• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#ALGARVEGP ESSAIS COURSE
Paris, le 7 novembre 2021

GP d’Algarve : Bagnaia remporte la course, Ducati le titre constructeur

GP d’Algarve : Bagnaia remporte la course, Ducati le titre constructeur

Parti de la pole position pour la cinquième fois consécutive, Francesco Bagnaia a parfaitement maîtrisé ce second Grand Prix moto de l’année à Portimao. Sa magistrale victoire et la malheureuse chute de Quartararo offrent à Ducati le titre constructeur. Cinquième du GP d’Algarve, Zarco est déclaré meilleur pilote indépendant 2021.

Imprimer

Comme samedi pour les qualifs, la météo pour cette course dominicale est idéale : pas un nuage à l’horizon, une petite vingtaine de degrés dans l’air, une petite trentaine sur la piste... Dans ces douces conditions automnales, les trois pilotes de la première ligne ont sélectionné une paire de gommes Medium.

Installé au milieu du deuxième rang, Johann Zarco a choisi les même références Michelin, tout comme Fabio Quartararo qui part en tête de la troisième ligne. Si tout le plateau MotoGP fait confiance au pneu avant Medium, une moitié a en revanche préféré un pneu arrière dur...

Le premier pilote sur la grille de départ à avoir sélectionné une gomme dure est Pol Espargaro. Huitième des qualifications, son compatriote et collègue Alex Marquez a fait de même sur sa Honda. Morbidelli qui clôt le troisième rang part aussi avec un pneu dur sur sa Yamaha. Doit-on s’attendre à des renversements de situation en fin de course ?

Départ : Miller prend un excellent départ, contrairement à Bagnaia. Mais Jack se loupe dans la première cassure et cède les commandes à son coéquipier ! Mir conserve sa troisième place devant Martin, Pol Espargaro, Martin, Zarco, Lecuona, Quartararo, Marquez (Alex, Marc est forfait), etc... Le malheureux Petrucci chute dès le début du premier tour, encore une fois !

Joan Mir ne tarde pas à doubler Jack Miller : le champion 2020 semble bien décidé à couper le vice-champion 2021 dans son échappée... Au début du 2ème tour, Aleix Espargaro élargit dans la première courbe et perd de précieuses places... L’Aprilia n°41 repart 16ème entre les Yamaha n°46 et Ducati n°10 des frangins Rossi-Marini.

Mir établit le chrono de référence dans le deuxième tour, sous 1’ 40 et se colle dans le dosseret de la Ducati n°63. Le duo de tête prend rapidement ses distances sur la seconde Ducati d’usine qui précède Martin, Marquez et Quartararo.... qui bat le chrono de Mir !

Une belle attaque de Marquez sur Martin soulage un peu Miller... Quartararo est placé juste derrière les animateurs de ce début de course. Zarco observe d’un peu plus loin, suivi de Lecuona, de Pol Espargaro et du local Oliveira qui boucle le Top 10.

Dans le 4ème tour puis le 5ème, Bagnaia accélère le tempo et améliore le record du tour... Le leader se défait progressivement de son rival ! Au milieu du peloton, Lecuona et sa RC16 débordent de la première courbe - très - rapide... et sortent de leur brillant Top 10. Un tour plus tard, Aleix Espargaro perd l’avant de sa RS-GP au même endroit et doit abandonner.

Sixième aux commandes de sa M1, Fabio Quartararo est toujours pris en sandwich entre les deux Ducati Pramac : la n°89 de Jorge Martin (devant) et la n°5 de son - notre ! - compatriote Johann Zarco (derrière). Il faut attendre le 11ème tour pour voir "El Diablo" tenter de faire les freins à "Martinator" dans l’épingle 3. Hélas, Fabio élargit et repart sixième.

À la fin de ce même 11ème tour, Alex Marquez sur sa Honda se propulse plus fort de l’ultime courbe que Miller et sa Ducati ! La RCV n°73 profite de l’aspiration pour déboîter la Desmosedici n°43 et plonger devant elle dans la première cassure. Un seizième pilote pourrait bien monter sur le podium cette saison !

Quartararo aussi aimerait progresser au classement... Mais il est refroidi par une furtive perte de l’avant dans le virage 12, très lent et en léger dévers ! Zarco en profite pour bondir sur la sixième place et cibler à nouveau son jeune et talentueux coéquipier, le Ricky rookie Martin...

À dix tours de la fin, l’avance de Bagnaia s’est ménagé une confortable avance (plus de deux secondes), tandis que Mir roule une petite seconde devant Alex Marquez... de nouveau mis sous pression par Miller ! Martin, Zarco et Quartararo roulent en formation serrée, loin devant Pol Espargaro, et plus loin encore d’Alex Rins.

Alors que les deux premières marches du podium sont réservées à Bagnaia et Mir, la lutte pour la troisième s’intensifie à six tours du drapeau à damier, lorsque Miller tente un dépassement au bout de la ligne droite. Un brin trop tardif sur les freins, Jack ne peut rejoindre la corde et se fait repasser à la relance...

Après avoir brièvement cédé la sixième place à Quartararo, Zarco double Martin dans le 21ème tour ! Fabio imite rapidement son compatriote mais perd définitivement l’avant dans la piégeuse épingle 5. Pour la première fois cette saison, le pilote Yamaha n°20 ne franchira pas la ligne d’arrivée. La firme d’Iwata perd aussi toute chance de gagner le titre constructeur.

La lutte pour le podium tourne à l’avantage de Miller mais le pilote Ducati n’arrive pas à distancer le tenace pilote Honda... Le final promet d’autant plus que Zarco apparaît en arrière-plan : quelques passes d’armes entre Jack et Alex pourrait bien profiter à Johann !

À deux tours de la fin malheureusement, les drapeaux rouges sont agités et privent le public d’une belle bataille... Plus inquiétant pour les spectateurs portugais, l’enfant du pays Miguel Oliveira est évacué sur une civière : le n°88 KTM a été fauché par un Iker Lecuona trop ambitieux à l’approche du virage 12... Il se relèvera peu après, ouf !

Cette fin de course précipitée n’enlève rien au mérite de Francesco Bagnaia, sans réel concurrent ce jour. Sa troisième victoire de la saison - et en cinq courses ! - lui apporte 25 points très utiles au championnat pilote puisqu’il est désormais assuré de terminer vice-champion du monde 2021, devant le champion 2020.

Pour Ducati, ce sixième succès (trois pour Bagnaia donc, plus deux pour Miller et un pour Martin) est plus important encore puisqu’il scelle son second titre de rang : la firme de Bologne et ses Desmosedici (six cette année, huit l’an prochain !) conserve sa couronne acquise l’an passée face à Yamaha et ses M1 à soupapes non-conformes...

Yamaha qui n’a plus gagné de course depuis cet été à Silverstone (avec Quartararo) n’a inscrit ce dimanche à Portimao que trois petits points... Son meilleur pilote n’est autre que Valentino Rossi, qui profite de sa treizième place et de la chute de son copain Danilo Petrucci pour quitter la dernière place des pilotes titulaires 2021.

Cinquième de ce second - et dernier de l’histoire ? - Grand Prix moto d’Algarve 2021, Johann Zarco perd sa quatrième place au classement des pilotes face à Jack Miller. Cependant, le n°5 de l’écurie Pramac Ducati profite de son solide résultat pour sceller son "titre" de meilleur pilote indépendant face à Aleix Espargaro, n°41 du team Gresini Aprilia.

Résultat du GP d’Algarve Moto GP 2021

 GP d’Algarve : Bagnaia remporte la course, Ducati le titre constructeur

Classement provisoire MotoGP 2021 avant le GP d’Algarve

  1. Fabio QUARTARARO Yamaha FRA 267
  2. Francesco BAGNAIA Ducati ITA 227
  3. Joan MIR Suzuki SPA 195
  4. Jack MILLER Ducati AUS 165
  5. Johann ZARCO Ducati FRA 163
  6. Marc MARQUEZ Honda SPA 142
  7. Brad BINDER KTM RSA 142
  8. Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 113
  9. Maverick VIÑALES Aprilia SPA 106
  10. Pol ESPARGARO Honda SPA 100
  11. Alex RINS Suzuki SPA 99
  12. Enea BASTIANINI Ducati ITA 94
  13. Miguel OLIVEIRA KTM POR 92
  14. Jorge MARTIN Ducati SPA 91
  15. Takaaki NAKAGAMI Honda JPN 76
  16. Alex MARQUEZ Honda SPA 67
  17. Franco MORBIDELLI Yamaha ITA 42
  18. Luca MARINI Ducati ITA 41
  19. Iker LECUONA KTM SPA 38
  20. Valentino ROSSI Yamaha ITA 38
  21. Danilo PETRUCCI KTM ITA 37
  22. Stefan BRADL Honda GER 14
  23. Michele PIRRO Ducati ITA 12
  24. Andrea DOVIZIOSO Yamaha ITA 8
  25. Dani PEDROSA KTM SPA 6
  26. Lorenzo SAVADORI Aprilia ITA 4
  27. Tito RABAT Ducati SPA 1
  28. Cal CRUTCHLOW Yamaha GBR
  29. Garrett GERLOFF Yamaha USA
  30. Jake DIXON Yamaha GBR

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

Imaginez... Vous passez un week-end entier à régler méticuleusement votre moto sur le sec, tout en attendant fébrilement la pluie, mais cette garce n’apparaît que le dimanche après-midi ! En inondant la piste, l’eau a non seulement redistribué les cartes à Buriram, elle relance le championnat MotoGP avant Phillip Island, Sepang et Valence... Déclarations.
Nouvelle S1000RR 2023 : dans l’inspiration de la M1000RR et innovante

La BMW S1000RR 2023 évolue après sa révision complète de 2019 et profite des avancées de son aînée M1000RR : les ailettes, notamment, sont de sortie. Un peu plus puissante et toujours aussi légère, la Superbike BMW profite aussi d’assistances inédites contrôlant les glisses de l’arrière. Du jamais vu !
Brixton en quête de triomphe chez les gros cubes avec sa Cromwell 1200

125cc, 250, 500 et aujourd’hui 1200 : la cylindrée des motos Brixton ne cesse d’augmenter ! Avec sa charmante Cromwell 1200, la petite marque de l’importateur autrichien KSR compte faire une entrée remarquée chez les gros cubes aux lignes vintage, bien aidée par son prix ultra serré : 9999 euros. Présentation.
Nouveaux coloris pour les Honda CB1000R, CMX500 Rebel et Monkey en 2023 

Alors que de nombreux motards attendent le retour des Hornet et Transalp - aussi "fracassant" que celui de Marquez ? hum -, Honda temporise à nouveau en dévoilant de nouveaux coloris sur son maxiroadster CB1000R, son custom "mid-size" CMX500 Rebel et sur son mini Monkey.
Pratique 2 commentaires
Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Trail 4 commentaires
Bluroc (ex-Bullit) se jette à l’eau avec son inédite Tracker 125

C’est une grande première pour Bluroc : la petite marque belge de motos propose une 125 cc dont le monocylindre est refroidi par eau ! Avec ses 15 chevaux et une partie-cycle plus affûtée, la Tracker doit donc mettre à l’amende ses frangines Legend, Hero ou Spirit... et ses rivales ? Présentation.
Arabie saoudite, Inde et Kazakhstan : trois nouveaux Grands Prix MotoGP !

Le promoteur du championnat du monde MotoGP, Dorna Sports, révèle la signature d'accords avec l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Kazakhstan pour y disputer des Grands Prix dès 2023. Explications.
MotoGP 2023 5 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...