette année et pour ajouter un cinquième nom à la courte liste des vainqueurs en 2008 : une liste sur laquelle figurent Rossi, Stoner et Pedrosa mais surtout Jorge Lorenzo, grand rival d'Andrea !

Après avoir passé trois années à se battre comme des chiffonniers en 250 cc, Dovi et Lorenzo continuent de se battre en MotoGP : arrivés ensemble cette année, les deux inséparables se disputent le titre de meilleur rookie de l'année... Avec 182 points contre 161, l'espagnol possède un bel avantage qui peut toutefois être rapidement perdu !

Nicky Hayden - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

Pour preuve, Lorenzo a laissé filer de nombreux points la semaine dernière à Sepang avec sa glissade de l'avant : 16 points pour être exact, Dovizioso étant monté - pour la première fois cette saison - sur le podium. Mais pour le podium, il faudra également compter sur Nicky, 4ème de la même course malaise !

"Je ne veux pas passer pour un sentimental, mais ça va être émouvant", déclare l'américain qui roule sur des Honda depuis neuf ans, dont six sur RCV ! "Ces six dernières années, l'équipe a été pour moi une famille : j'avais 21 ans quand j'ai débarqué du Kentucky en Europe !", rappelle le champion du monde 2006.

"Depuis la RC51, j'ai piloté des motos des plus terribles et j'ai travaillé avec de grands ingénieurs", souligne celui qui rejoindra l'an prochain Casey Stoner et enfourchera une Ducati GP9 au cadre carbone, une autre "baddest bike" à dompter...

Randy de Puniet - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

Forcément, en qualifiant Dani, Andrea et Nicky de mousquetaires, nous espérons secrètement voir briller un d'Artagnan sous les traits de... Randy de Puniet ! Auteur d'un départ moyen et gêné par un poignet douloureux, le n°14 a su assurer la 10ème place après une magnifique bataille contre James Toseland la semaine dernière en Malaisie (lire Moto-Net.Com du 19 octobre 2008).

L'an dernier sur sa Kawa, le "Ninja" Randy s'était hissé à la 9ème place de la course. Ce week-end, pour le dernier combat de l'année 2008, le français et sa Honda pourront-ils s'immiscer aux avant-postes ? Pendant les essais il y a de grandes chances, mais il faudra concrétiser le jour de la course...

Certains partent...

Outre Sylvain Guintoli, un second français fera ses adieux au MotoGP dimanche : Michelin ! Le Bibendum, "engagé en Grand Prix moto depuis le début des années 70, avec à la clé 26 couronnes mondiales et 360 victoires dans la catégorie reine", exécutera sa dernière ronde avant de laisser la piste libre au manufacturier unique Bridgestone (lire Moto-Net.Com du 6 octobre 2008).

James Toseland - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

Pour cette grande dernière, le manufacturier auvergnat offrira un bouquet final qui promet : la lutte pour le titre de rookie de l'année entre Lorenzo et Dovizioso, doublée d'une belle bataille entre les américains Hayden et Edwards pour la 6ème place du classement général !

À l'instar de Guintoli, Anthony West s'apprête à disputer "une" dernière course en MotoGP avant de rejoindre l'an prochain le team de Johan Stigefelt en Mondial Supersport, sur une CBR600RR qui sera, elle, "capable de gagner des courses", déclarait récemment l'australien.

Pour autant, le n°13 ne raye pas définitivement le MotoGP de ses plans : "2009 sera une année pour me recentrer, essayer d'impressionner dans un autre championnat. Et si j'y arrive, il n'y a aucune raison pour que je ne puisse pas revenir en MotoGP par la suite !"

Anthony West - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

Or Anthony peut nourrir de bons espoirs, car on se souvient qu'il avait défrayé la chronique en Supersport l'an dernier. Remplaçant Kevin Curtain au guidon de la R6 officielle sur trois courses, le bougre était monté les trois fois sur le podium, dont deux fois sur la plus haute marche ! Mais de bons résultats en Supersport n'ouvre-t-ils pas plutôt la porte du Superbike ? À vérifier !

Shinya Nakano lui aussi effectuera ses derniers tours de roues en tant que titulaire en championnat MotoGP. Certes, depuis l'arrivée de la RCV "dernière version" - avec le moteur à retour de soupapes pneumatique, notamment - dans son box, on assiste à une hausse des résultats de Super Shinya.

Mais ce regain de vigueur arrive trop tard et le pilote nippon devrait rejoindre l'an prochain l'équipe de développement de Honda... Heureusement, pour le remplacer dans le coeur des fans japonais, Takahashi fera son entrée au sein du MotoGP sur la Honda privée de son team Scot !

et d'autres reviennent !

Grosse sensation de Valence avant même le début des hostilités sur la piste : l'annonce officielle du retour en 2009 de Sete Gibernau ! En exclusivité sur son site officiel, l'Intercontinental Circus se félicite d'accueillir en son sein une 5ème Ducati pour la prochaine saison.

Capirossi, Vermeulen, Hopkins et de Puniet - Grand Prix de Valence MotoGP 2008 : la présentation sur Moto-Net.Com

Engagé cette année en 125 cc avec des KTM pilotées par Pablo Nieto et Raffaele de Rosa, le team Onde 2000 s'alignera donc l'an prochain sur la grille des MotoGP avec une GP9 "satellite" qui reprendra la déco noir et or des petites Katoches et sera affublée du numéro 59...

En effet, coutumier du n°15, Sete Gibernau ne pourra pas porter son numéro fétiche, celui-ci étant déjà pris par Alex de Angelis. Pour la petite histoire, Sete aurait donc choisi le 59 en hommage à son grand-père Francisco "Paco" Bultó, qui, en 1959, produisit sa première moto "Bultaco"...

Et pour la grande Histoire ? Rendez-vous lundi pour le dernier tour par tour de la saison, dans lequel tous les pilotes précédemment cités - sans oublier Vermeulen, Capirossi et Hopkins ! - tenteront tous de figurer en bonne place !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
La Crossfire 125, haut de gamme Brixton, disponible en France à 3999 euros

Les jeunes motards et "motomobilistes" qui craquent pour la Svartpilen 125 mais n’ont pas les 5299 euros exigés par Husqvarna peuvent se tourner vers une machine austro-chinoise très proche de la Vitpilen en termes de look et philosophie, mais bien moins chère : la Crossfire 125 de Brixton Motorcycles. Présentation.
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
YZF-R1 GYTR 2023 et pièces GYTR Pro : la compé-client de Yamaha est prête

Pour viser la victoire en compétition ou l’humiliation des copains en journée piste, de nombreux français sélectionnent l’YZF-R1. Outre ses qualités d’origine, la Superbike de Yamaha est appréciée des pistards pour son généreux catalogue GYTR (Pro) qui contient 400 pièces et même une moto, prête pour la saison 2023 !
Sportive 1 commentaire
Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...