• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW YAMAHA
Paris, le 26 janvier 2017

Interview Grégory Lejosne (Yamaha) : la perception du deux-roues évolue sensiblement

Interview Grégory Lejosne (Yamaha) : la perception du deux-roues évolue sensiblement

Avec 28 612 immatriculations, Yamaha affiche une légère baisse de -1,4% sur le marché moto et scooter français. Grégory Lejosne, directeur commercial moto de Yamaha Motor France, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2016 de la marque japonaise et dévoile ses objectifs 2017. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : La norme d'émission Euro 4 vous a contraints à mettre à jour votre gamme pour 2017 et à rayer certains produits de votre catalogue... Coûteuse à double titre, cette norme peut-elle néanmoins dynamiser vos ventes l'an prochain grâce à l'attrait des nombreuses nouveautés ?
Grégory Lejosne (directeur commercial moto de Yamaha Motor France) : Le passage à une nouvelle norme est souvent un accélérateur du renouvellement de nos gammes. Euro 4 ne déroge pas à la règle. Bien que l’on puisse déplorer la sortie du marché de modèles iconiques (V-Max...), notre gamme est renforcée en 2017 avec l’introduction de modèles stratégiques (T-Max, MT-09, R6, X-Max 300, SCR 950...). Nous sommes ainsi dans une perspective de croissance pour 2017.

MNC : Autre restriction intervenue en milieu d'année 2016 cette fois, le permis A2 "pour tous" a-t-il dopé les ventes de vos modèles et kits 35 kW ?
G. L. : Il est encore  trop tôt pour tirer des enseignements "statistiques" en termes de croissance globale. Néanmoins, nous constatons sur des références à volume que le mix des ventes s’oriente de façon significative vers les versions 35 kW (+60% pour la MT-07 35 kW).

MNC : Toujours plus propres et plus sûrs (ABS ou freinage combiné obligatoire), les deux-roues motorisés ne sont toujours pas considérés comme une solution en ville (circulation alternée, interdiction en centre-ville, etc.). Existe-t-il des moyens pour changer cela ?
G. L. : Les restrictions de circulation dans les centres urbains concernent indifféremment l’automobile et le deux-roues. Le problème de la pollution, très largement médiatisé, entretient cet amalgame. Cependant, la perception du deux-roues évolue sensiblement. Notamment auprès des collectivités locales. Il est de plus en plus perçu comme une solution de mobilité d’avenir en agglomération, comme en atteste le partenariat de Cityscoot avec la ville de Paris. Cet ancrage du deux-roues comme solution de mobilité d’avenir sera ainsi, très probablement, indissociable d’une offre adaptée à court ou moyen terme (électrique...).

MNC : Le Salon de la moto de Paris 2017 est reporté... à quand et pour quelles raisons selon vous ? Une hypothétique annulation serait-elle pénalisante pour votre activité ?
G. L. : La visibilité que confère un salon est indéniable. Mais l’environnement a sensiblement évolué ces dernières années. Un reformatage est sans nul doute nécessaire afin de de concilier enveloppe budgétaire et attractivité.

MNC : Que vous inspire l'évolution globale du marché français du motocycle en 2016 ?
G. L. : Nous avons connu une évolution sensible du marché en 2016 : +7,5% Naturellement, il faut relativiser cette croissance fortement stimulée par les immatriculations "sur stocks" en fin d’année. On constate ainsi que 60% des immatriculations de décembre sont réalisées "sur stocks", ce qui permet au marché de décembre d’afficher une croissance de 65% ! Au-delà de cet événement exceptionnel, la croissance 2016 est d'environ 4%. Ce qui est très encourageant et confirme ainsi le cycle de croissance amorcé depuis 2013, avec une croissance cumulée de 10%.

MNC : Quel bilan dressez-vous pour votre marque en 125 et en gros cubes ?
G. L. : Le bilan est positif, nous confirmons en 2016 le leadership de la marque sur l’ensemble du marché deux-roues, malgré un premier trimestre qui nous a pénalisés avec la signature du décret d’application des "100 chevaux" tardif  (avril). De même, la perspective de l’échéance Euro 4 au 1er janvier 2017 a induit certaines tensions en termes de disponibilités sur ce quatrième trimestre 2016 (stock Euro 3 épuisé), nos principales références Euro 4 étant introduites en janvier 2017.

MNC : Quels modèles ont particulièrement bien fonctionné cette année ?
G. L. : La MT-07 a maintenu ses volumes (4691 unités) et confirme sa place de best-seller sur le marché moto. Avec 830 immatriculations sur 6 mois (introduction en juillet), la MT-10 s’est d’emblée hissée comme le best-seller du gros roadster sportif. De même, les évolutions 2016 de la FJR1300 lui ont permis d’afficher croissance de 34%.

MNC : Quels sont ceux qui sont restés en retrait ? Pourquoi ?
(Pas de réponse, NDLR)

MNC : Vos nouveautés 2016 ont-elles atteint leurs objectifs commerciaux ?
G. L. : Globalement, l’ensemble de nos objectifs commerciaux ont été atteints.

MNC : Quelle a été la bonne surprise de votre année 2016 ? Et la moins bonne ?
G. L. : Sur le plan commercial, en complément des précédents commentaires, l’année 2016 a confirmé le succès du NMAX 125cc qui nous permet de proposer une offre complète en 125cc scooter du NMA  au X-MAX sans oublier le Tricity. Nous pouvons peut-être regretter l’introduction tardive de la Tracer 700, au cœur de l’été, qui ne nous a pas permis de réaliser les volumes planifiés. Sur le plan sportif, notre formidable palmarès 2016 ! Yamha remporte l’ensemble des championnats de France motos et quads.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2016 dans le monde du deux-roues ?
G. L. : 2016 a été caractérisé par un environnement  réglementaire  impactant sur notre activité (100CV, 35KW...) et la confirmation d’un marché en croissance.

MNC : Quelles sont vos bonnes résolutions pour l'année 2017 ?
G. L. : Avec le lancement de nouveautés majeures (T-MAX, MT-09, X-MAX  300, R6...), nos objectifs de ventes sont légitimement orientés à la hausse.  Au-delà de la qualité de notre offre, la proximité avec notre réseau et nos clients demeurent la condition essentielle de la réalisation de nos objectifs.  Cela se traduit, notamment, par l’accélération de la mise aux normes de nos concessions, et une relation toujours étroite avec nos clients. Notamment par une présence renforcée sur les évènements nationaux (salons de Lyon, Cagnes-sur-Mer, Marseille...).

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2017 ?
G. L. : Sur le plan commercial, le premier semestre sera rythmé par l’introduction de nouveautés majeures.
Le succès est par ailleurs indissociable de la synergie avec l’ensemble de nos partenaires : Moto-écoles (Zebra, Moto-conduite, CFM, CER.....), les écoles de pilotage, et TRAIL-RANDO pour l’évasion ! Sur le plan sportif, le Dakar, le Touquet et l’ensemble des championnats nationaux. Nous entamons 2017 avec la magnifique quatrième place d’A. Van Beveren au Dakar pour sa seconde participation !

MNC : Pour conclure, qu'aviez-vous commandé au Père Noël cette année ?
G. L. : Un environnement géopolitique moins anxiogène, la confirmation de la croissance malgré l’actualité politique 2017 (elections...) et une météo clémente !

.

Les derniers essais MNC

Duel BMW nine T Pure Vs Honda CB1100 RS : plaisirs classiques

Belle, chic et très légitime sur le segment des motos néo-rétros, la Honda CB1100 n'a pourtant séduit que 125 motards français en 2016. Le constructeur japonais épice sa recette avec une variante RS aux saveurs plus affirmées, ouvertement inspirée de la très goûtue BMW R Nine T et de ses 1000 ventes annuelles ! Duel MNC entre l'inédite Nine T Pure et la CB1100 RS 2017.
Essai KTM 390 Duke : le permis A2 avec classe et sans bridage

La KTM 390 Duke lancée en 2013 évolue en même temps que sa petite soeur 125, avec laquelle elle partage beaucoup : look, partie cycle, équipements... Côté motorisation, le roadster KTM destiné aux permis A2 se plie à la norme Euro 4 mais ne se dégonfle pas. Essai !
Essai 125 Duke : grosse mise à jour pour la petite KTM

Au début des années 10 (2010...), KTM avait redynamisé le secteur des motos 125 cc en lâchant la très "fraiche" 125 Duke. En 2017, la marque autrichienne revoit son best-seller avec l'intention de redéfinir les standards de la catégorie. Attention les enfants - et concurrents -, ça va secouer !
Essai Aprilia Tuono V4 1100 Factory 2017 : Euro4, et alors ?!

Bon gré mal gré, certaines motos sacrifient un peu de performances ou de caractère mécanique sur l’autel des normes Euro4 en vigueur depuis début 2017. D’autres s’en accommodent au contraire sans dommage, comme cette turbulente et sophistiquée Aprilia Tuono V4 1100 Factory. Test... bien arrosé !
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Le monde de la moto (et pas seulement) pleure la mort de Nicky Hayden 

L'issue tant redoutée s'est hélas produite lundi soir : Nicky Hayden est décédé à l’hôpital Maurizio Bufalini de Césène (Italie), cinq jours après avoir été percuté par une voiture lors d'un entraînement en vélo près de Rimini. L'ancien champion du monde MotoGP 2006 avait 35 ans… Ses proches et ses pairs lui rendent hommage, ainsi que des sportifs de tous horizons. Carnet noir.
Endeuillé, le World Superbike met le cap vers la Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne accueille ce week-end la sixième épreuve de WSBK 2017. Tom Sykes, Jonathan Rea, Chaz Davies, Alex Lowes, Leon Camier, Eugene Laverty et Leon Haslam auront à coeur de briller à domicile... et en tête leur cousin d'Amérique Nicky Hayden qui vient de s'éteindre...
RIP The Kid : Nicky Hayden s'est éteint...

Le pilote américain Nicholas Patrick Hayden dit Nicky, victime d'un grave accident de vélo en Italie, vient de s'éteindre à l'âge de 35 ans... Retour sur la carrière du Kentucky Kid, un homme apprécié de tous, tant pour ses talents de pilote que pour ses qualités humaines.
Chute sur l'autoroute : le motard, simple victime du vilain automobiliste ?

La vidéo d'un motard américain a dépassé le million de vues sur YouTube en quatre jours seulement... Il a en effet filmé son impressionnante chute sur l'autoroute et sur le coffre d'une voiture (!) qui lui coupe indélicatement la route... Mais est-ce aussi simple ?
Ducati Odioso : Revival Cycles transforme une ST4 en side-car cross !

Un side-car cross et une moto Ducati : en voila une association saugrenue, pour ne pas dire antinomique ! Cette préparation aussi inattendue que colorée est le fruit de l'imagination de Revival Cycles et se nomme "Odioso". Attention les yeux !
GP de France MotoGP - Zarco : "Je savais que quelque chose pouvait se passer" 

Il l'a fait ! Johann Zarco est monté sur son premier podium en MotoGP devant son public au Mans, hissant sa Yamaha privée Tech3 derrière la M1 d'usine du vainqueur Viñales et devant la Honda officielle de Pedrosa ! Un exploit retentissant réalisé durant un Grand Prix de France 2017 particulièrement palpitant. Forzarco ! Déclarations et analyse MNC.
Compte rendu et résultats du Grand Prix de France MotoGP

Maverick Viñales fait coup double au Mans en enlevant la victoire depuis la pole position et en reprenant la tête du classement provisoire MotoGP à Valentino Rossi, qui a chuté dans le dernier tour sous la pression de son coéquiper. L'autre grand gagnant de ce GP de France 2017 est Johann Zarco, superbe deuxième sur sa Yamaha privée devant la Honda officielle de Dani Pedrosa ! Compte rendu et résultats.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.