• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP LOSAIL 2017 - ANALYSE
Paris, le 29 mars 2017

GP du Qatar MotoGP - Iannone : "J'espère que c'est ma première et dernière erreur"

Grand Prix du Qatar 2017 - Iannone s'explique

Le coeur des fans Suzuki s’est serré à dix tours de l’arrivée du Grand Prix du Qatar 2017, quand Andrea Iannone est parti à la faute alors qu’il occupait une splendide troisième place après avoir réalisé le holeshot de la course d'ouverture à Losail... L’ancien pilote Ducati espère qu’il s’agira de sa première et dernière erreur de la saison... et nul doute que son employeur aussi ! Déclarations et analyse.

Imprimer

Andrea Iannone, Suzuki Ecstar (2ème sur la grille et abandon sur chute en course) : “Je suis vraiment navré pour cette chute, car j’ai gâché une course qui aurait pu être positive. Après le test nous avons continué de progresser, y compris ce week-end. Je ne me sens pas encore 100% à l’aise, mais nous avons une marge d’amélioration, ce qui est une positif. Je reconnais, j’ai fait une erreur. J’ai touché un autre pilote, ce qui a causé ma chute. C’est dommage car je pouvais être encore plus rapide, j’avais vraiment de bonnes chances".

"Même si je ne me sentais pas totalement en confiance, je ne dois pas me montrer aussi impulsif et attendre de meilleures occasions pour doubler un pilote. J’ai fait une erreur. J’espère que c’est la première et la dernière. Suzuki a vraiment bien travaillé durant l’hiver. Ils nous ont préparé une moto extrêmement performante. Ils ont cru en moi et j’entends bien les récompenser de la meilleure des manières, en allant chercher de bons résultats".

L'analyse MNC : En passant de la Ducati officielle à la Suzuki d’usine, Andrea Iannone n’a hélas rien perdu de son approche très... particulière de la course : tantôt devant, tantôt loin derrière... et très souvent par terre ! Aussi imprévisible que talentueux, le bouillant italien réalisait pourtant avant sa chute une superbe entame de saison sur la GSX-RR, que personne n’attendait à pareille fête au regard des derniers tests d’intersaison.

Le prototype du blason d’Hamamatsu a surpris au Qatar par sa capacité à tenir la dragée haute aux Ducati, Honda et Yamaha officielles, tant du point de vue du moteur que de celui de la partie cycle. Dans la longue ligne droite des stands, le n°29 n’avait ainsi aucune difficulté à garder l’aspi’ de la RCV officielle de Marc Marquez : le 4-cylindres en ligne Suzuki respire assurément très bien, malgré la perte des avantages réglementaires accordés à la GSX-RR jusqu’à l’an passé (développement moteur et essais avec les titulaires illimités, notamment).

Bref, jusqu’à dix tours de l’arrivée, Suzuki caressait l’espoir de placer sa moto sur le podium dès la première course 2017 et ainsi prouver sa capacité à rebondir après le départ de Viñales chez Yamaha et l’éviction de l’expérimenté Aleix Espargaro au profit d’Aprilia. Mais comme - trop - souvent, Iannone a confondu vitesse et précipitation et s’est auto-éliminé dans le virage n°5...

Selon le natif de Vasto, cette erreur serait en partie imputable au pilote qui le précédait - Marc Marquez -, dont l’allure aurait sensiblement varié dans cette courbe à droite. ”Marc a ralenti : peut-être était-il en difficulté à ce moment, mais toujours est-il que je n’ai pas pu l’éviter”, se justifie Iannone. Une tentative de dédouanement moyennement convaincante et surtout peu rassurante pour Suzuki, qui craint que “Maniac Joe” ne termine au sol aussi souvent que l’an passé sur Ducati...

A noter d’ailleurs qu’Andrea Iannone avait déjà terminé à plat ventre l’an passé au Qatar. Les plus pessimistes y verront un signe de mauvais augure mais les fans du très véloce italien se consoleront en admirant le nombre incalculable de photos que Iannone balance sur les réseaux sociaux, souvent en compagnie de sa petite amie dans des poses... tout sauf naturelles ! Aucun doute possible : le coéquipier d’Alex Rins possède un sens du spectacle unique !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 10 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : en test, les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias, juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu, chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça. Et bien d'autres choses...
WSBK 2019 1 commentaire
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 2 commentaires
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 4 commentaires
Essai Versys 1000 2019 : (r)évolutions pour le maxitrail GT Kawasaki

La Versys 1000 connaît une nouvelle évolution stylistique en 2019. Lancé en 2012 et remodelé en 2015, le trail - très - routier Kawasaki fait aussi sa révolution numérique, notamment avec son inédite version SE à suspensions électroniques. MNC l'a testée équipée de son pack Grand Tourer. Essai complet.
Trail 6 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Tests d'intersaison
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avr. : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juil. : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 sept. : GP de San-Marin
22 sept. : GP d'Aragón
6 oct. : GP de Thaïlande
20 oct. : GP du Japon
27 oct. : GP d'Australie
3 nov. : GP de Malaisie
17 nov. : GP de Valence

SAISON MOTOGP 2019  |  SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...