• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#DUTCHGP COURSE
Paris, le 26 juin 2022

GP des Pays-Bas : Bagnaia s’impose devant Bezzecchi et Vinales, Quartararo implose

GP des Pays-Bas : Bagnaia s’impose devant Bezzecchi et Vinales, Quartararo implose

Bagnaia n’avait plus rien à perdre au championnat ? Il remporte à Assen une flamboyante victoire. Quartararo défendait parfaitement son titre ? Il trébuche deux fois, entraînant dans sa première chute le malchanceux Aleix Espargaro ! Celui-ci termine tout de même au pied du podium gravi par le rookie Bezzecchi et le revenant Vinales. Compte-rendu.

Imprimer

Après deux jours d’essais et d’incertitude météorologiques (!), les pilotes s’installent sur une grille de départ néerlandaise sèche (34° au sol, 22° dans l’air) avec le bon espoir de disputer cette onzième course de la saison 2022 - sur vingt - sans repasser dans la voie des stands pour chevaucher leur seconde moto chaussée de pneus pluie ou intermédiaire...

En termes de pneus slicks, la sélection est assez évidente à l’avant : tous les participants ont choisi une gomme Medium, excepté cinq pilotes Ducati... Miller, Bagnaia, Bastianini, Di Giannantonio et Marini ont opté pour un gommard Soft à l’avant. Une question de feeling avant tout, qui ne devrait pas affecter leur fin de course.

Pour le pneu arrière, la distribution est plus équilibré entre le Soft et le Hard. Au premier rang, le pneu dur fait l’unanimité : Bagnaia (poleman et recordman sur le tracé qu’il s’est tatoué sur le bras en mémoire de son tout premier succès en Grand Prix  !), Quartararo (vainqueur du TT d’Assen 2021) et Martin (Martine-a-tort ?) lui font confiance.

Moto-Net.Com observe que Johann Zarco, au contraire, enfile un tendre à l’arrière, tout comme quatre de ses collègues chez Ducati : Miller, Bastianini, Di Giannantonio et Bezzecchi. Les trois pilotes Honda (Takaaki, A. Marquez et Bradl) font le même choix...

Départ : Francesco Bagnaia et sa Ducati décollent parfaitement de la pole position mais Fabio Quartararo et sa Yamaha n’ont pas à rougir. Le n°20 se place sur l’extérieur, un peu trop large, ce qui permet à Aleix Espargaro et Jorge Martin de se faufiler devant lui ! Notre champion repasse Martin dans la longue portion sur l’angle et attaque Espargaro au changement d’angle !

Sortie deuxième à plusieurs longueurs de sa cible, Fabio est doublé dans le bout - pas très - droit suivant... Un peu plus incisif dans la cassure ("virage" 6) que notre champion en titre - et beaucoup plus que son compatriote Jorge ! -, Aleix récupère la deuxième place. Aucun ne veut laisser Bagnaia prendre la poudre d’escampette... Et c’est justement ce qu’il peut faire !

Johann Zarco a loupé son départ et circule à une décevante douzième place à la fin du 1er tour. Le n°5 du team Ducati Pramac est précédé de Fabio Di Giannantonio, Miguel Oliveira, Maverick Vinales, Takaaki Nkagami, Brad Binder, Jack Miller, Marco Bezzechi, Jorge Martin, Fabio Quartararo, Aleix Espargaro et Francesco Bagnaia.

La légère avance du leader diminue à vue d’oeil dans le 2ème tour : l’Aprilia n°41 s’approche de la Ducati n°63... et s’éloigne de la Yamaha n°20 ! Impressionnant en qualifications, le rookie Bezzecchi dépasse le "rookie of the year 2021" Martin. Le n°72 devance également l’officiel n°43 !

Quartararo accélère dans le 3ème tour et regagne le dosseret de la RS-GP n°41. Miller décide d’effectuer son "Long Lap" en ce début de course et retrouve la piste en 10ème position. Peut-être aurait-il pu attendre un peu que les écarts augmentent, afin de moins se compliquer la tâche ?

Loin devant, Fabio maintient la pression sur Espargaro ! Le leader au provisoire déclenche une attaque sur son dauphin dans le petit virage 5... Exactement comme dans le 1er tour. Sauf que la manœuvre ne passe pas cette fois : Fabio chute et dirige Aleix en dehors de la piste, bien malgré lui...

Quartararo repart bon penaud dernier... Après avoir traversé un long et profond bac à graviers, Aleix Espargaro peut regagner la course, mais en dehors des points. Le pilote Aprilia pique toutefois rapidement sa quinzième place à Luca Marini, poulain et frangin de Rossi qu’on attendait bien plus haut.

Bezzechi, qui venait d’instaurer un nouveau chrono de référence pour cette course, n’en demandait pas tant ! Le poulain et copain de Rossi (!) grimpe d’un seul coup sur la deuxième marche du podium, devant Martin toujours. À plusieurs longueurs, Binder et Viñales peuvent viser le Top 3 ! Miller et Nakagami ne sont pas loin du Top 5...

Le cauchemar de Yamaha se poursuit dans le 9ème tour,lorsque Franco Morbidelli perd lui aussi l’avant de sa M1 officielle dans le virage 5. L’italien ne peut pas repartir. La première Yamaha en piste est alors celle de Dovizioso, 18ème. Simultanément ou presque, Darryn Binder explose sa propre M1 !

Quelques instants plus tard, Fabio Quartararo ramène sa moto aux stands. Le français discute avec son équipe et rejoint la piste. Sait-on jamais, une averse pourrait encore tout chambouler ! Et même sur le sec, en cas de nombreuses chutes, il pourrait y avoir un ou deux point à glaner...

Ducati est aux anges : les Rouges de Bologne se réjouissent de leur trio de tête ! Pecco Bagnaia compte une petite demi-seconde d’avance sur Marco Bezzechi et Jorge Martin. De son côté, Aprilia se console lorsque Maverick Viñales profite d’un infime écart de Brad Binder pour grimper en quatrième position.

Le cauchemar continue pour Yamaha... Son n°20 chute une seconde fois dans le virage 5, à la sortie cette fois ! Une série de vives ruades fait valser Fabio par-dessus le guidon de sa Yamaha... Les fans retiennent leur souffle devant leur idole... au souffle coupé par ce brutal ippon ? Heureusement, le champion se relève et rejoint son box pour débriefer avec les siens.

Toujours en piste, Johann Zarco passe aussi un mauvais quart d’heure : Joan Mir ne le quitte pas d’un pneu et l’oblige à attaquer à bloc, et un peu plus encore ! Notre compatriote est doublé coup sur coup par Mir puis Aleix Espargaro qui grimpe en huitième position et engrange de plus en plus de points face à Quartararo !

Comme si ce Grand Prix des Pays-Bas 2022 n’était pas suffisamment mouvementé, les commissaires sortent le drapeau blanc à croix rouge pour signaler que la rêgle du "flag to flag" est instaurée. Quelques gouttes de pluie apparaissent sur les objectifs des caméras de TV... et s’abattent sur les écrans de casque et bulles de moto surtout !

Bagnaia, qui ouvre la piste, choisit de poursuivre sur slicks à la fin du 18ème tour... Ses adversaires font logiquement de même car le revêtement est encore complètement sec. Pecco distance légèrement Marco, et Maverick se trouve à plusieurs longueurs. L’Aprilia n°12 est pourchassée par la KTM n°33, les Ducati n°43 et 89... et l’autre Aprilia qui apparaît en arrière plan !

Jack Miller double Brad Binder - son futur coéquipier ! - au premier freinage du 21ème tour. L’australien espère monter sur un nouveau podium, à la place du "Top Gun" espagnol. En piste toutefois, le pilote de chasse est plutôt Aleix Espargaro : il instaure un nouveau record du tour en course et remonte progressivement sur Binder et Martin.

À mesure que la crainte d’une averse s’éloigne, la victoire de Francesco Bagnaia se précise ! Le pilote italien n’a commis aucune erreur ce dimanche après-midi... Cela change des dernières courses : pour mémoire, Pecco a signé trois bulles en quatre épreuves. Il était grand temps que l’officiel Ducati se reprenne !

Installé en deuxième position, Marco Bezzechi déroule lui aussi. Enfin, façon de parler car le débutant ne compte qu’une seconde d’avance sur l’expérimenté Viñales... Mais l’espagnol a fort à faire : attaqué par son adversaire australien à l’entrée de la dernière chicane dans le 23ème tour, il reste campé sur sa trajectoire - la bonne - et consolide sa troisième place.

Non loin devant, Francesco Bagnaia achève une course parfaite, à la manière d’un Doohan, d’un Pedrosa, d’un Lorenzo... ou d’un Quartararo, diront les plus jeunes des fans du MotoGP ! Le pilote Ducati interrompt la règle établie depuis 2011, selon laquelle Honda devait remporter le TT d’Assen les années paires, Yamaha les années impaires.

Le n°63 italien devient aussi le premier pilote Ducati à s’imposer au GP des Pays-Bas depuis Casey "Number One" Stoner en 2008 ! Plus concrètement, "Pecco" empoche les 25 points de la victoire et bondit de la sixième à la quatrième place du provisoire. Il accuse encore un retard de 66 points sur le leader et dispose de neuf courses pour le combler...

Le(s) point(s) au championnat

Grand vainqueur des deux Grand Prix précédents (Catalogne et Allemagne), Fabio Quartararo est le grand perdant de cette onzième épreuve. Pour la première fois de l’année, le pilote Yamaha ne marque pas le moindre point : son compteur reste bloqué à 172 alors que celui de son dauphin a finalement bien augmenté...

Sur le moment, cyniquement, les fans de notre champion du monde - auteur d’une erreur de débutant, cela arrive vraiment à tout le monde donc ! - avaient pu se rassurer en voyant leur "Diablo" sortir de la piste son principal rival au championnat. Mais c’était compter sans la remontée endiablée du pilote Aprilia !

Quinzième à l’entame du 5ème tour, Aleix Espargaro se trouvait à une inespérée septième place au tout début de l’ultime boucle... Pilote le plus rapide lors de cette course - et deuxième meilleur pilote du plateau si l’on se fie tout bonnement au classement général -, le n°41 a gratté trois places supplémentaires dans ce dernier tour.

En totale confiance à bord de sa RS-GP (comme Quartararo sur la M1 avant ce Grand Prix...), Aleix a notamment dépassé Binder et Miller au freinage de la dernière chicane. Oui, en même temps ! Cette brillante attaque lui vaut trois points de plus au championnat... ce qui paraît peu au vu de ce double dépassement aussi assuré que bluffant !

Cumulant désormais 151 points, Espargaro (Aleix, pas Pol qui était forfait à cause de sa chute... au Sachsenring !) ne se trouve plus qu’à 21 longueurs de Quartararo. Soit moins d’une victoire, à laquelle a le pilote Aprilia n’a goûté qu’une seule fois dans sa carrière internationale. C’était en début de saison, en Argentine.

Toujours troisième au provisoire, Johann Zarco n’a inscrit que trois petits points à Assen, alors que tous ses fans - MNC en tête - esperaient pour lui qu’il complète idéalement sa grande suite : 5ème au Mans, quatrième au Mugello, troisième à Barcelone, deuxième au Sachsenring... Dommage.

Notre cher n°5 peut toutefois partir en vacances l’esprit serein : il est toujours premier pilote Ducati au général, huit points devant le n°63. Même constat pour notre savoureux "20 français" qui a trébuché ce dimanche certes, à deux reprises d’accord, mais demeure en tête de "son" championnat et en pleine forme (ouf !).

Cependant, l’arrivée de la longue pause estivale s’annonce plus festive chez Marco Bezzecchi qui gravit à Assen son premier podium en catégorie reine, le premier également pour l’écurie VR46. Troisième du championnat Moto 2 l’an passé, le "rookie" passe de la 17ème à la 14ème place au championnat MotoGP 2022.

Ce podium au GP des Pays-Bas est également le premier pour Maverick Viñales... en tant que pilote Aprilia ! Il y a un an à Assen justement, le n°12 espagnol descendait de son dernier podium en compagnie de Yamaha. Trahi il y a une semaine par le correcteur d’assiette de son RS-GP, "Top Gun" est-il de retour ?

Après deux saisons bousculées par la pandemie de Covid-19, le MotoGP a le droit cette année à de très grandes vacances : le GP de Finlande annulé, il n’ y aura aucune course en juillet ! L’Intercontinental Circus sera de retour le premier week-end d’août à Silverstone pour le Grand Prix de Grande-Bretagne. Restez connectés !

GP des Pays-Bas 2022 : résultat de la course

GP des Pays-Bas : Bagnaia s’impose devant Bezzecchi et Vinales, Quartararo implose

Classement MotoGP 2022 après Assen

GP des Pays-Bas : Bagnaia s’impose devant Bezzecchi et Vinales, Quartararo implose

Horaires du Grand Prix des Pays-Bas Moto GP 2022

Vendredi 24 juin 2022

  • 08:25 - 08:45 : Essais libres FP1 MotoE
  • 09:00 - 09:40 : Essais libres FP1 Moto3
  • 09:55 - 10:40 : Essais libres FP1 MotoGP
  • 10:55 - 11:35 : Essais libres FP1 Moto2
  • 12:35 - 12:55 : Essais libres FP2 MotoE
  • 13:15 - 13:55 : Essais libres FP2 Moto3
  • 14:10 - 14:55 : Essais libres FP2 MotoGP
  • 15:10 - 15:50 : Essais libres FP2 Moto2
  • 16:50 - 17:20 : Essais qualificatifs MotoE

Samedi 25 juin 2022

  • 09:00 - 09:40 : Essais libres FP3 Moto3
  • 09:55 - 10:40 : Essais libres FP3 MotoGP
  • 10:55 - 11:35 : Essais libres FP3 Moto2
  • 12:35 - 13:15 : Essais qualificatifs Moto3
  • 13:30 - 14:00 : Essais libres FP4 MotoGP
  • 14:10 - 14:25 : Essais qualificatifs QP1 MotoGP
  • 14:35 - 14:50 : Essais qualificatifs QP2 MotoGP
  • 15:10 - 15:50 : Essais qualificatifs Moto2
  • 16:15 : Course 1 MotoE

Dimanche 26 juin 2022

  • 09:00 - 09:10 : Warm-up Moto3
  • 09:20 - 09:30 : Warm-up Moto2
  • 09:40 - 10:00 : Warm-up MotoGP
  • 11:00 : Course Moto3
  • 12:20 : Course Moto2
  • 14:00 : Course MotoGP
  • 15:30 : Course 2 MotoE

Rétrospectives du Grand Prix des Pays-Bas MotoGP

Circuit d'Assen (Pays-Bas)

 Circuit d'Assen (Pays-Bas)

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
....Purée !.. on l'avait la Guerre des Trois !!!.....mais ce diable de Fabio a brûlé ses vaisseaux...et 2 fois ! alors on a vu que les talons d'Achille.... et le Q de sa rouge !.... Sir Jack dopé au "long lap",.... "Marvelous" qui a enfin fini de lire les 7 boules de Cristal ! et Aleix Esparg-HÉROS REmonter à l'assaut de la forteresse d'Assen !!.....FANTASTIQUE !...."Il CAPITANO" a pris cher..... en galons !! mais la belle Hélène est toujours sur ...Meetic !!!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...