• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW DUCATI
Paris, le 27 janvier 2017

Interview Edouard Lotthé (Ducati) : le marché de l’occasion sera fortement dynamisé par le permis A2

Interview Marché moto 2016 : Edouard Lotthé (Ducati)

Avec 4348 immatriculations, Ducati affiche une légère baisse de -1% sur le marché moto et scooter français. Edouard Lotthé, directeur général de Ducati West Europe, établit pour Moto-Net.Com le bilan 2016 du constructeur italien et dévoile ses objectifs 2017. Interview.

Imprimer

Moto-Net.Com : La norme d'émission Euro 4 vous a contraints à mettre à jour votre gamme pour 2017 et à rayer certains produits de votre catalogue... Coûteuse à double titre, cette norme peut-elle néanmoins dynamiser vos ventes l'an prochain grâce à l'attrait des nombreuses nouveautés ?
Edouard Lotthé, directeur général de Ducati West Europe : Ducati est souvent en avance technologiquement. De ce fait, une grande partie de notre gamme 2016 était déjà composée de motos répondant à la norme Euro 4 : Multistrada, Hypermotard, Monster 1200R, Panigale 959, XDiavel et Scrambler 62 (400 cc). Pour 2017, aucun modèle n’est arrêté lié à cette évolution mais nous finalisons le passage des derniers modèles à la norme Euro 4, soit en adaptant les motos existantes à l’image des Scrambler 800 cc, Monster 821 et Diavel, soit en proposant des nouveautés comme pour le Monster 1200/s entièrement retravaillé en termes de motorisation et de design.

MNC : Autre restriction intervenue en milieu d'année 2016 cette fois, le permis A2 "pour tous" a-t-il dopé les ventes de vos modèles et kits 35 kW ?
E. L. : Le nouveau format du permis A2 est un changement important dont les effets seront visibles plutôt à partir de cette année, de nombreux futurs motards ayant anticipé leur inscription au permis pour pouvoir bénéficier de l’ancien format moins contraignant. Pour 2017, nous proposons plusieurs modèles disponibles en version 35 kw : Scrambler 62 (400 cc) et Scrambler (800 cc), le Monster 821 et le nouveau Monster 797. Le marché de l’occasion sera fortement dynamisé, avec des motos récentes bridables et accessibles financièrement.

MNC : Toujours plus propres et plus sûrs (ABS ou freinage combiné obligatoire), les deux-roues motorisés ne sont toujours pas considérés comme une solution en ville (circulation alternée, interdiction en centre-ville, etc.). Existe-t-il des moyens pour changer cela ?
E. L. : La profession doit travailler pour promouvoir l’alternative du deux-roues de façon positive. Nous y travaillons de façon concertée auprès des pouvoirs publics et devons également investir en communication auprès du grand public.

MNC : Le Salon de la moto de Paris 2017 est reporté... à quand et pour quelles raisons selon vous ? Une hypothétique annulation serait-elle pénalisante pour votre activité ?
E. L. : Durant l’année 2016, nous avons travaillé avec les constructeurs et l’organisateur du salon pour une refonte du format du salon de la moto qui doit évoluer pour mieux répondre à la fois aux attentes des professionnels du secteur mais surtout à celles des passionnés et utilisateurs. Un salon plus dynamique et moderne, qui doit toucher également un public plus large et faire rêver.

MNC : Que vous inspire l'évolution globale du marché français du motocycle en 2016 ?
E. L. : Le marché 2016 est très dynamique, porté par un grand nombre de nouveautés d’un côté, ce qui était notre cas avec des nouveaux modèles qui ont participé à la conquête d’autres segments (Multi, SCR, X-Diavel notamment) et une grande activité commerciale liée aux évolutions de normes.

MNC : Quel bilan dressez-vous pour votre marque ?
E. L. : Au niveau international, Ducati réalise en 2016 une nouvelle année record en termes de ventes. En France, nous enregistrons un léger recul de 1% par rapport à une année 2015 record pour la marque. Notre chiffre d’affaire est en revanche en forte hausse de +12%, lié aux très bonnes ventes de la famille Multistrada et des nouveaux XDiavel et Monster 1200R.

MNC : Quels modèles ont particulièrement bien fonctionné cette année ?
E. L. : La famille Multistrada renouvelée en 2015 avec l’arrivée du 1200 DVT est en forte progression et bien entendu les familles proposant des nouveautés : Hypermotard, les Monster dopés par le Monster 1200R et enfin le XDiavel.

MNC : Quels sont ceux qui sont restés en retrait ? Pourquoi ?
E. L. : Principalement le Scrambler Sixty 2, 400 cc, lié à son positionnement prix, et Panigale 959 dont le nouveau design du pot d’échappement et le comportement moteur ont dû évoluer avec l’Euro 4. La Multistrada Enduro qui amène Ducati sur un nouveau segment de marché et dont l’impact doit encore cette année être confirmé car c’est une moto exceptionnelle. Les articles de presse en témoignent d’ailleurs largement. Il faut qu’elle trouve son public.

MNC : Vos nouveautés 2016 ont-elles atteint leurs objectifs commerciaux ?
E. L. : En dehors des motos citées ci-dessus, toutes les autres nouveautés ont atteint ou dépassé nos objectifs de ventes : XDiavel, Hypermotard, Monster 1200R, Scrambler Italia Independant, Panigale 1299 Anniversario.

MNC : Quelle a été la bonne surprise de votre année 2016 ? Et la moins bonne ?
E. L. : La bonne était la révélation des produits 2017 à l’EICMA et les premières réactions de la presse à propos des Monster 1200 / S et de la Multistrada 950. La moins bonne concerne la régulation de l’accession au permis A restreinte par les deux ans obligatoires en permis A2. Mais nous avons su réagir avec une proposition produit adaptée dans notre gamme 2017.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2016 dans le monde du deux-roues ?
E. L. : D’un point de vue professionnel je dirais le passage à l’Euro 4 qui a fortement bouleversé le marché.

MNC : Quelles sont vos bonnes résolutions pour l'année 2017 ?
E. L. : Nous souhaitons continuer à promouvoir les XDiavel et Multistrada Enduro qui nous ont apporté une nouvelle clientèle en 2016, et dont le potentiel de séduction est extrêmement fort. Parallèlement, nous allons nous ouvrir de nouveaux horizons en proposant de nouvelles motos plus accessibles et faciles à utiliser au quotidien (Multistrada 950, Supersport 939 et Monster 797), et continuer à travailler au renforcement de la valeur de nos gammes en neuf comme en occasion en proposant de nouveaux services d’extension de garantie, et un label occasion, Ducati Approved. Nous souhaitons également continuer à renforcer le lien avec notre réseau de distribution, et couvrir quelques territoires mal desservis, c’est un élément essentiel pour assurer un haut niveau de satisfaction à nos clients.

MNC : Quels sont vos grands rendez-vous 2017 ?
E. L. : Tout d’abord le lancement de nos huit nouveautés, par ordre d’arrivée sur le marché : dès maintenant les Multistrada 950 et Monster 1200/S, en mars Supersport 939/S, Monster 797 Scrambler Desert Sled et Scrambler Café Racer, en avril Panigale 1299 Superleggera et Diavel by Diesel. Pour cela, nous organisons deux moments forts dans le réseau, l’Emozione Tour qui se déroule chez chacun de nos distributeurs entre fin janvier et mi-mars, suivi début avril par des journées portes ouvertes nationales lors desquelles nous ferons découvrir et essayer tous nos modèles. Cela marquera également le lancement du Ducati Live Experience, un roadshow qui se déplacera dans toute la France pour permettre de continuer à faire découvrir et surtout essayer nos motos. Bien entendu, nous attendons avec impatience la réouverture des championnats Moto GP et Superbike dans lesquels nous fondons de grands espoirs de succès.

MNC : Pour conclure, qu'aviez-vous commandé au Père Noël cette année ?
E. L. : De la stabilité pour notre environnement professionnel et à titre personnel juste un peu plus de temps au guidon de mon Scrambler.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Smart vidéo en direct de notre essai Speed Triple 2018 : moteur et bonus "track"

En direct d'Almeria (Espagne), premier contact avec la nouvelle Speed Triple dans cette vidéo réalisée au téléphone, en attendant notre essai complet !
Liste officielle des pilotes MotoGP, Moto2 et Moto3 pour la saison 2018

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) vient de publier la liste des pilotes engagés en championnat du monde des Grands Prix MotoGP, Moto2 et Moto3 pour la saison 2018, qui ne comptera que trois représentants tricolores.
WSBK Australie : comment voir le Superbike ce week-end ?

Eh oui, c'est déjà l'heure de la reprise en WSBK ! La 31ème saison du championnat du monde Superbike - la 14ème sur Moto-Net.Com ! - s'ouvre officiellement ce vendredi 23 février afin de profiter de l'été en Australie ! Comment regarder les courses ce week-end à Phillip Island ? MNC vous accompagne.
WSBK 2018 1 commentaire
La mortalité routière est au plus bas en janvier 2018

Les chiffres communiqués par la Direction de la sécurité routière (DSR) font état d'un mois de janvier 2018 favorable avec "20 tués de moins en métropole (235) et 7 tués de moins en outre-mer (16)", ce qui en fait vraisemblablement le meilleur des mois de janvier en matière de sécurité routière ! Et les 80 km/h alors ?
Bilans statistiques 8 commentaires
Interview Loris Baz : "Bosser pour revenir jouer avec Rea, Davies et Sykes"

La 31ème saison de World Superbike débute ce week-end à Phillip Island (Australie). La France, absente du championnat l'an passé, vise de nouvelles médailles grâce au - grand ? - retour de notre - grand ! - Loris Baz. Moto-Net.Com s'est entretenu avec le nouveau pilote BMW Althea. Interview.
WSBK 2018 2 commentaires
Design : et si les constructeurs automobiles fabriquaient des motos ?

On pense bien sûr à BMW, Honda ou Suzuki pour les plus connus. Mais si des constructeurs de voitures mythiques fabriquaient des motos, à quoi ressembleraient-elles ? C'est la question à laquelle tente de répondre le concessionnaire britannique Jennings Harley-Davidson, qui a imaginé six motos telles qu'elles auraient pu sortir des bureaux de design McLaren, Ford, Porsche, Renault, Rolls-Royce et Land Rover.
Découverte 11 commentaires
L'ACO se penche sur le rôle des femmes dans les sports mécaniques

Dans le cadre du "Tour de France de l’Égalité" lancé par le gouvernement, l'Automobile Club de l'Ouest organise un débat sur le rôle des femmes dans les sports mécaniques avec Pierre Fillon, président de l'ACO, et Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes.
Société 8 commentaires
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.