• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GP DU QATAR - ROSSI ET MORBIDELLI S'EXPLIQUENT
Paris, le 29 mars 2021

GP du Qatar : Rossi et Morbidelli ratent le coup d'envoi du MotoGP 2021

GP du Qatar : Rossi et Morbidelli ratent le coup d'envoi

Valentino Rossi et Franco Morbidelli démarrent du mauvais pied la nouvelle saison au GP du Qatar : le n°46 a patiné de la 4ème à la 12ème place pour sa première course comme pilote satellite chez Petronas-SRT, alors que son coéquipier et protégé finit avant-dernier en raison de soucis techniques. Déclarations et analyses MNC.

Imprimer

Valentino Rossi, Yamaha Petronas-SRT (4ème en qualifs et 12ème en course) : "On s'attendait à mieux après les qualifications, mais j'ai eu du mal en course... J'ai rencontré un problème avec les pneus, surtout à l'arrière, comme vendredi. On espérait que ça serait moins problématique avec des températures plus fraîches, mais malheureusement la sensation était similaire".

"J'ai cependant l'impression d'avoir pris un bon départ par rapport aux autres Yamaha, mais d'autres se sont montrés encore plus forts, donc c'est un point sur lequel nous devons progresser. Nous essaierons maintenant de nous améliorer pour conserver de l'adhérence la semaine prochaine".

Franco Morbidelli, Yamaha Petronas-SRT (7ème en qualifs et 18ème en course) : "Ce fut une course très difficile... Nous avons rencontré un problème sur la grille, mais nous avons quand même décidé de tenter le coup et de disputer la course. J'ai tenu à terminer cette épreuve à la fois par respect pour mon équipe, mais aussi pour mieux comprendre ce problème".

"C'est quelque chose que nous devons approfondir car nous avons déjà rencontré ce souci à d'autres moments du week-end, mais il est clair que quelque chose n'allait pas du tout pendant la course. Le côté positif est que nous avons des données à analyser pour comprendre ce qui s'est passé : j'espère que nous pourrons régler cela pour la semaine prochaine".

L'analyse MNC : Week-end à oublier - déjà ! - pour la structure privée de Razlan Razali, qui voit ses deux pilotes terminer loin des objectifs espérés : Rossi finit sa première course sur une Yamaha satellite à la 12ème position à presque 11 secondes du vainqueur, tandis que Morbidelli n'apparaît qu'à l'avant-dernière place à 23,8 sec... 

Contre-performances d'autant plus amères que la victoire revient à une Yamaha : celle de Maverick Viñales, qui est identique à ce stade à celle de son ancien coéquipier Valentino Rossi. Si ce dernier invoque par ailleurs un souci de grip, rappelons que son successeur Fabio Quartararo est parvenu à sauver la cinquième place malgré des problèmes d'adhérence a priori similaires...

Le "Doctor" en convient : ses réglages lui permettent d'aller vite quelques tours mais se révèlent ensuite destructeurs pour son pneu, à plus forte raison avec la gomme tendre plébiscitée ce week-end. L'italien et son coéquipier ont bien tenté de contourner le problème en chaussant le slick dur pendant les essais, avant d'abandonner l'idée faute de compétitivité au chrono.

Le génie des Alpages projette désormais de se plonger dans les données de Maverick Viñales afin de comprendre comment l'espagnol est parvenu à associer vitesse et constance, notamment dans la deuxième partie quand "Mack" a passé la surmultipliée pour foncer vers le succès. A noter que Fabio veut pour les mêmes raisons étudier de près les "datas" de son nouveau voisin de box !

Une course mal amortie pour Morbidelli

Mais si la déconvenue de Valentino Rossi semble pouvoir être vite effacée - l'expérience, sans doute ?! -, la désillusion vécue par Franco Morbidelli paraît autrement plus conséquente à digérer.  Le n°21 est passé de la 7ème à la... 18ème position (!) après s'être trouvé confronté à des problèmes techniques apparus dès les essais libres.

Bien que Yamaha n'ait pas officiellement confirmé l'information, son souci pourrait provenir du système de blocage mécanique de la suspension arrière : le fameux "Holseshot device" introduit depuis quelques saisons par Ducati, qui permet de verrouiller l'amortissement depuis le guidon pour "asseoir" la moto en vue de réaliser un départ canon. 

"Notre holeshot device s'activait seul, de façon inexplicable, sur la grille de départ : l'amortisseur se dégonflait petit à petit", se désole Franco Morbidellli, qui avait pour rappel déjà essuyé une casse mécanique en début de saison dernière. "Nous avons résolu ce souci et cela semblait aller mieux en course, mais les sensations n'étaient pas bonnes du tout comme si l'amortisseur n'avait plus d'hydraulique".

Autre phénomène difficile à expliquer pour "Franky" : son rythme pâtit du rafraîchissement des températures lors des roulages de nuit à Losail, alors que c'est exactement - et logiquement - l'inverse pour ses rivaux ! Le n°21 se montre étrangement plus à l'aise pendant les sessions caniculaires de jour : la preuve avec son meilleur chrono en essais FP1 et FP3.

"Quand il fait très chaud, je suis très compétitif et je me sens bien car je n'ai pas trop de mal à être rapide", confie-t-il. "Alors que de nuit, je rencontre plus de difficultés et je dois commencer à prendre beaucoup de risques. De jour, je suis aussi rapide voire plus rapide que les premiers, mais je deviens plus lent en nocturne".

"Je sais que je ne suis pas en haut de la liste de Yamaha pour le moment, alors je ne sais pas avec quelle urgence ils vont se saisir de ce problème, mais j'espère qu'ils vont le traiter avec beaucoup de sérieux", prévient l'italo-brésilien, sans cacher son ressentiment d'être considéré comme la "4ème roue" du carrosse Yamaha malgré son statut de "vice-champion du monde".

Rappelons que Franco Morbidelli est le seul pilote Yamaha à rouler sur une ancienne génération de M1, malgré tout le forcing réalisé pendant l'intersaison par son équipe pour lui ouvrir l'accès au moteur 2020 - les mécaniques sont gelées en 2021 - et au nouveau châssis développé cet hiver.

Maigre consolation pour le romain : Morbidelli est malgré tous ses problèmes parvenu à éviter la chute, contrairement à Alex Marquez et Takaaki Nakagami chez Honda-LCR et Danilo Petrucci chez KTM-Tech3...

Résultats du Grand Prix MotoGP du Qatar 2021

  1. Maverick VIÑALES Yamaha 42'28.663
  2. Johann ZARCO Ducati +1.092
  3. Francesco BAGNAIA Ducati +1.129
  4. Joan MIR Suzuki +1.222
  5. Fabio QUARTARARO Yamaha +3.030
  6. Alex RINS Suzuki +3.357
  7. Aleix ESPARGARO Aprilia +5.934
  8. Pol ESPARGARO Honda +5.990
  9. Jack MILLER Ducati +7.058
  10. Enea BASTIANINI Ducati +9.288
  11. Stefan BRADL Honda +10.299
  12. Valentino ROSSI Yamaha +10.742
  13. Miguel OLIVEIRA KTM +11.457
  14. Brad BINDER KTM +14.100
  15. Jorge MARTIN Ducati +16.422
  16. Luca MARINI Ducati +20.916
  17. Iker LECUONA KTM +21.026
  18. Franco MORBIDELLI Yamaha +23.892
  19. Lorenzo SAVADORI Aprilia +46.346

Non classés

  • Alex MARQUEZ Honda 9 Tours
  • Takaaki NAKAGAMI Honda 16 Tours
  • Danilo PETRUCCI KTM 0 Tour

Classement provisoire MotoGP 2021

  1. Maverick VIÑALES Yamaha 25
  2. Johann ZARCO Ducati 20
  3. Francesco BAGNAIA Ducati 16
  4. Joan MIR Suzuki 13
  5. Fabio QUARTARARO Yamaha 11
  6. Alex RINS Suzuki 10
  7. Aleix ESPARGARO Aprilia 9
  8. Pol ESPARGARO Honda 8
  9. Jack MILLER Ducati 7
  10. Enea BASTIANINI Ducati 6
  11. Stefan BRADL Honda 5
  12. Valentino ROSSI Yamaha 4
  13. Miguel OLIVEIRA KTM 3
  14. Brad BINDER KTM 2
  15. Jorge MARTIN Ducati 1

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le Grand Prix de France MotoGP 2021 sans public, nulle part

On savait le Grand Prix de France MotoGP maintenu du 14 au 16 mai 2021 sur le circuit Bugatti au Mans. On sait hélas maintenant qu’il se disputera très certainement à huis-clos, et sans ses originales fan zones (reportées pour 2022 toutefois). La déception est grande pour les fans de Quartararo et Zarco, de plus en plus nombreux !
Horaires du GP du Portugal MotoGP 2021 

Moins de cinq mois après avoir accueilli sa toute première course MotoGP - finale 2020, SVP ! -, le fabuleux circuit de Portimao marque l’arrivée de l’Intercontinental Circus en Europe après les deux "épreuves d’ouverture" 2021 au Qatar. Horaires de ce GP du Portugal 2021 et déclarations en amont.
Dafy lance en Belgique son site d’équipements et accessoires moto

Nos voisins belges n’ont plus à franchir la frontière pour se fournir chez Dafy : le numéro un auto-proclamé de l’équipement et accessoire moto en France vient de lancer un site e-commerce à leur attention. Pour fêter ça, Dafy offre la TVA et livre à domicile gratuitement.
Yamaha dévoile un moteur électrique de 470 ch et un drone hybride

Comment, vous n’étiez pas au courant ? Yamaha est un expert en motorisation électrique : pour vélos, pour scooters et motos (bientôt ?) et pour autos ! Son dernier engin conçu pour équiper des prototypes de hautes performances à quatre roues développe pas moins de 350 kW. La marque d'Iwata bosse aussi sur un drone hybride. Présentation et perspectives...
R&D
Marc Marquez de retour pour le Grand Prix MotoGP du Portugal 2021

Enfin rétabli des suites de son opération, le pilote vedette du clan Honda fera son retour au GP du Portugal cette semaine après avoir raté les deux premières courses du championnat du monde actuellement mené par les deux pilotes français Johann Zarco et Fabio Quartararo.
GP du Portugal 12 commentaires
Royal Enfield Twin 650 : Euro 5 et 5 coloris pour l’Interceptor et la Continental GT

Leader mondial des motos de moyenne cylindrée (entre 250 et 750 cc), Royal Enfield a - provisoirement - stoppé son monocylindre 500 mais compte sur la mise à jour de son bicylindre 650 (Euro5) pour perpétuer son succès. Ses Interceptor 650 et Continental GT 650 bénéficient en outre de cinq nouveaux coloris chacun.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en mars 2021

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en mars 2021. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques et les 100 meilleures ventes de motos et scooters en France par modèles.
Mars 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto du Japon 3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 10 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 31 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence

Courses reportées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...