• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Circuit de Jerez (Espagne), le 17 septembre 2019

Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.

Imprimer

Essai R1 2020 page 1 : Yamaha peaufine sa Superbike

En 2015, on se souvient que Yamaha lançait une toute nouvelle R1 qui faisait - enfin ? - fi des compromis et visait clairement la victoire sur le minuscule mais capital segment des motos hyper sportives de grosse cylindrée. La révolution était immédiatement perceptible grâce aux nouvelles lignes qui s'inspiraient des M1 de Rossi et Lorenzo, tranchant judicieusement avec les formes rondes du précédent modèle.

Guidon en main lors du lancement presse sur l'exigeant circuit d'Eastern Creek (Sydney, Australie), Moto-Net.Com avait aussi et surtout constaté que la nouvelle Superbike d'Iwata était nettement plus compacte, légère et agile que l'ancienne, qu'elle profitait d'un moteur bien plus vif et puissant, et qu'elle proposait à son pilote une électronique de pointe, indispensable pour exploiter l'ensemble correctement... et pour rester vivant !

En compétition aussi, les Bleus affichaient de solides ambitions ! Si leur retour officiel en World Superbike 2016 n'a pas été aussi tonitruant qu'espéré (un seul podium avec Guintoli en toute fin de première saison, quatre victoires ces trois dernières années), la R1 a brillé dans de nombreux autres championnats.

En vitesse, des pilotes Yamaha ont été couronnés aux États-Unis (Beaubier en 2015, 2016, 2018), au Japon (Nakasuga les mêmes années), en Grande-Bretagne (Brookes en 2015) et en Allemagne (Fritz en 2016). En endurance, le GMT94 est devenu champion du monde 2016/2017 et Yamaha a remporté le titre constructeur trois saisons de suite (2015, 2016 et 2017).

 Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

La R1 s'est également imposée à quatre reprises aux 8 Heures de Suzuka, la prestigieuse et unique course d'endurance se déroulant au Japon, sur le circuit qui appartient à son rival historique Honda ! Mais à ce jour, la plus belle victoire de la Yam’ est sans nul doute celle qu'elle a obtenue sur Moto-Net.Com.

En 2017, le Journal moto du Net réunissait en effet les quatre Superbike japonaises afin de les comparer sur route, puis sur circuit : la R1 qui soufflait sa deuxième bougie se mesurait à la ZX-10R (référence en World Superbike) et aux toutes nouvelles CBR1000RR et GSX-R1000.

 Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Au final, la Yamaha s'était imposée grâce à "sa silhouette à couper le souffle, sa technologie avancée, son tempérament moteur et son efficacité redoutable sur piste", écrivions-nous alors. MNC appréciait tout particulièrement le charme de "la plus "latine" de la production japonaise : exigeante mais sensationnelle, comme la première du nom en 1998 !"

Envouté, Moto-Net.Com n'était toutefois pas totalement aveuglé par la Super(be)bike d'Iwata et notait parallèlement quelques points à perfectionner : le manque de protection et de confort sur route arrivaient en tête des doléances, suivi par une consommation et un dégagement de chaleur un peu trop élevés, puis une souplesse en retrait du CP4 par rapport à ses concurrents.

 Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Un an après notre comparatif, la R1 a eu droit à de petites mises à jour électroniques : nouvelle cartographie, antiwheeling plus fin et quickshifter bidirectionnel sur le modèle standard, complétés sur le modèle R1M par une nouvelle centrale pour gérer ses suspensions électroniques. Pas de quoi corriger les menus défauts de la 2015...

Pour 2020 et à l'instar de toute la production moto (risque d'avalanche de nouveautés au prochain salon Eicma !), la sportive doit se soumettre à la norme Euro5. Disponible dès ce mois de septembre 2019 dans les concessions bleues, la R1 est la première Yamaha à respecter les nouvelles exigences européennes antipollution et antibruit.

Passage à Euro5... à 7 assistances et plus encore

"Attention, nous ne nous sommes pas contentés de nous soumettre à la nouvelle norme Euro5", signale Clément Villet (responsable de la division deux-roues motorisés chez Yamaha Motor Europe) durant la conférence de presse du lancement mondial des nouvelles R1 et R1M 2020...

"Nous avons fait bien plus que ça en peaufinant les performances moteur, en augmentant le dispositif d'aides électroniques, en optimisant le carénage et l'aérodynamique et en intégrant des composants dernier-cri sur la partie cycle", énumère le haut responsable français.

 Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Cependant, en se penchant sur la fiche technique de la nouvelle R1 (voir la quatrième et dernière page de cet essai), les fans des Bleus seront surpris - déçus, soulagés ? - de découvrir que très peu de valeurs changent. Moto-Net.Com en a compté quatre...

Le couple maximal atteint 113,3 newtons-mètres contre 112,4 à la sortie de la nouvelle génération de R1, la capacité d'huile augmente d'un litre (4,9 l), la hauteur totale de la machine progresse de 15 mm (1165 mm désormais) et le poids tous pleins faits passe le cap des 200 kg (201 kg au lieu de 199). Et puis c'est tout ?

 Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Un tas d'autres modifications passent inaperçues dans les caractéristiques générales, mais sont détaillées dans notre point technique (en troisième page de cet essai complet). Outre ses refontes mécaniques dans le double but de polluer moins mais de "carburer" toujours autant, le 4-cylindres reçoit une commande de gaz intégralement électronique.

Deux avancées technologiques du même type doivent améliorer les performances de la R1 en 2020, au freinage cette fois : la Superbike d'Iwata intègre un inédit paramétrage du frein moteur d'une part et peut moduler l'action de son ABS (en fonction de l'angle) d'autre part.

 Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

La partie cycle reçoit également son - petit - lot de modifications : les plaquettes de frein avant sont changées, la fourche est reconfigurée tandis que l'amortisseur arrière est accordé en conséquence, l'amortisseur de direction est au "diapason"...

Enfin, le changement le plus évident à percevoir sur la R1 2020 (et le "top" modèle R1M) est bien entendu le carénage redessiné ! La face gagne en largeur, en hauteur mais aussi en volume afin de mieux fendre l'air et mieux protéger son pilote.

Les vitesses maxi atteintes sur circuit seraient également en hausse par rapport au précédent modèle. À titre indicatif, Moto-Net.Com a vu s'afficher 282 km/h sur l'écran - inchangé - de sa R1 2020 au bout de la deuxième ligne droite du circuit de Jerez. Essai complet en page suivante.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Super article, surtout la partie technique ! Par contre arrêtez de confondre empennage et empannage. Le premier est la partie arrière d'un avion alors que le deuxième est une manœuvre nautique pour virer de borde. Votre phrase ne veut plus rien dire "pour sa partie arrière évoquant l'empannage d'un avion furtif"

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèles : d'origine avec quelques accessoires cosmétiques
  • Circuit : Jerez de la Frontera
  • Roulage : 6 sessions de 20 minutes
  • Pneus : Bridgstone R11 et V02
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS R1 / R1M 2020

 
  • CP4 (Euro5) toujours fabuleux
  • Electronique bluffante
  • Meilleure protection
 
 

 

POINTS FAIBLES R1 / R1M 2020

 
  • Radicalité (revendiquée !)
  • Coloris très limités
  • Hausse de tarif de la R1M
 
 
 
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !