• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MV AGUSTA
Paris, le 23 janvier 2017

Interview Maxime Loiseau (MV Agusta) : la stratégie de la direction italienne en 2017 est de vendre moins, mais de vendre mieux

Interview Maxime Loiseau (MV Agusta) : la stratégie de la direction italienne est de vendre moins, mais de vendre mieux

Avec 388 immatriculations, MV Agusta affiche une chute de -38,3% sur le marché moto français. Maxime Loiseau, responsable de la marque italienne en France, établit pour Moto-Net.Com son bilan 2016 et dévoile ses objectifs pour 2017. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : La norme d'émission Euro 4 vous a contraints à mettre à jour votre gamme pour 2017 et à rayer certains produits de votre catalogue... Coûteuse à double titre, cette norme peut-elle néanmoins dynamiser vos ventes 2017 grâce à l'attrait des nombreuses nouveautés ?
Maxime Loiseau (responsable MV Agusta en France) :
Le lancement réussi de la nouvelle Brutale 800 Euro IV courant mai 2016 a déjà permis à MV Agusta de proposer une offre sur un moteur 3-cylindres avec des normes d'émissions allégées. La mise à jour de la gamme 2017 en Euro IV se fera sur la première partie de l'année, mais l'arrivée de la nouvelle Brutale 800 RR en mai 2017, conservant la puissance de 140 ch de la version précédente, permettra à MV Agusta de clairement dynamiser les ventes sur le marché du roadster de plus de 800 cc.

MNC : Autre restriction intervenue en milieu d'année 2016 cette fois, le permis A2 "pour tous" a-t-il dopé les ventes de vos modèles et kits 35 kW ?
M. L. :
La stratégie de MV Agusta a été ces derniers mois de se concentrer sur l'ADN de la marque, en accentuant la production sur les versions sportives (F3 et F4 RC par exemple) ainsi que les roadsters mid-size (Dragster RR et Brutale 800) qui représentent le coeur de la gamme MV. C'est pourquoi le lancement de la nouvelle Brutale 675 disponible en version 35 kW, prévu initialement fin 2016, a été reporté. Une offre 35 kW est en cours de réflexion à l'usine de Varese pour le second semestre 2017.

MNC : Toujours plus propres et plus sûrs (ABS ou freinage combiné obligatoire), les deux-roues motorisés ne sont toujours pas considérés comme une solution en ville (circulation alternée, interdiction en centre-ville, etc.). Existe-t-il des moyens pour changer cela ?
M. L. :
Le parc roulant de deux-roues motorisés en France ne cesse d'augmenter dans les métropoles. L'offre se diversifiant continuellement (3 et 4-roues motorisés, véhicules électriques, Scootlib' à Paris...), je pense que les autorités compétentes doivent prendre conscience de l'importance et de la nécessité de ce mode de transport qui décongestionne indéniablement le trafic routier, tout en limitant l'impact environnemental.

MNC : Le Salon de la moto de Paris 2017 est reporté... à quand et pour quelles raisons selon vous ? Une hypothétique annulation serait-elle pénalisante pour votre activité ?
M. L. :
L'absentéisme de certains constructeurs incontournables sur le marché du deux-roues motorisés, la multiplication d'événements locaux un peu partout en France et la diminution des budgets marketing dans un contexte économique incertain ont conduit selon moi au report du Salon de la moto de Paris pour 2017. Pourquoi ne pas réfléchir à un salon auto/moto pour 2018, qui serait pour le secteur du deux-roues, bénéfique en termes d'image mais également en termes de trafic. L'annulation du salon pour MV Agusta en 2017 ne sera en tout cas pas pénalisante, le rendez-vous pour MV Agusta étant historiquement l'EICMA (salon du deux-roues à Milan).

MNC : Que vous inspire l'évolution globale du marché français du motocycle en 2016 ?
M. L. :
Comme expliqué précédemment, l'offre des deux-roues motorisés ne cesse d'évoluer. La percée des constructeurs européens sur le marché des plus de 500 cc notamment prouve que le marché français reste dynamique. Le positionnement premium de MV Agusta conforte naturellement l'importance d'une offre diversifiée sur un secteur de plus en plus concurrentiel.

MNC : Quel bilan dressez-vous pour votre marque ?
M. L. :
MV Agusta s'est engagé depuis mars 2016 dans une phase de restructuration importante. La réévaluation des coûts structurels et investissements a permis de régulariser la situation comptable de l'entreprise ainsi que sa rentabilité. La conclusion d'accord entre les partenaires actuels mais également avec un nouveau tiers investisseur permettra de renforcer MV Agusta sur 2017 et consolider le travail déjà accompli.

MNC : Quels modèles ont particulièrement bien fonctionné cette année?
M. L. :
La nouvelle Brutale 800 Euro IV est incontestablement le best-seller MV Agusta cette année. La version RR (Euro IV 140 cv) disponible pour mai 2017 suscite déjà énormément d'intérêt. Les versions RC (Reparto Corse) sur la gamme F3 (675 et 800) se sont également très bien vendues. Ces motos disponibles en série limitée à 250 exemplaires dans le monde ont vite trouvé un acquéreur.

MNC : Quels sont ceux qui sont restés en retrait ? Pourquoi ?
M. L. :
La MV Agusta Stradale n'a pas trouvé le succès attendu. La clientèle MV Agusta, habituée aux modèles sportifs de la marque, ne se sont pas retrouvés dans cette moto jugée plus "polyvalente" que le reste de la gamme. La Turismo Veloce quant à elle est restée en deçà de nos espérances. Cette moto Touring au caractère sportif bien trempé devrait logiquement revenir sur le devant de la scène sur 2017, notamment grâce à la version RC limitée à 250 exemplaires.

MNC : Vos nouveautés 2016 ont-elles atteint leurs objectifs commerciaux ?
M. L. :
La restructuration de l'entreprise en Italie a eu un impact important sur la capacité de production des motos en 2016. Les productions limitées sur la Brutale 800 ou encore le Dragster RR n'ont donc pas permis d'atteindre les résultats escomptés. Aujourd'hui nous nous focalisons sur 2017, la production étant repartie sur un rythme conséquent, grâce notamment au support des fournisseurs mais aussi des équipes de production.

MNC : Quelle a été la bonne surprise de votre année 2016 ? Et la moins bonne ?
M. L. :
La bonne surprise de 2016 a été la mise en place de partenariats et d'associations très prometteuses pour l'avenir entre MV Agusta et des grands noms du design automobile et moto. La MV Agusta F4 habillée par Zagato et présentée lors du concours d'élégance à Chantilly ou encore l'Ago TT préparée dans les ateliers de Deus Ex Machina, sont deux exemples qui confirment à eux seuls la volonté de MV Agusta de proposer des motos "sur mesure". La moins bonne surprise selon moi est le départ de Jules Cluzel de notre Team MV Agusta Reparto Corse en Supersport. Surtout après sa magnifique victoire à Magny-Cours en octobre dernier. Je lui souhaite tout de même toute la réussite possible, et pourquoi pas le titre pour la saison 2017 !

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2016 dans le monde du deux-roues ?
M. L. :
Le triste événement marquant de l'année 2016 est la disparition de Robert Doron lors de la course de promosport à Magny-Cours. Le décès de ce véritable passionné de sport moto et amoureux de son travail au sein de la concession Paris Nord Moto a profondément bouleversé l'ensemble des acteurs motos en France.

MNC : Quelles sont vos bonnes résolutions pour l'année 2017 ?
M. L. :
2017 sera une année résolument tournée vers les valeurs de MV Agusta. Son ADN sportif, son historique en compétition et sa gamme de produits hauts de gamme seront les piliers de la marque pour 2017. La stratégie de la direction italienne est de vendre moins, mais de vendre mieux. Notre intérêt est de continuer à travailler en étroite collaboration avec notre réseau de distributeur en France pour continuer à optimiser la disponibilité des motos et pièces détachées et ainsi se focaliser sur les véritables attentes de nos clients MV Agusta. La recherche de fiabilité et de performance n'en sera pas en reste avec une volonté des ingénieurs MV Agusta de proposer des motos Euro IV intégrant des évolutions notables tout en conservant puissance et plaisir de piloter.

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2017 ?
M. L. :
MV Agusta a déjà confirmé la participation au WSBK pour la saison 2017 avec beaucoup d'attente sur notre pilote Leon Camier. Au niveau national, notre pilote Geoffroy Dehaye sur sa MV Agusta Brutale 800 a toutes les chances de remporter la Roadster Cup cette année ! Nous suivrons ses résultats avec attention au fur et à mesure du championnat. D'autres partenariats et collaborations sont prévus également sur 2017, notamment avec des marques de luxes ou encore Lewis Hamilton, qui avait déjà travaillé sur 2016 sur une série limitée de Dragster RR.

MNC : Pour conclure, qu'aviez-vous commandé au Père Noël cette année ?
M. L. :
Une nouvelle plateforme 4 cylindres pour 2017 ?

.

.

.

Les derniers essais MNC

Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 2 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le Conseil constitutionnel annule le décret qui bridait les avertisseurs de radars

Moins d'un mois après son entrée en application, le décret censé permettre à l'État de bloquer temporairement les signalements de contrôles de police par les avertisseurs électroniques est annulé par le Conseil constitutionnel, saisi par Coyote. Explications.
Spidi présente ses nouvelles collections et ambitions en France

MNC a rencontré la nouvelle équipe de distribution de Spidi France lors de la présentation de sa collection d'équipements moto 2022. Objectif : reconstruire une force de vente pour mieux faire connaître l'offre de vêtements et de chaussures XPD de la marque de Sarego (Italie).
L'Europe impose des limiteurs de vitesse pour 2022 et veut éteindre le thermique en 2035

La Commission européenne rend obligatoire les systèmes d'adaptation intelligente à la vitesse (ISA) dans les nouvelles voitures à partir de l'été 2022 et prône l'abandon de toutes motorisations thermiques - y compris hybrides - dès 2035. Deux décisions qui s'appliqueront tôt ou tard à la moto...
Sécurité routière 10 commentaires
Une série limitée, un concept et un projet pour les 120 ans de Royal Enfield 

Royal Enfield a dévoilé trois nouveautés au salon Eicma 2021 : une série limitée 120th Anniversary de ses Interceptor et Continental GT 650, le concept SG650 d’un futur custom, et un projet consistant à recréer sa toute première moto de 1901. Happy Birthday ! Janmadin mubaarak ho !
Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Moto Guzzi dévoile au salon EICMA de Milan (Italie) la plupart des caractéristiques de sa nouvelle V100 Mandello, première moto du constructeur de Mandello del Lario propulsée par un V-twin à refroidissement liquide. Présentation.
Routière 2 commentaires
Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
[Vidéo] Une Yamaha R1 GYTR pour le dernier tour de Valentino Rossi

Valentino Rossi était la vedette de l'événement "One more lap" organisé par Yamaha au salon de la moto EICMA de Milan 2021, où le jeune retraité des Grands Prix s'est vu offrir une superbe YZF-R1 entièrement équipée des meilleures pièces du catalogue Genuine Yamaha Technology Racing (GYTR).

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...